Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Messe
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Juin - 09:18 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Pour reprendre vos mots :

Henryk a écrit:
Je vous remercie humblement de votre jugement sur ma charité. Vous n'avez rien à dire sur mon royalisme, indissociable de ma foi?



Commencez par répondre aux questions que l'on vous pose. Ceci est un premier avertissement


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Juin - 09:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 14 Juin - 10:08 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant


Extrait du Catéchisme de R.

Quels sont ceux qui pèchent contre la foi ?

Ceux qui ne croient pas tout ce que l’Eglise croit, ou qui en doute volontairement, ou qui n’ose pas faire profession de Foi dans l’occasion.

Il y a trois manières de pécher contre la Foi :

Ne pas croire les vérités de la religion. C’est le péché des incrédules. Insensés, qui croient que la parole d’un homme sujet à l’erreur et qui ne veulent pas croire à la Parole de Dieu consignée dans les Saintes Ecritures, et dont l’Eglise est l’infaillible interprète. Et cependant que de fois l’on voit l’incrédulité se poser avec orgueil en face du monde. D’ou vient qu’elle exerce autant de ravages et qu’elle ne connaît plus de pudeur ni de frein ? N’accusons que la dépravation des mœurs qui va toujours croissant. Pour la plupart, l’irréligion ne résulte pas d’un ensemble d’idées, mais d’un ensemble de passions charnelles. On ne veut pas croire, non à la « Fausseté » des dogmes, mais parce que l’on ne veut pas se soumettre aux obligations et aux pratiques qu’ils imposent. Et tandis que les vrais savants « sentent » le besoin d’une foi et rendent de ‘Solennels’ témoignages à leur Foi, par oppositions on trouve une foule d’ignorants, qui ne connaissant pas la doctrine de l’Eglise, ou qui, n’en sachant ce qu’il on lu dans de mauvais livres, se déchainent contre elle et adoptent les plus ignobles sarcasmes, pour des arguments. Fuyez leur société, car leur langue distille le poison ; et priez le Seigneur d’éclairer leur esprit et de toucher leur cœur.



2) Un autre facteur d’incrédulité puissant, c’est la lecture de mauvaises revues, sites, émissions…etc., qui sont souvent pire que des mauvais livres. Si vous le pouvez, évitez-les! Ne comptez plus sur votre force sur votre droiture ; car de plus habiles que vous si sont laisser séduire…

La sensualité qu’ils ou qu’elles dégagent, quelques agréables qu’elles puissent paraître, et offrent proportionnellement leur sensualité, le danger de souiller l’âme.
 Parmi ceux qui nient la vérité de la religion, il en est qui, sans rejeter absolument tous les articles de Foi, refusent d’en admettre certains: Ce sont les premiers pas vers l’hérésie. Ils croient qu’ils leur est loisible de choisir entre les dogmes révélées comme s’il n’était pas tous incontestables, ayant tous une origine céleste. C’est le début du pluralisme religieux, dans la famille, qui s’ensuit dans l’état, et montent le frère contre le frère le fils contre le père… Diviser pour régner…

Le vrai fidèle croit tout ce que l’Eglise enseigne, il  garde de n’y rien retrancher.

Il en est qui, tout étant intimement convaincus des vérités religieuses, en parlent comme s’ils ne le croyaient pas. Ce sont les hypocrites d’impiété, qui veulent paraître plus pervers qu’ils ne sont en effet. Par démangeaison de parler, ou croyant faire parade de bel esprit, ils tiennent des propos injurieux à Dieu et à l’Eglise, et scandaleux pour ceux qui les entendent : « Est ce que toutes les religions ne sont pas bonnes ? De ce que tous les prêtres ou les fidèles disent, il faut savoir en prendre ou en laisser… Y a-t-il une autre vie ? Y a-t-il un Enfer ? Qui l’as vu, ou en est revenu ? Le St Suaire ou la Tunique d’Argenteuil sont ils vrai ? … et autres choses semblables. Ils se vantent d’avoir anéanti des craintes religieuses, qu’ils ont peine à contenir ; et par ces paroles tendancieuses, ils ébranlent la foi dans les cœurs simples et ignorants. Si l’on a quelques parts à ce péché, confessez-vous, détestez-le et humiliez vous en devant notre Seigneur.



On est coupable que lorsque l’on s’arrête volontairement aux doutes qui surgissent dans l’esprit, lorsqu’on s’y complait, et que l’on cherche à faire naître, au lieu de les repousser comme des mauvaises pensées ou penchants. Quand aux doutes dont sont assaillies les âmes timorées, il faut les mépriser en faisant en toute simplicité un acte de foi, et penser à autre chose. Confiez vous en Dieu, reposez vous amoureusement sur sa parole, et bientôt la tranquillité se fera.N’osez faire profession de Foi dans ou quand l’occasion se présente.

Nous n’osons montrez notre foi par nos œuvres? L’Apôtre nous dit que pour être sauvé il faut croire de cœur et confesser de bouche. Sachons que Notre Seigneur rougira devant son Père de quiconque rougira de Lui ou de son Evangile devant les hommes.

Il y a une foule de gens ou de jeunes gens qui se piquent d’avoir du courage et cependant un vil respect humain nous arrêtent. La conscience nous crie:
 Va te confesser, assiste au St Sacrifice de la Messe, fais le Signe de la Croix, garde l’abstinence aux jours marqués par l’Eglise, et le respect humain nous dit : Mais on te regarde, on va se moquer de nous, un geste, une raillerie, et nous voilà embarrassés et confus.

Est ce une honte de servir le Bon Dieu qui nous aime? Regardons l’estime de Notre Seigneur et Roi qui est notre seul étendard. Craignons (don du St Esprit) Dieu et que ceci soit une part de  notre service.

_________________


Dernière édition par Henryk le Sam 15 Juin - 06:24 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Juin - 10:28 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Pardonnez-moi Henryk si j'ai pu vous vexer mais je dois vous avouer, encore une fois, que bien souvent je ne comprends pas bien vos messages énigmatiques et vos questions, ce qui peut en résulter un quiproquos. En l'occurrence je me suis senti attaqué par vous.
Après, je ne suis pas contre le débat, sur ce sujet notamment, à condition que cela reste cordial, sans dénigrer l'autre.
Pour le reste, je suis parfaitement d'accord avec les principes de votre message ci-dessus.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Juin - 22:17 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:
Je n'assiste pas aux messes de l'ancien rit, comme le faisaient certainement mes ancêtres vendéens. Cela ne fait pas de moi un mauvais catholique. Chacun est libre de pratiquer sa foi comme il l'entend : c'est ma conception, et celle de mon épouse.


Il m'arrive souvent, voyez vous de me replonger un court instant dans cette époque, où plutôt d'essayer d'imaginer du mieux possible, ce que devaient être les sentiments de ces hommes et de ces femmes qui ont subi les premiers changements que la Révolution a tenté d'imposer par la violence à tout un peuple. Sans parler d'une quelconque modification de la messe, je pense que la seule substitution des abbés par des prêtres défroqués que l'on a essayé d'imposer aux français, devait déjà constituer à elle seule, un terrible traumatisme dans les différentes paroisses du Royaume, et un profond désarroi de la population catholique, qui, bien loin de pratiquer sa foi comme elle l'entendait, avait davantage le soucis de la transmettre comme elle l'avait elle même reçu...

A la différence de la plupart des gens, qui de nos jours se laissent bercer tendrement d'illusions, les chouans, les vendéens, les prêtres réfractaires et les différents protagonistes de la contre-révolution, avaient parfaitement conscience que l'oeuvre souterraine de la franc-maçonnerie était arrivée à terme. La résistance farouche qu'ils ont opposé à ce phénomène, nous renseigne plus encore du pressentiment de ces âmes fidèles, qu'un sombre destin menaçait de mort notre civilisation. D'ailleurs depuis ce siècle, avec le recul qui est le nôtre aujourd'hui nous pouvons mesurer à quel point ils avaient raison, à quel point ce cataclysme, cette tempête a provoqué l'état de délabrement spirituel et de dégénérescence de notre peuple. Hélas, même pour ceux qui possèdent ces données, il n'est pas toujours facile de se rendre compte à quelle profondeur il faut creuser avant d'atteindre la racine première et unique qui engendre bien des désordres, toutes ces discussions âpres et difficiles qui pourtant ont un sens, ne peuvent être comprises uniquement en raison qu'une infime minorité de fidèles a pris la décision d'assumer cet héritage, de résister aux coups qui continuent d'être portées à l'Eglise et qui ne sont que les prolongements naturels de la Révolution, dont l'aspect négatif est désormais patent.

V.F.H.78 a écrit:

Je me souviens d'une messe de mariage d'une cousine lorsque j'étais adolescent, célébrée selon le rite tridentin, en Bretagne. Ce qui m'avait fortement choqué à l'époque (et à cet âge on en garde un souvenir vivace), au delà du latin auquel je ne comprenais presque rien, c'était l'attitude de mépris que les catholiques traditionnalistes affichaient envers les catholiques "conciliaires", notamment au moment de la communion, avec des regards accusateurs. Comme si nous étions des sous-catholiques à leurs yeux, pas assez bien pour eux.


C'est une perception très personnelle des choses, c'est l'interprétation que vous faites d'un événement que vous avez vécu, mais qui ne reflète en rien la réalité. Je ne dis pas que cet état de choses n'existe pas chez "quelques tradis", qui sont de piètres missionnaires, souvent trop pressés et maladroits au point qu'ils deviennent parfois de vrais repoussoirs. En fait lorsque j'entends l'argument qui est ici le votre, et que je connais bien, j'ai pour ma part l'impression que les personnes qui colportent ce type de caricature, utilisent le zèle (où la maladresse) de quelques uns pour ne pas se poser eux mêmes les bonnes questions, et donc par conséquent à fuir un devoir qui semble trop lourd à supporter... Vous savez un bon catholique traditionaliste, par cohérence, ne peut que se réjouir de voir de nouvelles têtes franchir la porte de nos chapelles. L'inverse est complètement absurde.

Moi la violence réelle, je la vois plutôt dans ces églises qui ferment parce qu'il n'y a plus de fidèles où qui tombent en ruine, et qui cependant restent strictement interdites aux catholiques de la Tradition. Toutes ces églises ouvertes aux protestants, vendues à l'islam où à l'athéisme... Les choses en sont arrivées à un point tel qu'il me semble difficile de nier en bloc cet état, en même temps qu'il est facile de percevoir le but recherché par ceux qui en sont les artisans. Plus nous allons avancer dans le temps et plus va apparaître évidente la nécessité de ce combat pour le maintien de la Tradition de nos ancêtres. Ceux qui cherchent, ceux qui s'intéressent à notre petit monde en éveil doivent apprendre à concevoir ce qui est autre, ce qui est vrai, ce qui est "normal" finalement, ils doivent réapprendre à comprendre la signification des choses devenues, du fait de l'éloignement dans le temps, inexistantes et invisibles pour la majorité de nos compatriotes assommés par la pensée unique.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 06:34 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

"...il se créa peu à peu cette catégorie de "gens sérieux" qui montre du Christianisme le visage le plus déplaisant. Estimant avec justesse au plus haut point la Vérité, ils se sont enfermés avec elle de la façon la plus stricte comme on le ferait d'un lingot d'or dans un coffre fort. Mais la Vérité n'est pas un métal ; elle est fleur, elle est vie, elle respire l'air et le soleil de Dieu. La Vérité des "gens sérieux" s'est desséchée ; et ce qui en a survécu n'a plus aucun rayonnement...accusant les catholiques les plus humains et normaux d'être des libéraux..."
Mgr Ducaud Bourget


Cette citation de Mgr Ducaud-Bourget (que nul ne soupçonnera d'avoir été un libéral ou un moderniste !), dans un opuscule qui s'intitulait "le Hérisson spirituel", faisait part d'une réalité qui n'a pas diminué avec le temps.
Fermement attaché à la Sainte Messe latine traditionnelle, venu à la foi catholique grâce à Mgr Lefèbvre en 1976, me battant pour l'orthodoxie et la liturgie depuis des années, je suis également conscient de nombreuses attitudes pharisiennes et témoin de non moins nombreuses formes de manques de charité dans les milieux dits traditionalistes, qui deviennent de véritables repoussoirs...
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Juin - 07:31 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Un immense merci pour votre franchise mon cher Semper Fidelis, ainsi que pour votre combat, qui mérite le respect.
Bien que n'étant pas traditionnaliste, cela ne m'empêche pas de reconnaître la grande piété lors des messes latines traditionnelles, et je ne peux en aucun cas condamner cette fidélité à l'ancien rit. Mon regard d'adolescent a tout de même évolué rassurez-vous. Il n'empêche qu'aujourd'hui encore, certains aspects font que je ne suis pas prêt à rejoindre les traditionnalistes. Il s'agit essentiellement d'un point précis mais que je ne souhaite pas exposer ici afin de ne pas créer de polémique. Les querelles de chapelles -nous qui sommes légitimistes sommes bien placés pour le savoir- n'apportent rien de bon. Le combat à venir contre les puissances destructrices franc-maçonnes et révolutionnaires s'annonce très difficile et ce n'est pas en avançant divisés que les catholiques gagneront. Maintenant, que ce soient les catholiques traditionnalistes qui soient le fer de lance de ce combat, cela je l'accepte volontiers car la pureté de leur Foi ne fait aucun doute.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 14:46 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant



Grille de choeur de Poissy.
_________________


Dernière édition par Henryk le Lun 17 Juin - 18:24 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Juin - 14:38 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Alors là merci Henryk, vous m'apprenez l'existence de cette grille! Je comprends mieux votre message maintenant. J'espère au moins que propriétaire de cette grille a conscience de sa valeur et de sa signification.

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 19:05 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

trouvée sur ce site gouvernemental    (Milieu de page)
Vue d'ensemble de la clôture de coeur, grille d'entrée du 63, Cours du Quatorze-Juillet.
_________________


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Juin - 18:49 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Petit éclairage simple et complet sur le refus de la "messe" conciliaire.

http://www.laportelatine.org/district/france/bo/lab80_130103/lab80_130103.p…
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Dim 14 Juil - 19:50 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant



Exposition moderne d'habits liturgiques en 1913.
_________________


Revenir en haut
Jean-Marie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 13
Localisation: Hautes-Pyrenées
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 14:32 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Je ne prend pas la parole souvent, (c'est la 1° fois je crois) , mais quand on se dit "légitimiste" politiquement, on va aussi a la messe "légitime" ou traditionaliste, c'est a dire la messe de St Pie V, la seule, la vraie . Toutes les messes issues du concile vatican ll sont très douteuses . Mgr Lefevre disait, je cite : Elles sont surement valides mais tellement entachées d'erreurs que je vous interdit formellement d'y aller!  Alors, chers amis, faites 20, 30, 80 kms le dimanche mais allez a une messe tradis, il y va du salut de votre âme !!
Jean-Marie


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 19:47 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Oui Jean Marie la révolution rentre partout, le démon de Garibaldi savait qu'il reviendrait 100 ans après dans la curie. C'est un reniement pur et simple du passé. Je regrette aussi que les sermons quoique catholiques des traditionalistes, ne soient ni légitimistes, ni royalistes.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 12 Déc - 21:31 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Jean-Marie a écrit:

Je ne prend pas la parole souvent, (c'est la 1° fois je crois) , mais quand on se dit "légitimiste" politiquement, on va aussi a la messe "légitime" ou traditionaliste, c'est a dire la messe de St Pie V, la seule, la vraie. 

C'est vrai Jean-Marie, mais à l'inverse nous connaissons tous des catholiques traditionalistes qui s'impliquent dans les partis politiques de la république. Je crois déceler là aussi une très nette incohérence dans cette attitude bien plus répandue.

Laughing
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
franck le chouan
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2011
Messages: 62
Localisation: ile de France

MessagePosté le: Ven 13 Déc - 07:00 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

bonjour  P'tit Royaliste , tu n'es pas le seul à en souffrir !! même nous autres les chouans , on nous traite de passéistes mais nous résistons car nous voulons faire perdurer la Sainte Messe que nos bons pretres  disaient !! Si tu le souhaite , rejoins-nous !!!! vive Dieu , vive le Roy !!!




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:51 (2016)    Sujet du message: La Messe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 5 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com