Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 20:11 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

La noblesse

Il faut considérer la Noblesse, comme un des principaux nerfs de l’État, capable de contribuer beaucoup à sa conservation et à son établissement.
Elle a été depuis quelque temps si rabaissée par le grand nombre des Officiers que le malheur du siècle a élevés à son préjudice, qu’elle a grand besoin d’être soutenue contre les entreprises de telles gens.

L’opulence et l’orgueil des uns accablent la nécessité des autres, qui ne sont riches qu’en courage, qui les porte à employer librement leur vie pour l’État, dont les Officiers tirent la subsistance.
Comme il les faut soutenir contre ceux qui les oppriment, il faut avoir un soin particulier d’empêcher qu’ils ne traitent ceux qui sont au-dessous d’eux, comme ils sont traités des autres.

C’est un défaut assez ordinaire à ceux qui sont nés dans cet Ordre, d’user de violence contre le peuple, à qui Dieu semble avoir plutôt donné des bras pour gagner sa vie, que pour la défendre.
Il est très important d’arrêter le cours de tels désordres par une sévérité continue (...)


Ceux qui étant préjudiciables au public, ne lui sont pas utiles, il est certain que la Noblesse qui ne lui sert point à la guerre, n’est pas seulement inutile, mais à charge à l’État, qui peut en ce cas être comparé au corps qui supporte le bras paralytique comme un faix qui le charge, au lieu de le soulager.

Comme les Gentilshommes méritent d’être bien traités lorsqu’ils sont bien, il faut leur être sévère s’ils manquent à ce à quoi leur naissance les oblige ; et je ne fais aucune difficulté de dire, que ceux qui dégénérant de la vertu de leurs aïeuls, manquent de servir la Couronne de leurs épées et de leur vies avec la constance et la fermeté que les Lois de l‘État requièrent, mériteront d’être privés des avantages de leur naissance, et réduits à porter une partie du faix du peuple.

L’honneur leur devant être plus cher que la vie, il vaudrait beaucoup mieux les châtier par la privation de l’un que de l’autre.

Ôter la vie à des personnes qui l’exposent tous les jours pour une pure imagination d’honneur est beaucoup moins que leur ôter l’honneur, et leur laisser la vie, qui leur est en cet état un supplice perpétuel.
S’il ne faut rien oublier pour maintenir la Noblesse en la vraie vertu de ses pères, on ne doit aussi rien omettre pour la conserver en la possession des biens qu’ils lui ont laissés, et procurer qu’elle en puisse acquérir de nouveaux.
_________________


Dernière édition par Henryk le Mer 31 Oct - 22:32 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Sep - 20:11 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 20:26 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Voilà que vous citez Richelieu maintenant! c'est bizarre, je croyais que vous ne l'aimiez pas, celui qui avait détruit les Dévots et brisé la Noblesse et rasé les Chateaux! 
Mais peut-etre est-ce pour cela que vous ne l'avez pas cité comme auteur de ces lignes!!!!!!
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 21:52 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Pouvez vous me donnez votre avis sur ce texte? Quelqu'un qui est arrivé au faît de la noblesse par sa qualité d'orateur, et sa mémoire, puisse porter un regard neuf (sic) sur ses pairs, n'est ce pas ce qu'il expose?
_________________


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 18:50 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Que dire? 
Je ne puis qu'approuver ce que dit Richelieu, puisque c'est ce que je pense. Malheureusement, comme le dit Richelieu certains nobles déshonorent leur Naissance et ils doivent être sanctionnés. Croyez vous réellement que le Cardinal ait fait tomber des têtes par plaisir? Il n'a fait que suivre la plupart de ses predecesseurs jusquà Henri IV qui a fait executer son ami le maréchal de Biron (http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gontaut-Biron). 


je vous donne cette citation de Pie IX : "la noblesse et le clergé sont le soutien des trônes" ainsi qu'une page qui j'en suis sur vous interessera:
http://www.pliniocorreadeoliveira.info/LN França/2003_LN_Fr_Document_IV.htm



En espérant avoir répondu à votre question. Surprised
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 20:39 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Croyez vous réellement que le Cardinal ait fait tomber des têtes par plaisir? plutôt par intérêt. 

Il fit ce qu'il put pour que Louis XIII ne fasse pas la révocation de l'édit de Nantes par la guerre de trente Ans voulue par sa politique.


Richelieu se rapproche de l'Anglois, pour faire échouer le mariage du prince de Galles et de l'infante.


Il renouvelle l'alliance hollandaise.





Urbain VIII blama ces alliances... et des précheur comme St Canisuis oeuvrèrent en Allemagne...

La politique de Richilieu (comme celle de Mazarin) s'est attaqué aux fondements de l'Oeuvre de Charité Française.



Il veut faire des coupables, passables de morts,  dans ces manieurs d'estocs, par une morale volée à la noblesse et des écrits qui ne sont peut être pas de lui, pour faire sa propre politique. C'est bien, dans ce cas,  une politique réductrice du poignard (de la main de Justice) planté dans le dos de ses opposants.

_________________


Dernière édition par Henryk le Mer 12 Sep - 11:32 (2012); édité 5 fois
Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 20:44 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

je ne vois pas le rapport! Montmorency-boutteville et Montmorency  (tout court) n'avaient rien de protestant!!! 
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 21:06 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Restons en à Richelieu cher comte...
_________________


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 21:10 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

excusez- moi mais votre precedent message ne s'était pas affiché completement ou j'en ai vu qu'une partie ou vous l'avez édité! toujours est-il que je n'avais vu que les deux premieres lignes! 
si vous permettez je répondrai demain, car il se fait tard! Neutral
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 21:29 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

"Je promis au roi"  dit Reichelieu, dans son Testament,
"d'employer toute mon industrie et toute l'autorité qu'il lui plairait me donner pour ruiner le parti huguenot, rabaisser l'orgueil des grands, réduire tous les sujets en leurs devoirs, et relever son nom dans les nations étrangères, au point ou il pouvait être". En d'autes terme, ruine de l'aristocratie et du protestantisme, voila pour la politique intérieure. mais ruiner les grands sous prétexte, de dégager et d'affranchir le trône, c'était en saper les étais et les remparts naturels, et ouvrir une voie libre et facile à tous ces ennemis.
                    
 Et une aristocratie étant toujours nécéssaire dans un état, c'etait susciter d'abord l'aristocratie de la bourgeoisie, c'est à dire de la médiocrité égoïste et jalouse; ensuite l'aristocratie de la plèbe, c'est à dire des convoitises sensuelles et grossières (personnages des pièces de Molière) .Dans tous les cas, c'est un ferment pour les révolutions et l'anarchie. C'est rendre la France, le Royaume acephale, dés qu'elle ne serait plus gouvernée par un ministre de génie(sic) comme Richelieu ou Mazarin; c'est effacer la distinction et la générosité des moeurs, abaisser la bonne marche de l'entité (ab solus) royale.
_________________


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Sep - 17:38 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Désolé de vous répondre si tard, mais j'étais occupé et il fallait laisser retomber la tension Surprised


pour faire court:


1229, début du règne de Saint Louis: soulèvement de Grands du Royaume pour accaparer le pouvoir
1334: Robert d'Artois entraine le roi d'Angleterre à la guerre contre la France dans l'espoir de récupérer son comté d'Artois
Guerre de Cent ans: la lutte entre les Orléans-Armagnac et les Bourgogne déchirent la France pour s'arroger le pouvoir!
1440: Praguerie: les Grands (dont le Dauphin) se révoltent contre Charles VII
1465: Ligue du Bien-Public! la plupart des Grands se révoltent contre Louis XI
1485-1488:Guerre Folle: soulevement des grands contre la régence d'Anne de Beaujeu
1523 trahison du Connétable de Bourbon qui s'engage au service de Charles Quint
Guerres de Religion: Les nobles se divisent en 2 camps et servent leurs interets et non plus le Roi!
1600-1602: Conspiration du Maréchal de Biron contre Henri IV


Ce court survol historique montre que les Grands (ne parlons pas de la Noblesse en général) ont été souvent en révolte contre le pouvoir Royal. Avant la politqiue des Capétiens Chacun cultivait ses interets dans sa province! Les Capétiens unificateurs contrèrent cela et gènerent les Grands du Royaume qui auraient bien aiméconserver leur independance de la fin de l'époque Carolingienne. 
Cen n'est pas Richelieu qui a commencé à "Casser" les nobles, mais des rois comme Charles VII ou Louis XI l'ont précédé. Il n'a fait que continuer cette politique Royale! Comment gouverner un Pays où chaque Homme un peu puissant se rebelle et oblige le Roi à lancer une armée à ses trousses?


Si la Noblesse s'était rangée docilement derrière le Roi et avait continué son travail de d'administration et son métier guerrier les souverains successifs n'auraient pas eu à la combattre. Les Grands ont fait leur propre malheur. 
 
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Sep - 20:46 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Comte de Chinon a écrit:
Avant la politqiue des Capétiens Chacun cultivait ses interets dans sa province! Les Capétiens unificateurs contrèrent cela et gènerent les Grands du Royaume qui auraient bien aiméconserver leur independance de la fin de l'époque Carolingienne.  Cen n'est pas Richelieu qui a commencé à "Casser" les nobles, mais des rois comme Charles VII ou Louis XI l'ont précédé. Il n'a fait que continuer cette politique Royale! Comment gouverner un Pays où chaque Homme un peu puissant se rebelle et oblige le Roi à lancer une armée à ses trousses?


C'est une question qu'il est très difficile de résoudre en quelques lignes, tant il est particulièrement ardu de trouver le juste équilibre politique qui va permettre au Roy d'affirmer son autorité nécessaire à la paix dans le Royaume, sans pour autant empiéter sur les droits légitimes et naturels des corps intermédiaires qui seuls garantissent la particularité et l'identité de la province... La Monarchie capétienne a approché, a parfaitement incarné même à certains moments de l'histoire cet idéal politique indispensable pour le bon fonctionnement de la cité catholique.  


Dans une certaine mesure, oui c'est vrai la politique conduite par Richelieu était nécessaire pour pacifier le Royaume et garantir le bien commun, c'est l'unité qui procure la paix et le bien être collectif. Le Roy se doit d'être le modérateur de la nation (la nation dans son sens traditionnel), un apaiseur comme se plaisait à le dire Saint Louis, le souverain incarne une autorité légitime et paternelle.
Là où Richelieu a peut être été trop loin dans sa stratégie visant à affaiblir les velléités autonomistes, c'est de raser systématiquement des milliers de châteaux ce qui a eu pour effet de ramener la noblesse à Versailles "pensant" mieux la contrôler..., parce qu'il est évident que ce n'est pas là qu'était sa place... Je pense qu'il a posé, (sans se douter en son temps ce que ceci allait produire dans le futur), les premières bases de la "centralisation", de l'Etat nation. 

La Monarchie doit se méfier de deux dangers potentiels :

- Le centralisme qui dépossède à terme le Monarque au profit des droits de la Nation (c'est la patrie des révolutionnaires) ; c'est la souveraineté nationale des jacobins.

- Le régionalisme, qui n'est ni plus ni moins qu'une forme de nationalisme local. Ses partisans actuels tentent de reproduire d'ailleurs bien souvent ce qu'ils ont la prétention de combattre, c'est à dire le schéma politique des jacobins sur une plus petite surface.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 09:31 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Dans le Royaume de France, il existait ce que l'on peut appeler 3 ordres!
le domaine spirituel, les oratores ( ceux qui prient)
le domaine noble, les bellatores (ceux qui combattent)
le domaine du peuple, les laboratores (ceux qui travaillent)
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 11:19 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Je  ne pense pas que le But de Richelieu était de ramener la Noblesse à Versailles (qui d'ailleurs n'existait pas à cette époque), mais plutôt de supprimer les points d'appuis d'éventuelles révoltes et par là oter l'envie de ces révoltes. Quand on pense qu'un Montmorency possedait 600 places fortes il y a de quoi se dire qu'il avait raison. Les palces fortes devenaient de véritables bastions pour les révoltés.
Ce n'est pas Richelieu qui a commencé la "centralisation" de l'Etat, mais un Roi comme Louis XI l'a fortement engagée.


Ne disait-on pas: "Une Foi, une Loi, un Roi"
Là ou le peuple a le devoir de d'obeir, je ne vois pas pourquoi les Nobles ne le devraient pas! le fait de servir à la guerre (leur fonction première) ne leur enlève pas le devoir d'etre soumis. Par ailleurs, Il y avait beaucoup de disparités sur le plan légal, commercial, etc... entre les différentes provinces que les Monarques successifs n'ont cherché qu'à faire disparaitre, ou tout au moins atténuer, pour une plus grande unité du Royaume, ce qui n'empechait pas chaque région de garder ces particularismes et coutumes.


Les 2000 chateaux rasés sur ordre de Richelieu ont peut-être été trop nombreux, mais il le fallait certainement pour calmer la noblesse, tout au moins les Grands. De plus toutes les régions n'ont pas été autant frappées.IL serait interessant d'avoir une étude à ce sujet. Enfin , peut-être valait-il mieux raser des chateaux que de décapiter toutes la noblesse, car à y bien regarder les executions n'ont pas été aussi nombreuses que cela! Certaines furent retentissantes, mais peu nombreuses.     
  
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 16:13 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Comte de Chinon a écrit:
Je  ne pense pas que le But de Richelieu était de ramener la Noblesse à Versailles (qui d'ailleurs n'existait pas à cette époque), mais plutôt de supprimer les points d'appuis d'éventuelles révoltes et par là oter l'envie de ces révoltes.

Je n'ai pas affirmé que c'était là son but recherché, mais que sa politique un peu trop appuyée a eu pour effet sur le long terme de ramener par la suite (donc pas d'erreur d'anachronisme) la noblesse sur Versailles, et ainsi permettre à une partie de celle-ci de se coaliser contre l'autorité royale d'une autre manière.  

Comte de Chinon a écrit:
Ce n'est pas Richelieu qui a commencé la "centralisation" de l'Etat, mais un Roi comme Louis XI l'a fortement engagée.


Engager la centralisation ? Louis XI ? Non, je n'irai pas jusque là. Le Roi de France a le devoir d'exercer la justice et de protéger sa couronne des dangers (c'est ce qu'a fait tout simplement Louis XI), parce que c'est en lui seul que réside la souveraineté. Le tout est que la riposte royale soit proportionnée à la faute sans jamais verser dans l'excès... C'est le devoir légitime du Monarque par rapport au bien commun, que de réduire un pouvoir qui cherche à constituer une Fronde, et donc un renversement de l'institution.
 
Mais encore une fois, j'en conviens volontiers, ce rapport de force est très difficile à ajuster. C'est le fameux juste milieu évoqué en tête de mon premier message sur ce sujet, c'est cet équilibre qu'il faut trouver et entretenir.

Comte de Chinon a écrit:
Les 2000 chateaux rasés sur ordre de Richelieu ont peut-être été trop nombreux, mais il le fallait certainement pour calmer la noblesse, tout au moins les Grands.   


Pour en revenir au titre du sujet, la noblesse ne trouve de justification à son existence qu'à la place qui est la sienne, en voici je pense la meilleure définition. Comme toutes les autres catégories sociales de population d'ailleurs au sein de la cité (Du Royaume).

Vous avez raison, elle ne doit pas sortir de ce cadre, le Roy de France ne peut la laisser exercer un contre-pouvoir à sa propre politique ; car les tumultes de l'histoire nous montrent bien, que lorsqu'elle est allée sur ce terrain, c'était au nom de ses propres intérêts (donc contraires à ceux du Royaume et donc au bien commun). 

Comte de Chinon a écrit:
Ne disait-on pas: "Une Foi, une Loi, un Roi"
 


Oui c'est vrai, un seul baptême celui de Clovis puis de la conversion des Francs, et une seule Foi.

Clovis le premier de nos rois, est bien le fondateur de notre civilisation, cependant nous ne répétons pas assez que rien n'aurait été possible sans son baptême. Il a su par sa force et par son intelligence politique, combiner à merveille les éléments culturels de la civilisation romaine avec les valeurs énergiques des Francs.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 19:09 (2012)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu Répondre en citant

Vous avez raison Mavendorf, j'avais lu un peu trop vite la partie de votre post concernant "l'envoi" de la noblesse à Versailles! c'est la conséquence de la Politique de Richelieu et non une volonté profonde de sa part. désolé de cette erreur de ma part!

Pour la centralisation de Louis XI je ne l'entends pas comme une centralisation Moderne, mais par une prise d'influence plus important des rois sur la politique économique et l'organisation du Pays. L'instauration de la Poste, l'établissement de foires par ordre royal, etc me font penser à une certaine centralisation, meme si le terme n'est peut-etre pas très approprié. Ensuite l'Ordonnance de Villers-Coteret en est la continuation. enfin il me semble!!! j'aimerai votre avis la-dessus

et pour finir avec la noblesse, je remets cette citation de Pie IX:

"La Noblesse et le Clergé sont le soutien des Trônes"
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:42 (2016)    Sujet du message: La noblesse et la politique vues par le cardinal de Richelieu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com