Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
frdidiermarie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2016
Messages: 14
Localisation: Angers
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 16:30 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant




   

   

   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               
 
 25 AOÛT 20161ER ANNIVERSAIRE DE LA CONFRÉRIE ROYALE
 
  
La Confrérie Royale      
a la joie et l'honneur de vous convier à la      
       
Messe de son premier anniversaire      
célébrée pour S.M. le Roi Très-Chrétien      
et au       
Te Deum d'action de grâces      
       





    
       
le jeudi 25 août 2016      
en la fête nationale de la Saint-Louis      
à 12h45 à Paris      
en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois,      
ancienne paroisse des Rois de France      
       
grâce au bienveillant accueil de M. le Curé, Mgr Gilles Annequin.      
       
Célébrée par M. l'abbé de Saint-Taurin, prieur,      
la Messe latine traditionnelle verra à l'Offertoire les nouveaux membres prononcer leur Voeu de consécration à
la Couronne de France pour les uns, et leur engagement dans la Confrérie pour les autres.      

Confrérie (présentation et modalités d'inscription)
Voeu de consécration à la Couronne de France

Pour information, merci de prévenir de votre présence au secrétariat : confrerie.royale@yahoo.fr
Entrée libre et gratuite, bien évidemment.      
  

 
Seigneur sauvez le Roi !
Saint Louis, protégez votre successeur !
Vive le roi Louis XX !
Longue vie au Roi !
 
      


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 16:30 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Olivier2
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 16:16 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Bonjour,


un grand merci frère Didier-Marie pour cette invitation.
Originaire de Provence, je vais cette semaine-là sur Paris chez mon frère.
Par conséquent, je suis heureux de pouvoir me rendre présent à cet anniversaire pour la sainte Messe.


A bientôt!
Que Dieu ait grande pitié de la France!


Revenir en haut
frdidiermarie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2016
Messages: 14
Localisation: Angers
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 20:21 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Olivier. Surtout n'hésitez pas à participer à la Messe à St germain l'Auxerrois qui sera célébrée par l'Abbé Louis de St Taurin qui est chanoine de l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre. Etant membre de la Confrérie Royale comme membre plénier sans voeux et ne pouvant me déplacer car m'occupant de mon père très âgé, je vous demanderai s'il vous plaît de porter toutes mes intentions et ceux de mon Père lors de cette Sainte Messe qui sera sans doute lumineuse.

 Qu Notre Seigneur vous bénisse en compagnie de la Ts Vierge marie.


Fr Didier Marie


Revenir en haut
Olivier2
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 08:33 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

frdidiermarie a écrit:
Olivier. Surtout n'hésitez pas à participer à la Messe à St germain l'Auxerrois qui sera célébrée par l'Abbé Louis de St Taurin qui est chanoine de l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre. Etant membre de la Confrérie Royale comme membre plénier sans voeux et ne pouvant me déplacer car m'occupant de mon père très âgé, je vous demanderai s'il vous plaît de porter toutes mes intentions et ceux de mon Père lors de cette Sainte Messe qui sera sans doute lumineuse.

 Qu Notre Seigneur vous bénisse en compagnie de la Ts Vierge marie.


Fr Didier Marie




Cher Didier-Marie, c'est grâce à votre post d'invitation que je pourrai être présent à la sainte Messe.
Je vous assure de porter vos intentions et prières, lorsque le Prêtre nous "mettra" sur la Patène tout près du Corps du Christ, l'Agnus Dei.
Je prie déjà pour vous et votre père, pour la conversion de tous les français, pour le Roy et sa famille, pour le Royaume de France tout entier.


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 08:54 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Merci beaucoup pour cette invitation à laquelle j'aurais bien aimé répondre mais hélas, problèmes de santé.
En union de prière avec vous tous. VIVE LE ROY 
Je prie chaque jour Saint Louis de protéger sa descendance et  la France. !
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
cartier


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2015
Messages: 1
Localisation: Mouy 60250
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 17:44 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Merci beaucoup pour cette invitation à laquelle j'aurais bien aimé répondre mais hélas, pour des problèmes de santé.
Mes pensées et mes prières vous accompagnerons durant ce moment prestigieux.
Que Dieu protège notre descendance Royale et sauve notre pays du fléau qui le menace.
Vive notre futur Roy de France 


Revenir en haut
Skype
Olivier2
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 16:36 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Bonjour,


je me suis inscrit pour la sainte Messe sur la messagerie de la confrérie royale.
Et à la question vestimentaire que j'ai posé, j'ai eu la réponse que le costard cravate était plus que souhaité, sans quoi les anges pourraient me repousser...Je ne sais pas si c'est de l'humour de la part de monsieur l'abbé de saint-Taurin, mais ça me gêne.
De milieu ouvrier, quand je mets une chemise à manches retroussées sur un jean's, j'ai déjà l'impression d'avoir fait un effort par rapport au short&t-shirt.
En fait, j'ai un problème avec ce code social petit-bourgeois du costard: j'estime que pour assister à la sainte Messe, l'on se  doit d'avoir une tenue correcte honorant l'Hôte Notre-Seigneur.
Mais de là à se déguiser en pinguoin, c'est tout simplement pas possible pour ma part...En plus, je n'ai que deux bras pour voyager en train, et emmener un costume me gonfle sérieusement.
Pensez-vous que je dois m'abstenir de me présenter à la sainte Messe en Jean-chemise??
Ne pensez-vous pas que c'est la Tunique de l'état de Grâce qui est impérative, la bonne disposition de l'âme du coeur et du corps?


En plus, cette tradition du costard cravate nous vient de Grande-Bretagne et je ne peux pas saquer les anglais ni leurs coutumes, ni leurs costumes.
Ne pensez-vous pas que la sélection religieuse sur les apparences extérieures soit excessive et rebutante pour les gens simples?
Je veux dire se présenter devant le Seigneur sans aucune prétention sociale, ni exclusion des gens simples.
Si quelqu'un d'habitué à fréquenter le milieu légitimiste pouvait me rassurer sur ce code social vestimentaire facultatif (ou non?) et surtout l'état d'esprit d'une telle confrérie afin de célébrer dignement cet anniversaire et cette fête nationale du 25 août.
Je voudrais donc savoir si le légitimisme était réservé à une élite bourgeoise ou bien s'il était accessible à tous les sujets de toute condition et coutume sociale.
Tout cela me semble superficiel, mais si ça ne l'est pas pour d'autres légitimistes ça va créer une barrière entre eux et moi, c'est clair...La barrière des apparences quoi.


Merci de me donner vos conseils et avis sur ce sujet inattendu.


Revenir en haut
frdidiermarie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2016
Messages: 14
Localisation: Angers
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 17:38 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

soyez sobre et vous-même.  

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 17:39 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Je peux vous conseiller de porter un gilet sur un maillot, ou sur une chemise, et de prendre votre veste sous le bras. Nous pas obligé de prendre du noir ou du bleu foncé en costume. Le plus important est de justifier votre amour pour Dieu, et ensuite pour le Roi.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 16:52 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Olivier2 a écrit:

Bonjour,

je me suis inscrit pour la sainte Messe sur la messagerie de la confrérie royale.
Et à la question vestimentaire que j'ai posé, j'ai eu la réponse que le costard cravate était plus que souhaité, sans quoi les anges pourraient me repousser...Je ne sais pas si c'est de l'humour de la part de monsieur l'abbé de saint-Taurin, mais ça me gêne.


Pourquoi poser une question à Monsieur l'Abbé de Saint-Taurin, si de toute façon vous avez décidé de vous habiller "comme bon" vous semble ? Il est normal de faire preuve d'une certaine rigueur, et d'adopter un code vestimentaire correct. Là où le relativisme s'installe, le christianisme s'efface, le langage s’abaisse, les relations deviennent vulgaires (Dans votre dernier message d'ailleurs vous évoquez les gens qui portent le "costard cravate" qui ressemblent à des "pingouins"...), et petit à petit les vocations deviennent plus rares... Je vous invite à lire la note ci-dessous de l'Abbé Sébastien Gabard pour vous aider à méditer sur ce sujet :

-----------------------


L'homme moderne perd l'équilibre, vacille et tombe du haut de ses valeurs contemporaines parce que son intelligence ne trouve plus l'ordre et la logique dont elle a naturellement besoin pour mouvoir la volonté et l'agir humain.
Le grand remède au mal contemporain est l'esprit d'obéissance qui rend la volonté propre empressée à suivre et accomplir les directives venant d'une personne ayant autorité. La fonction ou l'expérience d'autrui lui donne autorité pour guider sûrement des volontés indéterminées, fragiles ou incapables par elles-mêmes de poser les actes les meilleurs pour leur épanouissement.
L'obéissance devient vite une question de bon sens pour l'humain réaliste qui ne prétend pas tout connaître par lui-même, et comprend la nécessité de s'appuyer dans son action sur des règles imposées avec autorité, parce qu'elles ont fait leur preuve pour le bien de tous.
Il y a une obéissance qui est héroïque pour le prêtre qui l'expose comme pour les fidèles qui l'appliquent : c'est la mise en oeuvre de la modestie chrétienne dans les lieux de culte et dans les maisons religieuses. L'héroïsme du prêtre est tiré de la vertu de justice qui l'oblige à enseigner ses brebis, même si celles-ci menacent de le lapider (!) ; l'héroïsme des fidèles vient de l'obéissance qui les rend prompts à appliquer une loi apostolique dont ils ne comprennent pas les tenants et aboutissants. Que l'on se rassure, la tenue vestimentaire des catholiques à la messe n'est pas un sujet issu de quelques troubles ordinaires compulsifs chez les prêtres de la Fraternité Saint-Pie X.
Cinquante-trois ans avant la naissance de cette congrégation sacerdotale, le Code de Droit canonique, qui régit la vie de l'Eglise, en parle. Nous étions en 1917 quand le pape Benoît XV édita le travail de saint Pie X sur les lois de l'Eglise à laquelle tout baptisé catholique appartient. Il est remarquable de constater que le Code consacre un seul article à l'obligation si grave de la messe dominicale, et qu'il réserve également un article pour statuer sur la tenue vestimentaire durant la messe.
Voici ce qui est noté au canon 1262 :
Quand ils assistent aux fonctions sacrées, spécialement à la messe, soit à l'église, soit au dehors, les hommes doivent être tête nue ; les femmes doivent avoir la tête couverte et être vêtues modestement, surtout quand elles s'approchent de la sainte table.
Le saint pape n'a pas placé arbitrairement cette loi ecclésiastique car, contrairement à l'obligation dominicale qui ne figure pas dans la sainte Écriture, celle-ci y a été inscrite par Dieu Lui-même à travers la plume inspirée de ses deux Apôtres saint Pierre (1 P III, 1-7) et saint Paul (1 Tim II, 9-15) :
Tout homme qui prie, ayant la tête couverte, se déshonore ; et toute femme qui prie, sans avoir la tête couverte, se déshonore.
Ces prescriptions apostoliques sont bien mystérieuses pour l'homme du XXIe siècle qui respire inévitablement les vapeurs ambiantes de l'immodestie et de l'indifférence des psychologies masculines et féminines. Que cette loi soit difficilement compréhensible est un fait qu'il faut accepter, tout en reconnaissant qu'elle vient du Bon Dieu, que les Apôtres ont jugé important de la transcrire, car elle n'est pas immédiatement évidente, quoiqu'utile pour le bonheur spirituel des humains. Sans la modestie, l'organisme spirituel demeure à jamais faible et bancal.
Ce mystérieux précepte s'adresse d'abord aux hommes qui sont toujours attirés par les distinctions honorifiques, la reconnaissance sociale et la manifestation de leur force physique. Le Bon Dieu leur impose de se découvrir la tête pour paraître devant Sa majesté avec simplicité et humilité, sans manifester sa différence, sa supériorité ou sa classe sociale vis-à-vis de son voisin. Tous les hommes seront à même enseigne au Jugement dernier : ainsi il ne convient pas de garder un chapeau ou une casquette en présence de Dieu. De plus, les hommes ont l'obligation de voiler leur force physique devant le Tout-Puissant en ne portant pas de short à l'église, en ayant des manches longues et une chemise fermée. La modestie ici prescrite leur demande d'avoir des vêtements qui dissimulent leur corps pour ne pas attirer sur eux des regards humains qui se détourneraient de la contemplation divine requise à l'église. Cela est vrai également dans les prieurés ou maisons religieuses.
Ces exigences sont aussi sévères que celles imposées aux femmes ; elles s'adressent seulement à une psychologie différente. Les femmes aspirent naturellement à faire valoir leur beauté, ce qui peut être tout à fait honnête et légitime, mais la messe n'est pas précisément destinée à devenir « un défilé de mode, un concours de beauté ou un combat d'élégance ». Force est d'admettre que cette reconnaissance passe par la tenue vestimentaire et le soin de la chevelure. Ainsi le Bon Dieu, dans ce souci constant de simplicité et d'humilité en Sa présence, exige que les femmes cachent tout ce qui pourrait les « faire voir » et distraire l'assemblée chrétienne de sa prière à l'Hostie immaculée. C'est ainsi qu'à côté du devoir de se couvrir la tête pour se cacher en Dieu, la femme doit être en robe ou en jupe, d'une longueur couvrant les genoux en position assise, sans bras nus, ni décolletés. Que les femmes comprennent, qu'à l'exception de la mantille, cette modestie vestimentaire est également requise dans les prieurés et maisons religieuses où les prêtres ont fait don de leur chasteté parfaite au Seigneur pour Lui réserver leur amour.
C'est près de la Vierge des douleurs qu'il faut trouver la force de l'obéissance à Dieu et à l'Église, car ces maîtres infaillibles ne prescrivent que le strict nécessaire au salut de l'humaine nature : ils ne peuvent ni se tromper ni nous tromper en ces matières de foi et de moeurs, même s'il est vrai qu'avoir un voile sur la tête est souvent agaçant, et que porter cravate et veste n'est pas connaturel à la jeune génération !
Que l'humble Vierge Marie guide tous les fidèles en ces matières délicates et les conduise si besoin à l'héroïsme de l'obéissance.
« Faites donc toutes ces choses sans murmure et sans hésitation » (Ph II, 14).
Abbé Sébastien Gabard, prêtre de la FSSPX
Source : La voix des clochers n° 44/La Porte Latine du 15 aôut 2016
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier2
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 15:14 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale Répondre en citant

Bon, merci pour vos réponses.
Finalement, je n'irai pas à cette messe anniversaire.


Kenavo!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:29 (2016)    Sujet du message: Première Messe d'anniversaire de la Confrérie Royale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com