Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Syrie
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 1317, 18, 19  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 14:01 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

Bonjour,



 Je veux dire par là que certains médias préfèrent employer des mots qui seraient moins choquants, il n'en reste pas moins vrai, comme vous le dîtes que cet acte est un acte commis par un barbare.


bien à vous, bertrand.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 14:01 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 14:15 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

C'est vrai que "égorger" fait plus barbare que "décapiter" en réfléchissant. Évidemment, les média dominants maîtrisent l'art de la manipulation, il y a d'autres exemples le montrant.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 09:19 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

L’État islamique du Levant continue de persécuter des milliers des chrétiens au Proche-Orient : la réponse des autorités romaines étonne pour sa réticence et pour son manque de réalisme et de principes clairs.
 

Dans l’avion de retour de la Corée du Sud à Rome, le Pape François a répondu aux journalistes sur le massacre des chrétiens en Irak. Il a affirmé que pour stopper le jihadistes « il ne faut pas bombarder, ni faire la guerre, mais les arrêter », et que la décision sur une intervention au Proche-Orient doit être remise aux Nations-Unis, c’est-à-dire justement à l’organisation qui pendant soixante-dix ans s’est montrée totalement incapable de gérer tout conflit et qui mène aujourd’hui une politique violemment opposée aux principes chrétiens, du soutien à l’avortement jusqu’à l’idéologie du genre. D’ailleurs, comment arrêter des combattants cruels et puissants tel que les jihadistes en Irak sans une action militaire (« ni bombarder, ni faire la guerre »), c’est un mystère dépassant en même temps la raison et la foi. Ces déclarations étonnants ne sont que le dernier anneau d’une chaîne de réticence que le Vatican a montré depuis l’élection de Jorge Mario Bergoglio devant la souffrance et les persécutions des chrétiens. Alors qu’on observe des dénonces très fortes des maux de l’économie contemporaine (sans pour autant affirmer clairement à quel modèle alternative on devrait faire référence), ou bien une sollicitude montrée à coup de fils envers de non-chrétiens, des journalistes athées exc., on constate un certain silence sur ce thème. Si pas mal d’évêques locaux dénoncent les persécutions, le Pape et les autorités ecclésiastiques romaines sont au contraire très prudents : on aurait du mal à repérer des dénonces aguerries, par exemple, sur les cas de Asia Bibi ou Meriam Ibrahim, deux femmes chrétiennes condamnés à mort pour apostasie dans des pays musulmans.
Il est force de constater que le pontificat du Pape François se caractérise pour une volonté de plaire à une certaine opinion publique laïque et progressiste, alors que le christianisme devrait être « signe de contradiction » devant le monde. Pour s’en convaincre, il suffit de comparer la timidité des déclarations sur la persécution des chrétiens avec l’énergie des appels à l’aide humanitaire lors de la mort des migrants au large de Lampedusa. Le mot d’ordre de ce pontificat, avec toute évidence, c’est bien le « dialogue », qui ressemble toutefois à une conversation sans cesse où les parleurs causent à l’infini sans jamais s’entendre. Le juste refus de la violence contre les innocents se transforme ainsi en un pacifisme lâche que le christianisme apostolique (catholique et orthodoxe) n’a jamais prêché. Bien au contraire, dans l’histoire de la civilisation chrétienne la mobilisation armée contre l’ennemi persécuteur a toujours été, tant dans le catholicisme que dans l’orthodoxie, un élément fondamental de la profession de foi. Il suffit de rappeler la glorieuse victoire de Lépante en 1571, la victoire à Vienne sur l’Empire Ottoman en 1683, les extraordinaires entreprises de Georges Skandenberg, le formidable combattant albanais contre les Turcs du XV siècle, ou encore l’émouvant victoire de Dmitri Donskoy dans la bataille de Kulikovo en 1380 avec le soutien spirituel de Saint Serge de Radonezh.
La Tradition de l’Église enseigne en fait qu’un chrétien ne peut jamais aimer la guerre en soi et devrait faire toujours chaque effort pour l’éviter, mais aussi que la défense armée des plus faibles, tout comme celle de la foi et des chrétiens persécutés, à certaines conditions n’est pas seulement légitime : elle est aussi un devoir. Ce n’est pas un hasard si pendant 2000 ans des figures comme Saint Michel Archange ou bien Saint Georges ont été l’objet d’un culte répandu universellement: avec leur épée et leur dignité en combat, il symbolisent justement ce principe guerrier où la bataille spirituelle et matérielle se reflètent souvent l’une dans l’autre. La lutte contre le mal que chaque chrétien doit faire en soi-même peut donc s’accompagner avec l’honneur des armes contre les ennemies de la Foi et de la Patrie, comme l’ont témoigné les grands souverains et combattants auxquelles l’Église catholique donnait autrefois le titre de « Athleta Christi » : par exemple, l’orthodoxe Étienne III de Moldavie et les catholiques hongrois Louis Ier e Jean Huniade entre XIVème et XVème siècle. La chevalerie chrétienne du Moyen-âge, avec ses valeurs de prouesse et sagesse, respect pour la femme et fidélité à l’Église, haute politesse en société et héroïsme sur les champs de batailles, a incarné cet idéal bien fixé aussi dans la grande littérature européenne.
Saint-François, le grand religieux médiéval qui a inspiré, semble-t-il, le choix du nome au Cardinal Bergoglio lors de son élection à Pontife romain, pendant les Croisades rencontra le Sultan d’Egypte non pas pour « dialoguer » avec lui, mais bien pour le convertir à la foi chrétienne. Quel contraste avec l’initiative prise par le Pape François concernant la soi-disant « prière pour la paix » du 8 juin dernier ! Shimon Peres, Mahmoud Abbas et le Pontife romain réunis dans les jardins vaticanes pour invoquer on ne sait pas bien quel divinité en commun, en présence un imam musulman qui priait pour le soulèvement contre les chrétiens juste au cœur de la chrétienté catholique. Le résultat, d’ailleurs, est embarrassant : peu de temps après cette prière en commun, le guerre entre Israéliens et Palestiniens a éclatée à nouveau avec un violence qu’on ne voyait pas depuis des années. Beaucoup de catholiques se demandent si le Pape François, dans sa conscience, regrette ou non ce genre d’initiatives et s’il commence à douter de la justesse de cette stratégie.
On ne veut pas dire ici que les autorités catholiques auraient dû nécessairement appeler aux armes les nations de tradition chrétienne contre l’État islamique du Levant. Ce qui est étonnant, c’est surtout la timidité avec laquelle le Vatican juge les massacres jihadistes et, plus en général, les persécutions antichrétiennes dans le monde entier. La maximum à ce qu’on arrive, c’est quelques mots génériques contre une imprécisée « violence religieuse », sur le fait qu’on est tous égaux devant Dieu et qu’on ne devrait jamais tuer quelqu’un d’autre s’il a des convictions religieuses différentes. Il s’agit de propositions d’une banalité déconcertante, qui évitent soigneusement d’affirmer qu’en Syrie et en Irak on est devant à une tuerie de chrétiens perpétrée par des musulmans sans qu’aucune autorité islamique vienne demander pardon (comme les représentants de l’Église catholique aiment faire souvent pour les fautes réelles ou présumées du christianisme dans l’histoire). De même, pas un mot fort sur le sens du martyr chrétien, sur la foi témoignée jusqu’à l’effusion du sang qui devrait donner force à chaque chrétien ayant du mal à vivre sa vie religieuse dans un monde hostile (c’est justement cela qu’on s’attendrait en principe da la part du Chef de l’Église catholique).
Pendant qu’en Irak le jihadistes continuaient de crucifier, tuer et chasser les chrétiens, le Pape a Séoul béatifiait 124 martyrs coréens. Mais ses mots ont été là aussi stupéfiantes pour le manque de sens religieux, pour le silence sur la valeur du sacrifice et de la lutte qui selon Saint Paul est le signe de l’existence chrétienne : « J'ai combattu le bon combat, j'ai terminé ma course, j'ai gardé la foi » (2 Tm, 4,7). Bergoglio, au contraire, a affirmé que l’héritage des martyrs « peut inspirer tous les hommes et femmes de bonne volonté à œuvrer en harmonie pour une société plus juste, libre et réconciliée, contribuant ainsi à la paix et à la défense des valeurs authentiquement humaines, dans ce pays et dans le monde entier ». Il s’agit d’une contradiction évidente : quel paix et quelle harmonie peut inspirer la lutte entre persécuteurs et persécutés ? Au contraire, le martyre représente justement le contraste entre le chrétien et le monde, expliqué par Saint-Augustin comme la lutte entre le deux Cités. Le Christ lui-même a été très clair sur le sujet : « Je vous laisse la paix; je vous donne ma paix; je ne vous la donne pas comme le monde la donne » (Jn 14, 27). Cela veut dire que la vrai paix n’équivaut pas à l’absence de conflit et à une promotion de valeurs humains « comme le monde la donne », mais suppose l’effort d’aller jusqu’à bout dans la foi, même lorsque cela détermine un conflit avec les autres.
Devant une persécution objectivement terrible, beaucoup de fidèles et chrétiens voudrait écouter peut-être quelque chose de plus opportune de la part des autorités catholiques. Mais il paraît que l’orientation générale des hiérarchies ne va pas changer si vite. Par exemple, le prochain 1er septembre, à Rome, va être organisé un « matchinterreligieux pour la paix» fortement voulu par le Pape François. Reste à savoir s’il y auront aussi des joueurs de football venant de l’État islamique du Levant : il n’y a aucun doute qu’ils aimeraient beaucoup inscrire l’énième but contre les chrétiens.


http://french.ruvr.ru/2014_08_26/L-effrayant-balbutiement-du-Vatican-devant…
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 17:12 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

 
Citation:

Quimper. Une candidate au jihad de 14 ans arrêtée

Une jeune fille de 14 ans a été arrêtée mercredi à Quimper. On la soupçonne d'avoir voulu partir en Syrie pour faire le jihad.


http://www.ouest-france.fr/quimper-une-candidate-au-jihad-de-14-ans-arretee…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 20:28 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

La presse helvétique s’est étonnée qu’une dizaine de Suisses soient partis en Syrie ou en Irak pour rejoindre les milices chrétiennes qui se battent contre les djihadistes de l’Etat islamique. 

Ces Suisses ont rejoint le Syriac Military Council , une milice qui défend les populations chrétiennes face aux djihadistes de l’Etat islamique. 
http://medias-presse.info/milices-chretiennes-en-irak-et-en-syrie-le-syriac-military-council-recrute/14668 

 
Okay  Des volontaires chrétiens de tous pays engagés en Syrie et en Irak pour combattre la barbarie de l'EI! 

 

 

 

 

_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 20:47 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

Concernant le Syriac Military Council il est à noter qu'il existe depuis janvier 2013 et que son premier objectif, avant la proclamation de l'Etat Islamique, était de combattre l'actuel régime de Bachar Al-Assad pour le remplacer par un régime plus démocratique.
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 11:29 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

J'ignorai, merci cher Léandre
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 21:30 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

 
Citation:

L'Etat islamique menace de «détrôner» Poutine

SYRIE— Dans une vidéo, l'EI menace de «détrôner» Vladimir Poutine en raison du soutien apporté par Moscou au régime syrien et de déclencher une «guerre» dans le Caucase



La suite ici:

http://www.lematin.ch/monde/etat-islamique-menace-detroner-poutine/story/18…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
denahir
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2013
Messages: 299
Localisation: Flandres
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 07:25 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:
 
Citation:
L'Etat islamique menace de «détrôner» Poutine

SYRIE— Dans une vidéo, l'EI menace de «détrôner» Vladimir Poutine en raison du soutien apporté par Moscou au régime syrien et de déclencher une «guerre» dans le Caucase




La suite ici:

http://www.lematin.ch/monde/etat-islamique-menace-detroner-poutine/story/18…


Ça pourrait devenir intéressant..!
Poutine n'hésitera pas à agir(pour ne pas dire qu'il en profitera).
Cela mettra fin aux dialogue mielleux des politiques européens et américains!
Il faut que la Russie bouge davantage contre ces malades!
A mes yeux et pour le moment, cela ne peut être que bénéfique pour nous.


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 08:41 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

Si une seule personne doit bouger c'est Monsieur Poutine, lui seul connait bien ces malades de barbares sanguinaires et j'espère bien qu'il bougera avant qu'il ne reste plus un seul chrétien en Orient.
Si nous attendons Obama et son caniche, le nul de l'Elysée, il ne restera non seulement plus personne à tuer en Orient mais les barbares arriveront en masse sur l'Europe trop laxiste aux frontières grandes ouvertes, le ver est déjà dans le fruit...
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
LAUGIER Sylvie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 25
Localisation: MONTREUIL
Religion: Catholique traditionnelle
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 10:11 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

Absolument, il faut que Poutine réagisse et qu'il en termine avec tous ces barbares qui massacrent les chrétiens.
_________________
LAUGIER Sylvie


Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 15:21 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

Je pense aussi que Poutine n'hésitera pas, et c'est très bien.
Assez de tergiverser et de faire des ronds de jambe.
Hollande est totalement incapable de prendre une décision, d'ailleurs il est incapable en général. Et puis ces jours-ci il doit vouloir essayer d'atténuer les réactions au livre de son ancienne compagne.
J'ai vraiment honte de ce pays, qui pourtant est le mien et celui de mes ancêtres.


Revenir en haut
castelnau82
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2013
Messages: 12
Localisation: Montauban
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 20:39 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

le temps des demie mesures est révolue poutine doit les enfer la ou est leur place quand a nous il est de prendre les armes car c'est la seule option que nous avons si nous voulons sauver l'âme et le cœur de la France ...


"tous au poste de combat "...
la France est trop noble pays pour tomber en quenouille souvenons nous de nos ancêtres qui ont fait front a cette ignominie qu'est la république et qui n'ont pas hésité a faire sacrifice de leur vie
pour l'honneur de Dieu,du roi,de la France ...
                                                                                 
                                                                                           


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 22:07 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

L'état islamique va bien finir par se scinder et se tirer l'un sur l'autre en Europe comme en Syrie. Je ne suis pas sur qu'ils courent tous après le même trésor de guerre.
_________________


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 16:31 (2014)    Sujet du message: Syrie Répondre en citant

LAUGIER Sylvie a écrit:
Absolument, il faut que Poutine réagisse et qu'il en termine avec tous ces barbares qui massacrent les chrétiens.


Beaucoup espèrent en Poutine, mais n'oublions pas que si l'EIL est dans l'ensemble une créature américaine, de manière indirecte ou directe, et que si le djihad sunnite profite au Golf (en gros du moins), de l'autre côté le djihadisme chiite incarné par le Hezbollah notamment a de forts liens avec la Syrie, avec l'Iran qui est une figure de proue de cet autre djihadisme, et que la Russie soutient cet ensemble. Une fois le Moyen-Orient dégagé du problème de l'EIL (ce qui n'est pas à mon avis demain la veille), la Russie ne se privera pas de soutenir une politique agressive chiite, de loin. Exactement comme le font les Américains actuellement.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:55 (2016)    Sujet du message: Syrie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 1317, 18, 19  >
Page 12 sur 19

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com