Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Politique de l'écriture sainte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 00:36 (2011)    Sujet du message: Politique de l'écriture sainte Répondre en citant

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k103256m/f3.image.r=Bossuet.langFR



un peu de lecture saine et instructive.
_________________


Dernière édition par Henryk le Mer 16 Mai - 21:53 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Déc - 00:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 24 Déc - 15:11 (2011)    Sujet du message: Politique de l'écriture sainte Répondre en citant

Bossuet
Livre III

Art 1
Premièrement l'autorité royale est sacrée;
Secondement, elle est paternelle;
Troisièment, elle est absolue;
Quatrièmement, elle est soumise à la raison.

C'est ce qu'il faut établir par ordre dans les articles suivants.

L'autorité royale est sacrée.
Le Prince est ministre de Dieu pour le bien. Si vous faites le mal tremblez; Car ce n'est pas en vain qu'il a le glaive, et il est ministre de Dieu, vengeur des mauvaises actions. (Saint Paul: épitres aux romains XIII  V1;2).

C'est pour cela que nous avons vu que le trône royal n'est pas le trône d'un homme, mais le Trône de Dieu même. Dieu a choisi mon fils Salomon pour le placer dans le Trône ou règne le Seigneur sur Israël.

Il parait de tout cela que la personne des rois est sacrée, et qu'attenter sur eux sous quelque forme que ce soit est un sacrilège.

Mais sans l'application extérieure de cette onction, ils sont sacrés par leurs charges, comme étant les représentants de la Majesté Divine, député par sa Providence, à l'éxécution de ses desseins. (Exemple pour les consécrations, le Sacré Coeur).

.../...
Il faut garder les rois comme des choses sacrées, et qui néglige de les garder est digne de mort. "Vive le Seigneur, dit David aux capitaines de Saül, vous êtes des enfants de morts, vous tous qui ne gardez pas votre maître, l'oingt du Seigneur. Rois XXVI v10.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 05:20 (2012)    Sujet du message: Politique de l'écriture sainte Répondre en citant

Du principe de tous les Gouvernements.

1)Dieu est le Roi des Rois c'est à lui qu'il appartient de les instruire et de les régler, comme ses ministres.

2)Tous les hommes sont frères l'intérêt même les unit.

3)La société civile c'est-à-dire celle des Etats, des Peuples et des Nations, naît de la société générale du genre humain. 4)La terre qu'ils habitent ensemble sert de lien entre les hommes, et forme l'unité des Nations. Tout se divise et se partialise parmi les hommes. Pour former les Nations et unir les Peuples il a fallu établir un Gouvernement.

5)La seule autorité du Gouvernement peut mettre un frein aux passions et à la violence devenue naturelle aux hommes.

Le Gouvernement se perpétue et rend les Etats immortels.


6)Il faut joindre les lois au Gouvernement, pour le mettre dans sa perfection.

7)Les lois sont sacrées et inviolables. 8)Le partage des biens entre les hommes, et la division des hommes mêmes en Peuples et en Nations, ne doit point altérer la société générale du genre humain.


9)Il faut être bon sujet, et sacrifier à sa Patrie, dans le besoin, tout ce qu'on a et sa propre vie. Les Apôtres et les premiers fidèles ont toujours été de bons sujets.


10)Le genre humain a toujours conservé quelques principes de religion.

11)Ces principes, quoique appliqués à l'idolâtrie et à l'erreur, ont suffi pour établir une constitution fixe d'Etat et de Gouvernement

12La véritable Religion étant fondée sur des principes certains, rend la constitution des Etats plus stable et plus solide.

13)Le Sacerdoce dans le spirituel, et l'Empire dans le temporel ne relèvent que de Dieu ce sont deux puissances indépendantes, mais unies.








De la puissance des Gouvernement.

1)Le premier empire parmi les hommes est l'empire paternel. 2)Il s'établit pourtant bientôt des Rois, ou par le consentement des peuples ou par les armes.. 3)La monarchie est la forme de gouvernement la plus commune, la plus ancienne, et aussi la plus naturelle.

4)De toutes les monarchies, la meilleure est la successive ou héréditaire, surtout quand elle va de mâle en mâle, et d'aîné en aîné.

5)Il y a quatre caractères ou qualités essentielles à l'autorité royale elle est sacrée, paternelle,
absolue, et soumise à la raison.

6)L'autorité royale est sacrée parce que les Rois sont les Ministres de Dieu, et ne doivent employer leur puissance qu'au bien public. Les Rois doivent pourvoir aux besoins du peuple et surtout à ceux des faibles.

7)L'autorité royale est absolue et non arbitraire parce que sans cette autorité absolue, les Rois ne peuvent ni faire le bien ni réprimer le mal.

8)Il n'y a point de force coactive contre le prince, mais les Rois ne sont pas pour cela affranchis des lois.



9)L'autorité royale est soumise à la raison parce qu'un gouvernement est un ouvrage de raison et d'intelligence, et que tout se fait parmi les hommes par l'intelligence et par le conseil. On doit au Prince les mêmes services qu'à sa patrie.

10)Il faut servir l'Etat comme le Prince l'entend et ceux qui pensent servir l'Etat autrement qu'en servant le Prince, et en lui obéissant, s'attribuent une partie de l'autorité royale et troublent la paix publique. 11)Il n'y a qu'une exception à l'obéissance qu'on doit au Prince c'est dans le cas seul où il commanderait un acte contraire à loi de Dieu. L'impiété déclarée, et même la persécution n'exemptent pas les sujets de l'obéissance qu'ils doivent aux Princes, et ils n'auraient à leur op poser que des remontrances respectueuses, sans mutinerie et sans murmures. 12)Dieu veut que les peuples s'aguerrissent, et qu'ils apprennent, eux et leurs enfants, à combattre leurs ennemis.

13)Dieu veut aussi qu'ils se forment à toutes les vertus militaires et qu'ils apprennent à préférer la gloire à la vie à courir même h une mort certaine, à être modérés dans la victoire, à faire la guerre équitablement et à ne point se rendre odieux dans une terre étrangère.



_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:30 (2016)    Sujet du message: Politique de l'écriture sainte

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com