Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 20:51 (2012)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français Répondre en citant

Voici un extrait d'un article paru dans Valeurs Actuelles, le 9/06/2011, sur : la France de Louis-Philippe! Pourquoi j ai choisi de le mettre dans notre Forum? Tout simplement parce qu'il se trouve présenté également sur le site "la Couronne", celui de la soi disante  Famille de France! On peut y lire finalement tout ce que nous n'aimons pas dans le régime révolutionnaire soutenue par les "champions" de l'orleanisme, et tout le bien qu'ils pensent du "Legitimisme attarde" et en conclusion on peut reprendre cette phrase  d'un journal de l'époque qui résume à merveille la politique orléaniste "1830 vient de couronne 1789"! En finalité on comprend mieux le fosse qu'il existe entre le combat légitimiste pour la monarchie traditionnelle et catholique et les orléanistes, représentants éternels de la république couronnée.                                                                                                                                 1830-1848. Comment la monarchie de Juillet a fait entrer la France dans la modernité.
La France de Louis-PhilippeVincent Freylin le jeudi, 09/06/2011
dans 

Version imprimable
Envoyer à un ami
Dix-huit ans de monarchie de Juillet, ou comment la France est vraiment entrée dans l’ère de la croissance industrielle. Une brillante démonstration de Gabriel de Broglie.
Les trois journées de juillet 1830 qui mirent brutalement fin au règne de Charles X furent portées par un mouvement libéral actionné par plusieurs forces : l’opinion comme vecteur des idées nouvelles, la jeunesse comme acteur politique autonome et le jeu subtil d’une personnalité, celle du duc d’Orléans, futur Louis-Philippe. Mais le ciment de ces journées parisiennes, les Trois Glorieuses, fut sans conteste un rejet du légitimisme attardé de la branche aînée des Bourbons. « Hier vous n’étiez qu’une foule / Vous êtes un peuple aujourd’hui », écrit Victor Hugo au lendemain de l’insurrection.
L’“esprit de Juillet”, populaire et démocratique, a balayé la vieille monarchie et semble être l’accomplissement plein et entier de la Révolution de 1789-1791, en quelque sorte la fin de l’Histoire et le commencement d’une société nouvelle, moderne, soumise au magistère d’intellectuels responsables.
“Quoique Bourbon”, le roi Louis-Philippe, à près de 57 ans, ne ressemble pas à ses cousins. Élevé sous la férule exigeante de Mme de Genlis, autodidacte marquée par la lecture de Fénelon, de Rousseau et des encyclopédistes, il est un personnage d’exception, en phase avec la société de son temps. « Il était prince, écrit-elle, j’en ai fait un homme ; il était lourd, j’en ai fait un homme habile. »
La famille royale est populaire. Avec ses huit enfants, son allure bourgeoise savamment entretenue et consentie, elle paraît loin du faste poussiéreux et plein de morgue d’un Charles X. Louis-Philippe dispose en outre de nombreux atouts : richesse, image moderne et séduisante, force et densité des réseaux parisiens, notamment en milieu parlementaire. L’urgence, pour le fils de Philippe Égalité, est de rompre avec la tradition absolutiste de droit divin. Une Constitution nouvelle est promulguée. « Désormais la Charte sera une vérité », déclare le roi.
Après des débuts chaotiques, les cinq premières années de la monarchie de Juillet apportent une concrétisation du régime parlementaire sous l’impulsion déterminante des doctrinaires, fascinés par le modèle anglais : Casimir Perier, puis le triumvirat formé après sa mort par Guizot, Thiers et Victor de Broglie. Le vrai pouvoir n’est pas entre les mains du souverain mais entre celles d’un gouvernement solidairement responsable devant les Chambres. Cette nouveauté institutionnelle semble marquer la victoire du libéralisme avancé sur le conservatisme passé mais elle sera source d’instabilité et de tensions entre le souverain et ses ministres.
Autre rupture avec l’Ancien Régime, le préambule de la nouvelle Charte constitutionnelle du 7 août 1830 précise que « Louis-Philippe d’Orléans » est « appelé au trône » comme « roi des Français », sans qu’il soit fait mention de sa position dynastique par rapport à Charles X. Dans le même esprit, l’article 67 révisé stipule que « la France reprend ses couleurs », à savoir la cocarde tricolore. D’une manière éclatante, diverses mesures visent à souligner la victoire de l’ordre légal sur l’arbitraire bourbonien. Enthousiaste, le Journal des débats souligne dès le 10 août que « 1830 vient de couronner 1789 ».
Élevé sur le trône par une révolution des idées, Louis-Philippe sait aussi qu’il bénéficie du soutien des classes moyennes. Dans son discours du trône du 31 janvier 1831, il déclare : « Nous cherchons à nous tenir dans un juste milieu également éloigné des excès du pouvoir populaire et des abus du pouvoir royal. »
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 20:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 22:17 (2012)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français Répondre en citant

Au jeu des sept erreurs, voici le cheval de Troyes (Troie)
Quoique Bourbon(1)”, le roi(2) Louis-Philippe,

Hier vous n’étiez qu’une foule / Vous êtes un peuple aujourd’hui: C'est fou comme il réfléchit devant son miroir, ce fils de général espagnol.

Dans le même esprit, l’article 67 révisé stipule que « la France reprend ses couleurs(3) », à savoir la cocarde (blason tiercé empale) tricolore. D’une manière éclatante, diverses mesures visent à souligner la victoire de l’ordre légal sur l’arbitraire bourbonien.

 Enthousiaste, le Journal des débat souligne dès  l'août, d'apprendre aux élèves qui ont le courage de se rebeller à l'autorité (sic)  que « 1830 vient de couronner 1789 ».
_________________


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 06:52 (2012)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français Répondre en citant

Henryk a écrit:



 Enthousiaste, le Journal des débat souligne dès  l'août, d'apprendre aux élèves qui ont le courage de se rebeller à l'autorité (sic)  que « 1830 vient de couronner 1789 ».


Okay la chose la plus importante Okay


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 21:01 (2012)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français Répondre en citant

On ne peut considérer Louis Philippe, Roi des Français, comme un roi légitime. Il prend le pouvoir par félonie en abusant de la confiance de Charles X, dernier Roi sacré. Désireux de montrer sa rupture avec la monarchie traditionnelle, l'usurpateur à préfère se faire proclamer roi des français par la chambre des députés, et il reprend le drapeau tricolore issue de la révolution. La monarchie traditionnelle ne peut se concevoir avec toute forme de constitution. Cela rend le monarque prisonnier d'un système, d'un groupe, d'un parti! Or le principe même du Roi est d'être au dessus des clivages. Il est le père de tous, de tout les français. L'acte fondateur de la république étant le régicide du 21 janvier 1793. Nous ne pouvons en tant que royaliste sincère prétendre prendre pour héritage tel ou tel point bon ou pas du système issu de cette révolution satanique. À l 'inverse des orléanistes qui n'ont eu de cesse de reprendre à leurs comptes les pseudo-acquis de ce régime  qui en 200 ans à détruit ce que les rois de France ont mis 15 siècles pour bâtir. Cette communion entre le Roi et son peuple par le biais du sacré ou le souverain tient son pouvoir de Dieu! Louis-Philippe a préféré le tenir des députés! Ce qui caractérise l'oeuvre des orléanistes à été et demeure de royalise le système republicain. Et on peut se dire qu'au final, ils ont été bien mal inspiré, après intrigues, trahisons, se mettant au service des révolutionnaires ils sont passés eux a la trappe une fois qu ils n' avaient plus d'utilité pour la cause révolutionnaire. 
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 06:15 (2012)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français Répondre en citant

L'usurpation n'a jamais porté chance à celui qui l'incarne, le roi des Français est mort en exil...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 20:24 (2012)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français Répondre en citant

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5543255w/f18.image.r=légitimiste.lang…

un partisan du comte de Chambord fait un rapport à la léon Daudet sur aout 1830
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:29 (2016)    Sujet du message: Louis-Philippe l'usurpateur ou le roi arriviste des français

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com