Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Louis XIII (1601-1610-1643)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Rois de France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 01:04 (2012)    Sujet du message: Louis XIII (1601-1610-1643) Répondre en citant

 Déclaration du Roy, portant que sur toutes monnaies (Monnoyes) d'or légères des pays étrangers seront converties en espéces d'or de poids portant les nom du Roy que la fafrication des "escus" écus d'or de France sera continuée, et que toutes espèces d'or légères seront décriées dans trois mois: Avec défenses d'en exposer après le dit temps, sur les peines et contenus.

Louis par la gràce de Dieu, Roy de France et de Navarre, à tous ceux qui ces présentes lettres verront; Salut. Depuis que l'inobservation du poids des monnaies, la falsification, le rognement, et les autres abus, qui se voient aujourd'hui sur celles ci, se sont introduit entre nos sujets, Nous avons reconnu, que le mal s'éest rendu si grand, et si universel, qu'il ne se pouvait guérir, qu'en le retranchant dès la source. Et encore que le remède que nous avons apporté, en défendant par nos lettres de déclaration du 17 Nov dernier l'exposition des espèces d'or à plus haut prix et leur juste poids, semblait devoir être efficace. .../... Néanmoins il n'as pas été suffisant, pour empêcher par la malice et l'avidité des avares, les monnaies d'or légères, n'aient été mises sous mains en plusieurs lieux au prix de celles de poids, en lésant les débiteurs comme les créditeurs

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57893q/f1.image.r=roi Louis XIII.lang…
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Juil - 01:04 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 04:57 (2014)    Sujet du message: Louis XIII (1601-1610-1643) Répondre en citant

DÉCLARATION DU ROI LOUIS XIII.(vœu)
LOUIS, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, à tous ceux qui ces présentes Lettres verront , SALUT. Dieu , qui élève les rois au trône de leur grandeur , non content de nous avoir donné l'esprit qu'il déport à tous les princes de la terre pour la conduite de leurs peuples, a voulu prendre un soin si spécial et de notre personne , et de notre Etat, que nous ne pouvons considérer le bonheur du cours de notre règne , sans y voir autant d'effets merveilleux de sa bonté , que d’accidents qui nous pouvaient perdre. Lorsque nous sommes entrés au gouvernement de cette Couronne , la faiblesse de notre âge donna sujet à quelques mauvais esprits d'en troubler la tranquillité ; mais cette main divine soutint avec tant de force la justice de notre cause , que l'on vit en même temps la naissance et la fin de ces pernicieux desseins. En divers autres temps, l'artifice des hommes , et la malice du diable , ayant suscité et fomenté des divisions non moins dangereuses pour notre couronne , que préjudiciables au repos de notre maison, il lui a plu en détourner le mal, avec autant de douceur que de justice; la rébellion de l'hérésie ayant aussi formé un parti dans l'Etat, qui n’avait pour but que de partager notre autorité, il s'est servi de nous pour en abattre l'orgueil, et a permis que nous ayons relevé ses autels, en touts les lieux, où la violence de cet injuste parti en avait ôté les marques.



Si nous avons entrepris la protection de nos alliés, il a donné des succès si heureux à nos armes, qu'à la vue de toute l'Europe, contre l'espérance de tout le monde, nous les avons rétablis en la possession de leurs Etats, dont ils avoient été dépouillés: Si les plus grandes forces des ennemis de cette Couronne se sont ralliées, pour en conspirer la ruine, il a confondu leurs ambitieux desseins, pour faire voir a toutes les nations, que, comme sa providence a fondé cet Etat, sa bonté le conserve, et sa toute puissance le défend. Tant de grâces si évidentes font, que, pour n'en différer pas la reconnaissance, sans attendre la paix, qui nous viendra, sans doute, de la même main dont nous les avons reçues, et que nous désirons avec ardeur, pour en faire sentir les fruits aux peuples qui nous sont commis ; nous avons cru être obligés , nous prosternant aux pieds de sa majesté divine , que nous adorons en trois personnes, à ceux de la saint,. Vierge et de la sacrée croix, où nous révérons l'accomplissement des mystères de notre rédemption, par la vie et la mort du Fils de Dieu en notre chair, nous consacrer à la grandeur de Dieu par son Fils rabaissé jusqu'à nous ; et à ce Fils par sa mère élevée jusqu'à lui ; en la protection de laquelle nous mettons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et touts nos sujets, pour obtenir, par ce moyen , celle de la Sainte-Trinité, par son intercession, et de toute la Cour Céleste, par son autorité et exemple, nos mains n'étant pas assez pures pour présenter nos offrandes à la pureté même : Nous croyons que celles, qui ont été dignes de les porter, les rendront hosties agréables; et c'est chose bien raisonnable, qu'ayant été médiatrice de ses bienfaits , elle le soit de nos actions de grâces.



A CES CAUSES, nous avons déclaré et déclarons que, prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une si sainte conduite, et défendre, avec tant de soin, ce royaume contre l'effort de touts ses ennemis, que, soit qu'il souffre. le fléau de la guerre , ou jouisse de la douceur de la paix, que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce, qui conduisent à celles de la gloire. Et afin que la postérité ne puisse manquer à suivre nos volontés en ce sujet, pour monument et marque immortelle de la consécration présente que nous faisons, nous ferons construire de nouveau le grand autel de l'église cathédrale de Paris, avec une image de la Vierge, qui tiendra entre ses bras, celle de ,son précieux Fils descendu de la croix; nous serons représenté aux pieds et du Fils et de la mère, comme leur offrant notre couronne et notre sceptre : Nous admonettons le sieur Archevêque de Paris, et néantmoins lui enjoignons que, touts les ans, le jour et fête, de l'Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente déclaration à la grand-messe, qui se dira en son église cathédrale, et qu'après les vêpres dudit jour , il soit fait une procession en ladite église, à laquelle assisteront toutes les compagnies souveraines et le corps de ville, avec pareilles cérémonies que celles, qui s'observent aux processions générales plus solennelles. Ce que nous voulons aussi être fait en toutes les églises tant paroissiales, que celles des monastères de ladite ville et faubourg, et en toutes les villes, bourgs-et villages dudit diocèse de Paris.



Exhortons pareillement touts les Archevêques et Evêques de notre royaume, et néantmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales, et autres églises de leurs diocèses; entendant qu'à ladite cérémonie , les Cours de Parlement et autres Compagnies souveraines, les principaux officiers des villes y soient présents. Et d'autant qu'il y a plusieurs églises épiscopales, qui ne sont point dédiées à la Vierge, nous exhortons lesdits Archevêques et Evêques en ce cas, de lui dédier la principale chapelle desdites églises, pour y faire ladite cérémonie ; et d'y élever un autel avec un ornement convenable à une action si célèbre; et d'admonetter touts nos peuples d'avoir une dévotion particulière à la Vierge, d'implorer en ce jour sa protection, afin que, sous une si puissante Patronne, notre royaume soit à couvert de toutes les entreprises de ses ennemis; qu'il jouisse longuement d'une bonne paix, que Dieu y soit servi et révéré si saintement, que nous et nos sujets puissions arriver heureusement à la dernière fin, pour laquelle nous avons touts été créés : Car tel est notre plaisir.
Donné à Saint-Germain en Laye, le dixième jour de février , l'an de grâce mil six cent trente huit et de notre règne le vingt-huit.
Signé LOUIS.



Et sur le replis, Par le Roi.
Et scellée sur double queue de cire jaune.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:15 (2016)    Sujet du message: Louis XIII (1601-1610-1643)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Rois de France Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com