Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Louis de Bonald

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 22:46 (2011)    Sujet du message: Louis de Bonald Répondre en citant

La Royauté noble passe en Royauté bourgeoise....

"C'est après dix siècles de succession plus ou moins paisible de rois, interrompue pendant quelques années seulement d'une république extravagante et d'un brillant despotisme, que chez un peuple chrétien, renommé par la douceur de ses moeurs, son attachement à ses roys, condamné par un exil éternel par des hommes dont aucun n'avait à se plaindre d'eux, et au profit d'un parent qui n'en avait reçu que des témoignages d'affections.

Et ce n'est pas un conquérant qui dans la victoire laisse échapper dans la harangue : Il est trop tard, la guerre a décidé !

Trop tard pour sauver son pays des horreurs d'une révolution,
trop tard pour rassurer tous les intérêts menacés,
trop tard pour sauver son pays des horreur d'une révolution,
trop tard pour honorer la France aux yeux de l'étranger,
trop tard pour épargner par l'exemple et la modération, le sang des "populations".

Et quels motifs peuvent alléguer ceux qui ont repoussé avec tant d'insolence, de témérité, les propositions de paix qui leur étaient faites de la part d'un roy ? Ce reproche qui ne fait que continuer la comédie de quinze années d'un thuriféraire, enrichit par une restauration,  et ne peut que servir à prolonger l'iniquité des détentions au fort du Ham.

Faut-il exiger des roys qu'ils fussent infaillibles, et que la charte elle-même n'a pu les mettre à l'abri de ses  propres erreurs ? C'est ce que faisait Charles X, en retirant ses ordonnances et renvoyant ses ministres. Car l'article 14 de la charte, jurée par ceux-la même qui lui ont fait un crime d'y avoir eu recours, cet article exécuté plusieurs fois sans réclamation, permettait au roi de rendre les ordonnances nécessaires pour la sûreté de l'état.

Ces souverains de l'hôtel de ville, qui ont si généreusement disposé de la couronne, et refusé leur accommodement, que projetteront-ils sur les libertés publiques? C'est aujourd'hui que nous connaissons les visites domiciliaires, l'état de siège, le blasphème, des amendes, les prisons, et des infamies, depuis 1830, transportées sur la scène politique pour l'instruction publique ; celle enfin que nous connaissons, publique ou privée, de liberté, n'est autre que celle de la licence." 

Louis de Bonald.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 22:46 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Dim 5 Aoû - 12:13 (2012)    Sujet du message: Louis de Bonald Répondre en citant

Chapitre X
Théorie du pouvoir partie educative.

L'éducation doit former le coeur:
a) En exitant sa sensibilité par l'amitié
b)en dirigeant ses affections par la religion
c) en réprimant ses traits par la contradiction.../...

Dans la famille, l'attachement est de devoir, et l'amitié est déplacée, parce qu'elle suppose exclusion préférence, mais au collège, la conformité d'age de goût, forme, ces  noeuds que l'intérêts n'as pas sérrés, brisés, ces liaisons que l'on entretient ou renoue, avec joie dans un autre âge. .../...

Nous pouvons instruire les enfants à la maison, mais ils ne sont touchés qu'a l'Eglise. Or c'est bien moins l'Esprit que leur âme qu'il faut émouvoir.

Dans l'éducation domestique, l'enfant voit son entourage s'occuper de lui. Servi, amusé, attention maternelle, resistance de l'autorité maternelle et paternelle, mais qu'essuie ils de la part de correction de ses égaux? Cette correction si utile, qui s'exrce par la collision des esprits, carractères, forces physiques, abaisse l'esprit le plus fier, assouplit le caractère raide, plie l'humeur déplaissante.

Les enfants, seront plusieurs années au collège, et je crains qu'ils n'en sortent trop tôt.  L'éducation n'as pas pour objet de rendre les jeunes gens savants, mais de les rendre bons et propres à leur profession future...
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 12:58 (2015)    Sujet du message: Louis de Bonald Répondre en citant

Extrait :

Son refus de serment en 1830 lui fit perdre son titre de pair. Depuis il n'a plus reparu sur la scène politique. Il se retira au Monna, où il vient de mourir, le 23 novembre 1840.

SOURCE


_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frère Cailliau
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 71
Localisation: Abbaye Saint Georges 41800 Saint Martin des Bois
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Nov - 15:45 (2015)    Sujet du message: Louis de Bonald Répondre en citant

Philosophe et théologien grandement oublié, à tort, car sa pensée est particulièrement intéressante. Ses ouvrages sont disponibles à l'abbaye saint Georges de saint Martin des Bois (41800).
_________________
https://plus.google.com/u/0/ frèrematthieucailliau/posts

Placebo Domino / Je plairai au Seigneur


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 21:36 (2015)    Sujet du message: Louis de Bonald Répondre en citant

En effet Louis de Bonald est décédé au Monna, hameau sur la commune de Millau où il possédait un château (toujours dans la famille). Il a d'ailleurs été maire de Millau de 1785 à 1790.Un boulevard porte son nom et part du centre ville en direction du Monna. 
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30 (2016)    Sujet du message: Louis de Bonald

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com