Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De la famille Orléans
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 14:06 (2013)    Sujet du message: Lois fondamentales au pays des Orléans Répondre en citant

Pour rire (ou pleurer), voici ce qu'on peut lire cette semaine sur le blog orléaniste La Couronne :

 
Citation:

Ordre de succession à la couronne de France

La succession au trône de France se fait par les lois fondamentales du royaume de France. Le plus proche parent mâle hérite de la couronne à la mort du roi précédent, en commençant par les descendants, et à défaut d'enfants ou de petits-enfants, les frères puis les neveux, arrière-neveux, etc. selon les principe généraux de succession dans le droit commun des coutumes de France, sauf que les filles ne sont pas héritières. L'héritier doit être un enfant légitime et de confession catholique.

L’ordre de succession au trône de France est un ordre de succession basé sur les lois fondamentales du royaume de France et la reconnaissance des clauses du traité d’Utrecht et du vice de pérégrinité qui excluent les Bourbons d’Espagne de la succession à la couronne. Depuis la mort du comte de Chambord, (dernier Prince de la Branche ainée des Bourbons de France mort sans descendance), c'est la famille d'Orléans, seul branche capétienne dynaste en France, qui assume l’héritage historique et politique de la monarchie Française. Aujourd'hui le Chef de la Maison Royale de France est Monseigneur le Prince Henri d'Orléans, Comte de Paris de jure Henri VII de France.

⚜ Henri VII de France, Comte de Paris et duc de France  ⚜
 1. S.A.R. le Prince François d'Orléans, comte de Clermont (1961)
 2. S.A.R. le Prince Jean d'Orléans, Duc de Vendôme (1965)
 3. S.A.R. le Prince Gaston d'Orléans (2009)
 4. S.A.R. le Prince Eudes d’Orléans, Duc d’Angoulême(1968)
 5. S.A.R. le Prince Pierre d'Orléans (2003)
 6. S.A.R. le Prince Jacques d'Orléans Duc d'Orléans (1941)
 7. S.A.R. le Prince Charles-Louis d'Orléans Duc de Chartres (1972)
 8. S.A.R. le Prince Philippe d'Orléans (1998)
 9. S.A.R. le Prince Constantin d'Orléans (2003)
10. S.A.R. le Prince Foulques d'Orléans Duc d'Aumale, comte d'Eu (1974)
11. S.A.R. le Prince Michel d'Orléans Comte d'Évreux (1941)
12. S.A.R. le Prince Charles-Philippe d'Orléans Duc d'Anjou (1973)
13. S.A.R. le Prince François d'Orléans (1982)
14. S.A.R. le Prince Robert d'Orléans comte de la Marche, (1976)


Il est important d'expliquer/de rappeler aux Français que le seul héritier légitime de la couronne France n'est pas Henri d'Orléans, aîné de la branche cadette des Bourbons-Orléans, mais Monseigneur le Prince Louis Alphonse de Bourbon, duc d'Anjou de jure Louis XX, aîné des Capétiens et descendant direct de Louis XIV.
Aujourd'hui la plupart des Français le savent, mais il est tout de même important de le rappeler.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 14:06 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Royalys
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: Nancy
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 18:59 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Justement je ne suis pas sur que la plupart des Français le savent... Prétextant à tort et à travers qu'une pseudo Loi de Nationalité s'impose en effet et imaginant que ce Traité d'Utrecht est supérieur aux Lois Fondamentales! 

 
Comment peut on imaginer qu'une notion postérieur à la royauté puisse concevoir une Loi Fondamentale de cette dite Royauté? C'est effectivement des plus absurde, avec quelle légitimité les autorités adverses au Royaume et à ses institutions peut décréter que tel ou tel règle s'applique à ce Royaume? Tout simplement aucune, et le Royaume de France vit exactement cette situation. 

 
Mais il faut également rappeler que pour ajouter une Loi Fondamentale, elle doit être et entrer dans l'intérêt du Royaume et non pas dans l'intérêt particulier d'une branche ou d'une autre... Laughing  
Et il ne me semble (logiquement) que cette règle hypothétique de nationalité signé à Utrecht ne rentre pas dans l'intérêt de la Couronne, mais pour ça il n'y a pas besoin de démonstration pour le prouver, du moins je l'espère. 

 
Quand à Utrecht je n'ai qu'une chose à dire, ou plutôt un Roi de France à rappeler! François I! Emprisonné par son rival Charles Quint, on lui a fait faire signer plusieurs papiers entrant à l'encontre des intérêts du Royaume et étant défendu par les Lois Fondamentales. Il les as bien signé mais les Lois Fondamentales ne peuvent être outrepassé et cela même par le Roi! Aussi, les conditions ne furent jamais appliqué. 

 
Je n'ai pas été précis mais pour ceux qui veulent un peu de lecture et de raison vous le prouvera. Vive le vrai Roi de France, Louis XX!
 

 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 20:41 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

 « Pourquoi m'appelez vous « Orléans » nom que vous savez que je n'ai pas signé depuis le début de l'assemblée constituante qui défendait de porter aucun titre ni nom de terre ? Est-ce qu'il y a un décret qui m'ordonne de m'appeler « Orléans » ? J'ai déjà fait cette question aux citoyens Gérard et Voidel, mais je n'y ai reçu aucune réponse ; peut-être serai-je plus heureux en m'adressant à vous. Je désire le savoir car s'il y en a un, il est trop ridicule à moi de continuer à signer « Égalité ». Cependant ce ridicule serait bien involontaire puisque je n'ai aucune connaissance que je doive signer autrement ». 
                                                                                                                    Philippe Egalité, régicide et père d'usurpateur....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 22:27 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Dispute autour de l’héritage du Chef de la maison d'Orléans,qui s’est poursuivie jeudi devant la justice à propos de châteaux et chapelles que deux princes aimeraient voir revenir dans le giron familial.
L’histoire est ancienne et imprégnée des relations exécrables d’Henri de France (1908-1999) au soir de sa vie avec sa famille. «Ils n’auront rien, que leurs larmes pour pleurer», aurait dit le comte de ces enfants qu’il s’était mis à détester.

Depuis le début de la bataille procédurale déclenchée en 2001, les 10 héritiers --9 enfants et un petit-fils-- s’estimant lésés réclament à la fondation Saint-Louis qu’elle rende ce qu’elle a reçu de la Maison d’Orléans.

Le trésor familial, réputé inestimable, est constitué des châteaux d’Amboise et de Bourbon-L’Archambault,(sic)  de la chapelle royale de Dreux, de la chapelle expiatoire de Paris mais aussi du portrait de Louis XIII réalisé par Philippe Champaigne, de porcelaines de Sèvres, et d’un joyau évalué à 50 millions d’euros, des dessins de la main du jeune Louis XIV.

Jeudi devant le tribunal de grande instance de Paris, la fondation, qui détient et gère ce patrimoine royal, s’est dite prête à restituer aux héritiers les biens mobiliers qu’elle avait reçus d’une donation du Comte de Paris en 1976.

Mais sur la question des châteaux et chapelles, la querelle reste vive, animée par les deux enfants de feu le prétendant au trône, le prince Jacques d’Orléans et sa soeur, la princesse Hélène d’Orléans, qui critiquent la gestion de la fondation.

«Ce que nous voulons, c’est que ces biens de famille servent d’écrin à ces mobiliers emblématiques pour qu’ils y soient exposés aux yeux du public», a plaidé l’avocat des deux princes, Me Olivier Baratelli, déplorant que les dessins de Louis XIV soient «rangés dans un maroquin au fond d’un tiroir!».
Selon Me Baratelli, le Comte de Paris a enfreint les «règles civiles républicaines» en donnant «plus de 25% de sa fortune» à cette fondation et en se dessaisissant à titre gratuit des parts qu’il détenait dans cet organisme, qui fut à l’origine doté du statut de société civile.
Pour l’avocat, le comte, «odieux» avec ses enfants, «s’est évertué à évaporer sa fortune», affirmant que c’était «son seul but dans la vie».
«On l’a même vu à la frontière suisse sortir du coffre de sa voiture des lingots d’or!», a lancé Me Baratelli.

Le récit des querelles familiales a parfois agacé le tribunal, qui a réclamé «plus d’arguments juridiques», et l’avocat de la fondation, Me Thomas Rouhette, qui s’est plaint d’une plaidoirie «spectacle».

Pour Me Rouhette, «la fondation est au service d’une mémoire, de la préservation d’un patrimoine».

D’autant que pour son avocat, «la valeur marchande de ces biens est nulle, ces biens n’ont que la valeur de l’histoire».
Jugement attendu le 19 septembre.
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 20 Sep - 12:04 (2013)    Sujet du message: La République "généreuse" avec les Orléans Répondre en citant


 
Citation:
Le comte de Paris voulait priver ses héritiers, la justice s’y oppose

La justice a ordonné la restitution aux héritiers du Comte de Paris des « biens historiques du trésor des rois de France », composé notamment de tableaux, dont la valeur est de l’ordre de « plusieurs dizaines de millions d’euros », a annoncé ce vendredi leur avocat, Me Olivier Baratelli.


Dix héritiers du Comte de Paris Henri d’Orléans, mort en 1999, avaient saisi le tribunal de grande instance de Paris pour récupérer les biens que leur aïeul avait donnés à la Fondation Saint-Louis qu’il avait créée. La justice a en revanche refusé de leur restituer châteaux et chapelles qu’ils revendiquaient également.
Dans un communiqué, Me Baratelli, avocat de Jacques d’Orléans et d’Hélène d’Orléans, a salué le jugement « historique » rendu jeudi, qui « voit un tribunal de la République restituer aux enfants de la Famille de France des biens qui avaient été « offerts » par celui qui pensait pouvoir contourner les lois de la République ».

« Le comte voulait priver ses enfants »

Le tribunal a déclaré nulles les donations du Comte de Paris de 1976 et de la Comtesse de Paris de 1977, faute d’autorisation administrative d’une part et d’acte passé devant un notaire d’autre part, selon l’avocat.
Deux « omissions » qui, selon Me Baratelli, montraient la volonté du Comte de Paris de « dissimuler les biens considérables dont il voulait priver ses enfants ».
Ces donations concernaient les portraits de Louis XIII et de Louis XIV enfant par Philippe de Champaigne, le carnet de croquis que Louis XIV a réalisé à l’âge de sept ans, le portrait de la Duchesse d’Orléans, le manuscrit des Statuts de l’Ordre de Saint-Michel datant de la fin du XVe siècle.
Y figuraient également un « abrégé des finances de Louis XIV datant de 1682 en velours calligraphié, les aquarelles de Carmontelle et du prince de Joinville, le grand collier de l’Ordre de la jarretière, le service de porcelaine de Sèvres livré en 1840 à la reine Marie-Amélie ».

Déboutés pour les châteaux et chapelles


Les héritiers ont en revanche été déboutés de leurs demandes concernant les châteaux d’Amboise et de Bourbon-l’Archambault, la chapelle royale de Dreux et la chapelle expiatoire de Paris, ces donations ayant été faites plus de 30 ans avant qu’elles soient contestées devant la justice.

Source : Ouest-France


Revenir en haut
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Sep - 12:15 (2013)    Sujet du message: "Trésor des rois de France" Répondre en citant

Visiblement, la répuxblique ne fait pas la différence entre roi de France et roi des Français. J'ai sous les yeux l'article :




négroni (Ansgélique).- Le fabuleux héritiage du comte de Paris sort enfin de l'ombre, Le Figaro, samedi 21 - dimanche 22 septembre 2013, p. 12


Les hétitiers du comte de Paris ont largement gain de cause




PIerre Baudrier


Revenir en haut
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Sep - 15:48 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

mais les membres de cette famille se disputent l'héritage

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 21 Sep - 17:33 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Plus encore que Louis-Philippe,  son fils avait le culte de l'argent, qui fut la seule foi vivante au cœur des orléanistes, le respect des grosses fortunes, eussent-elles été conquises par les plus abominables spéculations et les plus odieux coups de bourse.

« On peut dire que, sous ce rapport, aucune âme de ce temps ne fut plus étrangère à tout sens moral que l'âme de ce prince, qui fut cependant un père de famille irréprochable, un parfait honnête homme dans le sens étroit du mot.

« Les Rothschild, les Hirsch, les Ephrussi arrivaient dans la demeure royale à la suite de quelque razzia qui avait révolté les plus difficiles à émouvoir, réduit au désespoir, à la misère, au suicide des milliers de Français. Celui ci n'en éprouvait nulle indignation ; il ne songeait pas une minute à ces malheureux Français qui avaient travaillé toute leur vie pour enrichir ces cosmopolites sans scrupules. Il recevait ces malfaiteurs avec une bonne grâce toujours égale. Le duc d'Orléans allait chercher les Rothschild à la gare dans une voiture qu'il conduisait lui-même, et la comtesse de Paris, dans les ventes de charité, tenait une boutique avec Mme Ephrussi.

« On a dit que les aventures assez peu honorables du duc d'Orléans avaient abrégé la vie du prétendant et que les coups portés à sa bourse avaient eu un écho jusque dans son estomac. La chose n'est pas impossible, mais là encore se vérifie la parole de Saint-Bonnet : « Les pères ont des enfants qui ressemblent au fond de leur pensée. »

Comment peuvent ils être crédibles encore, c'est un mystère?
Des biens de la maison d'Orléans par eux mêmes!

_________________


Revenir en haut
Philippe de L.
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 46
Localisation: Comtat Venaissin
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Oct - 16:58 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Je suis bien souvent le premier à flétrir les Orléans, et souvent avec un certain défaut de charité. Cependant, il faut bien que nous nous figurions que ce genre de mésaventures pourrait arriver chez la branche ainée, qui n'en serait pas moins légitime, tout comme Alexandre VI était bel et bien pape, en dépit de toutes ses frasques, proverbiales.
_________________
Tout pour l'honneur.


Revenir en haut
MSN
Cœur de Rose
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2012
Messages: 59
Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Déc - 23:02 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=grPi-7-Niko

Voila un lien qui semble proposer une solution à ceux qui souhaiteraient voir le retour de la Monarchie en France.

à voir!


Revenir en haut
nanabel
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2013
Messages: 79
Localisation: nancy
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Déc - 14:50 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Pardo a écrit:

http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=grPi-7-Niko

Voila un lien qui semble proposer une solution à ceux qui souhaiteraient voir le retour de la Monarchie en France.

à voir!


Le prophète kabbaliste et son compère judéo-pédophile appellent à un ordre mondial, là où il n'y a aucun désordre. Ils prêchent que le monde est chaotique et que le chaos est le désordre et se donnent pour mission divine de remettre de l'ordre dans ce monde « imparfait ». Quel arrogance, n'est-ce pas ?


Il suffit de regarder comment fonctionne notre univers pour se rendre compte qu'il n'y a rien de plus ordonné et de plus cohérent que le chaos universel. La définition du chaos en astrophysique est ce qui définit l'énergie, c'est-à-dire : l'énergie produite par un choc atomique créant la matière dans une entropie ordonnée. Sans ordre, pas de matière, pas d'univers et donc pas de vie sur terre. A contrario, le désordre est l'anéantissement de toute vie et toute matière.


Ces 2 talmudistes hérétiques sont des porteurs de miroir. Ecoutez leur prêche et tout ce que vous verrez et comprendrez sera inversé. Le mal deviendra le bien, la vérité mensonge et l'ordre le désordre. Suivez-les et ils vous guideront sur les chemins éclairés du reflet aveuglant dans le miroir de Lucifer.


La 6ème et 7ème demande prend ici tout son sens : Seigneur, ne nous soumet pas à la tentation ; mais délivre-nous du mal.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 17 Déc - 18:20 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

nanabel a écrit:

La 6ème et 7ème demande prend ici tout son sens : Seigneur, ne nous soumet pas à la tentation ; mais délivre-nous du mal.


« Ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal... »

http://royaume-de-france.clicforum.com/t1688-Une-nouvelle-traduction-du-Not…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 17 Déc - 21:38 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Henryk bonsoir,




Pour mon information, cher ami, puis-je savoir à quelles affaires financières 
vous faites allusion dans cette phrase ? 
"Les Rothschild, les Hirsch, les Ephrussi arrivaient dans la demeure royale 
à la suite de quelque razzia 
qui avait révolté les plus difficiles à émouvoir, 
réduit au désespoir, à la misère, au suicide des milliers de Français...."




Je suis toujours intéressé à connaître la vérité de l'histoire, 
et je ne m'étonne guère que les gens que vous citez étaient déjà dans la coulisse
à cette époque bien avant leur coup de bluff à la bourse anglaise sur waterloo.




Etaient-ils liés aux conspirateurs de la révolution coup d'état pour renverser le Roi ? 


__________________________






Concernant les soi-disant orléans,
Faut-il croire cette affaire (ou vérité historique ?) ci-après ?
Quel est l'avis des gens du forum là-dessus ?
 
http://www.dumaspere.com/pages/bibliotheque/chapitre.php?lid=m3&cid=82
 
Selon Alexandre Dumas
Mémoires
Chapitre LXXXII
Le duc d'Orléans. – Ma première entrevue avec lui. – Maria-Stella Chiappini.
Son procès en réclamation d'état. – Son histoire.
Mémoire du duc d'Orléans -
– Jugement de la cour ecclésiastique de Faenza.
– Rectification de l'acte de naissance de Maria-Stella.
 
Extrait :
….Madame la duchesse d'Orléans, mariée en 1768, n'avait encore donné,
au commencement de janvier 1772, à Louis-Philippe-Joseph d'Orléans,
son mari, qu'une fille morte en naissant. 
Cette stérilité d'enfants mâles désolait M. le duc d'Orléans, dont la fortune,
composée plus qu'à moitié d'apanages,
devait retourner à la couronne, en cas d'extinction des mâles.

Ce fut avec cette préoccupation, et avec l'espérance qu'un voyage
disposerait peut-être la duchesse d'Orléans à une nouvelle grossesse,
que Joseph-Philippe et sa femme partirent pour l'Italie,
au commencement de l'année 1772, sous le nom du comte et de la comtesse de Joinville. 


Je répète une dernière fois que, pendant tout ce récit,
ce n'est point moi qui vais parler ; c'est la demanderesse Maria-Stella-Petronilla.
 
En effet, les augustes voyageurs étaient à peine arrivés
au sommet des Apennins,
que les symptômes d'une nouvelle grossesse se manifestèrent
chez madame la duchesse d'Orléans, et l'obligèrent à s'arrêter à Modigliana.

Dans ce village de Modigliana, il y avait une prison, et, pour garder cette prison, un geôlier. 
Ce geôlier se nommait Chiappini.

M. le duc d'Orléans, fidèle à ses traditions de familiarité avec le peuple,
se lia d'autant plus aisément avec ce geôlier,
que cette liaison avait lieu sous le voile de l'incognito. 
D'ailleurs, à cette liaison, il y avait un motif.
La femme de Chiappini était grosse,
juste de la même époque que madame la duchesse d'Orléans.

Cette convention fut, alors, arrêtée entre les illustres voyageurs et l'humble geôlier, 
que, si madame la comtesse de Joinville accouchait, par hasard, d'une fille, 
et la femme Chiappini d'un garçon, 
échange serait fait, entre les deux mères, de leurs deux enfants.

Le hasard voulut que les choses arrivassent selon les prévisions des parents : 
la femme du geôlier accoucha d'un garçon, la femme du prince accoucha d'une fille ;
et l'échange fut fait comme il avait été convenu,
moyennant une somme considérable qui fut remise par le prince au geôlier. 


L'enfant destiné à jouer le rôle de prince fut, alors, transporté à Paris, et,
quoique sa naissance remontât au 17 avril 1773,
elle fut tenue cachée jusqu'au 6 octobre, jour où elle fut déclarée,
et où se fit, par l'aumônier du Palais-Royal,
en présence du curé de la paroisse et de deux valets, la cérémonie de l'ondoiement.

Pendant ce temps, la fille de la duchesse, restée en Italie,
y était élevée sous le nom de Maria-Stella-Petronilla.
On devine le reste.
Suivons, cependant, dans ses détails. 


etc....
 
http://www.histoire-et-secrets.com/articles.php?pg=47&lng=fr
 
Une substitution d’enfant aurait été faite en Italie au siècle passé, 
   
d’orléans, échangeant sa fille contre le fils du geôlier Chiappini de la ville de Modigliana, 
   
pour assurer une descendance mâle
   

Mais il y a plus grave encore: Philippe Egalité était le fils d’un palefrenier de sa mère, 
   
nommé Lacroix, qui devint ensuite cocher du banquier Duret. 
   
C’est la raison pour laquelle Louis Philippe Joseph 
   
déclara au Club des Jacobins en 1793 : 
   
« Je déclare que je ne suis pas le fils du duc d’Orléans, 
   
mais bien le fils d’un valet d’écurie. 
   
Il est notoire que mon prétendu grand-père,
   
a toujours refusé de me reconnaître pour un Orléans, (rectifié Admin)
   
et je souscris à ce jugement » 
   
C’est la raison pour laquelle il demanda à s’appeler « Egalité », 
   
ce que l’arrêt de la commune de Paris lui accorda. 
   
Article premier: « Louis-Philippe-Joseph et sa postérité 
   
porteront désormais pour nom de famille: Egalité. » 


   
« Faut-il ajouter que ce futur citoyen Egalité était Grand Maître du Grand Orient à Paris, 
   
exécutant ainsi les ordres du pouvoir occulte 
   
qui voulait supprimer la Mission et la lignée Royale de France,  
   
voulues dans le pacte de Reims 
   
pour protéger l’Eglise et gouverner la France selon les lois Chrétiennes. 
   
 
   

Pour Dieu et pour le Roy de France légitime.



 
   

_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 20:51 (2013)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Les périodes troubles de 1775 à 1793, sont abordables sur des points importants.

1) La mauvaise formation politique du Prince (futur Louis XVI).

2) L'abandon du Roi des ministres de Louis XV.

3) La révolte et l’édit de Tolérance promu par Louis XVI sur les juifs et les protestants.

4) Le libre marché des produit manufacturés en France après 1784.

5) L'action illicite de Lafayette pour l'indépendance américaine, qui se terminera par la donation malheureuse de Napoléon.

6) La perte de la foi catholique dans la haute noblesse d'épée et de robe; ces élites aristocratiques (évêques, cardinaux...) se fondent en loges maçonniques, et se retournent contre le Roi. C'est le début des révolutions princières, non réprimées par des choix de demi mesures de politiques  internes de son Altesse.

7) Les cahiers de doléances,remplies par des procéduriers locaux, le plus souvent.

8) L'action funeste de la famille d'Orléans après son limogeage.

9) L'éruption du Laki en Islande, 1784, qui aida au désordre économique, bien que problème secondaire.
_________________


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 17:40 (2015)    Sujet du message: De la famille Orléans Répondre en citant

Une chose importante à noter: une confusion existe, j'ai l'impression, sur le "prétendant" dans la famille, plus précisément un duel père-fils: on peut en effet entendre que certains considèrent le prince Jean d'Orléans (deuxième fils du duc d'Orléans actuel, le prétendu (là aussi) "comte de Paris et duc de France") comme celui qui pourrait monter sur le trône, sans mention faite de son père. Ils ne sauraient mieux être discrédités en plus de leur non-respect des Lois fondamentales (les vraies).
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:53 (2016)    Sujet du message: De la famille Orléans

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com