Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Inquisitio

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Culture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 9 Juil - 16:06 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant



J'ouvre ce sujet afin de parler un peu, pour ceux qui ont commencé à suivre, de la nouvelle série historique de France 2 : "Inquisitio". Elle fait polémique sur le net chez les catholiques et les passionnés d'Histoire. En cause : la caricature, voir la stigmatisation, de l'Eglise catholique au XIVème siècle.
Personnellement, j'ai commencé à regarder et je dois dire que je l'ai trouvé plutôt bien réalisée. Ce qui ne m'a pas empêché d'être gêné par les libertés prises avec l'Histoire. Et puis il est vrai que les juifs sont un peu vus comme les gentils et les catholiques comme les méchants. Le traitement réservé, par exemple, à Catherine de Sienne est pour le moins dérangeant... Et pourtant le "héros" est un grand inquisiteur...
Pour illustrer le sujet, je vous joints une citation de l'historien Jean Sévillia qui a longuement parlé de cette série :
Citation:

« Inquisitio n'est pas une leçon d'histoire homologuée par une batterie d'experts », reconnaît Nicolas Cuche. Mais l'avouer ne constitue pas une excuse, car le téléspectateur non averti avalera comme authentiques toutes les erreurs et les invraisemblances d'une série qui semble relever du grand Guignol, et non de l'histoire.
(...)
Entre quelques scènes de torture ou de viol, le film donne à voir Clément VII (le pape d'Avignon) dans son bain en compagnie de jeunes personnes dévêtues, des fidèles d'Urbain VI (le pape de Rome) inoculant la peste dans le Comtat Venaissin sur ordre de Catherine de Sienne - la sainte mystique étant réduite à une névrosée aux pulsions meurtrières.
« Inquisitio raconte l'échec et les ravages du fanatisme religieux et de l'intolérance », assure le producteur de la série télévisée. « L'Inquisition, constate en écho l'historien Didier Le Fur, reste dans l'imaginaire collectif un temps de violence et d'abus, le temps d'une justice arbitraire conduite par des religieux. Un temps d'obscurantisme et d'intolérance, un temps de nuit, d'ignorance, où régnait, victorieuse, la superstition » *. Mais le chercheur d'ajouter aussitôt : « La légende fut bien construite. »

Pour lire tout l'article : Inquisition : l'histoire contre la légende


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Juil - 16:06 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mar 10 Juil - 05:13 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Dans le  XIIIème siècle, face aux cathares et albigeois, l’Eglise chrétienne décide de mettre en place une institution judiciaire chargée de lutter contre l’hérésie. Ainsi est mise en place l’Inquisition. Derrière ce terme associé dans les représentations contemporaines à la torture et l’arbitraire, se cache une puissance originale. Excessif ou clément, souvent contesté, ce véritable tribunal de la foi s’appuie en fait sur des rapports ambigus et complexes entre l’Eglise et les Etats.

Sous Constantin, l’Eglise cerche a attenuer l’hérésie. Conformément à sa doctrine, elle refuse que la foi soit imposée par la contrainte physique et prononce des peines spirituelles, la plus grave étant l’excommunication. A la notion d’hérésie s'ajoute la notion de trouble social et de crime de lèse-majesté. Des châtiments physiques allant jusqu’à la peine capitale apparaissent, au nom de l’Eglise, mais souvent exécutés par l’Etat. Dans la fin du XIIème, l’Eglise est présente dans les Etats européens et constitue un lien social majeur. Les principes de Bernard de Clairvaux, « la foi doit être persuadée, et non imposée », sont encore dans les esprits, mais l’hérésie et ses risques politiques guettent. En 1199, Innocent III franchit un pas avec la bulle Vergentis in senium qui met en place une procédure répressive contre les Albigeois. Elle est confirmée par le Concile de Latran en 1215.


Grégoire IX donne une nouvelle forme en promulguant la constitution Excommunicamus en 1231. Ce n’est plus aux évêques de surveiller l’orthodoxie mais à des inquisiteurs qui dépendent directement du Saint-Siège. Par ailleurs, la prison et la mort par le feu deviennent des instruments officiels de pénitence. L’inquisition est fabriquée; étymologie: (Inquisitio signifie recherche), sa mission est de rechercher et punir les hérétiques. Autrement dit, elle cumule les fonctions de police et de juge de la foi.



Des inquisiteurs partent en missions dans le Saint-Empire, puis en France en 1233. A l’exception de l’Angleterre, toute l’Europe va être parcourue par ces « juges » souvent dominicains ou franciscains. Bénéficiant d’un pouvoir exceptionnel (ils peuvent excommunier les princes), ils vont de localité en localité. Au sein de chaque région, ils convoquent souvent l’ensemble de la population:


L’édit de foi oblige les fidèles à dénoncer les hérétiques. Une procédure en deux temps est alors lancée contre ces derniers :

- Un édit de grâce est prononcé : il invite les hérétiques à se confesser et à revenir à la foi dans un délai allant de quinze à trente jours. Les peines prononcées sont alors plutôt clémentes et d’ordre spirituel : fustigation, grand pèlerinage ou entretien d’un pauvre…
- Si les accusés ne se présentent pas au cours de ce délai de grâce, ils sont excommuniés et souvent arrêtés et jugés. Ils risquent alors la prison à vie ou la mort par le feu.

En 1252, les pouvoirs de l’Inquisition sont encore renforcés grâce à la légitimation de la torture prononcée par Innocent IV dans sa bulle Ad extirpenda. En réalité, si l’Europe n’est pas envahie par les bûchers, certaines régions subissent une répression brutale. L’objectif principal étant la destruction de l’hérésie cathare, cette mission est réalisée dans la violence, avec notamment un bûcher de deux cent personnes en 1278 à Vérone. Dans le sud de la France, les tensions sont vives et ont notamment abouti aux meurtres de deux inquisiteurs en 1242 à proximité de Toulouse.

Les inquisiteurs parviennent à acquérir beaucoup de pouvoir, s’opposent même au pape, Usent parfois de la torture et des bûchers, ils sont de moins en moins contrôlables par le Saint-Siège. L’Inquisition connaît alors son apogée mais pour peu de temps. Dès 1312, Clément IV incite à une plus grande collaboration avec les évêques. Moins de vingt ans plus tard, le pouvoir de l’Inquisition est encore réduit par Jean XXII.


L'Inquisition laisse place au Saint-Office
L’inquisition poursuit son office mais sous contrôle et avec moins d’excès. Elle dépend en effet du Saint Siège mais voit aussi progressivement son pouvoir d’action diminuer avec le renforcement des justices étatiques. Cependant, elle étend son domaine aux sorcières, aux beggards… Quelques dates marquent les esprits, comme la condamnation de Jeanne d’Arc en 1430 par l'inqisition anglaise. Au XVIème siècle, alors que la menace ne vient plus des manichéens cathares mais de la Réforme, l’Eglise se réorganise et crée la Sacrée Congrégation de l'Inquisition romaine et universelle, connue sous le nom de Saint-Office. C’est la fin de l’Inquisition médiévale et de ses moyens exceptionnels. Les Etats se chargent désormais du contrôle de leurs sujets sans avoir besoins des moyens du Saint-Siège. Ainsi, c’est eux qui éventuellement condamnent ou persécutent les protestants.Par la suite, le Saint-Office surveillera l’orthodoxie des textes. L’Index, désignant les livres interdits, est mis en place et que Galilée sera condamné pour ses thèses liant les Evangiles a ses idées métaphysiques en 1633 (Il laissera cette relation de procédure avec l'Eglise dans ses mémoires). Sous sa forme médiévale, associée aux tortures et aux tribunaux d’exceptions, l’Inquisition n’a sévi en réalité que peu de temps, pour perdurer au XIVème et XVème sous une forme atténuée. Tandis qu’elle disparaît au XVIème siècle au profit du Saint-Office, un cas particulier se met en place dans la péninsule Ibérique : l’Inquisition espagnole. L'inquistion existe toujours de nos jours.


_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mar 10 Juil - 10:32 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

C'est drôle de donner un oeil de cyclope, une image en arme.
_________________


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 20:14 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

En plus ils sont incapables de mettre un uniforme correct aux soldats : ils se trompent d'un siècle en les affublant d'un casque salade ! Rolling Eyes
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 11 Juil - 21:43 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Vous avez l'oeil expert! Laughing
En tout cas moi je dois avouer que malgré ces grossières incohérences historiques et cette polémique, je prends plaisir à suivre cette série historique. Et Vladislav Galard et Aurélien Wiik jouent admirablement.
Qui plus est, cela m'a donné envie de m'intéresser à cette période de notre Histoire. A ce propos, merci cher Henryk pour ce résumé sur la Sainte Inquisition. L'Histoire du Grand Schisme d'Occident de 1378, au travers du personnage de l'antipape Clément VII, né Robert de Genève, est également intéressante.


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 11:37 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Rodolphe von Thierstein a écrit:
En plus ils sont incapables de mettre un uniforme correct aux soldats : ils se trompent d'un siècle en les affublant d'un casque salade !  Rolling Eyes

Sans omettre sur cette même soldatesque le port de spallières articulées, plutôt rares chez les fantassins...  Laughing

Enfin bref, nous avons affaire à une nième série pourrie, à l'historicité redoutable, caricaturale. Quelle stupidité que de penser que les Juifs étaient soumis à la juridiction inquisitoriale !
Avec un inquisiteur borgne tel Hannibal (Lecter ?), des acteurs disant leur texte comme des élèves appliqués à lire l'extrait demandé par le maître. Et bien sûr la thèse de la sainteté comme hystérie psychologique.
Le service public dans ce qu'il a de pire. 
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Pérégrin
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 39
Localisation: Languedoc
Religion: Catholicisme romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Juil - 13:21 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Un bon navet à la française, comme on sait si bien en faire.
Mais longtemps avant cette daube stigmatisant "l'abominable" Moyen-Âge, certains avaient compris les caractères profonds des sagas de France 2...


_________________
O Crux Ave Spes Unica

http://vidi-aquam.blogspot.fr/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Dim 15 Juil - 10:30 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Bonjour à tous,

Série un peu sombre. Mais je me pose une question : pour ceux qui ignorent ce qu'est l'Inquisition, qu'apprendront-ils après la diffusion du dernier épisode?  ou que leur restera-t-il?
Très souvent les séries qui se veulent "historiques", ne respectent pas la trame et sont fantaisistes.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Juil - 16:21 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Geneviève Lemmer a écrit:
Très souvent les séries qui se veulent "historiques", ne respectent pas la trame et sont fantaisistes.


Elles participent à leur manière au projet d'enseigner le rejet de la Religion Catholique aux enfants de l'école de la république, et de maintenir de surcroît les adultes dans l'ignorance.
Comprenez un peu, toutes ces âmes risqueraient de tirer profit de la Vérité, en comprenant où se situent les boniments pervers et impies qui "façonnent" les esprits dans le seul objectif recherché par les "maîtres actuels du jeu".
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 11:16 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

La rouelle est une étoffe de couleur jaune ou rouge, imposée aux Juifs comme signe distinctif par les autorités civiles à la suite du concile de Latran en 1215, découpée en disque, symbolisant les 30 deniers de Judas selon l'interprétation traditionnelle.

La graphie rüele apparaît en 1119 au sens de « petite roue » , et en 1363 au sens de « cercle d'étoffe de couleur, porté comme signe distinctif, au Moyen Âge par les Juifs ».

Chronologie
  • 1227 : le concile de Narbonne proclame le port de la rouelle obligatoire pour les Juifs et l’interdiction pour eux de sortir pendant la Semaine sainte. Les prélats doivent les protéger des humiliations des chrétiens, notamment pendant ladite semaine.
  • 1231 : l'obligation pour les Juifs de porter la rouelle jaune est publiée dans toute l’Espagne. Les Juifs de Castille refusent d’obéir et commencent à émigrer vers les pays musulmans.
  • 1269, en application d'une recommandation du IVe concile du Latran de 1215, Saint Louis impose aux juifs de porter des signes vestimentaires distinctifs : pour les hommes, la rouelle, sur la poitrine et un bonnet spécial pour les femmes. Ceux qui refusaient sont astreints à une amende de 10 livres. Ces signes permettent de les différencier du reste de la population et d'empêcher ainsi les mariages mixtes, sauf si les intéressés se convertissent ; Les juifs doivent également cesser de cohabiter avec les chrétiens.
  • 1415 : les Juifs de Murviedro, dans le Royaume de Valence, obtiennent du roi Alphonse V d'Aragon l’abrogation de toutes les mesures d’interdiction les concernant : ils ne seront pas astreints au port de la rouelle, pourront circuler librement le dimanche, n’écouteront les frères prêcheurs que si ceux-ci viennent parler dans leurs synagogues.
Les musulmans aussi ont obligé les dhimmis juifs et chrétiens à porter des signes distinctifs dès la dynastie omeyyade (Pacte d'Umar).
_________________


Dernière édition par Henryk le Jeu 19 Juil - 22:56 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Gilgalaad
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 166
Localisation: Crest-Drôme
Religion: Catholique traditionnel

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 11:40 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

C'était aussi une manière de protéger les Juifs, car pour les catholiques ils étaient (et ils sont ^^) les responsables de la mort du Christ. Forcément les tensions sont présentes.
_________________
Pour Dieu, pour le Roy et pour la France !

Seigneur Dieu premier servi !


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 21:08 (2012)    Sujet du message: Inquisitio Répondre en citant

Il faut reconnaître que nos ancêtres connaissaient bien mieux leur catéchisme que nous. Qu'à la différence de nos contemporains englués dans la médiocrité et dans tout ce fatras démocratique inutile, ils y voyaient beaucoup plus clair que toutes les pauvres âmes malheureuses et perdues de notre temps.

Il était donc bien évidemment indispensable pour les bâtisseurs de cathédrales de protéger les édifices de ceux qui cherchent à les ébranler. Le Roy gouverne au nom de Dieu (Lieu-tenant du Christ), il est tout à fait légitime et logique dans un Royaume authentiquement Catholique, que des non-chrétiens ne puissent approcher les rouages du pouvoir et exercer une responsabilité politique quelconque.
Ce qui laisse entendre que la prudence a exigé parfois à certaines époques l'utilisation de signes distinctifs, afin également de confondre plus facilement ceux qui contestent (où pourraient contester) les fondations même de la cité.

Autrefois dans la France réelle et traditionnelle, rien n'était abandonné au hasard, et aucun danger potentiel n'était sous-estimé. Toujours avec mesure dans l'action, et la sagesse qui caractérise la politique de nos Rois souverains ; simple et juste sévérité de riposte toujours proportionnée au péril éventuel (où imminent).

Globalement c'est ce qui ressort de l'histoire de notre belle et glorieuse Monarchie, dont nous avons l'honneur et le privilège d'être aujourd'hui les ultimes et fervents défenseurs.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45 (2016)    Sujet du message: Inquisitio

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com