Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Idéalisme ou réalisme politique ?
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 21:14 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Idéalisme ou réalisme politique ?
 
Souvent les légitimistes sont accusés par leurs opposants d’être des « idéalistes », de mener un combat politique dépassé, utopique, stérile, inutile, irrationnel, bref « de ne rien faire concrètement pour la France ». Le manque de réalisme serait donc la « tare » du combattant légitimiste, alors qu’il est sollicité régulièrement par ceux qui ont fait le choix démocratique d’abandonner le camp de la Monarchie française traditionnelle, pour celui des clubs idéologiques révolutionnaires de la république...!

 
Tout d’abord, il convient de rappeler la signification de l’idéalisme. L’idéaliste est une personne coupée du réel, qui rêve d’une chose impossible à atteindre, « on rêve d’un idéal », d’une société que l’on exige parfaite (L’impossible égalité républicaine des socialistes est l’exemple sans doute illustrant le mieux cette pure démagogie). La France n’existe pas dans l’imaginaire du combattant légitimiste, elle est bien une réalité concrète et précise, que lui seul est en mesure de rappeler sans rentrer dans des balivernes démocratiques. De ce simple constat essentiel pour la suite de cette publication, nous pouvons affirmer en toute logique qu’il n’est pas possible de défendre l’âme d’un pays que l’on ne connaît pas ou plus. Comment prétendre défendre la France, alors que l’on ignore ce qu’elle est vraiment ? Rappeler sans cesse la tradition politique française (donc le réel) comme le font les légitimistes, sans céder aux chants des sirènes de la démocratie, est indispensable à une époque où le système habitue les Français à la cruelle perte progressive de notre identité nationale au profit de la « mondialisation ».
Et puis, que n’a-t-on pas raconté comme mensonges pour faire craindre la Monarchie aux Français ? Après tant d’années de lavage de cerveaux, que de gens, par exemple, sont fermement convaincus qu'avant la Révolution, la propriété était le privilège exclusif de la noblesse et du clergé. Alors que nos archives sont pleines de documents qui attestent le contraire, la propriété était accessible depuis longtemps à tous, nos ancêtres profitaient à cet égard même d'une plus grande liberté que nous.

Que n'a-t-on pas raconté sur les privilèges de la noblesse ? Pourtant, son premier privilège n'était-il pas de verser son sang pour la défense du Royaume ? La noblesse n'était pas une caste fermée. Jusqu'au 18ème siècle, le mérite en ouvrait d'ailleurs l'accès à tous.

Je ne m'étendrai pas sur la question des impôts. Et à vrai dire, si on faisait la comparaison du fisc ancien et du fisc actuel, elle ne serait pas à l'avantage de celui- ci. Il est puéril de se récrier contre la dîme de jadis, alors que peut-être nul pays n'a jamais été imposé comme l'est aujourd'hui la France.

Et si nous passons à la question de l'éducation qui fait tant de bruit aujourd'hui, je soutiendrai que le passé n'avait rien à nous envier sous ce rapport. Surtout lorsque l’on voit les tragédies actuelles dans les établissements scolaires... Voilà le résultat, depuis que l’état jacobin a voulu imposer aux enfants du peuple l'enseignement sans Dieu… Il est impossible que l'homme, être doué d'intelligence et de volonté, ait une autre fin que de connaître et d'aimer Dieu.


L’idéalisme politique contrairement aux arguments fallacieux avancés par les démocrates conservateurs, n’est rien d’autre que la suite logique du « pragmatisme », du choix possible, et de la politique du moindre mal… La vérité est que, dans une écrasante majorité, les opposants à la légitimité sont des adeptes du suffrage universel. L’histoire nous démontre tout d’abord que cette pratique n’a jamais fait progresser les vertus chez l’homme (Contrairement à la pratique de la religion catholique), que le vote a engendré les pires erreurs humaines et les pires dictatures révolutionnaires, et surtout qu’il n’a cessé d’éloigner les Français du Royaume du Lieu-tenant du Christ vrai Roi de France.

Le vote pour désigner le chef d’Etat serait la solution trouvée au problème politique qui nous préoccupe ? Voilà une imposture contre-nature, qu’il n’est pas difficile de vérifier :

Prenons l’exemple d’une société humaine plus petite que le Royaume : l’entreprise. Avons-nous déjà vu des ouvriers choisir leur chef d’équipe, et des chefs d’équipes leur directeur ? Non...! Il y a une suite logique et hiérarchique dans l’établissement de l’ordre naturel (donc de droit divin) des choses. Nous touchons la à une réalité métaphysique que l’on ne peut renverser sans menacer l’objet lui même. L’ouvrier est lié à son entreprise, il doit participer par son travail à son développement et ne pas faire le jeu de la concurrence...

Considérer un objet indépendamment de son lien avec la matière et de ses lois métaphysiques, c’est ce que l’on appelle une abstraction. Considérer la France en dehors de ses lois fondamentales, de sa constitution naturelle et surnaturelle, serait passer à côté de ce qui la forme essentiellement. Aussi, quand nous proclamons qu'il n'y a de salut pour la société et pour la France Catholique et Royale que dans une rupture complète avec les idées révolutionnaires, on ne pourra plus nous accuser de rêver je ne sais quelle résurrection du passé ! Si l'on voulait comprendre ces vérités qui sont élémentaires et dont l'évidence saute aux yeux, nous ne verrions pas tant de gens, animés par ailleurs d'excellentes intentions, mais d'un aveuglement à nul autre pareil, chercher entre la fille aînée de l'Eglise et la Révolution je ne sais quelle conciliation !
 
Alors idéalisme ou réalisme politique ? Comment ceux qui remettent sans cesse en cause la nature réelle de la France par « pragmatisme », peuvent-ils en parler et s’en réclamer encore ?
 
Reny_F


http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2011/10/24/idealisme-ou-realisme.html


_________________
Va, va et advienne que pourra...



Dernière édition par Mavendorf le Mer 15 Oct - 17:32 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 21:14 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 07:05 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

réponse faite sur ,1er message merci encore ,une fois pour ces lignes
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 17:31 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Une mise au point claire et véridique. Rien à redire de ce point de vue.
C'est vrai que les légitimistes sont souvent l'objet de reproches, parfois plus d'ailleurs que certains nationalistes ou membres du FN. Paradoxe puisque nous sommes royalistes comme eux. Le légitimisme doit en déranger plus d'un.
Voici par exemple ce qui nous a été reproché il y a peu, mon frère et moi, par le dénommé Kardaillac :

"Au delà de l'incantation de circonstance, je crois pouvoir dire que l'AR vit dans le siècle présent et cherche une solution à partir des réalités du théâtre d'opérations. Si le royalisme est une imprégnation individuelle, c'est le combat pour la monarchie qui est politique. D'ailleurs n'est-ce pas le président de l'UCLF à Auray qui disait à la caméra de FR3 qu'ils n'avaient aucune intention de rétablir la monarchie en France mais promouvaient la perpétuation de son souvenir. Vous êtes sur cette ligne, et vous en avez le droit, mais cessez alors de vous plaindre des dérives de notre société en vous qualifiant de royaliste, puisque es qualité vous refusez d'intervenir dans la politique de la Cité."

C'est l'illustration synthétique de tout ce que vous avez dit plus haut.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 18:08 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

J'ai trouvé cette réponse assez agressive, mais en tout cas, que sont-ils en mesure de nous reprocher ? Tout ces gens on beau faire de multiples actions, ils les mènes à tort et à travers : Alliance Royale est un exemple flagrant, le vote au service du royalisme est totalement contradictoire et ne fera jamais que desservir la cause : ils nous reprochent notre compteur qui est à 0, mais le leur est à -5 ! J'entends sans cesse martelé l'argument chronologique: "il faut vivre avec son temps...", cet argument, tout droit issu d'une propagande républicaine, n'a bien entendu aucune valeur. On pourrait dire qu'ils sont plus partisans d'une République couronnée, et cela explique le fait qu'ils supportent plus facilement les nationalistes et le FN que les légitimistes, c'est du Royalisme révolutionnaire.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 19:58 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Votre interlocuteur sur VLR a de mauvaises sources, le président de l'UCLF n'a jamais fait de déclaration à FR3.

Je pense que ce forumeur (fau(sse) rumeur), fait probablement référence à une interview accordée par le président de l'UCLF et le secrétaire de l'IMB à un journaliste du Télégramme de Brest, le 26 septembre 2009 à l'occasion du 97ème pèlerinage légitimiste de Sainte d'Auray. L'article qui est paru par la suite dans le Télégramme ne reflète en rien la pensée du président.

Pour preuve, je vous invite à relire l'allocution de 2010 du président de l'UCLF devant le monument du Comte de Chambord :

http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2011/05/23/sainte-anne-d-auray-2…



_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 23:19 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Merci pour le lien. Je me disais aussi qu'il était étrange que le président de l'UCLF n'ait pas la même vision du légitimisme que les adhérents ! J'ai l'impression qu'on a essayé de me manipuler. Evil or Very Mad
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Oct - 08:17 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Aaah! le forum Vive le Roy! Je n'y avais pas mis les pieds depuis un moment (d'ailleurs leur site a subit un vilain lifting).
J'y ai vu que nos deux frères légitimistes y ferraillaient avec le dénommé kardaillac. Ah la jeunesse! Kardaillac est un roublard, je me suis déjà accroché avec lui par le passé. C'est un royaliste dont il est très difficile de cerner les idées, les convictions, les idéaux. Il aime beaucoup taper sur les légitimistes d'aujourd'hui, les vrais, qu'il porte peu dans son coeur. Pourtant j'ai l'impression qu'il se considère comme un légitimiste, tout en soutenant l'action de l'Alliance royale. Il a un jugement sur tout, même sur nos derniers rois. Son jugement, par exemple, sur le comte de Chambord est sans équivoque. Bref.
Je trouve tout de même un peu dommage qu'il y ait des divisions entre les légitimistes d'aujourd'hui. Il y a déjà tant de divisions chez les royalistes! En ce point je rejoins tout de même kardaillac : tant que les royalistes ne s'entendront pas entre eux, le retour du roi sera impossible. En cela aussi les légitimistes doivent oeuvrer.


Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Sam 29 Oct - 08:53 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

je pense que ce n'est pas l'entente qui est cause mais la concertation et le dialogue;  pour ce qui est de nos pensées elles sont identiques . Vive le ROi
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
franciscain de bourges
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2011
Messages: 40
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 29 Oct - 09:27 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
 Je pense que ce forumeur (fau(sse) rumeur), fait probablement référence à une interview accordée par le président de l'UCLF et le secrétaire de l'IMB à un journaliste du Télégramme de Brest, le 26 septembre 2009 à l'occasion du 97ème pèlerinage légitimiste de Sainte d'Auray. L'article qui est paru par la suite dans le Télégramme ne reflète en rien la pensée du président.



Si les connaissances de ce journaliste sur la monarchie sont nulles, il ne pouvait pas faire un bon article. Il y a de fortes chances pour qu'il n'ait rien compris aux explications du président de l'uclf. Il vaut mieux lire les allocutions à Sainte Anne d'Auray pour se faire une idée plus juste, vous avez parfaitement raison.

Merci pour votre lien.


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Oct - 19:21 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:
J'y ai vu que nos deux frères légitimistes y ferraillaient avec le dénommé kardaillac. Ah la jeunesse! Kardaillac est un roublard, je me suis déjà accroché avec lui par le passé. C'est un royaliste dont il est très difficile de cerner les idées, les convictions, les idéaux. Il aime beaucoup taper sur les légitimistes d'aujourd'hui, les vrais, qu'il porte peu dans son coeur. Pourtant j'ai l'impression qu'il se considère comme un légitimiste, tout en soutenant l'action de l'Alliance royale. Il a un jugement sur tout, même sur nos derniers rois. Son jugement, par exemple, sur le comte de Chambord est sans équivoque. Bref.


Oui nous ferraillons. Kardaillac me paraît être un légitimiste opportuniste. Il serait prêt à brader les principes du royalisme si l'occasion permettait le rétablissement d'une monarchie. Dans la discussion, il nous résiste, nous provoque, nous lit en diagonale, caricature notre pensée. J'ai l'impression qu'il s'amuse avec nous, il a peut-être un complexe de supériorité du fait de notre différence d'âge. Enfin, je fais ce qu'il veut, je lui réponds. Si ça peut l'amuser.
Kardaillac m'a dit que Villenoisy suivait le fil. Si c'est le cas tant mieux, je lui rappellerai peut-être quelques vérités (sans illusions).

V.F.H.78 a écrit:
Je trouve tout de même un peu dommage qu'il y ait des divisions entre les légitimistes d'aujourd'hui. Il y a déjà tant de divisions chez les royalistes! En ce point je rejoins tout de même kardaillac : tant que les royalistes ne s'entendront pas entre eux, le retour du roi sera impossible. En cela aussi les légitimistes doivent oeuvrer.


Evidemment que le retour du roi est compromis par les divisions. Je suis aussi d'accord avec Kardaillac pour le dire. Mais je ne suis pas d'accord avec lui sur la manière d'y remédier. Alliance Royale ou toute autre forme d'oecuménisme est vouée à l'échec et à l'erreur. Les légitimistes peuvent oeuvrer par l'exemplarité et la conviction. La seule issue possible sera le retour des royalistes égarés au bercail, lorsqu'une majorité ou un nombre suffisant de royalistes soutiendra le légitimisme intégral. Il faudra aussi que les Orléans renoncent publiquement à leur prétention.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
franciscain de bourges
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2011
Messages: 40
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Nov - 22:09 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Lastic a écrit:
Evidemment que le retour du roi est compromis par les divisions.

Dieu nous donne la solution : tout royaume divisé contre-lui même court à la ruine.

Revenir en haut
Jean Bart
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2011
Messages: 38
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:12 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Lastic a écrit:
Evidemment que le retour du roi est compromis par les divisions.

C'est le mal qui divise (la république)

Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 18:23 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Jean Bart a écrit:
C'est le mal qui divise (la république)


Oui et plus généralement les idéologies révolutionnaires. Avec surtout deux, à l'intérieur de la "réacosphère" : le nationalisme et le néo-paganisme.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 18:39 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Lastic a écrit:
Jean Bart a écrit:
C'est le mal qui divise (la république)


Oui et plus généralement les idéologies révolutionnaires. Avec surtout deux, à l'intérieur de la "réacosphère" : le nationalisme et le néo-paganisme.


...Et l'orléanisme, et le bonapartisme. 
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Nov - 21:00 (2011)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ? Répondre en citant

Rodolphe von Thierstein a écrit:
Lastic a écrit:
Jean Bart a écrit:
C'est le mal qui divise (la république)



Oui et plus généralement les idéologies révolutionnaires. Avec surtout deux, à l'intérieur de la "réacosphère" : le nationalisme et le néo-paganisme.



...Et l'orléanisme, et le bonapartisme. 
... et le Chevènementisme! Laughing
Saviez-vous, par exemple, que la NAR (Nouvelle Action Royaliste), partisane d'une monarchie constitutionnelle (ou république couronnée), défend les institutions de la Vème République tout en soutenant les Orléans et... Jean-Pierre Chevènement!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:39 (2016)    Sujet du message: Idéalisme ou réalisme politique ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com