Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Grèce

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 20:19 (2012)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

doit elle se mutiler de ces îles au profit d'un agiotage extraeuropéen et des empruts qu'ils (a part le gouvernement) n'ont pas contractés?  Pour favoriser des touristes aisés, a l'exclusion de la population locale? Comment le peuple grec as t'il pu avaler cette carotte au mille et une étoiles? Par un référendum, sans doute?

La Syrie par la force, la Grèce par la dette... A qui le tour?
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 20:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 16:07 (2013)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

IRIB- Mardi soir, le gouvernement grec a imposé la loi martiale contre..
... les marins des ferries en grève, en mobilisant la police, pour briser leurs piquets de grève. Les travailleurs avaient débrayé, pour protester contre les suppressions d’emplois et les réductions de salaires, ainsi que pour revendiquer le versement de salaires impayés. Cela fait des mois que certains d’entre eux ne reçoivent pas de salaire.
La grève a suspendu le transport maritime entre le continent et les nombreuses îles du pays, provoquant des pénuries alimentaires, dans les îles plus petites qui n’ont pas d’aéroport.

Les équipages des ferries ont arrêté le travail, jeudi dernier, 31 janvier. Le débrayage n’était initialement prévu que pour 48 heures, mais il a été reconduit, pour trois fois, 48 heures, avant d’être brisé par le gouvernement.
Le gouvernement de coalition mené par Nouvelle Démocratie et qui regroupe aussi le PASOK (social-démocrate) et la Gauche démocratique, a invoqué tard mardi soir les pouvoirs d’urgence sous la forme d’une «mobilisation civile», en enrôlant, formellement, les travailleurs des ferries, dans l’armée, et en leur ordonnant de reprendre le travail. Les travailleurs qui défient cet ordre sont passibles de peines de prison allant jusqu’à cinq ans.
Mercredi matin, la police a occupé le grand port du Pirée pour empêcher que les travailleurs ne tentent d’empêcher les briseurs de grève d’entrer.

Le syndicat des marins grecs (PNO) a réagi à l’imposition de la loi martiale en mettant immédiatement fin à la grève. Les deux principales confédérations syndicales grecques, l’ADEDY (Union des fonctionnaires) et la GSEE (Confédération générale des Travailleurs de Grèce) ont appelé mercredi à des grèves de solidarité dans la région d’Attica, qui comprend à la fois Athènes et le Pirée.

Les grèves de solidarité ont toutefois été strictement limitées. Les bus et les trams ne sont restés que quatre heures au dépôt et pratiquement aucun autre mouvement de grève n’a eu lieu dans les services publics. Mercredi, à midi, des milliers de travailleurs se sont rassemblés, au Pirée, pour manifester contre l’action du gouvernement. Les manifestants ont défilé du port vers le ministère de la Marine.

L’imposition de la loi martiale contre les marins grévistes est survenue deux semaines à peine après que des mesures de loi martiales ont été prises pour briser une grève des travailleurs du métro d’Athènes. L’Etat grec a de fait décrété, en violation des droits démocratiques, une interdiction d’organiser la moindre grève efficace. Il viole, aussi, les lois internationales, qui n’autorisent les travaux forcés que dans un cadre bien défini.

L’abolition du droit de grève et la criminalisation des travailleurs en grève rappelle les conditions d’Etat policier, qui étaient en vigueur, sous le régime fasciste des colonels, il y a une quarantaine d’années.

Depuis que l’Union européenne a commencé à dicter des mesures d’austérité à la Grèce, le gouvernement grec a recouru à la loi martiale à quatre occasions distinctes pour obliger les travailleurs en grève à reprendre le travail. La loi martiale a été invoquée, en 2010, contre les chauffeurs routiers en grève, en 2011, contre les éboueurs et, ce mois-ci, contre les travailleurs du métro et les travailleurs des ferries.

Dès que des travailleurs cherchent à engager un mouvement de grève qui dépasse les protestations symboliques des syndicats et qui ait un impact sérieux sur les intérêts patronaux, ils sont contraints par l’Etat de retourner au travail. Toute forme efficace de résistance collective contre les mesures d’austérité, qui ont déjà coûté des dizaines de milliers d’emplois et réduit les salaires et les retraites, a été, officiellement, déclarée illégale, non seulement, par le parti droitier Nouvelle Démocratie, mais aussi, par le PASOK et la Gauche démocratique (DIMAR), une scission de SYRIZA (Coalition de la Gauche radicale.)

La quasi abolition du droit de grève va de pair avec une brutalité policière grandissante et la prolifération de méthodes d’Etat policier. La semaine passée, l’on a appris que quatre voleurs présumés ayant un passé anarchiste avaient été, après leur arrestation, férocement passés à tabac par la police. L’année dernière, il avait été révélé que la police avait traité de la même manière des manifestants antifascistes. Tout le monde sait qu’un grand nombre de policiers sont des membres ou des partisans du parti fasciste Aube dorée (Chrysi Avgi).

L’atteinte au droit de grève en Grèce est appliquée en collaboration et avec le soutien des autres gouvernements européens et institutions de l’UE. La soi-disant « troïka » , le Fonds monétaire International (FMI), la Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE), supervise chaque mesure prise par le gouvernement grec et elle a envoyé des observateurs pour contrôler certains ministères en particulier. Durant une visite à Berlin en début d’année, le premier ministre grec Antonis Samaras (ND) s’était entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel qui lui avait très clairement signifié qu’il ne pouvait y avoir de ralentissement dans l’imposition des coupes sociales.
Après avoir plongé la population grecque dans la misère sociale afin de répondre aux exigences des banques et des spéculateurs, l’Etat grec recourt à présent à la répression pure et dure pour étouffer l’opposition de la classe ouvrière. Mais la Grèce d’aujourd’hui est le visage de l’Europe de demain. Tout comme la Grèce est aujourd’hui la référence pour la propagation des mesures d’austérité au continent entier, de la même manière son tournant vers des méthodes d’Etat policier sera imité par les gouvernements d’Europe.

Les syndicats en Grèce et partout en Europe jouent un rôle indispensable dans l’imposition de ces attaques. Sans les efforts incessants entrepris par les syndicats grecs pour briser et saper la résistance des travailleurs contre l’austérité, le gouvernement instable de Samaras serait incapable de survivre.

Les syndicats européens soutiennent soit tacitement soit ouvertement les attaques menées contre les travailleur, de même qu’ils collaborent pour perpétrer des attaques contre les travailleurs dans leurs propres pays. Ils ne mènent aucune campagne sérieuse contre la criminalisation de fait des grèves.

Une porte-parole de la Confédération européenne des Syndicats (ETUC), Emanuela Bonacina, a dit au World Socialist Web Site que son organisation n’avait aucun plan d’action pour défendre les travailleurs des ferries grecs ou pour s’opposer aux assauts lancés contre les droits démocratiques en Grèce. Cette question n’avait même pas fait l’objet de discussions. Une réponse tout aussi méprisante a été donnée par le service de presse de la Fédération des syndicats allemands (Deutscher Gewerkschaftsbund, DGB).

La Fédération internationale des ouvriers du Transport (ITF), dont le PNO est un membre, a limité sa réponse à l’envoi d’une note de protestation à l’adresse de Samaras. Son porte-parole, Sam Dawson, a dit au WSWS : «Le PNO nous a demandé d’intervenir directement auprès du gouvernement, ce que nous avons fait. S’ils ont besoin de davantage d’aide, ils savent qu’ils peuvent compter sur l’ITF».

En Grèce, c’est à l’aide d’une poignée d’actions symboliques que les syndicats cherchent à contenir la colère des travailleurs à l’égard des agissements du gouvernement. Après la répression, le mois dernier, de la grève des travailleurs du métro, ils ont organisé quelques petites actions de solidarité auxquelles ils ont rapidement mis fin pour ne pas mettre en péril le gouvernement. Les actions entreprises mercredi étaient du même type.

Les syndicats jouissent du soutien crucial de groupes pseudo-gauches tels SYRIZA et le Parti communiste grec (KKE). Le président de SYRIZA, Alexis Tsipras, s’est rendu dernièrement à Berlin et à Washington pour rassurer les gouvernements américain et allemand que son parti ne représentait nullement un danger et pour garantir le remboursement de la dette grecque. Tsipras a, à plusieurs reprises, souligné que SYRIZA n’avait aucune intention de renverser le gouvernement ni de contraindre Samaras à démissionner.

La présidente du KKE, Aleka Papariga, a défilé en tête de la manifestation au Pirée en appelant à la solidarité avec les travailleurs des ferries. Dans le même temps, la propre fédération syndicale du KKE, le PAME, qui jouit de la plus forte représentation au sein du PNO, a joué un rôle primordial dans l’annulation de la grève.

Christoph Dreier

source : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-grece-le-gouvernement-decre…
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 24 Jan - 20:12 (2015)    Sujet du message: Prochainement une république soviétique en Grèce? Répondre en citant

Titre un peu provocateur sans doute. Il est fort probable que ce pays devienne "rouge" politiquement dans peu de temps.
Voyez l'article suivant centré sur le "Mélenchon grec":
http://www.ouest-france.fr/elections-en-grece-alexis-tsipras-le-nouvel-homm…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 00:16 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

La victoire s'est produite:

http://www.ouest-france.fr/elections-en-grece-syriza-parti-de-la-gauche-rad…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Adrien29
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 17:02 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

Ils étaient favoris, ils ont remporté la bataille.

Est-ce le début de la fin de l'Europe ?
_________________
King of freedom


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 22:02 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

Attendons de voir comment tout cela va évoluer, et surtout ce qui peut se passer au Royaume de France ! il faut absolument briser le carcan européen et républicain, sinon notre existence est menacée, culturellement et même biologiquement ..... Les évènements se précipitent et les partisans de la Restauration légitime doivent s'y préparer. 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Louis de Chiny
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2015
Messages: 7
Localisation: Ardennes (Belgique)
Religion: Catholique Roumain
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 21:29 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

Vous auriez préféré l'extrême droite au pouvoir ? Pour quelle raisons ?
_________________
-Qu'est-ce cela ? C'est une Révolution ?
-Non, sire, c'est un match PSG-Algérie.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 22:21 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

Louis de Chiny a écrit:

Vous auriez préféré l'extrême droite au pouvoir ? Pour quelle raisons ?

Non plus. Il est assez évident d'admettre que ni l'un ni l'autre des extrêmes ainsi que tout ce qui se trouve entre ne peuvent faire l'affaire. Et pour le cas grec, l'extrême-droite est représentée par des nazis, l'une des pires espèces de ces mouvances.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:25 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

Le peuple grec encore sous la menace de l'économie européenne. Ne voyant pas les intérêts européens sur leurs iles, sur des plate formes touristiques à venir et très lucratives, le gouvernement grec, se laisse malmener par les préteurs européens. Le peuple de Grèce, a une économie plutôt autarcique, en déphasage avec ses élus, ce qui créée ses tensions économiques internes. Qu'il tienne bon contre ses spoliateurs, qui veulent leur vendre de la démocratie, en échange de leur épargnes, et de leur biens, bien que l'ancien chef du FMI, cherche à vous garder sous le coude..
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mar 7 Juil - 05:42 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

Mr le ministre Macron ne veut pas tailler à la hache dans le vote négatif du référendum de la Vox Populi. Son prédécesseur Mr Nicolas Sarkosy, alors au pouvoir avait fait un déni de Référendum, dans le refus des français dans la constitution européenne affairiste. Le ministre capitaliste de gauche,  qui n'as pas du beaucoup écouté le sens du mot partage quand il était à l'école chez les  Jésuites, joue et tire par ricochet sur des chefs de partis de France et de Grèce, pour éviter de vilipender la Vox Populi de face...

Ces hommes aux intérêts multiples, s'accaparant le bien commun, comme s'il s'agissait de de leur salaire, crache sur tous les peuples, de France ou d'ailleurs. Son chef politique, Mr Hollande n'as t-il pas décidé de mener la guerre d'ingérence en Centrafrique, au Mali, en Ukraine, au prix du sang des autres, sans y risquer le sien.
_________________


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 14:07 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

[Sujets fusionnés]
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Juil - 15:13 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

L'impact des J.O. de 2004 sur la crise financière grecque: voir ici par exemple:

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/07/11/20002-20150711ARTFIG00006-les…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 13:43 (2015)    Sujet du message: Grèce Répondre en citant

[Sujets fusionnés]
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:28 (2016)    Sujet du message: Grèce

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com