Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 19 Fév - 18:05 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

Message de M. Francheteau, de l'association Vérité pour la Vendée :
Citation:

Compte tenu de la saisine du Conseil Constitutionnel par 77 sénateurs et 65 députés, le vote du Sénat sur la pénalisation des génocides a été bloqué. Le Conseil doit statuer d'ici la fin de ce mois. J'imagine que c'est après ce délai que Dominique Souchet va se déterminer.

Bien à vous

Guy Francheteau




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Fév - 18:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marie83
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 13
Localisation: Toulon
Religion: Catholique

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 03:44 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

Bonsoir a tous

 
Citation:
C'est là que je me rends malheureusement compte que les personnes extérieures à la Vendée, n'ayant pas ce passé commun de nos ancêtres, ne peuvent pas comprendre. Ils ne peuvent pas comprendre ce besoin vital de reconnaissance du génocide et de mémoricide par la République française, celle-là même qui commandita et exécuta ce génocide.

Léandre je ne sais pas si des personnes extérieures a la Vendée ne peuvent réellement pas comprendre,ce que je sais c'est que s'il n'est pas trop tard pour moi,car nous sommes deja en février 2012 je vais signer La Pétition,mais vous savez si j'avais un ami ou même une connaissance qui m'invitai en Vendée et qu'il/elle m'explique durant des heures les Guerres de Vendée et le Génocide,je prendrai le train le plus vite possible,car depuis le Film Chouan ! j'aimerai réellement aller plus loin mais pas uniquement a travers des livres,mais en allant sur le terrain et en écoutant les personnes qui savent....

Si l'on ne peut comprendre a votre sens,on peut au moins y être sensible.     

Je viens de voir le Forum mais je ne trouve pas le formulaire a remplir pour signer la pétition http://www.genocide-vendeen.com/genocide/index.php?option=com_content&view=article&id=49&Itemid=50 Dans quelle partie du site dois je cliquer ?  


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Mar - 22:08 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

PROPOSITION DE LOI tendant à abroger les décrets du 1er août et du 1er octobre 1793 :
 
Citation:

SÉNAT    
SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012    
Enregistré à la Présidence du Sénat le 23 février 2012    
    
PROPOSITION DE LOI    
tendant à abroger les décrets du 1eraoût et du 1er octobre 1793,    
PRÉSENTÉE    
Par MM. Bruno RETAILLEAU, René BEAUMONT, Michel BÉCOT, Claude BELOT, Jean BIZET, François-Noël BUFFET, Christian CAMBON, Jean-Noël CARDOUX, Marcel-Pierre CLÉACH, Raymond COUDERC, Francis DELATTRE, Robert del PICCHIA, Mmes Catherine DEROCHE, Marie-Hélène DES ESGAULX, MM. Éric DOLIGÉ, Michel DOUBLET, André DULAIT, André FERRAND, Bernard FOURNIER, Christophe-André FRASSA, Francis GRIGNON, François GROSDIDIER, Michel HOUEL, Alain HOUPERT, Mme Christiane HUMMEL, MM. Benoît HURÉ, Jean-Jacques HYEST, Marc LAMÉNIE, Daniel LAURENT, Jean-René LECERF, Jacques LEGENDRE, Dominique de LEGGE, Jean-Pierre LELEUX, Claude LÉONARD, Philippe LEROY, Jean-Louis LORRAIN, Roland du LUART, Michel MAGRAS, Philippe MARINI, Pierre MARTIN, Alain MILON, Albéric de MONTGOLFIER, Jackie PIERRE, Hugues PORTELLI, Charles REVET, André TRILLARD, François TRUCY, Pierre BERNARD-REYMOND, Philippe DARNICHE, Jean-Paul AMOUDRY, Joël GUERRIAU et Jean-Claude MERCERON,    
Sénateurs    
(Envoyée à la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, sous réserve de la constitution éventuelle d'une commission spéciale dans les conditions prévues par le Règlement.)    
EXPOSÉ DES MOTIFS    
Mesdames, Messieurs,    
Les guerres de Vendée constituent un épisode dramatique de notre Histoire nationale.     
Alors que les Vendéens accueillent favorablement les idéaux de 1789, ils sont heurtés par la constitution civile du clergé, la conscription de 1793 et l'arrogance d'une certaine bourgeoisie de la ville qui s'approprie de nouveaux privilèges. Commencée comme une révolte spontanée en mars 1793 contre la levée en masse, elle tourne vite à l'insurrection sur un territoire qui déborde largement du département et que l'on définira du nom de « Vendée militaire ».    
Ne comprenant pas qu'une insurrection populaire se dresse contre la révolution du peuple, la Convention y verra un complot aristocratique, symbole de la contre-révolution. Cette lecture idéologique du conflit, à laquelle viendront s'ajouter les premiers succès remportés par l'armée vendéenne vont radicaliser rapidement la nature même des affrontements.     
C'est alors qu'une logique d'escalade, puis une« rhétorique d'extermination » pour reprendre l'expression de François Furet, s'installent. Elles déboucheront sur une issue tragique.    
La Convention vote le 1er août 1793 un premier décret dit d'anéantissement de la Vendée qui prévoit l'exécution des hommes « pris les armes à la main » mais surtout la déportation des femmes, des enfants et des vieillards. Deux mois plus tard, la Convention adopte le 1er octobre 1793 un décret modificateur qui ajoute à l'anéantissement matériel de la Vendée, l'extermination de ses habitants.     
Sur le terrain, la guerre de Vendée s'achève avec la défaite de Cholet le 17 octobre 1793, la Virée de Galerne et l'écrasement de ce qui reste de l'armée vendéenne dans les marais de Savenay juste avant Noël de la même année.     
La Vendée est vaincue. Une oeuvre de pacification aurait pu consolider la paix civile et préparer la réconciliation. Pourtant, la violence va atteindre son paroxysme dans les premiers mois de l'année 1794 avec l'application rigoureuse des deux décrets d'anéantissement et d'extermination des 1eraoût et 1er octobre.     
Les historiens ont désormais établi les faits. Le territoire de la Vendée militaire est alors soumis à une entreprise systématique d'extermination de masse. Carrier à Nantes trouve la guillotine trop lente et lui substitue les noyades expéditives dans la Loire de milliers de suspects, tandis que Turreau déchaîne ses colonnes infernales sur ce qui reste de population civile, blanche et bleue confondues.    
Ce déchainement de violence est d'autant plus inexcusable comme le dit François Furet qu'il s'agit « d'une violence révolutionnaire, la plus inexcusable au regard même du« salut public » qui lui sert d'excuse, puisque c'est une violence de vainqueurs, exercée punitivement après la liquidation de l'armée vendéenne ».    
Ce massacre collectif trouve son fondement légal dans les deux décrets du 1er août et du 1eroctobre 1793. Deux armistices furent signés après Thermidor mais, depuis lors, ces deux textes n'ont fait l'objet d'aucune abrogation. Ainsi, bien qu'ils ne portent plus aujourd'hui et depuis longtemps aucun effet juridique, ils font toujours partie de notre corpus de loi.    
La présente proposition de loi a donc pour objet d'abroger ces deux décrets qui ont servi de base légale à de nombreuses atrocités et à l'extermination des vendéens aujourd'hui avérées.    
Cette proposition de loi n'a pas pour objet d'inciter la représentation nationale à faire acte de repentance. Elle entend simplement rompre symboliquement avec cette législation contraire aux principes initiaux de la Révolution française contenus dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, au premier rang desquels figure le respect de la dignité humaine.
    
PROPOSITION DE LOI    
Article unique    
Le décret du 1er août 1793 relatif aux mesures à prendre contre les rebelles de la Vendée et le décret du 1er octobre 1793 contenant une nouvelle organisation de l'armée destinée à combattre les rebelles de la Vendée, sous le nom d'Armée de l'Ouest, sont abrogés. 
 

    


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 23:46 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

Ayant grandi dans le monde paysan, j'ai du mal déja a voir reconnaitre par une assemblée dite aujourd'hui législative l'abrogation d'une loi que les pères de ceux ci ont votés. Voir gommé d'un simple coup de vote, la ou (les) lois par des gens autant avinés et endormis qu'en 93, en y repensant, j'ai mal. Mais heureusement, une Famille me sépare de la Révolution.
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 14 Mar - 07:15 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

Ce n'est bien-sûr pas suffisant. Mais après la proposition de loi pour la reconnaissance du génocide vendéen déposée à l'Assemblée Nationale par le député Dominique Souchet la semaine dernière, disons que c'est un deuxième pas.

Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 14 Mar - 23:01 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

Citation:
Abrogation de la Terreur : 51 sénateurs soutiennent Bruno Retailleau

Dans un communiqué, le sénateur Bruno Retailleau explique l'intérêt de sa proposition de loi :
"Les 1er août et 1er septembre 1793, la Convention votait deux décrets, dits d’anéantissement et d’extermination de la Vendée. C’est sur ce fondement légal que furent organisés les massacres de masse dont furent victimes les Vendéens.
Ces deux textes étaient d’autant plus iniques qu’ils furent appliqués dans leur pleine rigueur après l’écrasement de l’armée vendéenne, alors même que la Vendée ne représentait plus un danger pour le pouvoir en place. Loin d’entreprendre une œuvre de pacification, la Convention mit au contraire en place une véritable logique de terreur, incarnée par les Colonnes Infernales, et dont tous les historiens s’accordent aujourd’hui à reconnaître l’issue tragique.
Or, ces deux décrets n’ont jamais été formellement et explicitement abrogés.
C’est pourquoi Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée, vient de déposer au Sénat une proposition de loi d’abrogation de ces deux décrets, cosignée par 51 sénateurs. Il ne s’agit pas d’une proposition de loi mémorielle, qui imposerait une vision officielle de l’histoire ou qui inciterait la représentation nationale à faire acte de repentance. Il s’agit de rompre symboliquement avec une législation contraire aux Droits de l’Homme, au premier rang desquels figure la dignité humaine."


Source : Le Salon Beige


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Mar - 23:29 (2012)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:

Citation:
Il ne s’agit pas d’une proposition de loi mémorielle, qui imposerait une vision officielle de l’histoire ou qui inciterait la représentation nationale à faire acte de repentance. Il s’agit de rompre symboliquement avec une législation contraire aux Droits de l’Homme, au premier rang desquels figure la dignité humaine."



Source : Le Salon Beige


Laughing Laughing Laughing

Forcément le système en lui même n'est pas responsable de cette tragédie, la représentation nationale héritière de la convention toujours porteuse actuellement de l'esprit de la Révolution et de ces nombreux excès, n'est pas coupable bien évidemment...!!!

Rolling Eyes

Les républicains nous ont déjà chapardé Sainte Jeanne d'Arc, pour la vêtir de tricolore. C'est bien triste de vous voir avec autant de zèle leur servir les chouans et les vendéens sur un plateau.

J'ai l'impression que vous faites sur notre forum de cette histoire de pétition une affaire personnelle, alors que je ne cesse de rappeler sur notre site que le bien commun (en ce qui nous concerne la tradition monarchique) doit passer avant le bien particulier (votre combat stérile pour la reconnaissance d'une horreur par un régime politique impie, que nous légitimistes souhaitons voir disparaître !!).
A l'UCLF, voyez vous, nous n'avons pas pour habitude de cultiver l'incohérence.

Maintenant le sujet est clos !
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:30 (2016)    Sujet du message: Pétition pour la reconnaissance du génocide vendéen

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com