Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Bart
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2011
Messages: 38
Masculin

MessagePosté le: Ven 4 Nov - 17:57 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

A propos de l'affaire des Fiches



    
Tout le monde connaît l’Affaire Dreyfus, du nom de cet officier israélite accusé d’espionnage au profit de l’Allemagne et qui, suite à une campagne de presse virulente lancée par de puissants financiers liés à lui par liens de sang, sera blanchi bien que des doutes sérieux planent sur son innocence (voir Le Libre Arverne n°10). Mais jamais la propagande du régime ne rappelle ce qui a été une affaire bien plus grave car ayant brisé la vie de familles entières : l’Affaire des Fiches. Sous la tyrannie anti-chrétienne de la IIIe République, des centaines d’officiers ont été chassés de l’armée, bloqués dans leur avancement, parfois réduits à la misère la plus noire pour le seul crime d’être catholique ou d’avoir une femme se rendant à la messe… Et pour étouffer ses manigances, le gouvernement maçon et laïcard ira jusqu’à tuer à deux reprises pour faire définitivement taire ceux qui avaient révélé la vérité. Comme dans toutes les affaires de fuite, c’est la rancœur d’un homme, en l’occurrence un haut dignitaire maçonnique, qui va précipiter l’affaire. Furieux de s’être vu refuser une promotion interne à la Secte à laquelle il estimait avoir droit, Jean-Baptiste Bidegain, ancien catholique renégat, va prendre contact avec un député nationaliste, Gabriel Syveton. Prêt à assouvir sa vengeance contre ses F\, il va remettre à l’élu les fameuses fiches qu’il a été dérober dans les coffres de la mafia à peau de goret.   
La nature des documents est saisissante. Il s’agit de véritables fiches de délation qui, au mépris de leur « déclaration des droits de l’homme » visaient à persécuter les gens en fonction de leurs opinions politiques et de leurs convictions religieuses, rédigées généralement en des termes orduriers. Les motifs d’exclusion des promotions sont ahurissants : une femme qui va à la messe, un officier qui assiste à la première communion de son fils, des enfants scolarisés chez les jésuites voire même une vocation dans la famille et adieu la promotion… Quand il n’y a pas de « preuves » du supposé non-laïcisme de l’accusé , on salit sa vie privée par des ragots d’autant moins vérifiés qu’ils sont faux : joueur, pédophile, prévaricateur, les délateurs maçons ne manquent pas de qualificatifs pour attribuer aux autres leurs propres turpitudes. Autre système typiquement républicain pour museler l’adversaire, la fameuse notion de « trouble à l’ordre public » qui peut tout aussi bien interdire aux prêtres de porter la soutane dans la rue, une librairie nationaliste d’ouvrir ses portes, un historien dissident d’enseigner ou, dans le cas présent, un officier catholique d’être promu.C’est le 4 novembre 1904 et les jours qui vont suivre que le scandale va véritablement exploser. Syveton gifla le général André, ministre de la Guerre à l’origine de l’affaire et protégé du sinistre général de Galliffet, en pleine Chambre des Députés. Quelques jours plus tôt, le 28 octobre, Jean Guyot de Villeneuve avait interpellé André à la tribune et lu publiquement plusieurs de ces fiches. Immédiatement, le triangle de détresse fut effectué au sein du Parlement et le gouvernement nia dans un premier temps avoir eu connaissance de ces agissements, mais, devant l’abondance des preuves, promit de faire cesser ces pratiques. Aux abois, les spadassins du régime utilisèrent leur arme secrète : la propre femme de Syveton qui assassina son mari le 8 décembre 1904 et maquilla le meurtre en suicide, au moment même où ce dernier allait se rendre une nouvelle fois à la Chambre pour porter l’estocade au gouvernement. Le régime avait paré le coup avec ses méthodes habituelles…

Il est intéressant de comparer les évolutions des différents protagonistes de l’affaire. Dans le camp des délateurs, le général Percin livra Lille aux Allemands en 1914, le capitaine Mollin disparut en Afrique, le colonel Valabrègue sera limogé par Joffre en 1915, pareil pour le commandant Bernard qui fit preuve de son incompétence à Ypres, le lieutenant-colonel Sarrail échoua lamentablement dans l’Argonne et fut privé de tout commandement en 1917, le capitaine Humbert sera arrêté pour haute trahison en 1918 et acquitté à la minorité de faveur en 1919… Bidegain se suicida en 1926. De l’autre côté, Guyot de Villeneuve fut assassiné en 1907 par un infirmier F\… La plupart des officiers protégés par les maçons se révélèrent tellement nuls que Joffre, pourtant F\ lui aussi, les limogea fin 1914 et promut les officiers catholiques cassés par le régime. En quelques mois, ces derniers montrèrent de telles qualités dont on avait privé la patrie qu’ils grimpèrent la hiérarchie en un temps record : 14 des 19 officiers qui, de août à décembre 1914 furent promus deux fois, avaient été cassés par le général André. Parmi eux, Pétain, de Maud’hui, d’Urbal, de Mitry, Cadoudal, Fayolle… Tous firent une guerre des plus glorieuses !

De très nombreux enseignements sont à tirer de cette Affaire des Fiches. Le premier est que la République nous considère comme des sous-hommes. Comme pour tous les crimes de la Gueuse contre les catholiques, la réponse a été la même : c’est regrettable, on ne le refera plus. Pas un pardon, pas un travail de mémoire, pas la moindre indemnisation. Pire, le système des Fiches continua jusqu’en 1912 au moins et reprit ensuite après-guerre jusqu’en 1940. Mais cette fois, la France ne s’en releva pas. Le second, est que toute négociation avec la République, sous quelque forme que ce soit, est à proscrire. Il faut avoir à l’esprit que tout combat contre la gueuse est un combat à mort. Son attitude lors de l’Affaire des Fiches est symptomatique. Elle a joué le pourrissement de la situation, endormi les catholiques avec de fausses promesses qu’elle n’a évidemment jamais tenues, comme par exemple réintégrer dans le grade qu’ils méritaient les officiers discriminés. Il ne faut jamais, sous aucun prétexte, négocier avec les partisans de la République. Ils nous ont toujours trahis, n’ont jamais, à aucun moment, respecté la parole donnée, que ce soit à Quiberon, lors de l’affaire des Fiches, en 1919, lors de l’affaire du Grand Bornand et quelques autres encore. A méditer pour l’avenir. Quand ils nous tendent la main, c’est qu’ils sont aux abois et que l’autre main dissimule un poignard. 



 


http://notrememoire.blogspot.com/2006/08/propos-de-laffaire-des-fiches.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Nov - 17:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 4 Nov - 19:14 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Merci Jean Bart pour cet édifiant rappel d'une affaire peu connue (et pour cause!), masquée à l'époque, probablement, par la très médiatique affaire Dreyfus.
La morale de tout ça, sur la République et sa fourberie, vous prêchez ici des convaincus.

Soit-dit en passant, je pense que l'armée française est la seule institution de la République où il reste encore un certain nombre d'officiers honnêtes, de valeur, héritiers d'une tradition familiale en général, catholiques, et (pour quelques uns j'en suis sûr) de sympathie royaliste.


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 10:42 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=général de galliffet&sour…

voici le lien pour découvrir la biographie de ce général, issue d'une famille de la noblesse provençale, dont la tache en tant que ministre de la guerre de la 3° république fût la "républicanisation" de l'armée.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 11:34 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

L'affaire des fiches est un épisode précurseur à la loi de la séparation de l'Eglise et de l'Etat. La suite logique de la stratégie du ralliement à la république de Léon XIII. D'un côté nous avons les catholiques à l'intérieur du système bien décidés à ne pas se laisser faire, et de l'autre les républicains rassemblés dans la même volonté de mettre fin au Concordat.

Les propos des républicains les plus extrémistes ne cachent pas les intentions maçonniques les plus violentes, c'est à dire vouloir détruire la Religion Catholique en France, achever le travail débuté par la Révolution satanique de 1789. Ainsi que l'atteste la déclaration du député Allard en octobre 1904 dans le journal l'Action :

"Nous combattons la religion et toutes les religions, le sentiment religieux et tous les dogmes religieux en France, où la religion chrétienne catholique ou protestante - est dominante, ce combat ne peut avoir pour fin que la déchristianisation générale du pays. Fille du judaïsme, la religion chrétienne est un fléau dont les ravages sur l'esprit humain ne pourraient être comparés qu'à ceux de l'alcoolisme". 

D'autres conçoivent une séparation qui interdit à l'Eglises de se mêler des affaires de l'Etat, mais qui autorise l'Etat à surveiller les affaires de l'Eglise... Que l'on peut traduire par une prolongation de l'esprit de la constitution civile du clergé. C'est la position d'une partie des réactionnaires de l'époque, des partisans du "faut bien faire avec", de ceux qui cherchent à freiner le processus révolutionnaire sans chercher vraiment à la renverser (Ce sont les ancêtres politiques de ceux qui nous disent aujourd'hui : Il bien faire quelque chose = votes, pétitions, partis politiques, manifs...)

Cette opposition de l'époque et la défaite du camp conservateur, nous aident à mieux comprendre notre présent et le déroulement de l'histoire. La laïcité républicaine est donc bien, depuis ses origines animée par un courant de pensée violemment anti-catholique. Et l'histoire de l'affaire des fiches nous prouve clairement la détermination de la franc-maçonnerie à frapper durement et de chercher à anéantir complètement les plus fervents défenseurs de notre Religion. Cette victoire républicaine de la laïcité de l'Etat (1905), nous explique également pourquoi progressivement les catholiques (principalement non pratiquants) dans leur grande majorité, se sont laissés convaincre que la laïcité est une bonne chose, et en sont devenus parfois des militants actifs... Ils pensent trouver en elle une force qui peut permettre de lutter "par exemple" contre l'islamisation actuelle...

Utopie et compromissions stériles, qui ne font en vérité que retarder la croisade nécessaire pour la libération du Royaume temporel de Dieu.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 11:48 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Et pourtant pour combattre l'islamisation en terre de France, il semble plutôt nécessaire de retrouver ses racines chrétiennes au lieu de croire aux chimères républicaines de laïcité où tout le monde serait beau et gentils! Un nouveau paradis terrestre??
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 12:18 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:
Et pourtant pour combattre l'islamisation en terre de France, il semble plutôt nécessaire de retrouver ses racines chrétiennes au lieu de croire aux chimères républicaines de laïcité où tout le monde serait beau et gentils!

C'est vrai, à chaque fois que nous avons été confronté à l'islam dans l'histoire c'est avec la Croix de Notre Seigneur que nous l'avons emporté. C'est bien la négation des droits de Notre Seigneur à régner sur la France qui engendre son islamisation et sa brutale perte de souveraineté.
Toute la difficulté pour sortir de cette crise identitaire sans précédent, repose principalement sur l'ignorance historique de nos compatriotes, et l'absence évidente de toute la vérité politique française et traditionnelle. Ils se sont laissés endormir et convertir progressivement à l'esprit du poison maçonnique, et de la fausse liberté républicaine. Ne les imitons pas, et surtout restons bien en éveil ! Restons fermes dans notre Foi et dans notre fidélité à la Monarchie Légitime.

Je me demande combien de "français" ont déjà entendu parler de l'affaire des fiches ?

2% ? Moins peut être ? 
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 12:36 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
Je me demande combien de "français" ont déjà entendu parler de l'affaire des fiches ?

2% ? Moins peut être ? 


Moi-même, je ne connaissais pas. Embarassed
Enfin, mieux vaut tard que jamais.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 12:58 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Lastic a écrit:
Mavendorf a écrit:
Je me demande combien de "français" ont déjà entendu parler de l'affaire des fiches ?
2% ? Moins peut être ? 



Moi-même, je ne connaissais pas. Embarassed
Enfin, mieux vaut tard que jamais.



Voilà qui prouve l'utilité de notre modeste forum. Surtout que vous êtes bien jeune, vous avez des années devant vous maintenant pour transmettre à votre tour. 

Maintenant que vous savez, il faut le dire à d'autres !! Wink
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 16:15 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Merci pour cette information importante dont je n'avais jamais entendu parler. Il faut croire cependant que cela continue d'une autre façon avec les persécutions dont les chrétiens sont de plus en plus en but. L'histoire de la pièce de théatre qui se passe actuellement à Paris et bientôt à Rennes et fait sortir les personnes qui ne comprennent pas les insultes faites au visage du Christ, donne de l'eau au moulin des francs macons Evil or Very Mad et leur permet de faire
passer des gens en justice pour délit de prière. Cela continue donc...

_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 17:21 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Le travail maçonnique amorcé par cette affaire et la loi de 1905 (et même bien avant) continue toujours.
Les catholiques ont très peu de chances d'accéder à une bonne carrière, à moins d'apostasier. Lorsque les catholiques protestent, avec maladresse, ils sont brutalisés et injustement punis, pour des délits inexistants, qui feront "jurisprudence". Tournés en dérision, calomniés, agressés au nom de la laïcité et de la liberté d'expression et de culte. Un fonctionnaire qui oserait porter une croix, même discrète est immédiatement agressé verbalement, tandis que sa collègue musulmane bénéficiera pour son voile d'une "indulgence plénière" au nom de la diversité et de l'intégration.
On me répondra que la laïcité ce n'est pas cela, que c'est la liberté, la tolérance, l'amitié entre les religions qui assure le vivre-ensemble et l'intérêt général.
C'est ignorer que la laïcité française porte en elle-même ces vices, bien qu'elle ne les exprime pas directement, car elle est née d'esprits ayant pour projet la destruction de l'ordre catholique et du catholicisme.
J'ai d'ailleurs du mal à appeler laïcité l'alliance du trône et de l'autel sous l'Ancien Régime.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
julie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Nov - 19:46 (2011)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Moi non plus je ne connaissais pas cette histoire. Shocked  Merci pour votre site toujours très instructif ! Idea

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 1 Juin - 08:39 (2012)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

L'homme fort du scandale des fiches, (qui sont fournies actuellement contre menues money par Face book), Gabriel Syveton, fut le découvreur de l'archétype de ces cartes de délations de la troisième république. Le réseau de la Sureté, qui éxécuta également des membres et proches de l'AF, était résolue, a ne pas le faire comparaïtre. il mourut de façon tragique, 2 jours avant son procès.
_________________


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 07:35 (2012)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant



Revenir en haut
vuillemr
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 31 Juil - 19:51 (2012)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

Il ressort que les catholiques seulement étaient l'objet de ces fiches. Alors que l'anticléricalisme faisait rage en France, l'Eglise catholique était encore religion d'Etat et les relations avec le Saint Siège très tumultueuses avec Pie X.
Une lecture d'un ouvrage d'histoire politique de la 3è République d'un spécialiste, François Goguel, confirme combien l'affaire des fiches est un des éléments d'un système global dit le système Combes consistant à assurer l'élimination politique des ennemis du bloc des gauches dont principalement les catholiques.
Ce système fiche tous les suspects de non républicanisme, professeurs et magistrats compris en utilisant la dénonciation et quadrille le territoire de comités de canton pratiquant une surveillance des élus et des fonctionnaires de tous ordres.


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 31 Juil - 21:36 (2012)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches Répondre en citant

petite rectification :
en 1904, le catholicisme n'était pas "religion d'état", mais c'était le régime concordataire.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:38 (2016)    Sujet du message: 4 Novembre 1904 L'Affaire des fiches

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com