Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nous ne sommes pas solidaires !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 19:07 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

« Nous ne sommes pas solidaires »

Comme amorce de réflexion politique purement monarchiste, penchons nous un instant sur cette réplique qui revient souvent dans la bouche des nouveaux convertis à la royauté, et le constat qu’ils font a propos du royalisme en général, notamment sur son manque de cohésion. Après avoir quitté le combat des chefs de la république, nombreux sont ceux qui découvrent avec stupéfaction le combat des princes... Bien des néophytes abordent le royalisme, et croient au départ que tous les royalistes forment un seul « bloc » parfaitement homogène, alors que rien n'est plus faux. C’est la première grande découverte que font la plupart des gens qui commencent à s'y intéresser.

Ce premier « cap » passé, réclamer d’emblée l’union sacrée, et certes un bon réflexe de base pour quiconque veut agir pour la France, et qui a conscience que notre peuple souffre cruellement de ce manque d’unité et de solidarité. Mais, c'est bien souvent le point de vue trop téméraire et pressé de quelqu'un qui est novice, et qui ne juge pas utile de chercher auparavant à comprendre ce qui est à l’origine de ces divisions permanentes. Faire abstraction de cette difficulté est une erreur fatale, qui ramènera dans bien des cas hélas, ces nouveaux convertis à la royauté dans les bras de la révolution. 


Tout d’abord et afin d’éviter à nos lecteurs de tomber dans ce piège énorme, rappelons brièvement que faire de la politique quantitativement et non qualitativement (réflexe républicain), de manière démocrate ne fait qu'additionner des voix asservies et désincarnées moralement et spirituellement. C’est le premier point à maîtriser pour rester en éveil ne pas se laisser prendre par les idéologies révolutionnaires.   
Le problème ensuite de la très difficile communication entre les royalistes, est qu'une partie non négligeable d'entre eux sont en vérité des frondeurs, des dissidents au principe français qu'ils prétendent défendre. Aujourd'hui, si tout royaliste reconnaissait l'aîné des Capétiens et travaillait avec l'Union des Cercles Légitimistes de France (L’UCLF n’est pas un parti politique mais, dans la mesure où elle travaille, à faire connaître l’institution monarchique qui a fait la France, elle fait ouvertement de la politique. C’est sa particularité dans le mouvement légitimiste.), en apportant son savoir-faire, ses préoccupations souvent légitimes, ce serait déjà un grand pas vers l’indispensable et nécessaire unité au salut de la France réelle. Mais si on continue à considérer comme royalistes français des gens qui n'ont de cesse, par orgueil et/ou méconnaissance, de corrompre l'héritage capétien dans une optique libérale, orléaniste ou nationaliste, le chaos n'est alors pas prêt de s'estomper.   
Un monarchiste qui va contre la tradition capétienne et les lois fondamentales du royaume en choisissant un royalisme « à la carte », fait donc de ce fait un grand pas vers l'orléanisme et le bonapartisme, qui sont les seuls monarchismes à promouvoir la fusion avec les valeurs révolutionnaires. Celui qui va dans ce sens commence à produire obligatoirement de la « division ».   
Pour les légitimistes il n'y a pas de prétendant, mais seulement un héritier, c'est tout, et les règles dynastiques font partie intégrante du légitimisme français, c'est un invariant qu'il ne revient à personne de changer ni de juger. Le principe premier reste, historiquement et indéniablement, le droit de succession du roi, la loi naturelle. Si on tourne le dos à cela pour des raisons quelles qu'elles soient, on n'est pas légitimiste, parce qu'on n'est pas fidèle aux lois fondamentales du royaume de France. En effet on ne peut logiquement se permettre, si on prend la charge de défendre une école de pensée bien précise, d'être perméable aux idées des écoles ennemies. Ce qui est tout de même philosophiquement élémentaire. Si l’on accepte les « opinions extérieures » à la doctrine que nous défendons, cela signifierait que nous relativiserions et donc abandonnerions notre propre combat.    
Au contraire d'un président de la république, le roi de France est un héritier avant d'être un candidat avec des idées personnelles, voilà résumé toute la base et la force du royalisme. Le roi doit incarner un héritage qui est déjà établi par le projet capétien en France, et être capable de l'adapter au monde dans lequel il pourrait régner. En ce sens, les petits programmes politiques des frondeurs révolutionnaires sont complètement vains.   
Les royalistes libéraux, s'ils étaient honnêtes, devraient se qualifier de royalistes révolutionnaires, puisqu'ils sanctifient la Révolution en acceptant l'abrogation des lois fondamentales. La France, il n'y a plus que les légitimistes qui la portent. Et d'un point de vue plus pragmatique, c'est porter la responsabilité d'ouvrir une boîte de Pandore, que de vouloir supprimer des lois qui ont assuré la stabilité de la monarchie pendant tant de siècles. Ce sont les seules qui permettent de définir sans conteste le roi légitime, et ceux qui le nient commettent une faute grave.  
 
Alors, et en conclusion, si les royalistes ne sont pas solidaires, si « nous ne sommes pas solidaires » pour reprendre le titre de cette note, c’est parce que trop nombreux sont ceux qui refusent la tradition et le roi désigné par les lois fondamentales du Royaume. Rassemblons nous, oui ! Mais autour du roi. La nation au sens « traditionnel » (et non pas au sens « révolutionnaire »), ne peut se construire qu’autour du roi de France légitime. Le roi est le point central et incontournable de notre patriotisme authentique. Sans le roi, il n’y pas d’unité possible, il est le seul a pouvoir réconcilier les Français entre eux, et par la même occasion le seul à pouvoir les réconcilier avec leur histoire.   
    
Reny_F   
 

_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juil - 19:07 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marc Antoine Charrier
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 40
Localisation: Rouergue
Religion: catholique romain de tradition

MessagePosté le: Sam 30 Juil - 11:12 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Un monarchiste qui va contre la tradition capétienne et les lois fondamentales du royaume en choisissant un royalisme « à la carte », fait donc de ce fait un grand pas vers l'orléanisme et le bonapartisme, qui sont les seuls monarchismes à promouvoir la fusion avec les valeurs révolutionnaires. Celui qui va dans ce sens commence à produire obligatoirement de la « division ».   
Pour les légitimistes il n'y a pas de prétendant, mais seulement un héritier, c'est tout, et les règles dynastiques font partie intégrante du légitimisme français, c'est un invariant qu'il ne revient à personne de changer ni de juger. Le principe premier reste, historiquement et indéniablement, le droit de succession du roi, la loi naturelle. Si on tourne le dos à cela pour des raisons quelles qu'elles soient, on n'est pas légitimiste, parce qu'on n'est pas fidèle aux lois fondamentales du royaume de France. En effet on ne peut logiquement se permettre, si on prend la charge de défendre une école de pensée bien précise, d'être perméable aux idées des écoles ennemies. Ce qui est tout de même philosophiquement élémentaire. Si l’on accepte les « opinions extérieures » à la doctrine que nous défendons, cela signifierait que nous relativiserions et donc abandonnerions notre propre combat.   

Je suis entièrement d'accord avec les principes ci-dessus. Il n'y a pas à transiger sur la personne du roi de jure.
Pour moi, la restauration de la monarchie en France est une condition nécessaire mais non suffisante pour sauver la France du chaos à cout terme et de disparition à moyen terme.
Le Roi doit être souverain en son royaume et cela est incompatible avec l'appartenance à l'Union européenne.

Dîtes-moi si je me trompe ou bien si vous êtes d'accord.

Cordialement,

Chouan du Midi


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Juil - 12:49 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Marc Antoine Charrier a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec les principes ci-dessus. Il n'y a pas à transiger sur la personne du roi de jure.
Pour moi, la restauration de la monarchie en France est une condition nécessaire mais non suffisante pour sauver la France du chaos à cout terme et de disparition à moyen terme.
Le Roi doit être souverain en son royaume et cela est incompatible avec l'appartenance à l'Union européenne.

Dîtes-moi si je me trompe ou bien si vous êtes d'accord.

Cordialement,

Chouan du Midi


Vous avez raison, et c'est toujours très important de le rappeler régulièrement. Il faut se méfier de cette Union Européenne, qui pour exister, se doit de détruire les traditions des peuples européens.

A ce titre d'ailleurs, il faut redoubler de prudence et de méfiance avec les partis politiques prétendus "conservateurs", qui cherchent à nous emmener dans une guerre commune au nom d'un patriotisme Européen. Je pense immédiatement au MNR (Mouvement national républicain), c'est un parti politique qui n'est pas hostile à la construction Européenne...

Cette Europe, fait le nid de la Mondialisation. Et nous savons nous Catholiques, combien celle-ci est contraire au Règne du Christ-Roi.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Prodeo
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 37
Localisation: Alsace
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Aoû - 21:46 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
Cette Europe, fait le nid de la Mondialisation. Et nous savons nous Catholiques, combien celle-ci est contraire au Règne du Christ-Roi.


Tout à fait, c'est la Chrétienté qui a fait les nations, et d'abord les nations européennes, en assagissant les rois, en moralisant les peuples.

L'existence nationale est un fruit spécifique de notre civilisation chrétienne. C'est l'Eglise qui, par sa force spirituelle et son génie civilisateur, a engendré ce type supérieur de communauté humaine. C'est un immense progrès politique, qui s'est accompli sous l'égide de l'Eglise romaine. Le monde des barbares s'est stabilisé, civilisé, romanisé, christianisé. Les Royaumes connaissent l'ordre et la paix intérieurs ; ils modèrent leurs querelles à l'appel de l'Eglise et commencent à ressentir l'unité du monde chrétien face aux périls extérieurs.
_________________
"Prodeo" en mémoire d'un ami disparu.


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 10:43 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Et oui! Je viens de lire et relire votre appel et c'est si vrais!
Le chemin seras long pour convaincre ces monarchistes libéraux et les amoureux de la patrie trompés par les sirènes républicaines nationales.
La restauration de la monarchie traditionnelle doit s'affirmer. Le Roi est la nation (au sens traditionnelle), il est le rassembleur! Son peuple devient le rempart de la monarchie et la Foi retrouvé. La nouvelle arme contre les tenants de cette religion révolutionnaire "humaniste" qui apposant ses préceptes Liberté-Egalité-Fraternité sur les bâtiments publics face aux églises, comme pour défier notre Foi. Nous nous apercevons que le but final de la république est la destruction de l'héritage chrétien de la France. Destruction par la dilution de notre peuple dans un ensemble toujours plus disparate, afin qu'un jour nous nous retrouvions finalement en minorité.
Ne perdons pas espoir, face à nos ennemis! Affirmons notre Foi, nos idées! Essayons d'être les électrons du réveil de nos compatriotes.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sire Hugo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Sep - 17:18 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:
Son peuple devient le rempart de la monarchie et la Foi retrouvé. La nouvelle arme contre les tenants de cette religion révolutionnaire "humaniste" qui apposant ses préceptes Liberté-Egalité-Fraternité sur les bâtiments publics face aux églises, comme pour défier notre Foi. Nous nous apercevons que le but final de la république est la destruction de l'héritage chrétien de la France. Destruction par la dilution de notre peuple dans un ensemble toujours plus disparate, afin qu'un jour nous nous retrouvions finalement en minorité.

Vous avez parfaitement raison Monsieur ! Surtout ne pas confondre la France avec l'entité idéologique branlante et décadente ayant récupéré les droits d'exploitation de la maison France après le rejet des tenanciers légitimes de cette dernière.

S'alarmant de la progression de la colonisation islamique, combien de fois j'entends de la bouche de nos compatriotes s'échapper "Mais enfin nous sommes en France !" ? C'est d'une naïveté incroyable que de le penser et de le dire, je ne manque jamais l'occasion de répondre que non c'est en république que nous sommes ! (hélas pour le plus grand malheur de la France)


Revenir en haut
Danielle
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 12
Localisation: Strasbourg
Religion: Catholique
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 10:58 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

La France, du moins ce qu'il en reste, est entrain de s'effondrer sur elle même. Ils ne savent plus ou pomper d'avantage d'argent afin de combler le gouffre sans fond
qu'ils ont fait. Ce n'est pas en continuant à accepter complaisamment de recevoir les  Nord Africains et autres qui propagent leur "religion" soit disant d'amour Evil or Very Mad ,
à travers des jeunes français en complète perdition que nous redresserons la tête. La république n'a fait que saper toutes nos valeurs, le Roy seul avec l'aide de Dieu
pourra nous aider. Je suis d'accord sur le fait que nous devons sortir de l'Europe, l'état de la Grèce nous montre ce qui, à plus ou moins long terme, devra nous arriver.
Vive le Roy ! Vive Louis XX !


Revenir en haut
julie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Sep - 21:22 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

On parlera bientôt de l'Europe comme état et non comme continent formé d'états. Elle rend les riches plus riches, les fauchés encore plus fauchés. L'Europe et sa nature ne sont aucunement chrétiens, encore moins catholiques. Elle a d'ailleurs renoncé à citer son origine chrétienne, ce qui en dit très long.

Sad


Revenir en haut
Baron de Saint-Jean
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 34
Localisation: Toulouse
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 20:10 (2011)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Il faut surveiller cette Europe avec beaucoup d'attention...
Car, voyez-vous, cette crise Grecque, nous fait voir des choses bien étrange !

Il est très simple de prouver que l'Europe bureaucratique et oligarchique est entièrement responsable de la crise Grecque.
En effet, la gouvernance, l'oligarchie, la ploutocratie ... a déclaré que la Grèce avait maquillé son budget ( Ne pas oublier que Trichet - sans jeu de mot- savait les vrais chiffres lors de l'entrée en Europe de celle-ci ! )
... Donneurs de leçons, de la part des fanatiques de l'Ordre Mondial...


... Faut-il leur rappeler, à ces cancrelats que l'Espagne, l'Italie, le Portugal et même la France maquillent leur chiffre également depuis le Référendum de Maastricht, qui oblige à des considérations techniques de 3% de déficit budgétaire ( Rire ...)
... Que l'ont reproche à la Grèce, ce que font tout les pays ( Ils se foutent du monde, ces types ... )


Il faut rappeler que la Grèce à des taux d'intérêts 2 fois plus fort que les Allemands !!!!!
Les taux d'intérêts sont sous la responsabilité de l' Union Européenne, voyez-vous!

                                               INEPTIE... ( Encore une ...)


Encore de rappeler, Ô, Gueux ! ...


La Grèce a un endettement de 74% .... ( Rire ...) La France, elle est de 82% du P.I.B.
La Grèce les mesures représentent 5 Milliards ... ( HIC ! ...) Ces mêmes mesures représentent en France 50 Milliards !!!



On y est dans les latrines ... ( Mais ils nous le cachent ! ... Ils nous mentent ! ...) Ils diront qu'il y a de la visibilité dans les marchés, c'est faux ...
Cerise sur le gâteau, qui soutient le FMI, si l'Europe ne veux pas payer pour aider la Grèce ? ... En premier l'Allemagne et en second la France !!!


Vivement le ROY, vivement le ROY.
Lui, seul aidé de Dieu peut reprendre en main LA FRANCE, pays qui se meurt dans un No man's Land, où il n'y a plus aucunes valeurs où seul le mensonge arraisonne les poussières des esprits élitistes.




Pour Dieu et pour le Roy.


Revenir en haut
Chatril du Loeuvon
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2014
Messages: 85
Localisation: Les baronnies;Dauphiné
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 22:32 (2014)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

C'est vraiment judicieux de mettre en avant d'anciens fils de discutions.
Pardonnez-moi si je ne poste pas beaucoup, j'en suis encore plus à m'instruire.
Je viens de lire ce sujet. Passionnant ! 
Mon cher Mavendorf, vos explications et arguments me vont à ravir. 
julie a écrit:
On parlera bientôt de l'Europe comme état et non comme continent formé d'états.




Ne pensez- vous pas que cette fumeuse réforme des régions en est une phase ?
Baron de Saint-Jean a écrit:


On y est dans les latrines ... ( Mais ils nous le cachent ! ... Ils nous mentent ! ...) Ils diront qu'il y a de la visibilité dans les marchés, c'est faux ...
Cerise sur le gâteau, qui soutient le FMI, si l'Europe ne veux pas payer pour aider la Grèce ? ... En premier l'Allemagne et en second la France !!!


Vivement le ROY, vivement le ROY.
Lui, seul aidé de Dieu peut reprendre en main LA FRANCE, pays qui se meurt dans un No man's Land, où il n'y a plus aucunes valeurs où seul le mensonge arraisonne les poussières des esprits élitistes.




Pour Dieu et pour le Roy.



  Oui, avec l'aide de Dieu. 








Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 22:59 (2014)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Chatril du Loeuvon a écrit:
julie a écrit:
On parlera bientôt de l'Europe comme état et non comme continent formé d'états.


Ne pensez- vous pas que cette fumeuse réforme des régions en est une phase ?

Cette idée, si elle se concrétise (ce qui n'est gagné pas quand même, on peut l'espérer je pense), pourrait se faire comme ceci ou d'une bien autre manière. L'actuelle "réforme régionale" est d'abord d'essence technocratique, même si ça n'exclut pas d'autres raisons.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 12:07 (2014)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Une société, un peuple, un pays, une civilisation, un Royaume, ne peut vivre que s'il a un ordre immuable et sacré, une autorité ayant la majesté souveraine du droit. Et le peuple réel ne peut que consentir volontiers à l'obéissance de cette autorité légitime, et surtout que l'on ne lui demande pas de voter à ce sujet là !
Le peuple se doit de suivre son roi, parce que s'il ne le suit pas, alors cela veut dire que ce peuple se divise en factions. Et un peuple qui se divise, c'est un peuple qui commence à cesser d'être...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 13:53 (2014)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Rien d'autre à dire sur ce qui a été écrit par vous tous .
Pour les révolutionnaires les idées sont pur ,mais jusqu'où vont il nous entrainé avec leurs idées déconnectées des réalités .
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 13:15 (2014)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires ! Répondre en citant

Je vient de lire,avec intérêt l'article de Mavendorf ainsi que les commentaires de chacun et suis en accord avec la majorité, et pour ma part,je pense aussi qu'un Royaume que si il a un ordre immutable et sacré. Respectueusement à Tous
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:19 (2016)    Sujet du message: Nous ne sommes pas solidaires !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com