Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ste Jeanne d'Arc
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire de l'Eglise
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 20:34 (2012)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Fille d'humbles paysans de Lorraine,
 elle entendit des voix mystérieuses alors qu'elle n'avait que 13 ans.
Saint Michel, Sainte Catherine et Sainte Marguerite, pendant trois ans lui demandèrent de libérer la France et de faire sacrer le roi à Reims. A Chinon, premier prodige, le roi donne une armée à cette bergère de 16 ans, ignorante des lois de la guerre. En huit jours, au début du mois de mai, elle délivre Orléans assiégée depuis sept mois. En juillet, Charles VII est sacré roi à Reims. Après les réussites difficiles, vint le temps des épreuves. Le roi abandonne Jeanne, un an après Orléans, elle est faite prisonnière à Compiègne, livrée aux Anglais, passe un an en prison, courageuse, héroïque dans sa pureté devant les tentatives des soldats. Sous prétexte qu'elle s'habille en homme, elle est condamnée comme hérétique. Seule lui reste la foi et l'encouragement de ses voix. Elle meurt brûlée vive à 19 ans, à Rouen le 30 mai 1431.
Illustration: Jeanne d’Arc en prière (statue de la crypte à Domrémy)
Jeanne d'Arc est fêtée par la République Française le deuxième dimanche de Mai (loi du 10 juillet 1920); la date de Sainte Jeanne d'Arc fixée par le martyrologe de l’Église catholique est le 30 mai date anniversaire de sa naissance au ciel (c'est à dire de sa mort).Tout au long de l’année 2012, des manifestations sont prévues en France pour commémorer le sixième centenaire de la naissance de sainte Jeanne d’Arc.

A lire aussi:- Centre spirituel de Domrémy - Un peu d’histoire : 27 janvier 1894 Jeanne est déclarée "vénérable" par Rome, 18 avril 1909 béatification de Jeanne d’Arc à Saint-Pierre de Rome, 30 mai 1920 canonisation de Jeanne d’Arc.

- "Sainte Jeanne d’Arc fut canonisée en 1920, quatre siècles après sa mort et à la fin d’une longue polémique entre ceux qui, comme l’historien Michelet, célébraient en elle, la fille du peuple de France et ceux qui, avec les Évêques d’Orléans, en commençant par Mgr Dupanloup, voyaient surtout en elle une vraie fille de l’Église. Les temps du procès, de béatification et de canonisation furent des temps de luttes anticléricales: expulsion des religieux et loi de Séparation de l’Église et de l’Etat, en 1905."
La sainteté comme suprême forme de sagesse (Homélie de Mgr Lluis Martinez-Sistach)


- Jeanne d'Arc, brûlée en 1431, ne sera béatifiée qu'en 1909 puis canonisée, inscrite sur la liste des saints de l'Église, en 1920. Les églises du diocèse de Poitiers possédant une représentation de Jeanne d'Arc sont très nombreuses.
À Rouen, en 1431, sainte Jeanne d’Arc, vierge, appelée la pucelle d’Orléans, qui combattit avec force pour sa patrie, mais, livrée au pouvoir des ennemis et condamnée à mort par un tribunal ecclésiastique inique, malgré la simplicité de sa foi et son attachement à l’Église, elle mourut sur le bûcher à l’âge de dix-neuf ans.


"Messire Dieu, premier servi"
"Dieu fait ma route" "Ne te chaille pas de ton martyre. Prends tout en gré, Dieu t'aidera; tu t'en iras par grande victoire au Paradis"


http://www.ste Jeanne d'Arc/ 

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Sep - 20:34 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 16:20 (2013)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant


Il est sur la terre des lieux bénis qui semblent plus près du ciel, tant la prière s'y allume fervente, tant l'àme y trouve un air pur et embaumé, tant la foule des fidèles y chantant le même cantique rappelle bien l'harmonie des chœurs angéliques. Là, l'oreille de Dieu est plus attentive à notre voix, le sourire de Marie paraît plus doux et plus maternel, là, on est tenté de s'écrier avec le patriarche Jacob : c'est vraiment la maison de Dieu et la porte du Ciel ! Nous voulons parler des lieux de pèlerinages signalés à la dévotion du peuple chrétien soit par des apparitions empreintes d'un cachet divin, soit par une source de grâces et de bénédictions qu'ils laissent épancher dans les âmes à l'instar de cette onde miraculeuse que souvent on voit couler à l'ombre de leurs sanctuaires.

Il ne faut donc point s'étonner de trouver au cœur de Jeanne d'Arc un attrait puissant pour les pèlerinages ; en cela elle ne faisait que suivre le courant de foi qui avait entraîné tant de peuples au tombeau du Christ et qui couvrait encore au XVe siècle d'une foule de pèlerins les routes de Jérusalem, de Rome et d'Espagne.

Non loin de Domremy, à mi-côte d'une colline mollement inclinée vers la route de Neufchâteau, une chapelle dédiée à Notre-Dame se cachait autrefois entourée de silence et d'ombre sous les arbres du Bois Chenu. Aujourd'hui elle n'est plus qu'un souvenir. Détruite sans doute pendant les guerres des Suédois, elle n'offre plus aux regards que des ruines amoncelées et un amas informe de pierres, appelé vulgairement pierrier de la Pucelle. Cette chapelle fut certainement postérieure à Jeanne d'Arc, puisque dans les fouilles on a découvert une clef de voùte portant les armes dont fut plus tard gratifiée sa famille. Mais quelle pensée porta les membres de la famille de Jeanne à élever ou à restaurer en ces lieux un sanctuaire à la gloire de la Reine du ciel? Nous croyons que ce fut la pensée de perpétuer un souvenir glorieux, et d'acquitter une dette de reconnaissance. Nous lisons en effet, dans un historien contemporain de Jeanne d'Arc, Philippe de Bergame, « que la Vierge de Domremy faisant un jour paître les troupeaux, il lui arriva, pour se mettre à couvert de la pluie, de se réfugier dans une chapelle abandonnée.

Là, elle ne tarda pas à s'endormir, et, pendant son sommeil, Dieu lui envoya un songe merveilleux qui lui donna connaissance de sa future destinée et de la nécessité où elle serait de quitter son troupeau pour aller secourir le roi de France. L'historien ajoute qu'il tient ces détails d'un gentilhomme italien qui avait vu Jeanne à la cour du roi Charles VII. Cette chapelle abandonnée était sans doute bien chère au cœur de la pieuse jeune fille. Sans doute elle lui offrait une solitude avec des délices semblables à celles du paradis, et devenait l'objet de ses fréquentes visites. On comprend que par suite de cette première manifestation surnaturelle, les membres de la famille d'Arc tinrent à honneur de restaurer à leurs irais un sanctuaire qui devait leur être deux fois sacré et qui avait été comme le point de départ d'une carrière si glorieuse et si sainte.


Pelerinages de Jeanne d'Arc à Notre-Dame de Bermont.

Au-delà de Greux et dans la direction de Vaucouleurs, le voyageur apercevait le petit clocher d'un autre sanctuaire rustique. C'était la chapelle de saint Thiébaut bâtie en ces lieux vers l'an 920 par Antoine Sigismond de Lorraine. Une léproserie fut fondée en cette solitude et confiée à des religieux hospitaliers, à l'époque où la lèpre, apportée d'Orient, causait tant de ravages dans toute l'Europe. Au temps de Jeanne d'Arc, l'ermitage était rattaché à l'hôpital de Neufchàteau et desservi par un prêtre de l'ordre du Saint-Esprit. Les jeunes filles de Greux visitaient fréquemment le sanctuaire de saint Thiébaut et la vierge de Domremy les y rencontrait souvent aux pieds d'une image de Marie qu'on y avait en grande véné- ration. Pour elle, chaque samedi la voyait faire la pieuse excursion ; c'était comme l'hommage de la semaine offert à la reine du Ciel au jour que la piété des fidèles lui avait déjà consacré. Alors pour Jeanne les heures s'écoulaient rapides et délicieuses dans l'enceinte bénie, sous les yeux de sa tendre mère. Avec ses modestes épargnes, elle achetait quelques petits cierges qu'elle faisait brûler sur l'autel : emblème touchant de la foi qui veille et qui prie, de la charité qui brûle pour Dieu.

Inutile maintenant d'ajouter que la vie entière de notre sainte héroïne était, dans ses moindres détails, pénétrée de cet esprit de foi qui anime tout d'une activité divine, qui nous enveloppe comme d'une atmosphère surnaturelle. qui fait de chacun de nos pas, de chacun de nos soupirs, autant de droits aux grâces et à la possession de Dieu.


Occupations journalières de Jeanne. Un redressement historique à ce sujet.

Mais quel était le fond de cette existence si pieuse sur lequel nous avons vu briller tant de belles vertus ? Quelles étaient à Domremy les occupations ordinaires de Jeanne d'Arc les travaux qui remplissaient ses journées ?

Ici nous avons à relever une erreur grave dont l'histoire sérieuse s'est elle-même rendue complice, une erreur qui enlève à la figure de l'héroïque jeune fille un de ses plus aimables traits, et, disons-le, sa physionomie naturelle.

Beaucoup d'écrivains se sont copiés les uns les autres pour affirmer que Jeanne d'Arc fut une bergère. On peut lire des ouvrages sérieux, écrits dans le meilleur esprit, des ouvrages où les âmes pieuses peuvent butiner avec profit, et qui ont un chapitre entier intitulé : la Bergère.

C'est, à notre avis, un chapitre à retrancher, car l'histoire avec tous ses documents s'inscrit en faux contre tous ces récits de vie pastorale. Que des écrivains rationalistes qui attribuent la prétendue mission de la Vierge d'Orléans à une sorte d'enthousiasme religieux, lui donnent pendant dix ou douze ans l'existence rêveuse d'une bergère, un genre d'occupations propres à exciter une imagination naïve, on le comprend sans peine ; il faut bien donner an vernis de logique aux découvertes de la libre pensée et habiller d'une humaine vraisemblance des faits qu'un parti arriéré proclame miraculeux et surnaturels. Que des poètes aient trouvé une fraîcheur, un coloris à leur convenance dans le tableau d'une bergère conduisant ses moutons sur des côteaux fleuris ou sur la verte rive d'un fleuve; qu'ils aient chanté Jeanne lavant la toison de ses brebis dans l'onde d'un ruisseau et donnant des soins empressés à son agneau chéri, cela n'a rien non plus qui doive étonner, car, si l'on en croit Horace, peintres et poètes ont toujours revendiqué la licence à leur profit au XIX et XX siècle.

Mais ce que nous ne pouvons concevoir, c'est la légèreté avec laquelle des écrivans catholiques copient les mensonges des rationalistes et les fictions poétiques et perpétuent ainsi par leur bonne foi trop crédule, des erreurs au détriment d'une auguste mémoire.

Que nous disent donc sur les occupations de Jeanne les témoins oculaires qui, mêlés à sa vie, ont suivi tous les détails de sa jeunesse laborieuse ?

Elle n'était point paresseuse, tel est le résumé de toutes les dépositions, elle travaillait volontiers, filait à la veillée et se montrait fort habile dans les ouvrages de couture. Elle même nous déclare ingénuement dans les actes de son procès « qu'il n'y avait à Rouen femme qui pour coudre lui sût apprendre quelque chose. » Au moindre signe de son père, Jeanne quittait l'aiguille et le fuseau pour mettre la main à la charrue ou à la herse. Elle soignait aussi le bétail à la maison, pétrissait le pain de la famille, aidait sa mère dans les travaux du logis et gardait les animaux à son tour. Faisons remarquer ici qu'à l'époque de Jeanne les communes ne possédaient pas de bergers en titre et que le soin des troupeaux du village était confié successivement à chaque famille.

_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 10:52 (2014)    Sujet du message: Sainte Jeanne d'Arc Répondre en citant

 
Citation:
Sainte Jeanne d'Arc

En 1420, la France n'existe plus. Après l'assassinat de son père, Jean Sans Peur, le duc de Bourgogne Philippe III le Bon s'est allié à Henri V d’Angleterre. En 1424, les Anglais envahirent le domaine de Charles (Dauphin de France et héritier de la Couronne) et mirent le siège devant Orléans, ville-clef pour le passage de la Loire. Une fois la ville tombée, ils pouvaient facilement conquérir le reste du pays. Mais Orléans ne tomba pas, grâce à une paysanne de dix-huit ans : Jeanne d’Arc.





Source et suite : Cercle Robert de Baudricourt
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 14:09 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Il nous faudrait une deuxième Jeanne d'Arc pour rétablir notre Roi .
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 16:13 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Bien d'accord avec Propatria, il nous faudrait effectivement une personne comme Jeanne d'Arc afin de rétablir le Royaume de France 
dans ses droits !
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
castelnau82
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2013
Messages: 12
Localisation: Montauban
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 16:36 (2014)    Sujet du message: sainte jeane d'arc Répondre en citant

sainte jeane d'arc vit en chacun de nous tant que suivons la sainte vierge et notre seigneur 
quand a sa vie elle fut accomplie car au risque de devenir hors la loi elle a pris les armes pour sauver la France 
c'est a nous qu'il incombe d'en faire autant ...
vive la France
pour Dieu et pour le Roi 
                                                                             


Revenir en haut
Hugues de Payns
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 20:40 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Bonsoir,

Pour ma part j'ai une dévotion particulière envers sainte Jeanne d'Arc, à la fois en raison de sa vie et parce qu'elle est la patronne secondaire de la France.
Je pense que c'est une chose très normale et très bonne d'avoir une certaine amitié avec quelques saints que l'on aime particulièrement. Leur exemple et leur message nous aide beaucoup et nous savons que nous pouvons compter sur leur intercession précisément en raison de l'amour que nous leur portons.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 22:52 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

La vénération envers un ou une sainte est de bon aloi, l'amitié par devant Dieu, apporte toujours de la joie et de la grâce.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 17:17 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Sainte Jeanne d'Arc, la foi pour étendard



De très belles images de Vaucouleurs, les ruines du château de Robert de Baudricourt, de la basilique de Domrémy, et des nombreux lieux du parcours héroïque de Jeanne.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marquise 1793
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: Ile de france
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 19:57 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Un très grand merci à Mavendorf pour cette magnifique vidéo qui m'évoque bien des souvenirs ...
Dans mes jeunes années les soeurs de la doctrine chrétienne nous conduisaient en juin en pèlerinage à Domrémy
Bermont et Vaucouleurs et nous récitions des poèmes de Péguy .Jehanne d'Arc reste toujours dans mes prières au côté de
saint Nicolas                  

                                 Laughing
_________________
Utrique fidelis


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 21:14 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Belle vidéo, merci beaucoup, nous attendons celle qui viendra à nouveau délivrer la France, qui sait ? J'ai également visité Domrémy, impressionnant.

_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 14:17 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

A noter dans cette vidéo les interventions de l'Abbé Lambert. Dont nous avons évoqué la personnalité ICI. Rien d'étonnant donc à l'entendre préciser (47ème minute) que Jeanne au moment de son ultime supplice, n'a pas crié "Vive le Roy !", ni même "Vive la France !".
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 19:50 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant








Chambre  de Ste Jeanne d'Arc



Restes Château de Vaucouleurs
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 19:52 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Ouvrage à consulter

Le sel de la terre. N83

Sur les intervenants de cet ouvrage, l'article intéressant du "génie militaire de Ste Jeanne d'Arc" par le lieutenant colonel Xavier Berthet.

Le parler de Ste Jeanne, un style clair et impératif.
_________________


Revenir en haut
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 00:16 (2014)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc Répondre en citant

Bonsoir,



 Si je puis me permettre, voici un additif à l'intervention de HENRYK:

Peut être n'est t 'il pas le mieux choisi: http://www.vexilla-regis.com/textevr/Jeanne.pdf




Bien à vous, Bertrand.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:51 (2016)    Sujet du message: Ste Jeanne d'Arc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire de l'Eglise Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com