Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La dérive constitutionnelle dans le mariage H....
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 13, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 17:53 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Voir cela, ça me dégoûte, jusqu'où ira le vice ?
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Oct - 17:53 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 18:15 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

L-A-M-E-N-T-A-B-L-E, tout ça au nom de "Liberté, Egalité, Fraternité", la Révolution avait bien tout prévu... Evil or Very Mad

Et quand je pense à cette décision de la cour d'appel, c'est un véritable scandale, un problème de droit impossible à résoudre => Wilfrid est une femme sur son état-civil, mais un homme sur son acte de mariage... Ainsi, en tant que femme sur son état-civil, il pourrait tout à fait se marier de nouveau avec un homme. Voilà comment on en arrive à la polygamie.... Et bien sûr, ce sont toujours les enfants qui trinquent !!! Evil or Very Mad
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 08:49 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Oui il n'y a pas de mots assez fort pour exprimer tout le dégoût que cela procure. Avec tout ces gens, on est obliger de traîner dans la fange du matin au soir. Que Dieu daigne prendre pitié de nous.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joubertiere
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2011
Messages: 88
Localisation: Vendée
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 23:20 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Une aberration .
_________________
« Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais » François Athanase de Charette de La Contrie


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 19 Oct - 12:28 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

L'affaire de cette transsexuelle illustre bien la confusion des genres. Avec cette aberration du mariage homo, la république a ouvert la boîte de Pandore. Pour la suite, je rejoins malheureusement la pensée de mon amie lysblanc33...

Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 16:27 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

"officium cras
primo sole mihi peragendum in ualle Quirini.'
quae causa officii? 'quid quaeris? nubit amicus
nec multos adhibet.' liceat modo uiuere, fient,
fient ista palam, cupient et in acta referri."


"-Je suis de noce demain à l'aube au Val Quirinus
-Quel genre de noce ?
-Cette question ! Un ami qui se marie avec son fiancé, mais dans l'inimité.
    Qu'il nous soit donné de vivre un peu, elles se feront, ces choses, elles se feront au grand jour, on les publiera à l'état-civil"

Satire II, Juvénal.

Ce brave Juvénal, ne croyait pas si bien dire...
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 17:11 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Je transfére le post sur la promesse 31 de Mr François Hollande  Admin
_________________


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 07:41 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Comment les américains perçoivent les homosexuels Shocked :

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/20-10-2012/matraquage-mediatique-les-homosexuels-percus-comme-735-plus-nombreux-quils-ne-sont-en-realite
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 18:27 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Je n'ai pas eu le temps de lire toutes les interventions depuis un petit moment
mais le 16 octobre dernier, dans les réflexions que je me faisais au sujet de l'assassinat de la Reine
il m'est apparu quelque chose qui m'a frappé comme jamais :


de la même manière que
en coupant la tête au Roi la révolution anéantissait en France le principe d'une autorité reçue et exercée comme venant d'En-haut
(ce qui a fait dire qu'en coupant la tête à Louis XVI on avait aussi décapités tous les pères en France)
et bien aussi
en coupant la tête de la Reine la révolution a posé le principe de toutes les lois qui vont contre la vie et anéantissent la famille
et là tout s'éclaire pour moi
car il faut bien voir, dans les massacres de la révolution et dans les massacres de la république jusqu'à nos jours (des boucheries des champs de bataille jusqu'aux boucheries perpétrées en hôpitaux sous la forme de l' IVG) des sacrifices humains offerts à Satan.


Robespierre savait la Reine condamnée (elle s'affaiblissait de jour en jour du fait de son cancer et des pertes de sang importantes quotidiennes)
mais il FALLAIT qu'elle soit exécutée, qu'elle soit immolée et de cette manière là :
parce que (je me répète)
il fallait fonder la république sur la base de sacrifices sanglants offerts au "prince de ce monde"
et que ces sacrifices devaient être investis de puissance symbolique.


Dans l'immolation de la Reine - qu'on se souvienne des accusations révoltantes qui lui seront faites au sujet du jeune Roi Louis XVIII -
il y a l'immolation de la Femme telle qu'elle est voulue par Dieu : Epouse et Mère .
Ainsi est porté un coup fatal à l'idée du mariage, sacrement,
à l'idée de la conception humaine envisagée comme procréation ("j'ai conçu un fils avec Dieu" dit Eve à la naissance de son premier garçon)
à l'idée du "sanctuaire" qu'est le ventre d'une femme en gestation... etc.
Le sacrifice symbolique de la Reine, épouse et mère, et modèle de toutes les épouses et mères du Royaume,
fonde un renversement des valeurs :
le mariage n'est plus qu'un contrat devant l'autorité civile
il n'est plus lié à la procréation
et donc il n'est plus besoin de le lier à la complémentarité des sexes et au don "naturel" de la vie
il peut être dissous par l'autorité civile
la transmission de la vie est une "option" facultative : d'où la législation sur la contraception, l'avortement, l'adoption hors du cadre naturel...
etc...
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 24 Oct - 08:58 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant


 
Citation:
Le comte de Paris blogue contre le mariage homosexuel et le compare à l'"hérésie cathare"

Le comte de Paris craint le mariage pour tous et le fait savoir dans un billet de blog. Un confidentiel du Figaro nous l'apprend ce 24 octobre : le descendant du roi des Français, à la tête de l'"Institut de la Maison Royale de France", accepte l'union civile mais pas le mariage pour les couples homosexuels.

On en sait plus en allant sur son site web où l'héritier explique sa désapprobation dans "Le Billet du Prince". Selon lui, "le Pacs a été rendu nécessaire par l'évolution des moeurs", il l'accepte donc par soucis de la "protection juridique". Mais le mariage pour tous représente pour lui un danger pour une "civilisation déjà perturbée", au nom de la protection de la famille.

Parmi ses arguments, il en va de la comparaison avec la "palette du peintre" :
“Pour moi qui suis peintre, si je marie deux couleurs différentes, chacune met l'autre en valeur, et donne vie à une nouvelle couleur issue des deux autres. Il en va de même pour la musique et pour tout ce qui est vivant.
L'enfant ne doit pas être élevé dans le reflet d'un narcissisme réciproque, mais il doit pouvoir grandir de l'attention et de l'affection d'un couple complémentaire.”


Mais aussi à la référence biblique :
“Au commencement, dans le Jardin d'Eden, Adam ne s'accouple pas à Adam, ni Ève à Ève... sinon nous ne serions pas là!”

Puis le comte va plus loin en estimant que l"ignorance de ses origines" pour un enfant pourrait "être passible de folie" :
“Tout enfant a le droit de connaître ses vraies racines pour pouvoir s'y référer.
L'ignorance, sa vie durant, de ses origines, pourrait être passible de folie.Je crois que nous pouvons tous le comprendre.
Telle une immense houle irréversible, ce "tsunami" pourrait conduire notre civilisation déjà trop perturbée à une disparition dévastatrice, la boussole ayant perdu tout contrôle, tout repère.”


Et de conclure avec une référence à la répression des cathares par l'Eglise catholique :
“Afin de maintenir la cohésion de la famille, cellule de base de la société, le Roi Saint Louis fut contraint de combattre l'hérésie Cathare qui préconisait chez les Parfaits le célibat et le refus de la procréation.”

Source : lelab.europe1.fr


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 16:03 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

 
Citation:
Je n'ai pas eu le temps de lire toutes les interventions depuis un petit momentmais le 16 octobre dernier, dans les réflexions que je me faisais au sujet de l'assassinat de la Reine il m'est apparu quelque chose qui m'a frappé comme jamais :
de la même manière queen coupant la tête au Roi la révolution anéantissait en France le principe d'une autorité reçue et exercée comme venant d'En-haut
(ce qui a fait dire qu'en coupant la tête à Louis XVI on avait aussi décapités tous les pères en France)
et bien aussi en coupant la tête de la Reine la révolution a posé le principe de toutes les lois qui vont contre la vie et anéantissent la famille
et là tout s'éclaire pour moincar il faut bien voir, dans les massacres de la révolution et dans les massacres de la république jusqu'à nos jours (des boucheries des champs de bataille jusqu'aux boucheries perpétrées en hôpitaux sous la forme de l' IVG) des sacrifices humains offerts à Satan.


Robespierre savait la Reine condamnée (elle s'affaiblissait de jour en jour du fait de son cancer et des pertes de sang importantes quotidiennes)mais il FALLAIT qu'elle soit exécutée, qu'elle soit immolée et de cette manière là :
parce que (je me répète) il fallait fonder la république sur la base de sacrifices sanglants offerts au "prince de ce monde" et que ces sacrifices devaient être investis de puissance symbolique.


Dans l'immolation de la Reine - qu'on se souvienne des accusations révoltantes qui lui seront faites au sujet du jeune Roi Louis XVIII -
il y a l'immolation de la Femme telle qu'elle est voulue par Dieu : Epouse et Mère .
Ainsi est porté un coup fatal à l'idée du mariage, sacrement,
à l'idée de la conception humaine envisagée comme procréation ("j'ai conçu un fils avec Dieu" dit Eve à la naissance de son premier garçon)
à l'idée du "sanctuaire" qu'est le ventre d'une femme en gestation... etc.
Le sacrifice symbolique de la Reine, épouse et mère, et modèle de toutes les épouses et mères du Royaume,
fonde un renversement des valeurs :
le mariage n'est plus qu'un contrat devant l'autorité civile il n'est plus lié à la procréation et donc il n'est plus besoin de le lier à la complémentarité des sexes et au don "naturel" de la vie il peut être dissous par l'autorité civile la transmission de la vie est une "option" facultative : d'où la législation sur la contraception, l'avortement, l'adoption hors du cadre naturel...
etc...




_________________


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 22:02 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Je partage votre analyse Semper Fidelis
Tout se tient dans ces plans sataniques
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 20:25 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Je poste ici, même si cet article illustre la situation aux Pays-Bas. Il est symptomatique de ce qui risque d'arriver chez nous.


Et maintenant des "couples" à trois...


http://www.itinerarium.fr/des-couples-a-trois-cardinal-philippe-barbarin-av… 
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 22:48 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Je souhaiterais que le sujet se limite aux faits et remêdes, pas à l'étalage.Admin
_________________


Revenir en haut
ben von sturchlerchloss
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2012
Messages: 21
Localisation: Nancy
Religion: Catholique

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 14:58 (2012)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Il parait que c'est le "PROGRÈS", si c'est le cas nous avons du souci a nous faire !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:52 (2016)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 13, 14, 15  >
Page 2 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com