Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Valls (PS) pour un financement public des mosquées.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Juil - 17:39 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Bonjour Léandre de Brizeaux,



Citation:
Il est bien trop facile de se cacher derrière sa foi pour ne pas intervenir de manière violente


je me bats pour le CHRIST depuis 27 ans, à travers l' art qui m' a été donné, et ne suis pas discourtois, et ne tiens pas de propos désobligeants et avillissants. par des suppositions subjectives.

je vous quitte donc céans et vous demande de me désinscrire de votre site.


Bien à vous, Bertrand


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Juil - 17:39 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 20:21 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Bonsoir bertrand,

Bien honnêtement je ne comprend pas votre message ci-dessus, je ne vous ai en aucun cas attaqué personnellement.

Mon message était d'ordre général et n'avait pour seul objectif que de rappeler la position de l'Eglise sur l'homicide dans le cas de la légitime défense.

S'il vous a offensé, croyez bien que j'en suis le premier désolé car ce n'en était aucunement le but.
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Columbo
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2014
Messages: 30
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 20:35 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Il faudrait  rappeler que la haine ne vient pas de dieu. Ce n'est pas en détruisant des mosquées que l'on convertit . A défaut de les aider on les radicalise.  

Revenir en haut
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Juil - 20:41 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Bonsoir Léandre de Brizeaux,,


Je ne vous en veut pas de votre message,  car j'ai la certitude que nous partageons des valeurs profondes et identiques, ( mais il est vrai que ce propos m' a blessé), car je suis , je l'espère, prêt à prendre les armes pour défendre cette nécessité que sont notre DIEU et notre ROI,
mis il est vrai que je ne suis pas de nature belliciste, mais pour moi prendre les armes est d'une certaine manière un avoeu d'impuissance de notre foi, j'irai avec coeur et vaillance, mais avec combien d' amertume et de tristesse .


Bien à vous , Bertrand.


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 20:59 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

En aucun cas, nous ne pouvons accepter le drapeau tricolore du régime républicain. Ni l'honorer pour tout les crimes et tout les morts tombés en son nom au nom d'un idéal perverti et anti catholique. Aucun fait ne peut nous y résoudre. A cet titre pourquoi la Russie actuel n'a pas conservé le drapeau bolchevik? Pourquoi serions nous plus royaliste que le roi?
Relire à ce sujet le manifeste de notre roi Henri V qui a renoncer à la restauration plutôt que d'être prisonnier d'un système contraire à la monarchie traditionnelle et catholique. Ce qu'illustre bien père Leonid votre proposition d'insérer les armes de la maison royale entre le bleu et le rouge.
Pour nous légitimiste, il ne peut être question de reconnaître ce drapeau, car il ne représente aucunement notre France ( comme vous le laisser entendre).


FRANÇAIS !

Je suis prêt à tout pour aider mon pays à se relever de ses ruines et à reprendre son rang dans le monde. Le seul sacrifice que je ne puisse lui faire est celui de mon honneur. Je suis et je veux être de mon temps, je rends un sincère hommage à toutes ses grandeurs, et quelle que fut la couleur du drapeau sous lequel marchaient nos soldats, j’ai admiré leur héroïsme, et rendu grâce à Dieu de tout ce que leur bravoure ajoutait aux trésor des gloires de la France. Entre vous et moi, il ne doit subsister ni malentendu, ni arrière-pensée. Non, je ne laisserai pas, parce que l’ignorance ou la crédulité auront parlé de privilèges, d’absolutisme, ou d’intolérance, que sais-je encore? de dîme, de droits féodaux fantômes, que la plus audacieuse mauvaise foi essaie de ressusciter à vos yeux, je ne laisserai pas arracher de mes mains l’étendard d’Henri IV, de François 1er et de Jeanne d’Arc. C’est avec lui que vos pères, conduits par les miens, ont conquis cette Alsace et cette Lorraine dont la fidélité sera la consolation dans nos malheurs. Il a vaincu la barbarie sur cette terre d’Afrique, témoin des premiers faits d’armes des princes de ma famille. C’est lui qui vaincra la barbarie nouvelle dont le monde est menacé. Je le confierai sans crainte à la vigilance de notre armée : il n’a jamais suivi, elle le sait, que les chemins de l’honneur. Je l’ai reçu comme un dépôt sacré du vieux Roi mon aïeul, mourant en exil. Il a toujours été pour moi inséparable du souvenir de la patrie absente, il a flotté sur mon berceau et je veux qu’il ombrage ma tombe.

Dans les plis glorieux de cet étendard sans tache, je vous apporterai l’Ordre et la Liberté.

Henri V ne peut abandonner le drapeau blanc d’Henri IV.

Chambord, 5 Juillet 1871

Henri. 
 
 

_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Note: 1  Évaluer: Plus - Moins

_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Juil - 21:23 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Bonsoir requete carliste



Je ne sais vers qui est adressé votre "billet ", mais je ne cautionne en rien les valeurs prônées par la " Res  publica", qui n'est que res publica... C'est tout dire...! Et ne peux que souscrire aux valeurs que vous énoncez dans votre billet.
Des Libertés, parlons en, ou sont les devoirs ? De L' égalité: c 'est étonnant je n'en vois pas les fruits, et de la fraternité... Ce mot existe , ou du moins exista dans la Monarchie.


Bien à vous; Bertrand.


Dernière édition par bertrand le Dim 20 Juil - 21:47 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 21:36 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Je répondais à un billet du père Leonid qui semble accepter et nous demander d'honorer les couleurs républicaines pour je ne sais quel fait...? Durée ou longévité sous perfusion du système malade qui conduit notre France dans l'abîme ...
Je maintiens et confirme que je laisse volontiers ce tricolore souillé de tant de sang d'innocents aux "royalistes orléaniste-égalité ". Ceux là même qui prétendent une prétendue filiation avec la monarchie historique et la mémoire des vendéens et chouans tout en arborant les couleurs des bourreaux.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 21:39 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

bertrand a écrit:
Je ne vous en veut pas de votre message,  car j'ai la certitude que nous partageons des valeurs profondes et identiques, ( mais il est vrai que ce propos m' a blessé), car je suis , je l'espère, prêt à prendre les armes pour défendre cette nécessité que sont notre DIEU et notre ROI,
mis il est vrai que je ne suis pas de nature belliciste, mais pour moi prendre les armes est d'une certaine manière un avoeu d'impuissance de notre foi, j'irai avec coeur et vaillance, mais avec combien d' amertume et de tristesse .


Merci pour votre message bertrand.

Je m'excuse pour mon propos puisqu'il vous a blessé et je suis heureux de ne pas rester sur un malentendu.

Je suis tout à fait d'accord avec vous : en tant que croyant c'est un fait grave et éprouvant que de prendre les armes. Mais dans certains cas il n'y a malheureusement pas d'autres solutions. C'est le sens de la locution "Ultima ratio regum" que vous  devez sans doute connaître et que Sa Majesté le Roi Louis XIV avait fait graver sur ses canons.
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Juil - 22:17 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Bonsoir Léandre de Brisaux


C'est moi qui vous remercie pour votre empathie:
Je vous remercie de la nature de votre billet:
 Prendre les armes est un fait grave, puisque, ( en théorie nous sommes tous frères en Christ), mais , vous le mentionnez explicitement , nous ne sommes pas tous frères en Christ , de par la nature des engagements ( égarés) de certains humains, et ce comment vous le mentionnez fort justement .

Quant à honorer les couleurs de la république.. elles me rendent sarcastique ou me font vomir, tant de bétise réunie dans si peu d'humains, prétenduemments "responsables", je passe là par tous les états d"esprit , d"âme et de ressentiment.




bien à vous, Bertrand.


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 23:15 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

bertrand a écrit:


 Quant : " Aux hommes combattront et DIEU donnera la victoire", vous faites référence au Décalogue, et l' Ancien testament ou le peuple avait besoin d'être guidé par la LOI.


Quand j'écris: " Les hommes combattront et Dieu donnera la victoire ", je cite Sainte Jeanne d'Arc qui a chassé les anglais de France et rétabli la royauté légitime


Prière des Francs

Dieu Tout Puissant et Éternel
qui pour servir d'instrument à votre divine volonté dans le monde
et pour le triomphe et la défense de Votre Sainte Eglise,
avez établi l'empire des Francs,
éclairez toujours et partout leurs fils de vos divines lumières,
afin qu'ils voient ce qu'ils doivent faire pour établir Votre Règne dans le monde
et que, persévérant dans la charité et dans la force,
ils réalisent ce qu'ils auront vu devoir faire.
Par Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France.
Ainsi soit-il
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 08:09 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

1)Quant au drapeau blanc, il est sans tache. Républicains, regardez-le bien, il a fait ce que vous ne ferez jamais et il ne fera jamais ce que vous avez fait.



Nos pères l'ont fait flotter devant eux aux grandes journées de notre histoire; il avait fait la France, grande, heureuse, prospère; vous, vous l'avez faite petite, malheureuse et pauvre, et elle ne se relèvera des désastres amenés par vous que le jour où, aux acclamations de tous, ce drapeau immaculé rentrera triomphant à Versailles, porté dans la main d'un roi sans tache.
Les révolutionnaires feignent toujours d'appeler le drapeau tricolore, le drapeau national, (au lieu de drapeau de la patrie ou drapeau du Royaume) parce que, pour eux, c'est le drapeau de la révolution qui a commencé aux premiers mauvais jours de 90 et que dans leur esprit la révolution, c'est la France et que cette dernière a répudié tout son passé pour ne compter que depuis 1789.



Ces messieurs font pitié, et volontiers, s'ils pouvaient, ils effaceraient le passé de la mémoire des hommes; ils n'osent pas dire crûment c'est le drapeau de la révolution, crainte de lui nuire, et alors par euphémisme, ils disent drapeau national; grâce à ce mot ronflant, ils font passer leurs couleurs; ils savent que les simples ne raisonnent pas, que la masse est indifférente et que ceux qui raisonnent et qui savent sont en petit nombre; malgré elle ils veulent faire passer la France pour révolutionnaire et se disent : le pavillon fera passer la marchandise.

Il est évident que la révolution,devant avoir un drapeau, ne pouvait avoir que celui de ses commencements; si c'est le drapeau de la révolution, il ne peut être celui du pays qui l'a en horreur, s'il n'est pas celui du pays, il est celui de la révolution pure, il n'est donc pas royal.



Ici il ne faut pas se laisser piper par les mots et dire : Mais, si la France l'a adopté, il est royal. Non, car la révolution le lui a imposé et la preuve, c'est qu'il vient avec elle et qu'il disparaît de même.Pourquoi donc substituer les couleurs de Paris à celle du drapeau blanc? La ville de Paris est-elle plus importante que la France entière?




2)Il devient maintenant facile de prouver que si ce drapeau n'est pas de la patrie, il ne peut être et ne peut rester celui de la maison d'Orléans. Que dans le passé cette famille l'ait adopté on le comprend; alors le père, le grand père et l'arrière grand-père des princes actuels s'étaient révoltés contre les chefs de leur famille les rois Louis XVI et Charles X. Mal leur en a valu. Philippe d'Orléans est mort sur l'échafaud, car la révolution ne croit pas et ne peut croire aux princes révolutionnaires et elle fait bien. Louis Philippe 1er, roi des Français, est mort en exil comme Charles X. Une main invisible et vengeresse a toujours fait subir aux d'Orléans la peine du talion. Une force mystérieuse semble les pousser par le châtiment à revenir en arrière, à adorer ce qu'ils ont brûlé et à brûler surtout ce qu'ils ont adoré; du reste ces chefs de ce lignage ne  semblent pas l'avoir parfaitement compris.





Cette obstination au drapeau de la révolution cadrerait mal avec la conduite actuelle de M le comte d'Orléans qui, d'après ce que disent les journaux, n'a pas répudié le manifeste de Chambord et ne l'a nullement regardé comme une rupture. Donc, en cas de fusion, la question se pose ainsi pour eux : ou vraie fusion, ou fausse fusion. (Voir l’ouvrage écrits par Philippe VII, le droit à l'association de 1896)



Si c'est la vraie, il faut qu'ils adoptent le manifeste de Chambord tout entier, ce sera leur scission complète d'avec la révolution. Ils se poseront sur un nouveau terrain, et la révolution recevra un coup mortel, car, si les peuples semblent la suivre, ce sont les princes qui lui ont donné la vie et qui la font vivre. Si, par impossible, une fausse fusion prévalait, eh bien, je ne crains pas de dire que la révolution ne serait nullement enrayée, le passé tout entier se dresserait devant nous, nous reculerions au lieu d'avancer et une nouvelle ère de malheur se lèverait pour la France.



Le drapeau tricolore n'est qu'une transition du blanc au rouge, de l'ordre au désordre. C'est la révolution Bourgeoise avant d'arriver à celle de la rue. La révolution bourgeoise a montré ce qu'elle était, ce qu'elle valait, où elle nous conduisait. Nous avons vu le drapeau rouge à l’œuvre. On sait ce qu'a fait le drapeau blanc, ce qu'il représente réellement.



Le drapeau tricolore n'est qu'un pont jeté entre l'ordre et le désordre, la droite et la gauche, où il semble que les deux partis se soient donnés rendez-vous comme sur un terrain neutre et nouveau. Les non royalistes semblent dire à ceux qui le sont : « Voyez, ce n'est pas le drapeau de l'anarchie et de la Commune, c'est celui de la pure révolution de 89. Sur ce terrain, il est permis aux honnêtes gens de s'entendre. La canaille a le drapeau rouge, eh bien, que le grand parti de l'ordre adopte le tricolore; aussi bien le drapeau blanc est impossible, vous le savez, nous le saluons avec respect, mais enfin, il n'est plus de mode; il n'est plus, il n'est pas national. » J'ai répondu plus haut à cette erreur historique et à ce mensonge politique du drapeau tricolore soi-disant de la patrie. Je n'y reviendrai donc pas, la question se pose autrement.
Oui, ceux qui prétendent que c'est la révolution de 89 qui suit sa marche et que le drapeau tricolore est le sien, ont raison. C'est la révolution bourgeoise au lieu de celle de la canaille, c'est la révolution par en haut, en attendant celle par en bas qui nous talonne , de sorte que la société chrétienne est menacée d'être écrasée entre elles deux. Donc, depuis 1789 jusques à nos jours, nous avons vu à l’œuvre la révolution d'en haut, celle de la noblesse et de la haute bourgeoisie, celle qui nous a valu 89 et ses suites jusques à l'Empire inclusivement et qui n'a pas manqué de faire sien ce drapeau si vanté.



C'était une lugubre bouffonnerie, mais on y mordait, la masse du moins; les habiles savaient bien ce qu'ils disaient, ils riaient sous cape de ce peuple imbécile, et, quand la restauration vint avec son glorieux et immaculé symbole, on cria au peuple, qui sortait du despotisme de l'Empire, qui avait la constitution, écrite selon le goût moderne, la plus libre qui fut jamais, qui était tellement libre qu'il eu abusait étrangement, on lui cria dis-je, qu'il était esclave, que les Bourbons étaient des tyrans, et que le drapeau blanc représentait le despotisme ! et il le crut ! Oh Tacite! de quelle cruelle et éternelle épithète flétririez-vous ce peuple? Au reste Dieu le punit, il est en révolution depuis 220 ans, il ne peut en sortir, et chaque pas qu'il fait pour s'en tirer le plonge de plus en plus dans le gouffre.



Donc nous avons eu, si je ne me trompe, cinq sortes de révolutions, dont une terrible, 93, et quatre honnêtes. Révolution honnête, quel accouplement! et combien ce mot, que nous entendons souvent retentir à notre oreille, nous indique le trouble des intelligences.



Toute révolution est donc impuissante. La meilleure, c'est-à-dire la moins terrible dans ses résultats immédiats, celle de 1830, a montré ce qu'elle était; impuissante, elle a soulevé toutes les questions, posé tous les problèmes, cru deviner beaucoup d'énigmes, et ce mot fatal : impuissance revient à tout instant comme une injure sanglante jetée à sa face. Elle accuse les hautes classes et le clergé de lui être hostiles. Un coup de main lui donne le pouvoir et pendant 18 années, elle a eu la lice ouverte, s'y est précipitée en aveugle, et au retour, on a pu lui crier : impuissante ! rien ! rien ! Je me trompe, elle avait fait éclore le socialisme, le plus terrible danger que puisse courir la société. Abyssus, abyssum, invocat, dit l'Ecriture : un abîme appelle un autre abîme.



3) Le peuple a voulu avoir son tour. L'exemple parti de haut lui a plu, l'a leurré. La bourgeoisie a eu son tour, s'est-il dit, pourquoi n'aurais-je pas le mien. On lui a répondu par des fusillades et des exils mais cela ne tue pas une idée, quelque mauvaise qu'elle soit. C'est par d'autres remèdes qu'on guérit de tels maux. 1848 arrive. On le salue avec acclamation, car c'est le propre des Français de saluer avec bonheur tout pouvoir qui arrive, sauf à le maudire six mois plus tard. Du reste, ce brusque changement dans les idées a une raison. Toute révolution étant mauvaise par elle-même, on se figure que celle qui suivra sera meilleure, au lieu qu'elle est pire. Certes l'empire de Buonaparte III valait beaucoup moins que 1848 et le peu de bonnes lois qu'avait faite cette époque, cet homme néfaste les a ou falsifiées ou abolies. La commune de Paris et le gouvernement du 4 septembre valent moins que tout ce qui les a précédés et qui sait ce que nous sommes destinés à voir par la scission des loges. Le peuple vient d'avoir son tour à Paris, il voudra l'avoir en province. Alors je crois qu'il ne restera plus rien à connaître en fait de mal. Mais ici, il se produit un changement dans le drapeau; du tricolore on passe au rouge et ça se comprend.



La société régulière a eu le sien, le blanc; la société imparfaite de la pure bourgeoisie, le tricolore; et le peuple, qui déteste la bourgeoisie, veut le sien, c'est-à-dire la couleur du sang qu'il rime et qui peut-être l'étouffera.



Et maintenant, devant tous ces épouvantements que fait-on, à l'aspect de la société affolée de terreur, devant l'incendie qui brûle encore et qui dit-on se rallume ailleurs, qu'attend t-on? On recule, on remonte la pente des révolutions qu'on venait de descendre, sans doute pour redescendre plus rapidement et, dans un choc suprême, briser la société en mille pièces.



Là où il aurait fallu rompre avec un passé déplorable, on le caresse, et lorsque la société, qui veut vivre, tâche de se sauver en nommant en masse des représentants de la vraie monarchie, on la tracasse, on se jette en travers de ses aspirations légitimes, et lorsqu'un prince illustre lui adresse un sublime et religieux appel, on lui répond: «Recede a nobis, scientiam viarum tuarum nolumus: Retire-toi de nous, nous ne voulons pas connaître la science de tes voies. »



Y serons nous à temps plus tard? Peut-être, mais enfin, espérons, car Dieu a fait les royaumes guérissables.
_________________


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 08:44 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Merci Henrik, ce texte qui doit daté de la fin du XIX ° siècle n'a pas prit une ride. Il reflète bien pourquoi nous sommes attachés au drapeau blanc immaculé du royaume de France.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Juil - 17:17 (2014)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Bonjour,



Comment " la république" à t'elle eu l'outrecuidance d'introduire le blanc dans leur drapeau... sans doute ne connaissaient t 'ils pas: "cette brave mère Denis", Le Blanc est le symbole de la pureté, de l'éternité, de la chasteté, de l' immaculée conception, de la pureté du saint-Sacrement et de la pureté de l' amour que DIEU à pour ses enfants
Le blanc de la république est un blanc sale et quoiqu' il fut relavé maintes et maintes fois , il ne s'agit pas là du blanc originel. Leur blanc contient encore des taches rosées, de celles du sang de eux qui ont défendu la Justesse, la droiture et l' honneteté.


Bien à vous bertrand.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 20:05 (2015)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

49.3 et Loi Macron : le gouvernement Valls...


POLITIQUE - Contraint de passer par l'article 49.3 de la Constitution pour imposer l'adoption de la loi Macron, le premier ministre Manuel Valls sort grandement fragilisé d'une journée tendue à l'Assemblée nationale. Alors que le chef du gouvernement semblait sur un nuage depuis les attentats de la mi-janvier et la victoire in extremis du PS lors de la législative partielle du Doubs, celui-ci a été brutalement rappelé ce mardi 17 février à la réalité politique des divisions de sa propre majorité.


Source et suite : ICI
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 21:31 (2015)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées. Répondre en citant

Le drapeau républicain bleu-blanc-rouge doit être supprimé : c'est une nécessité morale, historique, et politique !.
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24 (2016)    Sujet du message: Valls (PS) pour un financement public des mosquées.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com