Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Charles X (1757-1824-1836)
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Rois de France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 14:22 (2014)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:
C'est pourquoi ladite monarchie parlementaire ne peut qu'être défaillante: entre des centaines de parlementaires (soit-disant représentants du peuple d'ailleurs) et un roi seul, le rapport de force a souvent raison de ce dernier; donc soit il démissionne, soit une république-démocratie couronnée s'installe. En tout cas, il n'y a plus de monarchie réelle, et le système démocrate et ses tares intrinsèques demeurent. Les "royalistes-démocrates" se plantent donc.                                                             


Rien d'autre à dire ce qui prouve en plus que la république est une impasse (sans humour )
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 14:22 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 21:25 (2014)    Sujet du message: LE RETOUR DU ROI CHARLES X Répondre en citant

Doit on se réjouir de voir une association se démener pour faire ramener (rapatrier) les dépouilles de Charles X et "des derniers Bourbons" de Slovénie à la basilique Saint Denis! A priori, oui. Mais quand on découvre qui lance cette opération on peut avoir des doutes sur la sincérité des protagonistes.

Le citoyen Delorme est en effet un homme du comte de Paris. Quel buzz! si le dernier roi de France, Charles X retrouve la terre de France grâce aux descendants de l'usurpateur Louis Philippe Egalité.

Je n'y vois là (mais oui oui je vois toujours le mal partout....) qu'une opération de communication pour une fois de plus tenter d'affirmer ainsi que les Orléans Egalité incarne bien la "légitimité" des rois de France. Et qu'ils sont ainsi les héritiers uniques du roi Charles X, de son fils Louis XIX et d'Henri V son petit fils.

Nous n'aurons qu' a remercier l'usurpateur et sa descendance.....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Mer 22 Oct - 21:46 (2014)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Cela ne rachètera pas le mal que les Orléans et leurs nervis,  ont fait à la branche ainée. Mr Delorme, qui  s'est octroyé un doctorat en héraldique, et ses affidés,  n'ont pas peur d'aller profaner ces tombes. Leurs aïeux d'Eu étaient peut être les premiers a faire casser les gisants de Saint Denis.

On ne change pas l'histoire.
_________________


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 07:08 (2014)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Il vaudrait certes mieux le retour du roi vivant plutôt que celui des dépouilles de ses ancêtres.

Revenir en haut
chighizola
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 11
Localisation: Sainte Gemmes sur Loire
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 11:45 (2014)    Sujet du message: retour des cendres de Charles X Répondre en citant

Ne remuons pas la poussière des morts car cela fait toujours de la boue !


Il est plus utile de prier pour eux et prier pour que le vivant se fasse sacré Roi


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 13:13 (2014)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Laissons reposer en paix, cela relève de la pure propagande !
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
castelnau82
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2013
Messages: 12
Localisation: Montauban
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 25 Oct - 00:26 (2014)    Sujet du message: le retour de Charles x louis xix et Henri v Répondre en citant

cela ne peut racheter le mal commis par les orléans cependant le roi charles x mérite cent fois de reposé parmis les siens ...
                                                 
                                                                


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 19:44 (2014)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Je crois que nous avons encore affaire à une stratégie de communication ! Bien sûr l'idée de voir les restes de Charles X déposés en la basilique Saint-Denis a tout pour être séduisante (encore qu'on pourrait discuter de l'intérêt d'ouvrir comme ça les tombes, surtout que les Orléans ne sont évidemment pas les mieux placés pour prendre pareilles décisions), et je suis prêt à croire que ce projet part d'une intention sincère (oui j'ai décidé d'être naïf aujourd'hui !  Laughing ).
Pourtant on ne m'enlèvera pas de l'esprit qu'il s'agit de retrouver le devant de la scène, les projecteurs, et que cette affaire relève d'une stratégie de contre-attaque. En même temps on les comprend, notre Prince a vraiment tenu le haut du pavé cette année ! 


  
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Nov - 16:56 (2014)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

[Sujets fusionnés]
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 12:31 (2015)    Sujet du message: Lettre de Charles X Répondre en citant

L'Auxiliaire Breton du 5 octobre 1832 reproduit à l'identique le MANUSCRIT d'une lettre de Charles X

Diable ! Selon quel procédé.

Pierre Baudrier


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 17:30 (2015)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Bon retour parmi nous Monsieur Baudrier !
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 09:21 (2015)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Voici un topo mettant en relation la lettre de Charles X (mais il faut prendre patience) :

On a du mal à admettre que l’insurrection des Misérables de Victor Hugo fut lancée par Charles X pour déstabiliser Louis-Philippe. En l’occurrence l’agent à Paris de Charles X était Deschapelles, champion d’échecs et de whist, dont la réputation de républicain intrépide dissimulait les liens avec la branche aînée des Bourbons. En juin 1832, époque de l’insurrection, la sœur de Deschapelles n’était-elle pas à Holyrood, à la cour de Charles X, aux côtés de son époux l’écuyer de Charles X O’Héguerty ! Et un de leurs fils y était simultanément écuyer cavalcadour de la duchesse d’Angoulême.

Quand, au colloque Blanqui, je rappelai le silence dont l’action politique de Deschapelles avait été entourée je croyais avoir révélé définitivement le rôle qu’il avait joué. Or dans sa thèse sur l’insurrection parisienne des 5 et 6 juin 1832, Mr Thomas Bouchet estimait que Deschapelles et sa Société gauloise n’avaient eu qu’une influence marginale, au point que Deschapelles n’est plus cité dans la version imprimée . Mr Bouchet fut rejoint dans son analyse par un livre sur Les Misérables de Victor Hugo . Les auteurs évoquaient brièvement « Lebreton Deschapelles » .

Le rapport Gisquet

Soit ! Si la Société gauloise – et Deschapelles - a existé il convient d’en préciser les effectifs et le rôle dans l’insurrection. Mais n’importe-t-il pas, au préalable, de valider – ou non - les conclusions du rapport Gisquet qui rappelle des concertations de Deschapelles dépassant largement la Société gauloise ?
Le rapport met en cause le député de Bryas, l’abbé Châtel, l’avocat Pelleport, Leblanc, chef de bataillon de la 7ème légion , Leblanc chirurgien de la garde nationale à cheval. Deschapelles aurait des contacts avec les élèves de Polytechnique, etc. On lit :

« Après bien des délibérations, il a été arrêté hier [4 juin] au Cercle Deschapelles que la république serait proclamée aujourd’hui »

Des négociations entre républicains sans compter les projets du duc de Fitz-James et de Deschapelles dont il sera question plus loin.

Pourquoi le rapport de Gisquet au procureur général, aux rapporteurs près les deux conseils de guerre, au ministre de la guerre, aurait-il fardé la vérité ?
Fallait-il intoxiquer un adversaire infiltré dans les bureaux ? A quoi bon ? Les 19 et 28 juin, dates de diffusion du rapport, les événements s’étaient produits. Le rapport révélait l’indulgence des autorités à l’égard de plus d’une notabilité compromise, indulgence qu’un adversaire bien informé n’allait certes pas dénoncer.
Fallait-il infléchir le rapport dans le sens d’une alliance carlorépublicaine ? En fait, autant la propagande philipparde d’après les 5 et 6 juin insista sur une telle alliance, autant le rapport Gisquet ne s’infléchit pas en ce sens : alliance carlorépublicaine certes mais entre le duc de Fitz-James et un Deschapelles soi-disant républicain. Le rapport Gisquet n’avait pas d’autre but que d’informer ses quelques destinataires. Ceci dit, par ailleurs Gisquet croyait effectivement à cette alliance carlorépublicaine. Le 6 juin à 10h 30, mettant cette fois-ci en cause d’autres négociateurs que Deschapelles, il avait écrit à Montalivet, ministre de l’intérieur :

« Les renseignements confidentiels que j’ai reçus ne me laissent aucun doute que l’insurrection a été concertée entre les carlistes et les républicains. Les carlistes avaient promis de l’argent et des hommes ; ils avaient donné l’assurance qu’une partie de la troupe était gagnée par eux et qu’ils feraient une puissante diversion avec des bandits qu’ils avaient embauchés ; mais ces hommes n’ont paru qu’en petit nombre et la force armée a prouvé son dévouement au roi. Les républicains, à peu près livrés à eux-mêmes, sont indignés contre les carlistes et avouent que leur cause est perdue. »

En fait on pouvait choisir entre deux approches. L’analyse du déroulement des événements, de la plupart des comptes rendus de procès, peut donner au soulèvement les apparences d’une émeute. On voit le 5 juin des bandes parcourir Paris, enlever des postes isolés, construire des barricades, etc. etc. A quelles extrémités l’exaltation du jour ne mènerait-t-elle pas ! Inversement les procès de quelques Gaulois, O’Reilly, Thiellement, Marchand – on les retrouvera plus tard – les convainc de menées insurrectionnelles. On pourrait conclure à une émeute noyautée par quelques insurgés mais si l’on ajoute foi au rapport Gisquet, c’est la thèse de l’insurrection qui l’emporte.

Charles X

Le rapport Gisquet n’existant qu’en un exemplaire unique, en dehors de copies du 20ème siècle , il importe que ses informations sur le rôle de Deschapelles soient confirmées par le rapprochement entre 1° un passage des Mémoires d’Outre-Tombe 2° la lettre de Charles X du 17 avril 1832, adressée au duc de Fitz-James 3° l’interrogatoire de ce dernier en juin 1832.

Chateaubriand, comme le duc de Fitz-James, avait été arrêté le 16 juin 1832, accusé de comploter au profit de la branche aînée des Bourbons, et l’on peut lire dans les MOT :

« Dans un de ses interrogatoires, il [le juge Desmortiers] me lut une lettre de Charles X au duc de Fitz-James, et où se trouvait une phrase honorable pour moi. »

Dans sa lettre du 17 avril 1832 au duc de Fitz-James Charles X écrivait :

« … entendez-vous avec le porteur de ce petit mot pour parler en mon nom à l’homme qui travaille avec autant de zèle que de talent à compléter une belle et honorable vie… »

Et il aura fallu que Berryer soit jugé à Blois pour que la lettre de Charles X et l’interrogatoire du duc de Fitz-James soient imprimés. Il faut dire que Berryer pouvait être l’un des affidés de l’ex-roi « travaillant avec autant de zèle que de talent… » .

Mais c’est à Deschapelles et non à Berryer ou Chateaubriand que le rapport Gisquet identifiait l’homme à la belle et honorable vie. Après avoir longuement évoqué le rôle de Deschapelles et de la Société gauloise, comme on l’a vu, Gisquet écrit :

« … Je me bornerai … à vous citer la lettre écrite par Charles X le 17 avril et saisie dans les papiers de M. Fitz James, Lettre dans laquelle il est question d’un personnage signalé comme travaillant dans l’intérêt de la dynastie déchue et que je présume être M. Deschapelles … »

Au cours d’un débat parlementaire, en décembre, le député Jollivet, lui, ne verra dans l’homme à la belle et honorable vie qu’un « affidé » - il emploiera le terme - de l’ex-roi Charles X , affidé qu’apparemment il ne croira pas pouvoir identifier .

Enfin, dans ses Souvenirs , Apponyi, attaché à l’ambassade d’Autriche, confirmera la virulence de la lettre de Charles X en niant sa saisie au domicile du duc de Fitz-James.
Le juge n’ayant pas obtenu d’aveux du duc de Fitz-James, de Chateaubriand et d’Hyde de Neuville arrêté avec eux, les autorités les libérèrent à la fin juin et dans ses Mémoires imprimées Gisquet mit une sourdine à ses accusations contre Deschapelles, voyant désormais Chateaubriand dans l’homme à la belle et honorable vie de la lettre de Charles X. Le Constitutionnel du 9 octobre 1832 (cf. note 10) propageait déjà cette thèse avant de publier le texte de la lettre.

Attendons avec intérêt les prochaines éditions des Mémoires d’Outre-Tombe.
Pierre Baudrier


Revenir en haut
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Mai - 06:24 (2015)    Sujet du message: Lettre de Charles X Répondre en citant

                  

             Dans l'escalier il m'est venu à l'esprit que l’impression à l’identique dans L’Auxiliaire Breton, impliquant la destruction de l’original de la lettre, fut on ne peut plus irrespectueuse. Le procédé lithographique obligeait à enduire la lettre d’un produit la transformant en papier autographié, ensuite application sur la pierre lithographique, lavage à grande eau avant de détacher le papier de la pierre en y laissant l’encre nécessaire à l’impression à l’identique.
 
        Il est possible que cet irrespect soit resté inaperçu.

Pierre Baudrier
 


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Sep - 15:04 (2015)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

191e anniversaire de son avènement aujourd'hui.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Mer 16 Sep - 19:00 (2015)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836) Répondre en citant

Intéressants, ces informations sur les Deschapelles.

Merci de ce rappel, du dernier Sacre.

Psaume 88

"J'ai du sein de la foule exalté mon élu,
Et dépose en lui ma Force et mon Salut.
J'ai choix de David, mon serviteur fidèle,
Et d'une onction éternelle,
je l'ai consacré roi, son noble cœur m'as plu.

A jamais protégé par ma droite invincible,
Malgré tout les assaults, sont Trône inamovible,
Regarde tous les temps s’écouler à ses pieds?
Je ne souffrirai pas qu'un ennemi l'opprime,
Que les Fils du Péché, jamais il ne sois victime;
Je brise devant lui, je jette dans l'abime
Tous ses rivaux humiliés...
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:51 (2016)    Sujet du message: Charles X (1757-1824-1836)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Rois de France Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com