Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année !
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Présentation Générale -> Coutume du Forum
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Jan - 15:26 (2014)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Bonne année à tous! =)
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Jan - 15:26 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Jan - 19:45 (2014)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Bonne et sainte nouvelle année à tous 
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Royaliste de coeur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 11
Localisation: montredon
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 20:25 (2014)    Sujet du message: voeux 2014 Répondre en citant

Bonne et heureuse Année à tous ceux qui partagent et espèrent le retour de notre bon roi Louis XX sur le trône de France.


Revenir en haut
Marquise 1793
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: Ile de france
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Jan - 17:09 (2014)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

 Bonne et sainte année ,beaucoup de courage et d'ardeur dans les combats et  le paradis à la fin de vos jours




                                             
_________________
Utrique fidelis


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 02:00 (2014)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Fin de mois de janvier, mais qu'importe, bonne année à tous les membres du forum et à tous ceux qui, en leur cœur, servent Dieu et le Roi.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
suzanne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Jan - 09:15 (2014)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant





Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 09:47 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant





_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 10:02 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

                                                                     
                                                                         Merci à vous cher ami, que cette année 2015 soit l'année qui nous rapprochera du Trône de France !


                                           BONNE et HEUREUSE ANNEE 2015 à TOUS !



_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 10:10 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Bonjour à vous tous.
Nous y sommes!! et que 2015 soit l'année que nous espérons tous.
Je vous présente mes voeux les plus sincères pour vous et vos familles, santé, prospérité, bonheur.


Revenir en haut
Bernard le Légitimiste
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 73
Religion: Chrétien Orthodoxe Russe
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 10:16 (2015)    Sujet du message: Bonne et Sainte Année 2015 à tous les Légitimistes ! Répondre en citant

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2015 A TOUS ET TOUTES !
POUR UN RETOUR DE LA MONARCHIE TRADITIONNELLE ABSOLUE DE DROIT DIVIN
QUE CETTE ANNEE VOIT L'ARRIVEE SUR LE TRÔNE DE FRANCE DE NOTRE ROY LOUIS XX !



VIVE NOTRE ROY LOUIS XX L'AÎNE DES CAPETIENS : MAJESTE LA FRANCE VOUS ATTEND !
_________________
Royaliste Légitimiste ! Louis XX l'aîné des Capétiens et le chef de la Maison des Bourbons !
"Le premier devoir d'un Roy c'est de rendre son peuple heureux "Louis XIV
Je suis Royaliste et Tsariste (Louis XIV et Nicolas II : des Crimes d'Etat)


Revenir en haut
Frère Cailliau
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 71
Localisation: Abbaye Saint Georges 41800 Saint Martin des Bois
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 10:24 (2015)    Sujet du message: voeux Répondre en citant

+
Bonne année à tous !

Puissions-nous voir les progrès rapides du retour de la monarchie dans notre pays !

Et puisque la France s'appelle aussi "Royaume de Marie", sollicitons avec insistance son intercession auprès du Père de qui vient "tout don parfait" (Jc) !
_________________
https://plus.google.com/u/0/ frèrematthieucailliau/posts

Placebo Domino / Je plairai au Seigneur


Revenir en haut
Sire Hugo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 10:40 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Bonne année !

Revenir en haut
Pierre ISAAC
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 97
Localisation: La Valette du Var
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 10:55 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Meilleurs Voeux de Bonheur, Santé, Prospérité pour l'an qui vient, puisse-t-il amener le peuple de France à réclamer son Roi Légitime pour son Salut !...

_________________
A Dieu Mon Âme ! Ma Vie Au Roi ! Mon Cœur Aux Dames ! Mon Honneur À Moi !!! Vicomte Jean de La Varende


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 11:34 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Que cette année voie la Restauration tant attendue!

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 11:43 (2015)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année ! Répondre en citant

Mesdames et Messieurs, chers ami(e)s, en cet nouvel an de grâces 2015, sous les auspices du Sacré Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, jusqu'ici vous avez montré à tous les peuples de France, que vous étiez aussi fidèles à votre Dieu qu'à votre Roi ; et ni la durée de vos souffrances, ni l'incertitude de l'avenir n'ont pu altérer dans vos cœurs le courage de la foi et l'intégrité de l'honneur. Toujours vous avez formé des vœux pour le rétablissement de l'autel et du trône dans notre malheureuse patrie. Toujours vous avez été convaincus, que pour obtenir des bienfaits si précieux, il faut recourir à celui qui tient, du plus haut des cieux, les rênes de tous les royaumes ; qui prépare les effets dans les causes les plus éloignées; qui frappe ces grands coups dont le contre-coup porte si loin, et qui redresse, quand il lui plaît, le sens et le cens égarés. Mais parmi les supplications que le zèle de la religion et l'amour de la patrie vous ont dictées, il n'en est peut-être aucune que vous répétiez avec plus d'ardeur, que celle qui fut consacrée, dès le commencement de notre antique monarchie, à une prière particulière pour la prospérité de nos rois. Qu'elle est sublime en effet, cette invocation du roi*

*Boss. Hist. Univ.

prophète au Dieu des empires et des armées! qu'il est facile de l'appliquer à notre déplorable situation ? et combien de fois, hélas! le cœur attendri, la voix entrecoupée de sanglots, les yeux baignés de larmes, les mains levées vers le ciel, n'avez-vous pas dit: "Seigneur, sauvez notre roi;
Exaucez nous dans ces jours de tribulation" Pénétré des mêmes sentiments, et me glorifiant de les partager avec vous, j'ai conçu le projet de les développer dans: l'ouvrage que j'ai l'honneur de vous dédier aujourd'hui. Tous vos vœux, comme tous vos principes, y sont exprimés ; et à l'imitation des infortunés qui découvrent la profondeur de leurs plaies à la main charitable qui peut les guérir, j'ai placé, en votre nom, sous les regards du Roi des rois, les tristes événements dont nous avons été jusqu'ici victimes et témoins. Je l'ai conjuré d'y mettre un terme, en reconnaissant le besoin absolu de son assistance. Tantôt vous y trouverez le caractère des assemblées factieuses, avec le portrait des principaux rebelles et des plus illustres opprimés i tantôt vous y verrez les extravagantes fureurs des impies, mises en parallèle avec la sagesse héroïque des vrais chrétiens.
Ici, c'est l'humble aveu de nos fautes, et l'expression d'un repentir sincère ; là, c'est la chute d'une infinité d'ambitieux, écrasés sous les chaînes du char révolutionnaire moderne qui les portait en triomphe. Plus loin, c'est l'influence de la philosophie moderne sur les attentats les plus exécrables; oui es desseins de la Providence, en la laissant dominer dans ce siècle incrédule, manifestés par les livres saints.



Protégez, protégez donc, suprême arbitre de l'univers, par l'épée de Saint Michel, et par la voix du Saint Esprit, l'infortuné descendant de cette longue suite de monarques, le prince Louis, qui a toujours considéré comme le plus beau de leurs titres celui de fils aînés de vôtre église, sous les lois du Royaume et qui regarde la profession de la foi la plus pure, comme une des lois fondamentales de leur Empire. Portez-lui des espérances et des consolations dans la retraite qu'il habite. Faites-lui entrevoir dès à présent, comme à Jacob, les destinées les plus glorieuses et la prospérité la plus constante. Que votre nom saint lui serve de bouclier. Que votre main puissante le conduise dans tous les lieux où il portera ses pas ; et qu'elle le ramène enfin dans la terre que vous aviez donnée en héritage à ses augustes aïeux (1)."

(1) Psaume XIX du Roi . Gen. XXVIII. 15.

Mais le principal objet de cette invocation au Tout-Puissant; c'est de lui demander la restauration de notre antique et sage monarchie ; c'est de le conjurer, avec autant de confiance que de sincérité, de replacer sur le trône l'infortuné descendant de nos rois: ce prince aussi digne de notre admiration et de notre inviolable fidélité par son courage et ses vertus, par ses lumières et ses rares qualités, que par son nom, par ses droits et les vœux de son cœur magnanime pour son peuple opprimé.

Maintenant, chers ami(e)s, qu'il me soit permis de vous faire observer que cet ouvrage n'étant point une discussion politique, mais le langage de la confiance en Dieu et le cri de l'honneur soutenu par la religion, c'est dans les livres saints que j'ai dû puiser mes expressions et mes autorités. C'est dans les oracles dictés par la sagesse éternelle pour l'instruction de tous les siècles, que j'ai dû chercher l'espérance, la patience, et la consolation qu ils font concevoir, et qui nous sont si nécessaires,
* Rom. 15.
mais je sollicite votre indulgence en ma faveur. Hélas, hélas ! Souverain Seigneur, notre Dieu(1), à qui pourrions-nous adresser nos vœux et nos supplications, pour cet illustre exilé, si ce n'est à votre puissance invincible et à votre clémence inépuisable? Jusqu'ici toutes les entreprises formées en sa faveur ont échoué.
Tous les conseils de la politique sont confondus. Toutes les espérances que nous avons conçues, de temps en temps, se sont évanouies dans les chimères de notre imagination. Nous avons vu tous les peuples, tous les États, tous les gouvernements qui se sont alliés contre les tyrans permanents de notre patrie, poussés sur les bords d'un abîme qui recèle déjà des victimes innombrables; et tels que la foudre et la tempête, dont le bruit et l'éclat annoncent au loin les ravages et la dévastation,

(1) Ps.s VI, VIII.

tels, et plus terribles encore, des principes de licence et de révolte, sur les rivages du jacobinisme communiste, et du jacobinisme juif et musulman et de ses affidés, fléau né de la période 1860-1875, trouvant des sectateurs dans toutes les régions de la terre, ont menacé le genre humain d'un bouleversement universel, Dans cette horrible situation, où personne ne pouvait prévoir un jour ce qu'il deviendrait le lendemain : à la vue de tant de désordres si inconnus aux générations qui nous ont précédés, les impies, qui en sont les auteurs, se réjouissent de leurs triomphes ; ainsi que l'esprit infernal, quand il a porté le crime et le trouble au fond des cœurs. Ils insultent à votre providence adorable. Ils se font gloire de la braver et de la méconnaître ; tandis que les faux chrétiens, trop étonnés des succès du crime, flottent, incertains dans leurs pensées, entre la perte et la conservation de la foi. Mais nous, qui avons eu le bonheur de posséder toujours ce don si précieux, et qui ne le devons qu'à votre grâce, jamais nous n'avons douté, et nous ne douterons jamais, que les méchants ne vont que jusqu'au degré de malice où vous permettez qu'ils arrivent : et que les bons ne souffrent que jusqu'au point où vous voulez que leur patience soit éprouvée et les gens simples, les sujets formatés en citoyens, smicards, nervis-votants ruinés et bafoués par les représentants de l'audio-visuel qui s'érigent en représentants de la population et de la loi. Jamais nous n'avons douté, et nous ne douterons jamais, que dans un instant vous pouvez élever, abattre, et relever encore les Empires ; parce que vous êtes le Roi des Rois, le Seigneur des Seigneurs (2).

(2) 1. Tim. VI.

Quels que soient les événements actuels en Syrie, en Israël, en Egypte ou en Corée, toujours nous serons attachés à cette admirable doctrine qui nous soutient, qui nous console, que nous avons puisée dans vos livres saints. Et plus nous resterons convaincus qu'elle est vraie, qu'elle est incontestable, plus nous persisterons à vous demander des secours célestes, pour un prince que nous chérissons comme notre père; à qui les peines qu'il éprouve nous rendent plus dévoués encore; et qui regarde lui-même, comme le plus grand de ses maux, l'impossibilité où il est de guérir les nôtres.
Qu'il ne mette en oubli aucun de vos sacrifices, et que votre holocauste lui soit agréable. Quand nous vous supplions, grand Dieu, de considérer les sacrifices et les tourments de notre légitime et malheureux souverain, nous n'avons point oublié que tout ce qui se passe parmi les hommes est toujours présent à vos regards, et qu'il viendra un temps où vous rendrez à chacun selon ses œuvres. Mais semblables au roi prophète, qui expose aux pieds de votre majesté suprême le tableau de ses afflictions diverses semblables à tous les malheureux qui trouvent quelque soulagement à raconter leurs peines, à les déposer dans le sein de l'amitié, nous croyons augmenter notre confiance et notre espoir dans vos miséricordes, en vous disant dans l'amertume et l'épanchement de notre âme: Voyez, voyez, ô mon Dieu ! à combien de souffrances et de chagrins il est en proie, ce prince que nous recommandons à votre justice et à votre clémence.
Dépouillé d'une fortune immense, et de tout l'éclat du rang sublime, où votre providence l'a fait naître: privé, par la violence et la révolte, d'une couronne qu'une multitude de sujets fidèles voulaient placer sur sa tête, sans cesse il est réduit à comparer les pertes qu'il a faites avec les privations qu'il éprouve. Sans cesse ses regards se reportent, malgré lui, de la hauteur du rang où il est assis, sur l'obscurité qui l'environne; et tous les effets d'un contraste si frappant, tous les contre-coups d'une chute si profonde, en multiplient à l'infini le sentiment et la douleur.

Il est vrai qu'en perdant toutes les grandeurs humaines, les peuples français n'ont point cessé d'être grands, parce qu'ils ont conservé toutes les vertus qui font la véritable grandeur. Il est vrai encore, ô mon Dieu ! qu'ils trouvent des consolations dans le courage et la foi, qui le rendent supérieur à l'adversité. Mais comment peut-il échapper aux aux souvenirs, mille et mille fois plus cruels que tous les revers de la fortune, qui viennent déchirer son âme et tourmenter sa pensée? Tantôt il aperçoit l'image sanglante d'un frère chéri, d'un dauphin qui n'aurait jamais d'autre désir que celui du bien public; qui fut trop vertueux pour se douter de la perversité de ses ennemis. Tantôt il voit tomber sous le fer des mêmes assassins, d'autres victimes également illustres, également innocentes: l'une, son père Alphonse qui, par son courage, a forcé ses opposants à ne lui donner d'autre qualification que malchanceux; tandis que la religion n'attend que le moment où l'enfer ne sera plus déchaîné sur la terre, pour lui rendre des honneurs solennels.

Quelquefois, hélas, ce prince Alphonse poursuivi par des pensées si douloureuses, ne peut se dissimuler les dangers qu'il a courus lui-même; la protection miraculeuse qui lui a été nécessaire pour ne pas succomber sous les atteintes d'un perfide assassin; et les invectives des usurpateurs de ses droits, plus alarmés de ses vertus que de ses entreprises, retentissent jusqu'au fond de sa retraite mortuaire. Quelle source intarissable de chagrins et de tourments pour son âme sensible que de traits empoisonnés dont il sentira toujours la brûlante ardeur! mais quand il considère en même temps, et par une suite de réflexions enchaînées les unes aux autres, comment et par qui se sont consommés tant d'attentats et le plus effroyable des parricides ; combien de crimes ont été commis pour assurer le triomphe du crime et de la révolte ; combien de ruines, accumulées sur des ruines, ont été arrosées par des ruisseaux de larmes mêlés à des ruisseaux de sang; quel surcroît de douleur! quel spectacle d'iniquités toujours présent à ses regards pour déchirer son cœur! Ah! aucun voile, aucun temps, aucun événement ne pourront en couvrir l'horreur, en effacer le souvenir, en réparer les effets ; et nous en sommes si affectés nous-mêmes, que nous avons besoin d'en gémir encore devant vous, grand Dieu, pour soulager notre âme du poids qui oppresse, autant que pour nous contenir dans les bornes d'une juste indignation.
Oui nous les avons vus, nous les voyons encore ; ils sont attachés à nos pas, ces conspirateurs forcenés, les seuls semblables à eux-mêmes dans les annales du monde, qui ont achevé la subversion de notre malheureuse patrie, en la couvrant de forfaits et d'un opprobre éternel.

Sortis, à la voix les uns des autres, des lycées de l'athéisme et des écoles de la sédition, pour succéder aux premiers agresseurs de l'autel et du trône, à peine sont-ils réunis qu'ils se hâtent de surpasser les excès de leurs prédécesseurs. Dans un instant, malgré l'étendue de son territoire, malgré l'immensité de sa population, la France entière est transformée en une vaste prison d'extermination, dont ils se font les geôliers, et en théâtre de sang dont ils sont les bourreaux. Toutes les communications sociales par les réseaux sont surveillées. Toutes les relations de l'esprit et du cœur sont réputées suspectes.
Tous les ministres de votre religion sainte, tous les témoins, de cette religion sublime qui peut inspirer du courage et de la fidélité, sont proscrits ou massacrés par le monde musulman.

Une sombre tristesse, une méfiance universelle, du père contre le fils, de la mère contre la fille, un air et une posture rêveurs et farouches ont pris la place de cette innocente gaieté, de cette aimable franchise, de ces prévenances d'égards, de service et d'honnêteté, si naturelles à un peuple qui a puisé sa civilisation et ses lois les plus sages dans la charité évangélique. On n'entend plus que le bruit effroyable des instruments de la mort, et les horribles clameurs d'une légion d'assassins qui parcourent les villes et les campagnes du moyen orient.

Toutes les âmes, concentrées dans un morne silence, redoutent, pour ainsi dire, jusqu'à leurs propres pensées; et la terreur est si profonde, la défiance si générale, que dans le secret même de leurs foyers, le père et le fils, la fille et la mère se défendent en chrétien, en témoins, pour la foi et la pureté, comme d'un crime qui leur coûte la vie, et pousser le moindre soupir sur les malheurs qui les accablent.

La misère, l'indigence et la famine sont préparées en même temps par ces tyrans d'une espèce nouvelle, avec la connivence de l'hérédité révolutionnaire pour tenir leurs victimes innombrables dans la dépendance et l'abjection la plus servile ; pour en graduer la faiblesse, la langueur et la mort, suivant leurs propres inquiétudes, ou selon les accès de leur fureur; et cette multitude de malheureux qui ont éclaté en murmure contre votre providence, ô mon Dieu ! si quelque désordre, inévitable dans les éléments, les a réduits à des souffrances aussi excessives, se soumettent, sans plainte et sans reproche, à toutes les angoisses d'une misère factice et d'une famine volontaire.

Si j'ai été assez heureux pour vous fortifier dans la résolution de conserver les principes et de pratiquer les vertus, qui caractérisent les Français royalistes et chrétiens, mes vœux seront satisfaits, et j'en rendrai grâces au Seigneur. Daignez donc juger mes intentions, pour excuser mes fautes; et recevez avec bonté l'hommage du respect avec lequel je suis, Mesdames et Messieurs, Votre très-humble et très-obéissant Serviteur.
Henryk
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:51 (2016)    Sujet du message: Bonne, Heureuse & Sainte nouvelle année !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Présentation Générale -> Coutume du Forum Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 6 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com