Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Union Européenne
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melchior
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 31
Localisation: Vivarais
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 19:15 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Je trouve, Messieurs Mavendorf et Léandre de Brisaux que vous aller un peu trop loin dans votre critique de Georges Tartaret.
Il est sommes toutes normale que sur un tel site, différentes visions se présentent, d'autant plus que celle de Tartaret ne me semble pas si libérale et révolutionnaire. Il y a de la pertinence dans ces propos. On ne peut imaginer une mise en place d'un nouveau régime en France et en Europe sans conflits politiques et donc sans combat politique. Alors, autant se faire à cette idée, se préparer, fourbir les armes qui dans toutes guerres sont multiples (théoriques, militaires, économiques, stratégiques, culturelles, syndicales...) il y a du travail pour tout le monde et de grâce évitons de traiter tous les enthousiaste (qui sont si rares) de recruteurs, au risque de se retrouver dans un entre-nous puriste.
Bon, j'espère blesser personne.
Avec la grâce de Dieu.
_________________
SERVAT ODOREM
"Il y aura toujours plus de liberté dans la plus autoritaire des monarchies que dans la plus libérale des démocraties libérales."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Sep - 19:15 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 19:59 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Melchior a écrit:

Il est sommes toutes normale que sur un tel site, différentes visions se présentent, d'autant plus que celle de Tartaret ne me semble pas si libérale et révolutionnaire. 


Effectivement plusieurs visions se présentent, et nous n'avons pas attendu que Monsieur Tartaret découvre la légitimité, et vienne s'inscrire sur notre forum pour nous en apercevoir...
Mais ici voyez-vous, nous avons justement pour objectif de défendre celle sur laquelle l'UCLF a été fondée. Vous n'allez quand même pas nous le reprocher ?

Melchior a écrit:


On ne peut imaginer une mise en place d'un nouveau régime en France et en Europe sans conflits politiques et donc sans combat politique. 


Et donc vous avez réellement l'impression que nous ne sommes pas dans le combat politique, mais que nous nous contentons de faire du tourisme ? Relisez donc un peu les sujets qui sont en ligne sur le forum, et qui touchent au combat politique dans les arguments que nous avons à opposer à nos adversaires les plus immédiats (nationalistes, orléanistes, providentialistes, extrême droite classique etc...)

Melchior a écrit:

Il y a du travail pour tout le monde et de grâce évitons de traiter tous les enthousiaste (qui sont si rares) de recruteurs, au risque de se retrouver dans un entre-nous puriste.


Bien sûr qu'il y a du travail pour tout le monde. Mais faut-il encore fonctionner de manière ordonnée et structurée, dans le respect de la hiérarchie. Et non pas dans l'anarchie qui est la caractéristique des "autonomes"
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Dernière édition par Mavendorf le Sam 26 Sep - 20:00 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 19:59 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Nous n'avons pas à subir tous les "enthousiastes" qui viennent piocher dans nos rangs sous le prétexte fallacieux que les choses n'avancent pas assez vite à leur goût. Même quand l'on est de bonne foi il convient de ne pas mettre la charrue avant les boeufs. Agir sans se former solidement au préalable c'est aller droit au massacre, il n'y a pas d'autre issue possible. Donc ça me fait doucement rigoler (jaune cependant) lorsque des gens qui veulent agir à tout prix mais ne sont pas du tout formés viennent recruter sur notre propre terrain en dénigrant tout le travail de l'UCLF depuis plus de 35 ans.

Agir, oui. Mais pas n'importe comment et surtout pas sans formation (et c'est bien ce qui pêche actuellement).
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 15:30 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Devant Merkel, Le Pen traite Hollande de "vice-chancelier"

Devant le parlement européen, où s'exprimaient François Hollande et Angela Merkel mercredi, Marine Le Pen a qualifié le président français de "vice-chancelier, administrateur de la province France". Ce dernier lui a répondu, défendant à nouveau l'Europe et dénonçant la tentation du repli national. 

Source et suite : ICI
_________________


François Hollande : « La souveraineté n'a rien à voir avec le souverainisme ! ».

!?? Laughing

Il explique que le souverainisme c'est le déclinisme, tout en évoquant en parallèle la nécessité de renforcer la souveraineté européenne..

François Hollande : « La souveraineté européenne c'est d'être capable de décider pour nous-mêmes ! ».

!?? Laughing

Comment la souveraineté peut-elle être étrangère au souverainisme, puisque théoriquement le but du souverainisme c'est de défendre la souveraineté. Après, et pour pousser la discussion un peu plus loin dans la cohérence, il reste la question épineuse de l'impossible souveraineté sans souverain...

Ils font de telles gesticulations verbales pour faire coller leurs illusions à la réalité, qu'ils finiront bien par ne plus comprendre du tout notre langue.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Dernière édition par Mavendorf le Ven 9 Oct - 13:34 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 16:13 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Ne pas s'attarder sur cet idiot de "moi président", il aura des comptes à rendre un jour, si ce n'est sur terre, il aura beaucoup de soucis à se faire.
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 16:28 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Non bien sur qu'il ne faut plus s'attarder sur cet insulte supprimée admin, cela dit nous l'avons encore là et il ne semble pas vouloir démissionner! pire il invente tous les jours de nouvelles lois!
Je me demande combien de temps encore nous devrons les supporter?
Comment peut-on arriver à mettre la France à un niveau si bas qu'elle n'a jamais atteint?
Nous avons de quoi nous inquiéter sérieusement.


Revenir en haut
Frère Cailliau
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 71
Localisation: Abbaye Saint Georges 41800 Saint Martin des Bois
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct - 21:48 (2015)    Sujet du message: guerre//République Répondre en citant

Partir en guerre est très utile à la République pour éviter aux français de penser la réalité politique. La peur de l'ennemi suffit à faire oublier que l'ennemi premier du peuple, c'est son idéologie, une oligarchie qui organise un faux-semblant de démocratie, que bénit l'Eglise, tout en se gardant de redire après S. Thomas et plusieurs papes que la monarchie sera toujours le meilleur des régimes.
_________________
https://plus.google.com/u/0/ frèrematthieucailliau/posts

Placebo Domino / Je plairai au Seigneur


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 9 Oct - 06:58 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Le ridicule argumentaire Hollandesque, déficient dans le fond comme dans la forme, ne soit pas surprendre: la langue républicaine est faite avant tout pour semer le trouble et égarer, les mots n'ont plus de sens, les concepts qu'ils désignent sont flottants; c'est pourquoi il peut à la fois soutenir sans s'émouvoir de son incohérence que la souveraineté est mauvaise pour un pays et bonne pour une construction artificielle comme l'europe. Et le plus beau est naturellement que lui-même prend ses ordres directement de Berlin ou de Washington...

Revenir en haut
Frère Cailliau
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 71
Localisation: Abbaye Saint Georges 41800 Saint Martin des Bois
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 9 Oct - 07:34 (2015)    Sujet du message: sens et non sens Répondre en citant

La question du sens des mots (récemment "souveraineté" avec Hollande) a toujours été l'objet même de l'exercice philosophique. La science des sciences est ainsi née avec Socrate, de cette manière-là, comme vous savez.
Lorsque c'est la question du sens qui fait doublement problème, d'abord parce qu'on doute de pouvoir arriver à la certitude du sens au sujet de l'homme, du monde et de Dieu, ensuite, surtout, parce qu'on doute du sens en général, en posant le relativisme non seulement comme souverain dans le domaine métaphysique et religieux, mais aussi, ce qui est grave, en matière de morale, de civisme et donc de juridiction (on achète les lois plus qu'on ne les réfléchit, appliquant la loi du plus fort), alors on plonge progressivement dans ce qu'il faut bien appeler la "barbarie". Non pas dans des actes d'une violence extrême (le terrorisme), que l'on condamne (pour se protéger, aussi) mais dans la violence faite au verbe lui-même, dans une idolâtrie du mensonge, puisque Dieu "n'est pas" (voilà toute la ruse !), qu'il n'existe pas d'absolu, pas de Vérité en soi, donc que le langage tout entier est gangrené (heureux qui s'en rend compte !), se réduisant aux sons incompréhensibles "bar bar bre bre..." à partir desquels des gens sensés ont composé le mot "barbare". C'était vers 476, vous vous rappelez : chute de l'Empire romain, débarquement à Rome des peuplades du nord, avec leur chef Odoacre, nom prédestiné peut-être s'il brûlait tout sur son passage : odeur âcre...
Un peuple qui ne protège pas sa pensée contre la violence faite au verbe (intelligible) n'est pas fort pour lutter contre celle que le terrorisme fait aux corps (sensible).
Comme Rome en 476, comme Constantinople en 1453, il est menacé de l'intérieur de son être : à Troie, le cheval, c'est la ruse du mensonge et non le fer des armes qui a précipité la défaite.
_________________
https://plus.google.com/u/0/ frèrematthieucailliau/posts

Placebo Domino / Je plairai au Seigneur


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 9 Oct - 07:44 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Tout à fait juste ! j'ai fait court mais bien entendu, les conséquences du délitement linguistique sont incalculables.

Revenir en haut
Marquise 1793
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: Ile de france
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct - 19:52 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

La langue française n'est plus étudiée correctement dans les écoles .La grammaire est souvent enseignée sous forme de jeux au primaire ,la lexicologie a disparu des programmes ,il n'est donc pas étonnant que la grande majorité de la population ne connaisse plus le sens exact des mots.Il est cependant bien triste et honteux qu'un président soit si peu instruit..... 
_________________
Utrique fidelis


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 18:17 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

La Turquie comme solution pour "contenir" les migrants, en échange de son adhésion éventuelle à l' U.E... Combien de couleuvres les peuples européens devront encore avaler, avant d'entamer le sursaut salutaire ?
 
Citation:

Vers une adhésion de la Turquie à l'Union européenne ?

La chancelière allemande, qui a rencontré le président Erdogan en Turquie, soutient la reprise de la procédure de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.




Source et suite : ICI
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frère Cailliau
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 71
Localisation: Abbaye Saint Georges 41800 Saint Martin des Bois
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 21:20 (2015)    Sujet du message: Union Européenne Répondre en citant

Ce ne serait pas la première fois que les côtes ioniennes seraient réunies aux côtes grecques, puisqu'Alexandre le Grand et Philippe de Macédoine (sauf err.) avaient conquis cet ensemble, jusqu'aux côtes égyptiennes. A l'époque la religiosité était bien différente, mais la religion de la laïcité veut justement raisonner le plus à part possible des réalités religieuses, quand elle pense l'Europe et son extension.
_________________
https://plus.google.com/u/0/ frèrematthieucailliau/posts

Placebo Domino / Je plairai au Seigneur


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 2 Juin - 16:16 (2016)    Sujet du message: Europe et Union Européenne Répondre en citant

1) En portant une attention réfléchie sur les événements qui ont lieu en ce moment, en voyant cet esprit qui prend la prépondérance, qui domine même chez tous les peuples, qui pourrait prédire ce que deviendra l'Europe? On entrevoit seulement ces conséquences qui doivent faire naître l'instant à redouter.


Lorsque l'on cherche à s'instruire sur la durée des nations construites sur le sable, sur ces causes qui tendent à préparer leur fin, on est amené à se pénétrer d'une vérité que l'on peut juger d'autant plus exacte que l'histoire de tous les temps aide à la confirmer. Presque toujours c'est lorsqu'un peuple est parvenu à une certaine situation de bien-être, que de lui-même il met en mouvement ces éléments qui contribuent à préparer la destruction parce qu'ils contiennent en eux tous les principes de dissolution.



2)D'abord l'homme constitutionnel de cette nouvelle Europe, par cet état d'aisance, auquel il s'habitue, par le traité de Westphalie, puis le concours de la S.D.N., puis le traité de Maastritch, et les parlements de Brussel-Strazbourg devient incapable de se trouver content de ce qu'il possède.


Bientôt il se livre à la recherche de tout ce qui pourrait augmenter ses moyens,par l'ingérence, parce qu'il éprouve le désir continuel d'ajouter à ses jouissances. Il condamne les préceptes et les règles de sa raison. Alors ne prenant plus pour guide le bon sens, il accueille avec transport et sans examen toutes les idées nouvelles de servitude à sa propre ambition; il consent même à se faire imitateur, parce qu'il se livre à tous lés écarts de l'imagination.



Emporté par son propre mouvement, ne pouvant plus se borner à regarder seulement autour de soi, il devient serve ou jaloux et envieux de tout ce qui lui paraît être au-dessus. Ne réfléchissant pas que c'est par l'éducation que l'on est préparé, que l'on devient propre à telle ou telle condition, il se livre à toutes les ambitions ; son insatiabilité le porte à s’enivrer de son mérite, au point de le porter à se croire fait pour tout diriger, comme susceptible de tout entreprendre.



A peine est-il entré dans une carrière quelconque, même dans celle qu'un heureux hasard peut lui ouvrir, il s'y précipite d'abord; pour mieux surmonter les premières difficultés, il soumet le passé au présent, il lui sacrifie l'avenir : se croyant fort de ce moyen, il n'hésite pas à vouloir franchir les distances; pour parvenir plus sûrement, il consent, il s'efforce même à tout déplacer dans les rouages politique, juridique et économique.



De toutes ces inconséquences commises par chacun de ces intendants d'états, il en est en quelque sorte une générale, et à laquelle contribue toutes les classes de la société. C'est alors que l'on voit en quelque sorte surgir cette cause majeure de bouleversement qui entraîne les peuples à la déliquescence, et dont les résultats sont d'autant plus inévitables, qu'ils sont déterminés par des masses aliénantes qui toutes ont coopéré à la faire naître.



Les nouveaux systèmes hors du droit naturel européen, doivent faire éclore ces causes de subversion, parce qu'ils mettent continuellement toutes les classes de la société en mouvement, qu'ils portent les hommes à se laisser entraîner à l'impulsion de cet amour-propre sans âme que les circonstances éveillent. Dans un gouvernement représentatif, de tel ou tel état, pour pouvoir espérer de réussir, il suffit de savoir se rendre prépondérant dans un parti ou s'en montrer seulement fidèle soutien.



Telle que soit l'opinion que l'on a embrassée, chacun se dit, moi et les honnêtes gens. Et comment ne se flatterait-on pas de parvenir à tout? on a continuellement devant les yeux des exemples de succès si extraordinaires de stupidités, on est à tel point à même de se convaincre que les vrais talents ne sont pas toujours nécessaires, alors on prend une certaine confiance en ses moyens, même tout en se montrant assez modeste pour ne pas déclarer hautement un homme d'un mérite supérieur, lorsqu'il se présente à une table de discussion devant des chefs politiques.



3) La France, au milieu de cet agglomérat européen, frappée des tourmentes révolutionnaires successives, depuis plus de deux siècles a été entièrement bouleversée, et envahie par le pouvoir d'étrangers. On peut la comparer à ces contrées riches de leurs productions, fertiles par leur sol, que l'on parcourt après le passage des ouragans qui leur ont fait éprouver des ravages de quelques fanatiques et dynastes. D'abord leur aspect imprime la douleur et commande les regrets; mais en y portant un œil attentif, bientôt la raison vient au secours du sentiment: elle indique comme premier moyen réparateur de rasseoir sur eux-mêmes ces familles antiques dont les racines profondes ont préservé la chute, et dont l'ombre des rameaux fut si longtemps d'une salutaire nécessité:
Bientôt ces colonnes du temps raffermies puisent dans les sources de la nature les moyens qui aident à ramener la prospérité ; bientôt les effets des malheurs peuvent être oubliés : ils dureraient des siècles, si l'homme était assez insensé pour se résoudre à profiter des circonstances pour achever de détruire afin de tout changer.

Le Roi qui a vu ces ravages, qui a pu reconnaître les causés de l'intensité du fléau qui a bouleversé l'Etat, est devenu, par la nature même des événements, le guide expérimenté. Que les Français, au lieu de vouloir réédifier par eux-mêmes, remettent ce soin à sa sagesse souveraine, que les ordres du royaume qui existent toujours soient relevés comme ses premières colonnes, et bientôt la France verra renaître encore pour elle des jours de gloire et de prospérité.
_________________


Revenir en haut
williams


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2016
Messages: 1
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Juil - 11:48 (2016)    Sujet du message: Est-ce que la France deviendra un autre point faible de l’UE Répondre en citant

En dépit des déclarations sur la nécessité de lever les sanctions de la Russie qui sont retenties de la part de l’Italie, l’Autriche, la Grèce, le Chypre, l’Hongrie, et la Slovaquie, la position commune de l’UE à l’égard de ce sujet demeure immuable, au moins pour une demi-anné prochaine.

Toutefois le fait que la France, dont le gouvernement préconisait toujours à l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine, a émit les signes alarmants après la décision de l’Union Européenne sur la prolongation des sanctions à l’encontre de la Russie, est inquiétant. Le 8 Juin le Sénat a adopté presque à l’unanimité la résolution demandant le gouvernement français de considerer la possibilité de lever les sanctions à l’encontre de la Russie. Bien que ce document n’est pas obligatoire et n’exprime que la position du parlement, les propositions pareilles ne sont du tout à négliger.

Il est clair que la levée des sanctions à l’encontre de la Russie aura les conséquences favorables pour l’économie française qui est actuellement en declin. Pourtant il faut se rappeler pour quelle raison l’UE a pris cette décision compliquée en 2014. Les sanctions politiques et économiques ont été imposées à l’encontre de la Russie en réponse de l’annexion de la Crimée et le soutien des séparatistes armés, qui ont déclenché la guerre au Donbass et non seulement ruiné les vies des milliers des ukrainiens mais aussi sont mêlé à l’écrasement du vol MH17 à bord duquel se trouvaient 298 passagers dont la plupart les européens.

Une question logique surgit:  «Qu’est-ce qui s’est changé depuis ce temps-là?». La Russie n’a pas renoncé à ces plans aggressifs à l’égard de l’Ukraine et de plus a consolidé ses positions en Crimée et malgré les accords de Minsk réfuse à rendre à l’Ukraine le control aux frontières en soutenant toujours les militants au Donbass par les effectifs et l’armement. C’est porquoi on ne peut pas parler du progrès en matière de mise en oeuvre des accords de Minsk.

En même temps il ne faut pas oublier que la France accaparée par la crise économique engendrée par l’afflux des réfugiés; la France qui a enduré le choc des attantas récent éprouve maintenant des difficultés économiques et politiques. A la veille de la Presidentielle 2017 la popularité des extrêmes droites prorusse accroît. La guerre hybride contre l’UE déchaînée par le Kremlin a effleuré même une domaine très éloignée de la politique – le sport. Le championnat d’Europe de football 2016 ne s’est pas passé des excès graves et affrontements des supporters dont les dégâts était parfois considérables et qui ont été initiés par les supporters russes. Sur fond de tout ces problèmes les français peuvent à l’instar des Britanniques succomber aux persuasions des populistes et essayer de chercher une remède universelle en Frexit.

Pour autant ce serait une décision très imprudente de la part de la France pour une série de raisons. Comme on le sait la France contrairement à la Grande-Bretagne est plus fortement integrée dans les structures socio-politiques et économiques de l’UE. Les français ont remplacé leur monnaie nationale par l’euro. De plus la France a les positions plus solides au sein des institutions européennes et leur perte ne présage que les effets néfastes pour le pays.

Evidemment la volonté des Britanniques de quitter l’UE dérive des problèmes reliés à l’affluence des réfugiés en Europe. Mais, voyant que la crise migratoire a été pour beaucoup provoquée par Mouscou, le Brexit devient automatiquement l’un de ces succès en guerre hybride visée à scinder l’Europe. Ayant voté «sortir» de l’UE la Grande Bretagne a d’une certaine manière perdu.

Quant au Brexit qui comme une épée de Damoclès a soulevés au-dessus de l’Europe, d’après l’avis prédominant parmi les experts la France ne réussira pas à quitter l’UE «à l’anglais». Sa sortie non seulement causera le détriment à Bruxelles mais aussi affectera fortement l’économie du pays.

L’avantage des états-membres de l’UE est en leur unité politique assurant la stabilité et la securité en Europe et au monde entier, ce qui concerne aussi l’extension de la coopération et l’approfondissement des mouvements d’intégration, qui contribuent au progrès économique et social. La Grande Bretagne et particulièrement les simples citoyens s’étant laissés entraîner par les avantages illusoires de soi-disant «indépendance» au bout de quelques temps pourront évaluer tout les dégâts de ce pas imprudent.

En étant l’un des initiateurs de création de l’UE autant que l’un de ses pilliers la France tient une place importante et même unique non seulement en cadre de l’économie européenne mais aussie mondiale. Donc ses divergences des vues à l’égard des questions stratégiques européennes sans parler de sa sortie potentielle de l’UE auront des effets graves pour toute l’Europe.

Aujord’hui l’Union Européenne sans doute n’est pas en son essor mais en se laissant amorcer par les populistes du Front National appelant à prendre l’exemple du Rouyaume-Uni, la France va aggraver sa situation politique et économique. En outre ce seront les simples citoyens qui seront soumis aux pertes financières les plus grandes. D’ailleurs il est très facile à deviner qui va gagner en cas du Frexit compte tenu des relations étroites de Marine Le Pen et des personnes de son entourage avec le Kremlin.

D’habitude les difficultés sont plus facile à surmonter ensemble, pour cela les défis intérieurs et extérieurs affrontés par l’UE demande de ces membres de l’unité et de la solidarité.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:52 (2016)    Sujet du message: Union Européenne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com