Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La dérive constitutionnelle dans le mariage H....
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1113, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 738
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 07:36 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Sur "le salon beige" je relève ces remarques de Bernard Antony :


« (...) comment ne pas voir qu’avec son obsession que ce combat ne soit pas taxé d’homophobie la frénétique Frigide Barjot, qui est par ailleurs atteinte d’une sacrée dose de pathologie « fachophobique », veut en tout temps, en tout lieux, donner la parole à ses amis zomos. Moyennant quoi, avec son usage d’une rose subliminalité, elle procède à une fantastique opération de promotion de la normalité et de la fierté homosexuelle.

De même, comme l’a remarquablement écrit Jeanne Smits dans son blog,elle commet le tour de force, nous le reconnaissons volontiers, de faire proscrire toute pancarte catholique dans une immense manifestation dont la piétaille, dont je fais partie, est catholique à 98%. Mais elle donne la parole à des orateurs parlant, « es-qualité » en effet, en tant que juif, protestant, musulman. En revanche, pas d’orateur catholique en tant que catholique ! [Bernard Antony oublie Antoine Renard, président des AFC,NDPC]. Le « catho » qui voudrait parler en tant que « catho » se ferait immanquablement traiter par elle de « facho ». » 


 
Mais ne nous faisons pas d'illusions : cette demi lucidité ne sert ensuite qu'à déplorer qu'on ne donne pas la parole aux représentants du FN !!! 
 

_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Mar - 07:36 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 09:27 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Voila le vrai visage de la démocratie. Petite analyse, certes écrite par des personnes ne reflétant pas nos convictions ni notre combat, mais qui à l'intérêt de relever les incohérences du système :

"Petites réflexions sur la Manif pour tous

 


Photo : http://www.lamanifpourtous.fr
De Bolotnaïa aux Champs-ElyséesCe dimanche 24 mars à Paris des centaines de milliers de français ont défilé pour montrer leur désaccord envers un projet de loi autorisant le mariage pour les couples homosexuels. La précédente manifestation à Paris avait été un énorme succès et rassemblé 340 000 manifestants selon la police et un million selon les manifestants.
Ce dimanche 24 mars, le fossé s’est encore agrandi puisque les organisateurs revendiquent 1,4 millions de participants et la police 300 000 manifestants. Des différences d’estimations risibles (voir ici ou ) et qui dépassent largement la bataille des chiffres auxquels s’étaient livrés les autorités russes et les manifestants hostiles au pouvoir en 2011, batailles des chiffres qui avaient entrainé des accusations de désinformation massive à l’encontre du pouvoir.
A titre de comparatif avec la Russie cela aurait amené à une manifestation de 2,5 millions de personnes à Moscou. Lorsqu’on sait que 70 000 manifestants en Russie avaient suffi à ce que de nombreux journalistes et commentateurs français parlent de « printemps russe » ou « d’aube du système Poutine » (il est intéressant plus d’un an après de voir à quel point ces prévisions sont justes…), on se demande comment ceux-ci interprètent les deux gigantesques manifestations de ce début 2013.
La manifestation s’est déroulée dans le calme même si quelques incidents (voir aussi ici et ) ont eu lieu, entrainant la mise en garde à vue de 6 personnes. Les manifestants faisaient face à une interdiction par la préfecture de Paris de défiler sous l'Arc de triomphe et les Champs-Élysées, le pouvoir tablant sur une participation en baisse et cherchant à décourager les manifestants. Pas de chance, le peuple français a envahi l'avenue de la Grande Armée, la place de l'Étoile et même l’avenue Foch. Certains manifestants (incluant des femmes avec poussettes et des personnes âgées) qui ont tenté de pénétrer sur des périmètres interdits ont été repoussés par la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes et un député a même été gazé.
Comment ne pas s’étonner du manque de réaction de nos journalistes pourtant toujours prompts à dénoncer les injustes et arbitraires arrestations qui ont soit disant lieu le 31 de chaque mois en Russie, à Moscou, lorsqu’une dizaine de manifestants et de militants anarchistes sont arrêtés (sans gaz ni violences) par la police russe pour des rassemblements interdits au centre de Moscou ? On peut en effet essayer d’imaginer le scandale international qui se profilerait si un député d’opposition anti-Poutine était gazé comme cela fut le cas pour Christine Boutin. Mais les lecteurs de La Voix de la Russie savent bien à quel point la Russie est régulièrement victime du double standard médiatique le plus odieux qui soit.
Le conflit des deux France
La forte mobilisation sur un sujet de société comme le mariage pour tous prouve sans doute non seulement l’extrême politisation du peuple français mais aussi la détermination et la grande capacité de la France conservatrice à se mobiliser pour des sujets qui lui semble essentiels, et ce malgré la crise économique terrible que connaît le pays : 99 500 emplois ont été détruits en France en 2012 et selon Natixis le premier semestre 2013 devrait voir 75 000 destructions d’emplois supplémentaires, pendant que 9 millions de personnes sont déjà à la recherche d’un emploi.
Le mariage n’est pas seulement pour beaucoup de français une institution fondamentale, mais également le garant moral et juridique de cette institution clef qu’est la famille, en vue de faire des enfants. On oublie du reste souvent que le mariage n’est en France pas interdit aux homosexuels et permis aux hétérosexuels, il est juste interdit (pour l’instant) aux gens de même sexe, peu importe que ceux-ci soient homosexuels, bisexuels ou hétérosexuels. Deux homosexuels de sexe différent ont parfaitement le droit aujourd’hui de se marier, de la même façon que deux hétérosexuels de même sexe n’ont pas le droit de se marier.
François Hollande, dont la côte de popularité ne cesse de baisser et frôle aujourd’hui les 31 % devient donc le président le plus impopulaire de la Vème république après seulement 10 mois de fonctions. Il est intéressant de se demander jusqu'à quel niveau la popularité du président d’une république présidentielle peut baisser pour que le pays reste gouvernable et son président légitime. En arrivant à faire se mobiliser contre lui deux fois un million de manifestants en l’espace de deux mois, celui-ci vient donc de battre un record et involontairement sans doute de redonner vie à l’opposition essentielle entre les deux France. La première est la France qui se veut moderne et libérale, voir libertaire, principalement sur le plan des mœurs, et la seconde est la France conservatrice et traditionnelle, qui regroupe notamment les gens avec une plus forte sensibilité religieuse.
Soit la France laïque contre la France croyante, ces deux France qui vont sans nul doute à l’avenir avoir de plus en plus l’occasion de se faire face."

source : http://french.ruvr.ru/2013_03_25/Petites-reflexions-sur-la-Manif-pour-tous/
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 27 Mar - 16:58 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Notre ami Lulo s'est lâché sur le sujet aujourd'hui sur son blog Légitime défense.
A lire ici : http://legitimedefense.hebergratuit.com/spip.php?article31

Morceaux choisis :
Citation:

il faut au moins reconnaître au gouvernement socialiste une réelle cohérence : contrairement à ses opposants, il a compris que la pratique découle toujours d’une théorie, et s’emploie à bien connaître l’ordre du monde avant de le mutiler.
- Soucieux de se conformer au réel, les légitimistes reconnaissent le même principe fondamental mais pour un usage inverse. L’étude des faits permet d’approfondir une théorie héritée des siècles précédents, dont on tire à la fois une capacité d’analyse rigoureuse et une pratique sûre, dégagée de toute compromission. La véritable efficacité réside dans la connaissance du réel, et non dans un activisme illusoire qui se trompe lui-même.
D’ailleurs, c’est là que réside la principale différence entre les légitimistes et les autres royalistes, qui, dans leur immense majorité, se sont précipités à la Manif’ pour tous, qu’il s’agisse de Pierre Jeanthon du CER, des maurrassiens de l’Action Française ou des libéraux de l’Alliance Royale.
Les honteuses contradictions de ces derniers montrent assez que la restauration de la France n’est pas au bout des Champs-Elysées : les royalistes doivent d’abord se distinguer par leur pratique politique. Celle-ci ne doit pas être volée chez l’ennemi mais en parfaite cohérence avec une théorie, qui ne saurait être que solidement fondée. La crédibilité, et en fin de compte la véritable efficacité, sont à ce prix.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Avr - 21:39 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

bonsoir


En 1998,
la garde des Sceaux Guigou, défend un texte qu’elle n’a pas rédigé,
juste rendu juridiquement et politiquement acceptable.
Elle a menti comme une arracheuse de dents
en affirmant que le Pacs n’ouvrirait jamais, mais au grand jamais,
le mariage ni l’adoption aux homosexuels.
« La fin justifiait les moyens », a-t-elle expliqué lors de la sauterie des dix ans du Pacs.
Il y a des baffes de routiers qui se perdent.
 
En 2013,
15 ans après,
on voit bien que ça recommence exactement pareil avec le mariage homo :
« Il n’y aura pas la PMA tant que je serai président »...
Or chacun sait que
dès que le mot « mariage » sera applicable aux unions homos,
PMA et GPA seront imposées à la France
par la Cour européenne des droits de l’homme,
acquise à l’idéologie du gender.
 
Procréation Médicalement Assistée pour les femmes doubles
ou femmes miroirs
dont une des deux qui fait la femme se fait inséminer
et porte le bébé d’un père inconnu.
Gestation Pour Autrui pour les hommes doubles
ou hommes miroirs
dont un des deux qui fait l’homme est donneur de ses gênes.
Ils louent l’utérus de femmes pauvres via des cliniques spécialisées
qui font leur fortune en vendant les bébés nés par césarienne
d’une mère qui restera inconnue de l’enfant. 
 
Qu’est-ce que la Cour européenne des droits de l’homme ?
le 11 01 2013
La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) n’est pas une institution de l’Union européenne.
C’est une juridiction auprès du Conseil de l’Europe
  chargée de veiller au respect de la Convention européenne de sauvegarde des "droits" de l’homme 
  et des libertés fondamentales de 1950 par les 47 États qui l’ont ratifiée.
Élaborée au sein du Conseil de l’Europe, cette Convention, signée le 4 novembre 1950,
s’inscrit dans le droit fil de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.
Depuis son entrée en vigueur (1953), quatorze protocoles additionnels ont été adoptés,
ajoutant des droits et libertés à ceux reconnus dans le texte initial, comme l’interdiction générale
de toute discrimination    
 
Discrimination  
Distinction entre individus ou groupes d’après certains caractères particuliers (sexe, origine...) 
aboutissant à une inégalité. (Protocole no 12).
 
Donc les caractéristiques naturelles des personnes
selon leur naissance et leurs géniteurs naturels
sont considérées comme un inégalité et donc une discrimination.
selon cette Cour.
Peut-être faudrait-il un monde de clones alors pour ne point avoir de distinction particulière
entre individus, selon la Cour des droits sans les devoirs.
clones de qui ?
De quoi rendre fous les douaniers dans les aéroports
quand sur les passeports ils auront tous le même visage et un nom différent ?
Alors il faudrait leur donner à tous le même nom, pour ne pas faire de discrimination.
Mais le nom de qui ?
 
La CEDH, créée par la Convention, a été mise en place en 1959.
Elle siège à Strasbourg et se compose d’un nombre de juges égal à celui des États contractants,
soit 47 juges, élus pour 6 ans.
 
 
Ces magistrats sont totalement indépendants, ils siègent à titre individuel
et ne représentent pas l’État au titre duquel ils sont élus.
 
La Cour a une compétence obligatoire,
c’est-à-dire que tout État contractant doit se soumettre à sa juridiction.
 
La Commission européenne des droits de l’homme, qui l’assistait à l’origine,
a fusionné avec la CEDH en 1998.
Depuis, la CEDH siège de façon permanente.
 
Tout État signataire de la Convention
et, depuis 1998, toute personne résidente (particulier, association…)
s’estimant victime   
Victime    Personne qui subit personnellement et directement un préjudice physique,  
moral ou matériel, du fait d’une infraction pénale.
 
d’une violation de la Convention et qui a épuisé les voies de recours devant les juridictions de son pays,
peuvent saisir la Cour. 
Les affaires sont instruites selon une procédure contradictoire et publique.
À défaut de solution amiable,
la Cour prend un arrêt que l’autorité nationale mise en cause est tenue d’appliquer.
Aujourd’hui, la croissance du nombre des requêtes individuelles
(plus de 50 000 nouvelles requêtes chaque année)
allonge, parfois de façon considérable, les délais de jugement.
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 22:52 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Publié le 27/05/2012

La dictature du gender psychopathe  

La Suède tente de se débarrasser de ses «il» et «elle» 
en les remplaçant par le pronom neutre «hen».

Beaucoup font pression pour que la nation nordique 
ne soit plus simplement sexuellement égalitaire, 
mais devienne sexuellement "neutre".

Selon cette idée, le gouvernement et la société ne devraient plus tolérer la moindre distinction entre les sexes. 
pour mettre sur un piedestal ces individus pour qui l'identité ne relève ni du masculin ni du féminin, 
y compris en autorisant n'importe quel type de couple à se marier. 

Pour de nombreux militants de la "neutralité" c'est-à-dire sans nature clairement définie, 
la société devrait viser à effacer totalement les rôles, 
y compris aux niveaux les plus terre-à-terre. 
Ces militants font du lobbying pour que les parents 
puissent choisir n'importe quel prénom pour leur enfant 
(actuellement, la Suède reconnaît officiellement 170 prénoms unisexes). 

L'idée consiste à ne pas lier les prénoms au genre masculin ou féminin 
et autoriserait donc les parents à appeler, par exemple, une fille Jack 
ou un garçon Lisa.  
 
Pourquoi ne pas marcher sur la tête au nom de l'égalité des pieds avec les têtes ? 

Une marque de vêtements pour enfants suédoise 
a supprimé les rayons «fille» et «garçon» de ses magasins, 
et l'idée d'habiller les enfants de façon neutre 
a été largement débattue sur la blogosphère parentale.

Pour un catalogue de jouets suédois, 
le changement consiste à présenter un petit garçon déguisé en Spiderman 
poussant un landau rose, 
tandis qu'une petite fille en jean conduit un tracteur jaune.
 
Mais que fait Superman ? 

La fédération suédoise de bowling a annoncé son intention 
de fusionner les tournois féminins et masculins
afin de "neutraliser" ce sport. 

Des politiciens sociaux-démocrates ont proposé 
l'installation de toilettes "neutres" 
pour que les citoyens ne soient plus obligés 
de se catégoriser en dames ou messieurs.

Dans de nombreuses écoles maternelles, 
toutes les références au genre masculin et féminin des écoliers ont été supprimées 
et le personnel choisit désormais 
de s'adresser aux enfants par leurs prénoms 
ou en utilisant le terme de «copains».

Ainsi, un enseignant va plutôt dire «bonjour les copains» 
ou «bonjour Lisa, Tom et Jack» 
au lieu de «bonjour les filles et les garçons». 

Ce qui répondrait aux directives du ministère de l'éducation nationale 
incitant les écoles maternelles 
à «contrer les schémas et les rôles sexuels traditionnels»

et à "offrir" (IMPOSER) aux enfants «des opportunités identiques de tester 
et de développer des aptitudes et des intérêts 
sans être limités par des stéréotypes sexuels».
 
AUTREMENT DIT DICTATURE DU GENDER DES ADULTES SUR DES PETITS ENFANTS INNOCENTS DE 2 ANS et demi

DICTATURE DU GENDER FOU
 
bientôt il faudra supprimer le mot "maternelle" selon ces tarés 
trop orienté maternité d'une maman

la Suède vient d’ouvrir une école maternelle baptisée Egalia, 
où les jeunes enfants, âgés de 1 à 6 ans, 
sont des « amis » mais plus des « filles » ou des « garçons ». 
L’usage de ces mots y est interdit. Vous avez bien lu : INTERDIT.  

de même que la lecture de contes de fées et tous les textes qui pourraient 
rappeler l’existence des réalités du masculin et du féminin qui ont fait l'histoire de leur pays. 
Les héros et les héroïnes.

Les histoires de preux chevaliers et de charmantes princesses ont été remplacées 
par des histoires où les parents jouent à la fois le rôle du père et de la mère.

extrait de l'article du nouvels obs :
"A Egalia, filles et garçons jouent ensemble à la dînette. 
Juste à côté, trônent des briques de Lego et d'autres jeux de construction, 
délibérément placés à cet endroit pour s'assurer 
que les petits élèves n'érigent pas de barrière mentale entre la cuisine et la construction.

Cette école entend tout particulièrement 
IMPOSER PAR LA FORCE aux enfants normaux à cet âge
un environnement DENATURE pour les OBLIGER à devenir 
homos, bis, ou transgenres, 
sous le prétexte hypocrite de satisfaire l'orgueil démesuré d'adultes fous à lier
 
qui se cachent lâchement derrière une soi disant tolérance IMPOSEE A TOUS 
IMPOSEE aux adultes non déréglés
et IMPOSEE aux enfants non déréglés dans leur innocence enfantine
pure et naturelle d'être né garçon ou d'être né fille
par la volonté de la nature (pour ceux qui ne croient pas en Dieu Créateur de la Vie). 
 
 
Ces adultes fous se cachent derrière une idéologie de soi-disant "neutralité"
qui est la négation de la réalité de la nature humaine
pour IMPOSER par la force à des petits enfants DES LA MATERNELLE 
les choix des adultes.

C'est PSYCHOLOGIQUEMENT CRIMINEL.
 
La directrice Lotta Rajalin. d'une bibliothèque, elle sort un livre sur deux girafes mâles 
en mal d'enfants jusqu'à ce qu'elles trouvent 
un oeuf de crocodile abandonné.

Défendre l'instillation du poison mental de telles valeurs mensongères au plus jeune âge 
relève DE LA DICTATURE MENTALE LA PLUS POURRIE QUI SOIT.

Les Verts suédois ont même suggéré la mise en place de «pédagogues du genre» 
dans toutes les écoles maternelles de Stockholm, la capitale, 
afin qu'ils puissent agir en «chiens de garde» du processus.
Quelle liberté formidable ! 

En voulant absolument « libérer » les enfants suédois de comportements soi-disant « normatifs », 
les partisans de la « neutralité » sexuelle 
les soumettent par la force des choses et des faits à tout un ensemble d’interdits et d’orientations 
et de nouvelles normes IMPOSEES 
par des adultes fous à lier.

Certains jeux deviennent tabous, 
le langage se voit orienté, 
avec beaucoup d’interdits,
et les interactions et les attitudes des enfants 
sont scrupuleusement observées, épiées, 
par les "enseignants". 

Une école suédoise a jeté toutes ses petites voitures 
car selon les adultes les garçons y assignaient des «codes genrés» !

Une autre école maternelle a préféré supprimer toutes les plages de «jeu libre» 
de son emploi du temps 
car, comme l'a expliqué un de ses « pédagogues », 
c'est quand les enfants sont livrés à eux-mêmes 
que «naissent et s'enracinent les stéréotypes sexuels. 
Donc selon cette tache, supprimer le jeu libre supprimerait un comportement naturel
jugé indésirable par les adultes en mal de folie.

Le moindre petit détail des interactions enfantines est soumis à la microgestion d'adultes 
préoccupés de détruire au lieu d'aider les enfants à se construire, 
des adultes qui en viennent à problématiser l'existence des enfants 
dans ses aspects les plus anodins,

le type de jeux qu'ils jouent 
ou le genre de chansons qu'ils ont l’ AUTORISATION de chanter 
les livres qu’ils ont l’OBLIGATION de lire, qu' ils n’ont PAS la liberté de CHOISIR,
mais seulement la liberté hautement surveillée de SUBIR les choix des adultes. 
 
égalité et neutralité jusque dans la folie psychiatrique des adultes. 
Ils veulent maintenant conditionner dès le plus jeune âge des petits enfants
aux dérives des adultes.
 
C'est quoi la prochaine étape : tous des clones de laboratoire asexués ?  
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 00:13 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Tocqueville (même s'il n'était pas contre-révolutionnaire lui-même) disait que plus les égalités se généralisent, plus les inégalités (ou ce qui paraît être des inégalités à vrai dire) deviennent insupportables. Ce que vous rapportez, Michaël, est une preuve supplémentaire de ce phénomène constaté, ainsi que du "délire" que cela peut occasionner. Ces gens accordent plus d'importance au social qu'au naturel, alors que la société est un élément de la nature de l'humanité et non l'inverse évidemment.
D'ailleurs, je me demande comment et sous quelle forme cela pourrait se répandre chez nous (en espérant que ce ne soit jamais le cas!), sachant que la langue française n'a pas de pronom neutre...
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 17:16 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:

D'ailleurs, je me demande comment et sous quelle forme cela pourrait se répandre chez nous (en espérant que ce ne soit jamais le cas!), sachant que la langue française n'a pas de pronom neutre...

Ils n'auraient sans doute aucun mal à le faire, voyez par vous-même : on nous parle aujourd'hui du "mariage" momosexuel...

Les innovateurs sont légions et ne manquent jamais d'idées, ni de stratagèmes pour détruire lentement mais sûrement la tradition millénaire qui fait notre pays.
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Avr - 13:55 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Pas d'accès à la communion à qui soutient le mariage homo :

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=716602
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 16:35 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Si la loi naturelle est oubliée, transgressée,
c’est parce que les vertus qui sont ordonnées à son respect ne sont plus pratiquées.

Mais quelles sont ces vertus ?
Ce sont les vertus morales naturelles ordonnées autour des quatre vertus cardinales
de force, tempérance, justice et prudence.

Et notre nature étant blessée par le péché originel,
le premier travail de la grâce consiste à la guérir comme le disait saint Grégoire le Grand :
« Le don de l’Esprit forme avant tout dans l’âme qui lui est soumise :
la prudence, la justice, la force et la tempérance »
(Morales sur Job, II. 77).


Ceux qui veulent détruire la nature de l'homme et de la femme,
détruire la nature de l'enfant, traiter l'enfant comme une vulgaire marchandise,

sont des déments qui attaquent de manière pernicieuse Dieu et Sa Création, 
Ses créatures humaines, Ses enfants.


Dieu va envoyer Sa Justice rétablir Sa Création, parfaite dès le commencement. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 738
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 10:27 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

L'excellent éditorial du Président de l'UCLF dans la dernière parution de "la Blanche Hermine" :


POUR L’hOnneUR ?
En gestation depuis plusieurs années, les projets et les mesures législatives contrevenant à la loi naturelle ont singulièrement progressé avec l’arrivée de la gauche aux commandes de l’État. La gratuité de la contraception des mineures, la prise en charge totale de l’avortement pour toutes les femmes, l’euthanasie, la recherche sur l’embryon humain ; la légalisation esquissée du cannabis… Les attaques contre l’ordre divin se multiplient. 
 
Une coalition hétéroclite tente de faire barrage à ce déferlement subversif ou, tout au moins, au projet qui cristallise aujourd’hui toute son énergie, le mariage homosexuel. Ses manifestations sont vouées à l’échec car sa force, résidant essentiellement dans le nombre de participants, est, elle-même, de nature révolutionnaire. Elle s’oppose aux conséquences de l’autre expression, plus classique, de la “ volonté populaire ”, le suffrage universel. 
 
En réalité, si le peuple qui vient exprimer sa répulsion et sa colère manifeste de bonne foi, les véritables maîtres d’oeuvre des mobilisations et des pétitions ont des arrière-pensées politiques. La manipulation est flagrante. A-t-on jamais vu des lois sociétales imposées par les partis de gauche abrogées par les partis de droite de retour au pouvoir ? Quant aux partis et groupuscules de la droite dite nationale, leur souci du bien commun (s’il existe ?) ne résiste pas à l’impérieuse nécessité électoraliste qui les oblige à rechercher des alliés pour se rendre visibles sur l’échiquier politique républicain. Qu’importe si ces alliés potentiels professent des doctrines païennes reconnaissant le bienfondé de lois pouvant aller jusqu’à l’approbation de l’eugénisme ! 
 
Se battre “ pour l’honneur ”, sans souci du résultat, c’est déjà reconnaître et accepter la victoire de la Révolution. Pourquoi se complaire dans des combats d’arrière-garde ? Mais alors quelle action ? À cette question qui devrait faire réfléchir les catholiques et tous les hommes de bonne volonté soucieux du bien commun, les légitimistes apportent une réponse cohérente.

Sur le plan politique, ils entendent concentrer tous leurs efforts sur la suppression de la cause et non s’épuiser dans une lutte sans fin contre les fruits empoisonnés d’un système pervers. Comme l’écrivait récemment un directeur de séminaire : “ La Révolution française s’est attaquée au trône pour détruire l’autel.(.) Comment pourrions-nous envisager de rétablir l’autel si nous ne rebâtissons point le trône au préalable 1 ?
PIERRE BODIN 
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 13:39 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

http://paris1900.lartnouveau.com/cartes_postales_anciennes/la_crue_de_1910.… C'était un 21 Janvier 1910, quand Lénine (ou ses nervis) étudia le systême de dépopulation en Vendée au fort de Vincennes. Le Roy de France, n'aura t'il pas la loy du P.s.b.? Bientôt la réserve pour nous, comme pour les Hurons ou les abénaquis?
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 22 Avr - 20:03 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

A propos des "Marianne" de la Manif pour tous :

 
Citation:
Sans bonnet phrygien, la manif est plus belle

De Jean Sévillia :

«[...] Le bonnet phrygien, devenu l’emblème du mouvement révolutionnaire en 1790, s’impose fin 1792, son usage culminant jusqu’à la réaction thermidorienne de 1794. C’est-à-dire que ce couvre-chef incarne peu ou prou la Terreur et même la Grande Terreur, qui est sans doute un des moments les plus tragiques de notre histoire.

Quand je vois un bonnet phrygien, je pense donc à la princesse de Lamballe, assassinée pour crime d’amitié avec Marie-Antoinette, et dont le corps nu, décapité au couteau de boucher, a été promené dans Paris, la vue de son intimité soigneusement exposée suscitant des propos égrillards de la part de délicats militants de la Liberté.

Quand je vois un bonnet phrygien, je pense à ces prêtres et à ces religieuses que Carrier, à Nantes, déshabillait et liait nus, l’un à l’autre, l’un face contre l’autre pour être précis, sexe contre sexe, avant de les noyer dans la Loire. Ce charmant adepte de l’Égalité appelait cela un « mariage républicain ». Parenthèse : détourner la symbolique du mariage n’est donc pas nouveau…

Quand je vois un bonnet phrygien, je pense à ce curé vendéen à qui des soldats, sans doute partisans de la Fraternité, avaient tranché les deux mains avant de répandre dans l’auge à cochons le contenu du tabernacle de son église. Ce martyr a été retrouvé accroupi devant l’auge, les deux avant-bras collés contre terre afin de tenter d’arrêter l’hémorragie, et lapant dans l’auge, s’efforçant de disputer aux cochons les hosties consacrées. [...]»



Source : Le Salon Beige


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 22:01 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Au risque de passer pour un "ultra sectaire", je dirais que l'éditorial de monsieur Bodin sonne vrais...parce que nous savons tous que ce qu'il écrit doit nous animer dans notre constance à œuvrer pour la Légitimité, parce que nous connaissons aussi son engagement pour la Monarchie Traditionnelle et Catholique et son action a la direction de l'UCLF. Je dirais par contre que même si j'approuve le coup de "plume" de monsieur Sevillia, en plus d'apprécier ses livres, je ne peux que regretter qu'il ne vas pas au bout de sa démonstration en rejoignant la Légitimité...car il semble bien évident que pour le politiquement correct, les bonnets phrygiens seront toujours présent pour défendre le code civile (napoléonien) de la république si chère à cette droite libérale et moderniste issu finalement du courant orléaniste. L'orleanisme qui a tenté de concilier l'héritage révolutionnaire et la forme monarchique, ils en sont même fière...et le revendique.
http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article1166.php
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 18:50 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Vox populi,
demos cratia,
referendum,
ont brulés le bonnet phrygien,
ont mis votes à la place du tien.

Pirates, pyramides, pire à venir!
mors de rire...

20% sur masse électorale,
légitime en vrai, l'infernal,
Paris s'éveille, Paris se voile.


Paris, pyramides, pire à venir!
mors de rire...
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 24 Avr - 13:06 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Suite à "l'incident" d'hier à l'Assemblée nationale républicaine :

 
Citation:
Le Pays réel jeté hors de l’Assemblée « nationale »

Un évènement s’est produit au cours de la journée du 23 avril et auquel les royalistes auraient bien tort de ne pas prêter attention, du fait de son importance… somme toute, pas si relative que cela !
Alors que les députés s’apprêtaient à entériner le texte de loi légalisant le « mariage » homosexuel, des citoyens Français, excédés au point de manifester leur colère bruyamment sur les balcons de l’hémicycle, s’en sont faits expulser manu milari sur injonction du président de l’Assemblée, Claude Bartolone. Ce dernier, visiblement agacé, avait demandé que fussent jetés dehors « les ennemis de la démocratie » avant, une fois la basse besogne accomplie, estimer, sur un ton satisfait, qu’il ne restait dans les lieux que « les amoureux de la démocratie. »
Ces paroles n’apaisèrent pas pour autant les élus socialistes et leurs affidés qui se répandirent en imprécations contre leurs homologues de droite, restés pour beaucoup de marbre pendant l’incident.
Il y aurait de quoi sourire lorsque l’on songe aux comportements infantiles des « représentants de la Nation » qui, depuis la Révolution, et c’est bien connu, n’ont guère pour habitude de se respecter ou de s’écouter. Les esclandres verbaux sont plus que fréquents sous les dorures du Palais Bourbon et l’on peut être surpris de constater l’agacement des socialistes lorsque des citoyens en viennent au même comportement.
A moins de considérer le Pays légal tel qu’il s’est révélé réellement par cette courte incartade si symbolique : une assemblée méprisante, rassemblant majoritairement les tenants d’une caste dépourvue de toute valeur, hormis celle du mépris du Pays réel, qui s’exprimait en contre-haut des bancs de l’assemblée. Et cette rhétorique de Claude Bartolone, qui estimait qu’il n’y avait « pas de place pour les ennemis de la démocratie dans l’hémicycle » n’était pas sans évoquer, à nos oreilles si peu oublieuses du passé, quelques formules d’autrefois. Par exemple, un Saint Just traçant en lettres de sang vendéen son fameux « pas de liberté pour les ennemis de la liberté ».
Le Pays réel, outré devant le viol, commis par d’irresponsables « représentants », des lois les plus élémentaires de l’ordre naturel, a pendant trop longtemps été la cible du mépris de ce gouvernement. Mais il n’y aurait pas de quoi être surpris, cela fait deux siècles que la République, sous le masque séduisant des traits de Marianne, affiche son dégoût et son dédain pour le peuple de France.
A nous royalistes d’offrir, humblement, cette réflexion à nos « compagnons de route » anti-« mariage » homosexuel : cette morgue que nous subissons depuis les premiers jours est-elle une perversion de la logique républicaine, propre aux socialistes, ou bien la concrétisation de sa nature, indépendamment du camp politique en place ?
Nous aurions bien deux ou trois – bonnes – idées à exposer sur le sujet.

Stéphane Piolenc

Source : Vexilla Galliæ


Maintenant que le "combat" contre le projet de loi pour le mariage gay est définitivement perdu (il l'était de toutes façons depuis le début), l'heure est venue aux Français (catholiques du moins) d'ouvrir les yeux sur cette République qu'ils admirent tant. Est-ce cela qu'ils veulent toujours ? Est-ce par ces gens-là qu'ils veulent toujours être représentés ? Est-ce de ce régime qu'ils veulent toujours ? L'heure est venue de se poser enfin les bonnes questions. Nous sommes peut-être à la croisée des chemins...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:47 (2016)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1113, 14, 15  >
Page 10 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com