Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Messe
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 11:17 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Si je peux me permettre d'apporter mon témoignage, petit royaliste, 
cherche si tu trouves pas loin de chez toi une Fraternité Monastique Traditionnelle
qui accepterait de t'accueillir le dimanche matin.


Je me suis fait baptisé à 48 ans et confirmé à 50 ans. 
On ne m'a appris dans cette banlieue socialiste, que la Messe post Vatican 2, 
en me laissant dans l'ignorance qu'il existe une autre Messe.
Parenthèse :
Lorsque j'ai entendu un prêtre africain 
dire à la fin de la messe dans le micro pendant l'envoi, 
et le rabâcher des semaines entières en période électorale,
"J'étais étranger et vous m'avez accueilli". "J'étais étranger et vous m'avez accueilli". etc....
En boucle.
J'ai compris qu'il fait plus de la politique que du religieux. 
Lorsque j'ai vu l'évêque de cette banlieue rire aux éclats de bonheur 
lorsque des grosses femme africaines habillées en costumes tradis africains 
se tortillaient leur gros derrière énorme en criant et avançant en se dandinant 
vers l'Autel
pour amener les objets sacrés pour l'offrande du Pain et du Vin,
jusqu'à l'Autel tourné vers les gens, 
j'ai compris que le Français dans son pays est devenu un paria pour l'Eglise conciliaire.


J'ai également entendu un tam tam étouffant le chant d'un violon.
j'ai vu des gens à qui je tendais la main avec sincérité et sourire regarder 
ailleurs sans aucun respect et refuser ma main parce je suis blanc 
et cela dans la maison de Dieu.


Même si c'est vrai que le Seigneur est Présent pour ceux qui croient en Lui 
quelle que soit leur couleur et leur origine, le respect ce doit être dans les deux sens.


Nous ne sommes pas des étrangers sur la terre de nos ancêtres Français.


Dieu est présent dans son Eucharistie Sacrée dans les deux Messes.


A mon sens, la Messe Traditionnelle n'est pas une Fête, et ne doit pas être tournée vers les gens,
vers la salle, vers les fidèles plus ou moins bruyants et inattentifs. 
De plus la Messe conciliaire commémore un repas. 


Cela ressemble fort aux Messes réformées, 
et cela désacralise le Sacré de l'Hostie,
où dans la Messe conciliaire cela devient une "gaufrette", un morceau de pain qui devient un dû,
que beaucoup reçoivent comme si cela leur est dû d'office, sans le mériter.
Non sacré pour beaucoup, pas pour tous.


Or la Messe Traditionnelle commémore un Sacrifice, pas un repas.
Le Sacrifice de Dieu incarné en Homme. 
Et ce n'est pas une Fête puisque c'est une grande souffrance, une torture.


Donc il me semble qu'à la base il y a une erreur liturgique et doctrinale.


D'un côté on commémore un repas de la veille de la Passion dans la Messe Vatican 2.
Et cela est tourné vers le "public" et non vers Dieu.


De l'autre côté, dans la Messe de 1962 et avant, 
on commémore LE Sacrifice de Dieu en Homme sur une Croix de douleurs et de souffrances atroces, 
offertes au Père Eternel.


Ce n'est pas le même état d'esprit du tout.
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Déc - 11:17 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Crista26
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 60
Localisation: Crest
Religion: Catholique
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 14:40 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Les Messes selon le Rit Tridentin, sont, heureusement, de plus en plus nombreuses par rapport à un temps ou plus rien n'existait en France. C'est le plus souvent le fruit de demandes répétées auprès des évêchés, Sa Sainteté le Bienheureux Jean-Paul II avec le "Motu Proprio Ecclesia Dei Afflicta" a donné un réel essor au retour de cette Messe, qui n'a jamais été abolie même dans les textes de Vatican II. Des monastères comme Triors, le Barroux ont pu recréer à la demande des fidèles un tissu Catholique avec Messes, Confessions, Catéchisme (expliqué par des moines), Scouts, Retraites qui, maintenant porte de beaux fruits.Mais beaucoup de choses restes à faire. La Foi Catholique n'est plus vraiment enseignée, elle dérange trop. Les esprits obscurcis par le "modernisme" qui veut dire "facilité" ne veulent pas entendre la rigueur de notre Foi. "Si je voyais un catholique respecter sa religion une seule journée, je me convertirai" aurait dit Gandhi. (Il fallait le faire, malgré tout n'est ce pas, c'est encore une forme de facilité : je voudrais....mais...).
La preuve la plus évidente de la perte de sens de notre religion est la communion : tout le monde y va, confessé, pas confessé, en état de péché, peut importe : nous serons tous sauvés !! est, pour moi le pire est la communion dans la main. Quel manque de respect, d'humilité !! Vous verrez, demandez ce que représente l'Hostie pour ces bons catholiques et là... vous risquez d'être au bord des larmes.
Que peux-t'on faire ? Comme les moines : PRIER. Réciter l'Angélus, dire son chapelet, faire des neuvaines et demander pardon.
Et surtout, s'en remettre à Notre Dame, Notre Mère du Ciel, Elle peut beaucoup, si nous le lui demandons avec sincérité et humilité.
_________________
"Toutes ces épreuves, nous les surmontons à cause de Celui qui nous a tant aimé." St Benoît.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 14:49 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Quant aux chants de louange en musique, 
si cela plaît aux jeunes, et renforce la foi de certains jeunes, c'est bien. 


Cela est une sorte de prière chantée ensemble, en groupe, 
et c'est une bonne chose de prier ensemble en chantant  
puisque cela est sincère et réalisé dans l'amour filial pour Dieu,
mais à mon sens, cela ne doit pas être pendant la Messe, 
mais en dehors de la Messe : spectacles, soirée repas animés.


Même si les paroles sont naïves, voire un peu mièvres, 
leur démarche est sincère et joyeuse. 
Et leur coeur est sincère et bon.


Ainsi, les chants de louange, qui sont des prières chantées en groupe,
idée venue d'Amérique du Nord, 
peuvent prendre leur sens et leur utilité, 
mais en plus de la liturgie, et pas pendant,
et en dehors du bâtiment église. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 18:00 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

J'ai connu longtemps ce genre de célébration quand je fréquentais "l'aumônerie" (qui n'en portait réellement que le nom, je m'en rend compte à présent). Tous ces jeunes friands de messes à la guitare, de mimes de l'Evangile, et que sais-je encore...

Sur le coup nous pourrions être tenté de nous dire que cela permet aux jeunes de mieux s'investir et participer à la vie de l'Eglise. Grossière erreur. De tous les jeunes que je côtoyais dans ces moments, aucun n'est pratiquant aujourd'hui, à se demander s'ils sont toujours croyants...

Aujourd'hui je passe même pour le méchant intégriste car je ne soutiens plus ce type de célébration, c'est vous dire... Rolling Eyes
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 23:48 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

La carte des lieux de culte traditionnels en France

http://www.laportelatine.org/district/lieux/lieux.php


_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Dim 29 Déc - 15:40 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Pensez, cher Léandre, que pendant des siècles, la messe à toujours été célébré de la même façon. Le choix humain, dans la collégialité, autrement dit fraternité, de dire la Sainte Messe sous une autre forme que la traditionnelle, abaisse, la valeur surnaturelle de celle ci, ou la rend protestante, abaisse également l'identité du chrétien de seconde zone au rang de citoyen de l'Eglise comme il l'est de l'état. C'est dans cette tragédie que beaucoup ne se reconnaissant plus dans cette foi au rabais et finissent hors de l'Eglise.

L'abus du mot "intégriste" dans la bouche de personnes est contraire à leur idées. C'est un œcuménisme de sang qui  renvoie la pastorale des missions catholiques devant ce terrible échec bâti sur le sable humain. Il est plus facile de le le dire à une personne seule, que dans des situations plus délicates.
_________________


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Déc - 20:53 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Mavendorf et Henryk et d'autres ont tout dit sur ce sujet.


Pour ma part, après 13 ans de Messe conciliaire, avec tout ce que j'ai constaté 
de révoltant, j'ai décidé d'assister à la Messe de Saint Pie V 
(découverte grâce à un ami d'un de mes enfants) à partir de septembre 2012,
et d'apprendre le sens de cette Messe Tridentine, et son déroulement.


Beaucoup de personnes qui aiment la messe de St Pie V, pourtant très classiques,
sont républicains, 
et c'est triste de constater leur aveuglement.


C'est grâce également aux écrits de Benoît XVI, 
que j'ai progressé dans ma recherche, et dans mon évolution de retour à la Source.


Mais je ne reviendrais pour rien au monde à la Messe de Vatican 2. 


Les homélies sont claires et vraiment enseignantes sur la Doctrine, 
et la nécessité du Sacrement de réconciliation est constamment rappelée,
et le confessionnal est utilisé à chaque Messe par les fidèles, avant la communion.


Avant, le prêtre conciliaire se contentait de répéter les paroles de l'Evangile 
lues précédemment par un laïc ou une laïque, 
et n'expliquait rien de plus, ou alors c'était très embrouillé et pas clair,
à croire qu'il n'en comprenait pas plus. 
J'étais toujours déçu par les homélies lamentables. 
Aujourd'hui je suis plus heureux d'assister à la vraie Messe, celle de St Pie V.  Smile
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Crista26
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 60
Localisation: Crest
Religion: Catholique
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Déc - 01:45 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Bonsoir Michaël,
Vous dites :

"Beaucoup de personnes qui aiment la messe de St Pie V, pourtant très classiques,
sont républicains,
et c'est triste de constater leur aveuglement."

C'est l'effet pervers du politiquement correct et de l'enseignement de l'histoire de France, qui nie tout ce que nous devons à nos Rois, qui martèle que la Religion Catholique est une régression, que Dieu n'existe pas etc..... Sans vouloir paraître suffisante, il faut un certain courage pour aller à contre-courant, pour s'opposer à l'enseignement républicain, pour enseigner morale et valeur catholique à nos enfants. Dans l'esprit de beaucoup de nos compatriotes, y compris des catholiques traditionnels, la monarchie est morte et enterrée. La république est ce qui reste.
Assister à une messe Tridentine, ne fait, malheureusement, pas un monarchiste, et il faut ajouter que le "prêt à consommer" moderne, n'incite pas les indécis à reprendre le chemin de la connaissance en ouvrant des livres, en posant des questions, en allant simplement à la recherche du mieux.
_________________
"Toutes ces épreuves, nous les surmontons à cause de Celui qui nous a tant aimé." St Benoît.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 30 Déc - 22:09 (2013)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Eh oui Crista26 vous avez parfaitement raison.
Merci pour votre partage.   Smile
En effet, il vous faut du courage.


Quant mes enfants étaient plus jeunes, 
je leur disais faites ce que demande le professeur, puisque c'est le programme,
vous êtes obligés pour obtenir votre diplôme. 
Je ne veux pas vous embrouiller l'esprit maintenant.

Mais après l'obtention du diplôme, je vous dirais ce que je pense de la vraie histoire 
ou de telle loi.
Je vous donnerais mon point de vue avec mon expérience de la vie et ce que j'ai appris.
Ensuite vous vous ferez votre propre opinion, avec les points de vue différents, 
et avec les preuves à l'appui de mes dires.


C'est ainsi que j'ai appris à mes enfants, petit à petit, 
à penser par eux-mêmes, 
pour se libérer du formatage républicain des cerveaux, 
qui est partout. 


Et puis il y a les médias, le JT de 20 heures, la radio toutes les 30 minutes, 
les journaux gratuits distribués le matin aux gares, par exemple 20 mn, 
les journaux, les magazines, etc. du formatage républicain à 100 %, 
en boucle.
Pour ma part j'ai arrêté les infos de formatage et les médias depuis environ 7 ans 
et je suis de fait beaucoup moins influencé.
Mon cerveau m'appartient et je ne suis pas d'accord pour le formatage officiel des médias aux ordres,
financés directement par le système.
D'autant plus que les agences de presse internationales appartiennent toutes à la pieuvre. 
Mes enfants ne regardent jamais les infos et n'en sont donc pas victimes.


Pour ma part c'est en recherchant dans l'histoire que l'on retrouve la relation très étroite 
entre la Monarchie et le Catholicisme. 
La réunion du Trône et de l'Autel est la Volonté de Dieu pour la France.
Et de cela nous en avons beaucoup de preuves.


Vous avez beaucoup de mérite, tenez bon et montrez les preuves à vos enfants.


Dîtes-vous que vous n'êtes pas seule, et que les déçus de la république sans valeurs 
seront de plus en plus nombreux.


Si l'on cherche la volonté de Dieu, on trouve le Roi de France Lieutenant du Christ, 
y compris pour aujourd'hui et pour demain.


Le Catholicisme Traditionnel est le dernier rempart de moralité qui nous reste, 
et il est très solide, parce que c'est Dieu Lui-Même qui le Veut.
Et Saint Michel Archange est avec nous, et toute l'armée des Anges célestes. 
Alors nous ne craignons pas. 
Mais Dieu a dit "soyez rusés et doux".  
Il faut être rusés pour combattre la ruse. Puisque Dieu le conseille.
 
 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 18:55 (2014)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

L'acte religieux par excellence est le saint sacrifice de la messe.


Aucun chrétien ne peut ignorer que l'autel est un autre calvaire sur lequel, Celui qui s'immola, il y a deux mille ans, d'une manière sanglante sur la croix, s'immole de nouveau d'une manière non sanglante sur tous les lieux de la terre afin d'assurer notre salut éternel en nous témoignant l'excès de son amour.


Puisque le saint sacrifice de la messe est le même que celui de la croix, rien ne peut nous donner de Dieu, de sa sainteté, de sa justice, de sa bonté, une connaissance aussi élevée et aussi élevée que l'assistance recueillie et en état de grâce à la sainte Messe. Rien ne peut, non plus, au même degré, nous faire comprendre l'humilité, dans laquelle nous devons vivre à cause de la déchéance de la nature humaine, et l'horreur que doivent nous inspirer nos péchés personnels.


Une âme qui assiste attentive, pleine de foi, au saint sacrifice de l'autel, c'est madeleine au pied de la Croix. Elle reçoit les mêmes illuminations et les mêmes grâces. Mais Madeleine n'as pas exprimer ce qu'elle ressentait ; tandis que l'Eglise met sur les lèvres du prêtre à l'autel des prières dont la beauté simple et sublime est l'exacte expression des sentiments qui doivent remplir l'âme chrétienne.


Pas un mot pas une syllabe de ces divines prières ne procède de quelques conception personnelle ; Elles sortent des entrailles du dogme catholique, et c'est l'Esprit Saint qui les a dictées, dans les moindres détails à la foi de la sainte Eglise
_________________


Revenir en haut
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 20:41 (2014)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Michaël a écrit:
C'est grâce également aux écrits de Benoît XVI,
que j'ai progressé dans ma recherche, et dans mon évolution de retour à la Source.


Mais je ne reviendrais pour rien au monde à la Messe de Vatican 2.


Etonnant, Benoit XVI est pourtant un des grands artisans de Vatican 2


Revenir en haut
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 20:47 (2014)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Mavendorf a écrit:

C'est très dur à dire et parfois de l'admettre, mais l'évidence des faits que vous rapportez désigne sans équivoque la réforme liturgique du concile Vatican II comme étant une offensive révolutionnaire très dure à l'intérieure de la chrétienté, dont nous n'avons pas je crois, terminé de mesurer la portée. Qui peut encore refuser de voir cette immense débâcle pour l'Eglise et pour ce qu'il subsiste de la civilisation catholique en occident ?

Cette lutte entre Révolution et Contre-révolution qui va prendre solidement racine en 1789, s'est déplacée de la société temporelle en direction aujourd'hui de la société spirituelle. On retrouve en effet à l'intérieur de l'Eglise (privée de son bras séculier) cette opposition avec d'un côté les progressistes et de l'autre les conservateurs... Et même les chapelles de la Tradition résistantes au dit concile, ne sont pas exemptes du dit phénomène, avec des tensions parfois très dures entre chefs spirituels qui peuvent aller parfois jusqu'à l'explosion. Et pourtant l'Histoire raconte les innombrables drames que l'Eglise a vécus dans les vingt siècles de son existence et qu'elle a surmontés. Elle triomphera de la Révolution, finira par vaincre ce nouvel obstacle. C'est à nous de la servir humblement, exactement comme nos ancêtres l'ont servi autrefois, même si, ils n'ont pas vécu la Tradition comme nous nous la vivons aujourd'hui. 
des propos frappés au coin du bon sens, heureusement ce n'est pas moi qui les dit...

Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 22:16 (2014)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Prince de Talmont a écrit:
Etonnant, Benoit XVI est pourtant un des grands artisans de Vatican 2


Oui et alors ? Peut être a-t-il cru tout simplement au bienfait du concile, il n'avait probablement pas à l'époque la lucidité de Monseigneur Lefebvre. Ce qui est certain, c'est que pendant son pontificat ce pape a bien essayé d'aller dans le sens de la tradition. Ce qui lui a coûté de nombreuses attaques.

Tout le monde se souvient par exemple, qu'on lui a reproché d'avoir fait parti des jeunesses hitlériennes pendant la deuxième guerre mondiale pour le déstabiliser. Alors que d'autres aujourd'hui, "pseudo royalistes-catholiques", se gargarisent à l'inverse d'avoir trouvé (via des sites sédévacs) dans la génétique de Benoit XVI la faille qui va enfin permettre de le charger de toutes les iniquités ! La Révolution se trouve parfois là où l'on ne l'attend pas.
Laughing

Prince de Talmont a écrit:

des propos frappés au coin du bon sens, heureusement ce n'est pas moi qui les dit...


Inutile de jouer les victimes ou au plus malin. Je ne vois absolument rien dans ce message qui fait l'apologie du sédévacantisme. Le tout est bien de connaître ses limites, et de veiller à ne pas les dépasser. De prendre une place, de s'attribuer un rôle, une autorité qui de toute évidence ne nous appartient pas.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 11:32 (2014)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

Quel dommage que vos frères d'armes royalistes ne puissent pas bénéficier de la mansuétude et de l'esprit d'ouverture dont vous faîtes preuve à l'égard de l'église conciliaire et révolutionnaire !

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 11:58 (2014)    Sujet du message: La Messe Répondre en citant

On ne saurait se tromper en redisant à Dieu et à son Fils, renouvelant pour nous son immolation, ces prières merveilleuses. Comment se peut-il que la Messe et les prières de la Messe ne soient pas parmi les catholiques l'objet d'une dévotion plus constante et plus pratique. Combien sont à plaindre ceux que l'ignorance et l’irréflexion empêchent de faire de l'assistance à la sainte Messe la principale affaire de la vie.

Elle est « le soleil des exercices spirituels » (saint François de Sales) et le sommet du culte que l’Eglise rend à Dieu, en esprit d’adoration et de vérité. La Messe est la réitération sacramentelle et non sanglante du Sacrifice sanglant de Jésus-Christ.
Le Concile de Trente enseigne :
« Bien qu’Il dût s’offrir une seule fois à Dieu le Père sur l’autel de la croix par sa mort, le Christ, pendant la dernière Cène, la nuit où il fut livré, voulut laisser à l’Eglise, son épouse bien-aimée, un sacrifice qui soit visible, comme l’exige la nature humaine. Par là serait représenté le sacrifice sanglant qui devait s’accomplir une fois pour toutes sur la croix, le souvenir en demeurerait jusqu’à la fin du monde, et sa vertu salutaire serait appliquée à la rémission des péchés que nous commettons chaque jour.
Se déclarant établi prêtre pour toujours selon l’ordre de Melchisedech (au temps d'Abraham) – le grand prêtre de Jérusalem – il offrit à Dieu le Père son Corps et son Sang sous les espèces du pain et du vin ; sous le symbole de celles-ci, il les donna aux apôtres, qu’il constituait alors prêtres de la Nouvelle Alliance, pour qu’ils les prennent ; et à ceux-ci ainsi qu’à leurs successeurs dans le sacerdoce, il ordonna de les offrir en prononçant ces paroles : « Faites ceci en mémoire de moi », comme l’a toujours compris et enseigné l’Eglise catholique. »

Telle est la Messe, « le très saint, sacré, et très souverain sacrifice et sacrement de la messe, centre de la religion chrétienne, cœur de la dévotion, âme de la piété, mystère ineffable, qui comprend l’abîme de la charité divine, et par lequel Dieu s’appliquant réellement à nous, nous communique magnifiquement ses grâces et faveurs. » (saint-François de Sales)
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:55 (2016)    Sujet du message: La Messe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 6 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com