Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 21:01 (2012)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789  


Les journées d'octobre 1789 ont marqué un tournant décisif  dans la progression de la Révolution. Le roi, contraint par les émeutiers d'abandonner Versailles pour Paris, allait se trouver désormais à la merci des factions. Depuis plusieurs semaines, les clubs réclamaient du reste le retour de la famille royale et du gouvernement dans la capitale. Le prétexte de la marche des Parisiens sur le château fut le banquet offert, le 1er octobre, par les gardes du corps aux officiers du régiment   de Flandre, récemment appelé par le roi à Versailles. On affirma le lendemain que les convives avaient foulé aux pieds la cocarde tricolore. Ce détail - il a été controversé - indigna les Parisiens, déjà exaspérés par le chômage et la disette. Les agents du duc d'Orléans attisaient du reste l'effervescence et les journalistes dénonçaient le danger du "complot aristocratique". La crainte de la famine excitait les femmes, qui criaient dans les rues: Allons chercher le boulanger, la boulangère et le petit mitron !
  
" Le 5 octobre, elles partirent au nombre d'environ 6000 menées par un huissier, Maillard. Dans la cohue s'étaient glissés de nombreux hommes armés. Loin derrière, suivait La Fayette avec un détachement de la garde nationale. Les femmes se rendirent d'abord à l'Assemblée, où elles réclamèrent du pain, puis gagnèrent le château, où le roi reçut une délégation. Pour calmer les esprits, il accepta de sanctionner les décrets pris par les députés le 4 août. La nuit était tombée lorsque arriva La Fayette. Tandis que les manifestants campaient sur la place d'Armes, il installa ses hommes aux portes extérieures du château, puis alla se coucher. A l'aube, les émeutiers forcèrent les grilles. Hurlant des injures contre la reine, ils massacrèrent quelques gardes du corps, dont les têtes furent placées au bout de piques, et envahirent les appartements royaux. Marie-Antoinette n'eut que le temps de se réfugier chez le roi par un passage secret. La Fayette, enfin réveillé, accourut pour rétablir un semblant d'ordre. Les souverains durent se montrer au balcon devant la foule menaçante. Un cri s'éleva : " A Paris ! "
Pour éviter le pire, le roi céda. L'étrange cortège se mit en marche : femmes échevelées, hommes arborant en guise de trophées les têtes sanglantes, soldats encadrant le carrosse royal, aux côtés duquel caracolait La Fayette. Vers 7 heures, on arriva à l'Hôtel de Ville, où Bailly prononça un pompeux discours. Enfin, à la nuit, le roi et les siens purent gagner les Tuileries démeublées : ils étaient prisonniers du peuple parisien.

  

_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 21:01 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 21:02 (2012)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant


_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 30 Sep - 17:15 (2013)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

A la veille du mois d'octobre, je vous propose de remonter ce sujet. Et de nous souvenir ensemble de cette apparition de la Reine au balcon, qui eut lieu le 6 dudit mois d'octobre de l'an 1789 à Versailles, lorsque Marie-Antoinette a été obligée de se montrer devant une foule payée par le duc d'Orléans...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Lun 30 Sep - 17:24 (2013)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Il y a des dates qui marquent l'Histoire d'un pays.
Il y a des actes qui la détruisent.
Quand je pense au roi Louis XVI et à la reine Marie-Antoinette, je ne peux m'empêcher, de faire un parallèle avec Nicolas II et la tsarine Alexandra.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 09:33 (2013)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant


A la conciergerie Octobre 1793

Voici ce qui le prouve péremptoirement : au Salon de 1819, le peintre Menjaud exposa un tableau représentant S. M. la reine Marie-Antoinette recevant la communion des mains de M. l'abbé Magnin, dont les traits y sont reconnaissables ; la scène se passe en présence de Mlle Fouché et de deux gendarmes.


1)Le fait de l'introduction de M. l'abbé Magnin dans cette prison a été souvent contesté, en alléguant une impossibilité physique d'introduire qui que ce fût auprès de la Reine. Cependant on aurait dû se rappeler que sous les concierges Richard et Bault, MM. Hue et Cléry entretinrent une correspondance, mystérieuse à la vérité, avec l'auguste prisonnière; qu'un médecin fût appelé plusieurs fois, ainsi qu'un pharmacien du quartier, pour fournir à la princesse les secours de leur art, et que le marquis de Rougeville ne fut pas le seul qui eut l'honneur de parler à Sa Majesté.

Il est donc incontestable, ainsi que je vais en donner les preuves, que M. Magnin a eu le bonheur de confesser plusieurs fois la reine Marie-Antoinette, de lui dire la messe et de lui donner la communion en présence de Mlle Fouché et des deux gendarmes qui, pleins de foi et prévenus d'avance, eurent le bonheur, comme cette demoiselle, de communier après la princesse. L'un de ces militaires, officier dans son corps, avait été capitaine dans l'ancienne connétablie, et l'autre était simple brigadier; ils partageaient tous deux les mêmes sentiments pieux et monarchiques, dont ils avaient toujours été pénétrés. On croit qu'ils ont payé de leur tête, peu de temps après, ces nobles convictions, dans une ville de province.

Peu de jours après cette scène sublime, M. Magnin tomba gravement malade et fut contraint de garder le lit. La Reine en fut très-affectée. Mlle Fouché, qui avait déjà donné tant de preuves de son zèle et de son dévouement à Sa Majesté, proposa et fit agréer un autre ecclésiastique, prêtre vendéen, nommé M. Cholet, qui donna à la princesse les derniers secours de la religion, deux jours avant sa comparution au tribunal révolutionnaire (14 octobre 1793). Ce vénérable ecclésiastique quitta la France aussitôt, et dès lors la Reine ne put plus revoir ses amis. Elle consomma son sacrifice le 16 octobre.



2)
Voici encore un fait qui vient fortifier mes observations et justifier M. Magnin. On sait que François Girard, curé de Saint-Landry et vicaire-général de l'évêque constitutionnel de Paris, Gobel, fut désigné par la Convention pour assister la Reine et la conduire au supplice. Lorsqu'il lui offrit les secours de son ministère, elle le remercia sans aigreur : «Mais, Madame, dit M. Girard, que dira-t-on quand on saura que vous avez refusé les secours de la religion? Vous direz aux personnes qui vous en parleront, répondit la Reine, que la miséricorde divine y a pourvu par des moyens dont je ne puis vous rendre compte. »

3)
 A cela je réponds que l'abbé Girard fut tellement ému qu'il ne put retenir ses larmes, et qu'arrivés au pied de l'échafaud, il supplia la Reine de lui accorder le dernier baiser, le baiser de paix et de miséricorde, faveur que la princesse eut la bonté de lui accorder. Et je dois ajouter que M. Girard eut le bonheur de reconnaître sa faute et d'abjurer ses erreurs. Devenu chanoine de Notre-Dame de Paris, il fit part de toutes ces circonstances à diverses personnes, et notamment à de savants et pieux ecclésiastiques qui les ont dévoilées.

 

4)
De 1816 à 1831, l'administration de M. Magnin fut exclusivement celle d'un père vénéré de ses enfants spirituels. La révolution de Juillet passa devant lui sans l'effleurer. Mais le 13 février 1831, sous l'apparent prétexte du service qu'il célébra pour le repos de l'âme de Mgr le duc de Berry, son église fut odieusement profanée et dévastée, puis elle resta fermée jusqu'au 13 mai 1837. Pendant ces six années, sa position, relativement à son rang hiérarchique, fut exactement et aussi tristement déplorable que celle de Mgr de Quélen ; il la supporta avec un courage énergique, résistant à l'autorité civile, qui l'engageait à se démettre. Mais considérant que la réouverture de son église, désirée de ses paroissiens, ne pouvait avoir lieu qu'à ce prix, il alla prier Mgr l'Archevêque de lui donner son agrément à sa résignation, et la démission fut envoyée au roi Louis-Philippe. Je dois faire remarquer ici, qu'en butte aux calomnies pendant ces six années d'épreuves, aucun écrit, aucun journal, n'attaquèrent la sincérité de M. Magnin, au sujet de ses pieux rapports avec la Reine à la Conciergerie. On savait, d'ailleurs, que ne fait était notoire dans la famille des Bourbons.

_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Oct - 09:08 (2013)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Les événements se précipitaient toujours dans le même sens : à chaque engagement la royauté perdait de son terrain, de ses forces et de ses chances. Elle recule le 27 juin 1789, elle recule le 14 juillet, elle recule les 5 et 6 octobre, et rappelle Necker au pouvoir ; et voilà qu'on l'a conduit à Paris, dans cette ville où elle n'est pas en mesure de résister à l'Assemblée...

http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2013/10/05/les-journees-d-octobr…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Oct - 10:33 (2013)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Tout doucement l'étau se resserre, le piège se referme autour de la famille royale, qui désormais et pour le plus grand malheur de la France, ne parviendra plus jamais à s'extraire des mailles du filet de la toile d'araignée Révolutionnaire...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cœur de Rose
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2012
Messages: 59
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Oct - 22:03 (2013)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Eh oui, l'Assemblée ira jusqu'à voter le Régicide.
La France se rend coupable de Régicide donc de Parricide.
Même les Grecs antiques savaient ce qu'un tel crime en coûtait au coupable.
Les Lois divines sont immuables.
Comment donc prétendre espérer que les choses iront un jour mieux?
Le seul espoir réside en une repentance nationale et une réparation faite à tous ceux qui ont été lésés à commencer par la Famille Royale de France.
Prions ensemble pour que le remède soit appliqué au lieu du châtiment.


Revenir en haut
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Oct - 01:03 (2013)    Sujet du message: Journées d'octobre 1789 Répondre en citant

Je trouve dans mes notes : 


"...Comte Trochon de Laurière, procureur du roi à St Domingue, tué par les
nègres (sic).
- Son fils ainé et son gendre (mari de sa fille ainée) Comte d'Estainville,
gardes du Corps (officiers) tués tous deux en défendant la famille royale.
- sa fille ainée, Comtesse d'Estainville et son second fils, disparus à Nantes
pendant la terreur.
2:- Marie Laure de Laurière ,née à Nantes, est partie à St Domingue avec ses
parents à l'age de 3 ans. Veuve du marquis Robiou de Laubinière, elle épousa
en secondes noces Guillaume Dubocq, riche planteur à St Domingue. La famille part à
Philadelphie pendant la révolution haïtienne. Il existe un tableau d'elle et
ses 4 enfants peint en 1807 par James Peale, célèbre portraitiste américain.
3 :- Le général marquis de Ballan(ou Balan),un des oncles de Marie Laure, commandant de Place à Port au Princes a
été tué dans une échauffourée contre les nègres (re-sic).
4 : - Une Marie Anne Françoise Trochon est née en 1773 à Croix-des-Bouquets
(Haiti) (Site des mormons)) ..."


Pierre Baudrier


Revenir en haut
Jean François Vion
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 142
Localisation: Languedoc
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Jan - 18:56 (2014)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Cela a toujours été pour moi un sujet de regrets , d'incompréhension que cette sorte de "paralysie" des défenseurs du trône en 1789 et les années suivantes...Il suffisait d'un officier déçidé pour balayer , à l'aide de quelques canons judicieusement disposés ,  la canaille d'octobre, comme celle des autres "journées", 20 Juin et 10 Aout 1792.


Que de sang versé et de convulsion ultérieures eussent été épargnées par cette "purge" salutaire !
_________________
Pro Deo, pro Patria , pro Regem


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 20:53 (2014)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Si vous le permettez, qui serait à la racine de ce coup d'état, hormis ceux que nous savons déjà ?
Des gens qui seraient restés dans l'ombre.


Tentative de réponse : 
En 1789, de Luchet, publie son Essai sur la Secte des Illuminés[1]
où il dénonce les dirigeants des Illuminés de Bavière
comme contrôlant l'espace maçonnique européen en général
et français en particulier[2].
Jean-Pierre de Luchet (1740-1792),
portant le titre de marquis de La Roche du Maine, dit aussi marquis de Luchet,
était un journaliste et essayiste ainsi que directeur de théâtre français.
  1.  Jean-Pierre Luchet, Marquis de la Roche du Maine,

Essai sur la Secte des Illuminés, Paris, 1789, consultable sur google books [archive]

http://books.google.fr/books?id=N8gPAAAAIAAJ&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false  
 



  • Considérations politiques et historiques sur l'établissement de la religion prétendue reformée en Angleterre

(et se trouve à Paris chez Panckoucke, 1765).
  1.  (de) Franz Xaver von Zwack, « Beurkundete Geschichte des Illuminaten-Ordens » [archive], Wikisource
  2. ↑ abcdefg et h (Iafelice 2008, p. 417-419)
  3.  (Beaurepaire 2008, p. 89)
  4.  Einige Originalschrifte des Illuminaten Ordens..., München, 1787 [archive]
  1.  Ernst August von GöchhausenEnthüllungen des Systems der Weltbürger-Politik, Rom, 1786.
  1.  Jean-Pierre Luchet, Marquis de la Roche du Maine, Essai sur la Secte des Illuminés, Paris, 1789, consultable sur google books [archive] 
  1.  Charles-Albert Costa de BeauregardLe Roman d'un royaliste sous la Révolution. Souvenirs du Comte de Virieu (1892)

Souvenirs du Comte de Virieu 
  1.  Paul Copin-AlbancelliLa Guerre occulte. Les Sociétés secrètes contre les nations, Paris, Perrin et Cie, 1925, p.242 
  1.  Les illuminés de Bavière et la Franc-maçonnerie allemande [archive].

_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 21:02 (2014)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Illumin%C3%A9s_de_Bavi%C3%A8re
 
Pour essayer d’aller à la racine du projet de coup d’état
cette « Révolution » autrement dit Renversement Total des vraies Valeurs
de la Monarchie Catholique de Droit Divin   
tant en France qu’en les pays voisins.
Le Séparateur est là, derrière ces soi-disant illuminés serviteurs des Ombres les plus noires.  
 
http://www.philosophe-inconnu.com/Livres/a_illum_baviere.htm
Les illuminés de Bavière et la Franc-Maçonnerie allemande
René Le Forestier
Texte de la brochure de présentation du livre 
« La société secrète, appelée Ordre des Illuminés, fondée en 1776 par un professeur bavarois, 
fit des prosélytes dans toute l'Allemagne et jusqu'en Hongrie.
Elle tenta de conquérir les loges allemandes ou de les gouverner en secret.


On lui a attribué une influence décisive sur la Révolution française.


L'auteur, en s'appuyant sur des documents inédits 
consultés dans les archives de la Maison royale de Bavière, 
dans celles de la loge Ernest au Compas de Gotha et aux Archives nationales, 
a écrit l'histoire complète et détaillée de cette association jusqu'à présent mal connue.
...
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Jean François Vion
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 142
Localisation: Languedoc
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Fév - 09:08 (2014)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

En voulant humilier  la fonction sacrée de la monarchie capétienne, les révolutionnaire , grâce à leurs bailleurs de fonds, Orléans et Britanniques, n'ont fait que rabaisser la grandeur et le prestige de notre pays. Louis XVI , seul , pouvait établir pacifiquement, les réformes nécessaires, il avait le coeur bon et ses intentions étaient pures.
Les ennemis de la France n'ont pu que se réjouir de nos malheurs !
_________________
Pro Deo, pro Patria , pro Regem


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 13:57 (2014)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

Quels furent exactement les paroles échangées, les liens entre Robespierre et Weishaupt ?


Quelle fut réellement l'influence directe de Weishaupt (et Bauer resté dans l'ombre en Allemagne)
et Robespierre ?


Quelle fut l'influence directe de Dode 
qui initia à ce désordre Illuminaten Orden en direct Philippe d'Orléans ? 
Des papiers secrets seront peut-être révélés un jour mais les faits sont là.
et les résultats catastrophiques sont là. 


La gangrène est entrée dans la pensée des soi-disant "citoyens" 
à cause de l'histoire dans l'école publique, 
réécrite et falsifiée par les sectaires de la pensée unique et leur terrorisme intellectuel,
tailleurs de cailloux reposant sur du vent nauséabond,
qui ont formaté des millions de cerveaux d'enfants en France avec du poison mental 
distillé au compte-gouttes.




https://play.google.com/store/books/details?id=3cG_RIy733oC&rdid=book-3cG_RIy733oC&rdot=1


Dans Histoire Générale de l’Eglise
depuis les premiers apôtres
jusqu’au Pontificat de Grégoire XVI
tome 11
(sur 13 tomes)
écrit par M. le Baron Henrion
Paris Editions GAUME Frères 
1840
livre gratuit téléchargeable via google plus
 
à partir de la page 311 jusqu’à la page 331
ce livre parle de l’impie Weishaupt et de sa monstrueuse association
de l’ordre des Illuminaten Orden
créé au milieu des années 1776 en Bavière
sur les bases d’un illuminisme (ombre noire) plus ancien
dont il s’est largement inspiré
et du rôle destructeur qu’il a joué en Allemagne
et dans la plupart des pays voisins,
 
avec infiltration des loges déjà existantes,
une sorte de secte dans la secte.
 
Quel rôle a joué la famille Bauer dans cet Ordre ?


Quelles relations directes entre Weishaupt et Bauer (plus tard Enseigne Rouge communiste) ?
 
Quelles relations directes entre Weishaupt et Robespierre ?
 
Initiation de Philippe d’Orléans à la secte des illuminaten par Dode un allemand
très proche de Weishaupt.
 
http://books.google.fr/books?id=3cG_RIy733oC&pg=PA322&lpg=PA322&dq=dode+et+weishaupt&source=bl&ots=bLJRASQ8bw&sig=0TUE_BLW1-eI59ZZ9R1epYDNt3o&hl=fr&sa=X&ei=4IfzUtPjLamQ0AXGzIGoCQ&ved=0CDcQ6AEwAw#v=onepage&q&f=false
 
De nombreuses théories démontrèrent le rôle joué par les Illuminaten dans la Révolution, 
 
et mirent en lumière le fait que l'ordre des Illuminaten survécut à son interdiction et qu'il serait responsable, 
 
outre de la Révolution française, 
 
mais de nombreux complots contre l'Église catholique. 
 
Par exemple, les Mémoires  
 
pour servir à l'histoire du Jacobinisme de l'abbé Augustin Barruel (1741-1820) [2]  
 
soutiennent une théorie selon laquelle  
 
les Illuminés de Bavière d’Adam Weishaupt, 
 
infiltrèrent la franc-maçonnerie [3] afin de renverser les pouvoirs en place, 
 
aussi bien politiques que religieux, 
 
de manière à « libérer » l'humanité de l’Eglise 
 
(la trop fameuse soi-disant "Liberté" selon l'Ordre des Ombres,  
 
ennemies de Notre Dieu). 
 
Cette thèse, montre que la Révolution française 
 
résulte d'un complot fomenté contre l'Église et la Royauté 
 
par les philosophes athées, les francs-maçons avec les illuminaten Allemands et les jacobins. 
 
Et il faut reconnaître que les Illluminaten Orden, porteurs d’une ténébreuse doctrine, 
 
voulaient remplacer toutes les religions par "l’humanisme"  
 
et mettre à mort les Roys Catholiques, seul rempart, avec le Pape, 
 
seuls garants de la moralité et des âmes sauvées,  
 
contre la folie des orgueilleux, financiers et industriels de la haute bourgeoisie montante. 
 

Barruel démontre, que la Révolution a été préparée dans les loges maçonniques [4], 
 
et suivant les instructions secrètes des Illuminaten de Bavière ou Illuminati. 
 

Leur but avoué était de : 
 
détruire la famille par la suppression du mariage,  
 
(et faciliter les divorces)  
 
anéantir l'autorité paternelle et maternelle par la main-mise de l'état sur l'enfant,  
 
(on est en plein dedans en 2014 n'est-ce pas Mr Vincent Blum ?)  
 
la suppression de la propriété privée par le monopole d'état 
 
et le collectivisme et au besoin par la spoliation brutale"...  
 
(le système politique du communisme déjà mis au point en 1776) 
 
l'établissement d'un "gouvernement dominateur universel". 


 
 On peut constater aujourd’hui en 2014, que le GODF et le PS, ces vases communiquants, n’ont pas d’autres objectifs,
en obéissance de leurs maîtres de Wall Street et de la City,
en échange de fortunes personnelles bien confortables, 
bien placées hors de France,  
et que, depuis 1789 à 2014, 
les objectifs de ces dangereux malades mentaux
n’ont pas évolué d’un millimètre. 




Dieu veille sur la France.
L'Espérance ne déçoit pas, si elle est bien placée en Dieu Père Fils et Esprit Saint
et en l'action des courageux fidèles de bonne volonté.  
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Jean François Vion
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 142
Localisation: Languedoc
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Avr - 13:11 (2014)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789 Répondre en citant

"Mon âme à Dieu, mon coeur au Roi, mon c.. pour la république !"


Derniéres paroles de Charles Camille de Capizucchi, marquis de Bologne, (1717-1794) sur l'échafaud. C='était le grand pére du Marquis Théodore de Foudras , écrivain légitimiste de ma région Bourguignonne, écrivain célèbre pour ses livres cynégétiques. (1800-1872)
_________________
Pro Deo, pro Patria , pro Regem


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:40 (2016)    Sujet du message: LES JOURNÉES D' OCTOBRE 1789

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com