Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les frasques de François Hollande
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 15:05 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Les pandores républicains sont mieux contrôlés semble-t-il de nos jours qu'autrefois, tous les militants de l'OAS savent ce que valait la gendarmerie mobile en Algérie (nombre de ces gens provenant d'ailleurs de milieux de pseudo-résistants entrant dans cette officine au titre des "emplois réservés" !) : les tortures infligées par les sbires du colonel Debrosse, par exemple, à Alger, n'ont jamais fait l'objet d'enquêtes et leurs victimes jamais eu le loisir de bénéficier des "garanties" actuelles, voici la réalité des choses !. Comme disait Charles Maurras: "La république ne vaut rien, mais elle se défend bien !". Et ceci n'est pas une "parenthèse" !.  
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Nov - 15:05 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 18:01 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Maurras, c'est un montagnard, ou un girondin? Je me suis toujours demandé ce qui serait arrivé, s'il avait pris le pouvoir, sans la condamnation de 1926, quand Pie XI et le cardinalat soutenaient le nationalisme chinois.
_________________


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 20:24 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Maurras était un provençal et un brave homme, ami des Félibriges : sa tombe est toujours bien fleurie, (accès réservé à la famille et aux proches) ! un tel homme une fois au pouvoir eût certainement respecté ses convictions royalistes et favorisé la Restauration : sur ce qui eût pu advenir ensuite : qui peut le savoir ?.
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 18:43 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Je ne conteste pas la vénération que vous lui portez.

 Mr Maurras  a utilisé le monarchisme comme il a utilisé Ste Jeanne d'Arc pour son romantisme gréco-romain. Il ne changera jamais ses vues de paganisme, et j'avoue que jamais je ne me suis senti autant trahi que par son pseudo-monarchisme dans l’Enquête sur la monarchie, et dans l'avenir de l'Intelligence en comparant la vaillante lorraine comme une vulgaire Mlle Monk. Saint Pie X a prévenu contre Maurras dans le propos "Son œuvre aboutira" après l'encyclique Pascendi et dans les nationalismes naissant. Le pen utilisera Ste Jeanne d'Arc de la même manière pour abuser les chrétiens non formés au royalisme et contre le cloaque des partis.

D'ailleurs Mr Maurras parlant de son Romanisme, autre dérive de son romantisme, déclare qu'il le tient autant de la Rome des césars que de la Rome des Papes. Déclaration qui marche sur le sang des martyrs du Colisée frères de sang de Ste Jeanne d'Arc. Cette caricature, ou ce calque que Maurras a fait avaler a beaucoup de chrétiens. Être pénétré de l'idéal démocratique romain, dont le régime plébiscitaire, se réclame de la démocratie athée ou chrétienne recherche la plus complète accession de l'esprit maurrassien pour ce christianisme falsifié. C'est encore par ce biais que je reviens à l'Encyclique Pascendi qui condamne cette forme de libéralisme.

Il est dangereux parce impossible de fonder l'ordre social et l'ordre religieux sur des principes opposés et de créer ainsi deux évolutions en sens inverse.  Réaliser l'unité en subordonnant le Pape à César serait aussi dégradant de subordonner l'âme au corps, la vie surnaturelle à la vie naturelle.

C'est pourtant ce qu'on tenté Bonapartes et Orléans, et ce que voulait Maurras. Depuis 1830, notre pays à vécu l'anarchie, les esprits aspirés par les "spirits" des plus infâmes idées libérales, voir gnostiques, sur les chemins de la perdition et du Concordat, signés d'ailleurs par tous les papes depuis Pie VII, sans que personne puisse soulever incohérence et la contradiction, qui caractérisent et décèlent  les erreurs de tels prosélytes. Ce libéralisme est complice de la moisson de la grande guerre et de l'émancipation de la jeunesse. Cette émancipation va se retrouver chez ces jeunes à qui l'on apprend que Philippe Auguste, Louis XI, Philippe le bel, Henri IV, Louis XV... ou le roi David sont des hommes comme les autres, aussi haïssables que des présidents de république.
_________________


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 20:54 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

En fait on n'apprend plus aux jeunes du tout ce qu'a été la Monarchie ! et c'est bien là le problème ! or sans un minimum de connaissances comment pourraient-ils renouer ? C'est pour cela que je distingue l'objectif de la Restauration légitime des moyens pour y parvenir ! Maurras était un levier (puissant) de lutte contre l'Etat républicain et comme il a échoué nous ignorons ce qui serait advenu s'il avait pu renverser la république!. A l'heure actuelle, un tel levier n'existe même pas ! dans le monde politique français "connu", j'entends ! il n'est pas exclu que nous assistions bientôt à une dégradation très rapide de nos structures ancestrales : quelle force pourrait-on mettre en oeuvre pour être présents sur le terrain ? . Voici mon inquiétude.
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Camisard
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 119

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 15:02 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

je comprends la logique d'henri


L'avantage de Maurras est d'avoir permis de garder visible l'idée de monarchie dans la sphère publique....


Aujourd'hui le lambda moyen n'est pas forcément contre la monarchie puis qu'il ignore absolument ce que c'est et cela lui semble inconcevable que cela puisse être la seule alternative !


 
Citation:
il n'est pas exclu que nous assistions bientôt à une dégradation très rapide de nos structures ancestrales : quelle force pourrait-on mettre en oeuvre pour être présents sur le terrain ? 





Ceux qui ont été à l'oeuvre en Russie en 1917, c'est à dire une extrême minorité mais bien formée et bien organisée, sont eux toujours là....Notre dame des landes et Sivens sont là pour nous les rappeler! malheureusement le danger mortel représenté par ces individus est toujours vivace! la bête est tapie, les crocs toujours bien affutés


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 18:54 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Maurras défend depuis le nationalisme intégral de 1899, jusqu’à ses dernières conversations avec l'abbé Cormier, un idéal monarchique de parti, et athée que j'ai signalé dans mon dernier post.

Montrez moi sa foi dans la royauté et dans la religion! Il veut nous vendre jusque dans la lettre à Pierre Boutang, "Nous construisons l'arche..." qui n'est que le désir de sa propre autorité et autocratie. Pourrez vous me convaincre que Bainville écrivait à ses côtés en catholique? Tous les grands faits de Ste Jeanne d'Arc religeux seront piétinés par leur œuvre, dès qu'il faut parler de Chrétienté.

L'idéal de Maurras n'est pas monarchiste, encore moins royaliste. Quel Royaliste fait-il parler dans l'enquête sur la monarchie? Quel catholique fait-il parler? Mr de Lur Saluces est ce qu'on appellerait aujourd'hui un catholique libéral. Quel historien royal ou historien de l'Eglise enseigne dans son oeuvre?

Rappelons un autre personnage, sur lequel les falsificateurs d'histoire à la Michelet, ou à la Steeg, dans les livres de prix de la librairie Hachette s'appuyèrent pour le transposer aux rois français: Renan. Les saints de l'ancien testament deviennent dans son livre "Histoire du peuple d’Israël, des fantoches.

Pour pousser dans les mêmes dérisions de la religions, sur "l'éphod" cet ornement du grand prêtre du temps de David, l'urim et le tummim, devant lequel le roi David aimait à prier, se substituent pour lui en instruments grossiers de superstition. (Cardinal Meignan, archevêque de Tours).

Cet esprit de dérision cher à Daudet, sera le levier, pour accélérer la mise au placard du Trône et de l'Autel, dans les lois fondamentales, et dans les commandements de Moise, et de L'Eglise.  
_________________


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 21:01 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Je pense à un lieutenant du 1er REP, Roger Degueldre, qui s'est battu contre la 5ème république et a été fusillé pour cela, pourtant c'était un ancien FTP, mais il est devenu en 1961 le chef des commandos Delta de l'OAS : les plus opérationnels (D comme Degueldre = Delta) : j'ignore s'il était ou non croyant, royaliste ou pas, peu importe ! il s'assoit pour moi au sein du même Panthéon que Jean Bastien-Thiry, dont j'ai l'honneur de faire partie du Cercle, toujours très vivace : Jean Bastien-Thiry, lui, était fervent catholique, et manifestement peu républicain, lui aussi, l'un des plus méritants colonels (et le plus jeune je crois), polytechnicien, inventeur de missiles de très haute performance à l'époqoue, a été fusillé par les mêmes républicains, pour avoir attenté à la vie du traître de gaulle ! je les tiens pour martyrs l'un comme l'autre, et ne fais pas la différence entre les combattants qui sont dans le bon combat ! . L'essentiel à la guerre est de vaincre, et sur des idéaux qui représentent (pour moi), le bon combat !. Ensuite il peut arriver que des victoires soient détournées, mais je n'attends rien des psalmodies ou des fumées de cierges à Lourdes, pas plus que d'un pape franc-maçon, ou des entrechats intellectuels de grands penseurs, même si j'admire par ailleurs la beauté de leurs idées et la profondeur de leurs analyses ! je veux voir mourir la république et mes ennemis agoniser, et bien sûr la Légitimité restaurée, la Tradition revenir en force !. Le reste n'est pour moi que roupilles de sansonnets !.   
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Camisard
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 119

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 21:28 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Il n'est pas question de faire l'apologie de Maurras mais simplement de dire que du temps de Maurras et de l'Action Française, les électeurs français savaient ce qu'était le monarchisme.....Il y avait une visibilité...

Pareil , je ne dis pas que l'Alliance Royale sert à quelque chose, je dis juste qu'avec 2000 électeurs sur toute la France elle fait moins d’électeurs que des comiques comme jacques Cheminade, le parti pirate ou celui pour la légalisation du cannabis


Je ne sais pas quelle est la solution (je ne crois pas aux elections, d'ailleurs je ne vote plus) mais comment faire pour que nos compatriotes ouvrent les yeux? Il faut bien un minimum de lisibilité! Comment susciter l’espérance si on est inaudible?



Aujourd'hui et c'est le comble quand vous dites que vous êtes royalistes vous n'êtes même pas pris au sérieux! Je préférais passer pour un dangereux réac plutôt que l'on me dise poliment : "ok ok, mais maintenant parlons  sérieusement....." Il n'y a rien de plus frustrant


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 17:59 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Je suis étonné que vous n'écoutiez pas mes propos.
Mais qu'importe!

En regardant le journal télévisé hier, pour mon gavage de la redevance audio-visuelle socialo-Degaulliste, ces messieurs parlait de la cathédrale de Reims, avec quelques photos animées, sur l'incendie du 19 septembre. Cette visite médiatique, qui expliquait qu les prêtres sortirent deux cent blessés sous la voûte de la cathédrale qui n'était qu'un brasier. Je pense que les destructeurs de la France, des deux côtés du Rhin avait intérêt, a détruire le patrimoine royal qu'ils n'avait pu détruire en 1905. Le feu existe aussi pour les actes sacrilèges. Cet acte de folie jacobine, sera répétée en Allemagne sur la ville de Dresde. Et c'est encore les soldats pour la plupart catholiques, qui vont monter au choc, après avoir communié, pour la dernière fois. Beaucoup de photos de messe sur le front, ainsi qu'une Fête Dieu à Valmy sont visibles sur la toile, et je déplore que des journaux comme "le pèlerin" de l'année 1918, n'en fasse si peu cas. Ce feu et ces gravats de cendres sur l'Autel du Sacre, montrent notre désunion sur le drapeau du comte de Chambord, dérision reprise en chœur par toute la bonne société de la belle Epoque, et actuelle.

Vous parlez de visibilité, mais qu'est ce le royalisme en 1914? Nous voyons des royalistes aux urnes, comme le parti que vous venez de citez(en rappelant que le chef de la maison d'Orléans avait appelé à voter socialiste en 1988) des royalistes providentialistes, des royalistes survivantistes, des royalistes de gauche, des adeptes du bonapartisme, de Mac Mahon, de Boulanger et un parti catholique. Il y a à peine vingt an que le comte de Chambord est mort, et que les zouaves pontificaux, ont œuvré pour la restauration monarchique. La grande majorité de la population, n'avait pas besoin de personne pour reconnaitre la couleur du panache blanc. Si Bainville avait servi son äme, plutôt que sa tête, la fortune et aussi l'infortune de la France lui aurait ouvert les yeux. Je suppose que vous connaissez la fin de la Châsse de Ste Jeanne de France, fille de Louis XI.
_________________


Revenir en haut
Camisard
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 119

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 19:38 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Henryk a écrit:
 Je suppose que vous connaissez la fin de la Châsse de Ste Jeanne de France, fille de Louis XI.





Jusqu'à ce que m'en parliez, franchement non! Embarassed


j'ai donc été voir sur le net ou j'ai trouvé:


http://www.encyclopedie-bourges.com/jeannedefrance.htm


Une femme admirable!!! Mais quel est donc le fait auquel vous faites allusion ("la fin de la Châsse") ?



Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 20:45 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

henri a écrit:
Je pense à un lieutenant du 1er REP, Roger Degueldre, qui s'est battu contre la 5ème république et a été fusillé pour cela, pourtant c'était un ancien FTP, mais il est devenu en 1961 le chef des commandos Delta de l'OAS : les plus opérationnels (D comme Degueldre = Delta) : j'ignore s'il était ou non croyant, royaliste ou pas, peu importe !


Nous avons déjà brièvement évoqué la vie de Roger Degueldre sur notre forum. Je vous invite à prendre connaissance de ce sujet ci-dessous :

http://royaume-de-france.clicforum.com/t1534-G-nocide-des-Fran-ais-en-Alg-r…

Il reste que, si effectivement, ces hommes portaient en eux un amour certain pour la France. Il y a fort à parier qu'ils n'avaient pas toutes les cartes en mains pour comprendre les rouages du système qui les a balayé d'un revers... La méconnaissance de l'ennemi est très rapidement fatale, non seulement à ceux qui tentent de composer avec lui (par les élections), mais aussi à ceux qui s'opposent à lui d'une manière plus "physique" alors que la base (le socle doctrinal) sur laquelle ils conduisent leur sacro-sainte action ne diffère pas justement de celle de l'ennemi.

C'est cette donnée qu'il est important d'analyser, sans quoi l'on se condamne inévitablement à mener des "putschs" qui font l'effet d'une piqûre de moustique sur un éléphant.  

henri a écrit:

il s'assoit pour moi au sein du même Panthéon que Jean Bastien-Thiry.

 
Vous ne devez pas ignorer que le Panthéon est complètement détourné du but pour lequel il a été conçu à l'origine ? Je suis étonné de votre souhait de voir reposer des hommes qui ont pourtant votre estime, dans ce temple républicain...

henri a écrit:

L'essentiel à la guerre est de vaincre, et sur des idéaux qui représentent (pour moi), le bon combat !  


Si l'essentiel est bien de vaincre, il n'est d'autre choix que de constater, que les idéaux dont vous vanter ici les mérites (Maurras, action Française, OAS) ne sont que défaites.

Le bon combat est donc ailleurs cher Monsieur, mais il n'est pas trop tard pour le mener.

henri a écrit:

Je n'attends rien des psalmodies ou des fumées de cierges à Lourdes, pas plus que d'un pape franc-maçon. 


Veuillez modérer vos propos envers le Saint Père. L'accusation est beaucoup trop grave pour être lancée de la sorte, alors que vous n'avez aucune preuve à apporter à ce que vous avancez. N'oubliez pas que vous évoluez ici sur un forum catholique, et pas au sein d'un tribunal révolutionnaire. 

henri a écrit:

Je veux voir mourir la république et mes ennemis agoniser, et bien sûr la Légitimité restaurée, la Tradition revenir en force !. Le reste n'est pour moi que roupilles de sansonnets !. 


La légitimité nous sommes biens les seuls à la défendre, vous nous pardonnerez donc de ne pas céder aux chants classiques des sirènes de la Révolution, dont vous nous accoutumez sur ce forum.
Ne seriez vous pas plus utile à la légitimité en combattant à ses côtés ? Plutôt que de tenter sans succès de déstabiliser ceux qui la connaissent bien mieux que vous, et qui imperturbables continuent sans fléchir à la servir.

Nous sommes et nous resterons jusqu'au bout LEGITIMISTES.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 21:17 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Bien, je ramasse donc une rafale de tirs assez violents, et peut-être mérités ! ; je conteste quand même le procès de "républicanisme" que vous me faites, il me semble assez injuste, quand même !. Sur le catholicisme, qui correspond à mon éducation depuis ma plus tendre enfance, je n'ouvrirai pas de débat ! il y a des preuves abondantes que certaines hiérarchies ne remplissent plus le rôle qui leur incombe, de fait, et de droit : " Dieu reconnaîtra les siens ".  Si mes propos vous semblent contraires à l'esprit de votre forum et susceptibles de lui nuire, dites-le moi et je cesserai de vous importuner . 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 21:33 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

henri a écrit:

Bien, je ramasse donc une rafale de tirs assez violents, et peut-être mérités ! ; je conteste quand même le procès de "républicanisme" que vous me faites, il me semble assez injuste, quand même !

C'est la confusion que vous continuez de faire, entre le combat mené par les factions orléanistes-nationalistes et le vrai combat au service de la légitimité, qui me pousse à creuser un peu plus l'écart...
En ce qui vous concerne je crois qu'il est nécessaire de vous inviter à réfléchir davantage sur le gouffre qui nous sépare des adeptes de la Monarchie de juillet.

henri a écrit:

Si mes propos vous semblent contraires à l'esprit de votre forum et susceptibles de lui nuire, dites-le moi et je cesserai de vous importuner .


Est-ce donc le fait que je vous invite à passer du bon côté de la barrière (de vous battre réellement avec nous pour la légitimité), qui vous incite à préférer la fuite ? Vous savez il y a du travail pour tout le monde.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 12:04 (2014)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande Répondre en citant

Camisard écrit:
Il n'est pas question de faire l'apologie de Maurras mais simplement de dire que du temps de Maurras et de l'Action Française, les électeurs français savaient ce qu'était le monarchisme.....Il y avait une visibilité...



A la traçabilité de l'Orléanisme libéral et de l'Orléanisme d'Action Française, aussi bien à ceux du régime plébiscitaire et de la démocratie nettement athée ou hypocritement chrétienne, il est plus que jamais opportun d'opposer la nécessaire affirmation de la vérité intégrale, religieuse et politique, dont l'heureuse possession fit à la France son âme lumineuse et équilibrée, âme qui fut pour le monde un foyer de lumière et un agent de civilisation chrétienne, l'axe de l'ordre politique latin et du droit européen.
Missionnaires catholiques et princes capétiens, religieux attachés au Pape par l'exemption et agnats fortement noués au Chef de la maison de France furent les fidèles instruments de cette magnifique expansion catholique et française.
L’âme de la France ne retrouvera ses qualités, sa féconde activité, sa vitalité même, l'expansion catholique et française ne reconquerra les empires arrachés à son influence qu'en revenant aux normes, qui ont assuré et favorisé leur formation et leur progrès.
Aussi dans leur péril et dans la crise, dont sont menacés "L'Eglise et la France, nous est il interdit de rechercher dans l’égoïsme notre salut individuel pour nous désintéresser du salut de la société et nous est-il défendu d'espérer celui-ci en nous désintéressant des progrès spirituels des individus et de la sanctification de la famille.

Seuls, après l'Eglise, nos Rois ont compris que la cité chrétienne était la Cité de Dieu, que cette Cité ne se fonde pas seulement sur des lois civils, mais sur des âmes et que la paix sociale ne se trouve pas dans la crainte d'une coercition humaine, mais seulement dans la paix des âmes, fruit béni de l'unité des esprits et de l'union des cœurs dans la Charité, la garantie suffisante à son maintien.

Adhérer à des doctrines fausses au point de vue religieux, c'est s’ôter la faculté et la puissance de concevoir et de promouvoir l'ordre chrétien, telle est l'erreur fondamentale de l'Action Française.

En effet, celle-ci, comme telle, ne peut et ne veut reconnaître, dans le catholicisme, la Vérité qui éclaire les âmes et les unit à Dieu, révèle le sens profond des questions sociales et confirme les institutions politiques. Elle s'arrête volontiers à ne considérer l'Eglise que par le dehors dans la puissance de son organisme(Lettre à Pierre Boutang): Elle lui demande de soutenir des institutions purement humaines, de donner aux problèmes sociaux les plus angoissants une solution empirique, traitant dans sa divine autorité, comme la Tyrannie des Césars Romains, à laquelle mieux valait ne demander ni titre ni raisons.

Être pénétré de l'idéal démocratique romain, dont le régime plébiscitaire, se réclamer de la démocratie athée ou chrétienne recherche la plus complète  réalisation ou accession de l'esprit maurrassien pour ce christianisme falsifié, n'est point d'autre part fermer son esprit à l'intelligence du principe d'autorité ecclésiastique et paternelle, déshabituer sa volonté de cette obéissance, que la hiérarchie catholique et naturelle réclame de tous, de cette humilité, qu'un converti, Mr de Ruville, dans "La marque du véritable anneau" considère à juste titre comme la marque authentique de la vraie religion. C'est l'exemple même d'un prêtre qui commet une faute grave de façon délibérée en entrainant dans l'erreur sa paroisse avec lui.

Il n'y a point de cloisons étanches comme la séparation de l'Eglise et de l'Etat, entre le domaine religieux et le domaine politique et ceux la même dont la volonté en crée arbitrairement, sont vite conduits par la logique de l'Esprit, et la puissance de l'habitude, à le démolir. L'unité est la loi de la divinité, la loi de nos facultés, la loi de nos âmes, la loi des sociétés, mais l'unité doit s'établir d'après l'ordre logique et hiérarchique des personnes divines, des facultés humaines, des différentes vies de l'âme, des différents domaines et pouvoirs hiérarchiques, d’où le risque d'une accélération de la pensée libérale intrusive dans l'autorité de l'Eglise.

Il est dangereux, parce qu'impossible de fonder l'ordre social et l'ordre religieux sur des principes opposés et de créer ainsi deux évolutions en sens inverse, l'une vers une démocratie toujours élargie dans l'Eglise, ce que Saint Pie X désignait dans "Son œuvre aboutira"...
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:51 (2016)    Sujet du message: Les frasques de François Hollande

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com