Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La dérive constitutionnelle dans le mariage H....
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12, 13, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 13:34 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant



Mater dolorosa
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Avr - 13:34 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 18:31 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Dans le Figaro de ce 24 avril :


La chef de file des anti-mariage homo Frigide Barjot a annoncé aujourd'hui qu'elle se rendrait à des mariages de couples homosexuels si elle y est invitée, au lendemain du vote de la loi instaurant le mariage pour tous.
"Moi, j'irais à des mariages si je suis invité par des amis homosexuels", a déclaré Frigide Barjot sur France 24. Cette sortie a surpris la journaliste qui a insisté: "Vous irez?" "Bien sûr", a répondu la porte-parole de la Manif Pour Tous, "ce sont des valeurs, pas des personnes ou des situations".


source :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/24/97001-20130424FILWWW00620-barj…
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 22:43 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Elle a réussi à se faire une bonne promo personnelle aidée par des milliers de gentils naïfs. Elle porte bien son nom. Et l'interview ci dessus démontre bien sa constance politique. Une girouette de plus pour amuser la galerie.Et maintenant que la loi est passée la droite ne reviendra pas en arrière, car que faire du statut des couples mariés entre temps! Donc amis catholiques, si vous voulez vraiment abroger cette loi, tourné le dos à la république et venez retrouver la monarchie. 
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 22:46 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

 
Encore une énième pirouette de la droite :

Citation:
 Le président de l'UMP, Jean-François Copé, a affirmé que si la droite revient au pouvoir en 2017, elle "réécrira" la loi Taubira. Comme on lui demandait à l'émission "Questions d'Info" (LCP/Le Monde/AFP/France Info) si la droite abrogerait la loi, il a répondu: "non".

http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Mariage-gay-Cope-veut-reecrire-la-lo…
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 23:17 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

 Je me demande toujours comment les gens ont pu suivre une timbrée pareille ! Shocked

Et bien sûr la droite ne souhaite pas abroger, sens de l'histoire oblige !
Alors tous nos braves manifestants vont-ils jeter les députés à la Seine ? Ce serait mérité mais ça n'arrivera certainement pas. Tout le monde va rentrer sagement chez soi, reprendre le train-train, attendre les prochaines élections et voter UMP ou FN, parce que la gauche les fait trembler !

Comme prévu ils se sont fait entuber, restons soft. 
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Avr - 12:31 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

De toute manière la droite ne supprimera jamais cette loi inique, pourquoi ? Parce que déjà se serait contre sa propre nature, et ensuite parce que les lobbies gays sont tellement importants qu'ils n'oseront jamais se les aliéner, il suffit d'aller voir du côté du Front National ou du "Rassemblement bleu Marine" ( Mr. Green ). Il est dans la nature de la droite d'être une suiveuse de la gauche, elle n'est jamais revenue -ou très rarement- sur les lois de la gauche ; ils vont donc revenir sur les détails de la loi, histoire d'être assurés du vote des manifestants et antis-mariage pour tous, mais ne reviendront jamais sur l'idée en elle-même. Exactement comme un chien, la gauche tient en laisse la droite, si il arrive parfois à cette-dernière de ne pas vouloir avancer, il suffit pour le gauchiste de tirer un peu la laisse.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Avr - 21:19 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Lastic a écrit:


Comme prévu ils se sont fait entuber, restons soft. 
Mort de Rire

C'est la caractéristique de ces petits mouvements éphémères, ils sont très forts pour nous chauffer à blanc à grands coups de slogans et de manifestations : "Islam, mondialisation, mariage pour tous !! Vite, vite, c'est l'urgence !!". Et puis après plus rien...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Avr - 22:03 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:
même si j'approuve le coup de "plume" de monsieur Sevillia, en plus d'apprécier ses livres, je ne peux que regretter qu'il ne vas pas au bout de sa démonstration en rejoignant la Légitimité...car il semble bien évident que pour le politiquement correct, les bonnets phrygiens seront toujours présent pour défendre le code civile (napoléonien) de la république si chère à cette droite libérale et moderniste issu finalement du courant orléaniste.http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article1166.php

Voici la réponse, quelque peu "étrange", sur Boulevard Voltaire, des "Marianne pour tous" à Jean Sévillia :

 
Citation:
Bonnets phrygiens : à nous les symboles de la gauche !

Cher Jean Sévillia,

Nous faisons suite à votre billet publié le 22 avril sur Boulevard Voltaire, que nous avons lu avec intérêt et attention.

Oui, la métaphore révolutionnaire est à manipuler avec précaution. Non, « nous n’oublions pas ». Oui, nous voulons croire qu’il y a encore, dans cette France qui gronde, un souffle d’espérance pour écarter la pensée hégémonique et totalisante. Comme des milliers de Français qui manifestent, nous entendons dans cette réponse écarter les étouffoirs de l’Histoire.

Si votre indignation – encore un mot-symbole galvaudé ! – est historiquement justifiée, votre propos semble feindre la naïveté. Un doute persiste sur notre initiative ? Qu’il soit ici balayé : nos « colonnes » ne sont pas « infernales » et ne rendent hommage à aucun des méfaits de la Terreur, la Grande comme la petite.

Alors, « la fin justifie-t-elle les moyens ? », semblez-vous nous interpeller. Mais est-ce nier la réalité historique que de retourner ses autels et symboles au profit de la vérité ? Bien des églises ont ainsi été bâties sur d’anciens sites païens. « L’appropriation du bonnet phrygien, loin de cautionner le passé, est une arme retournée contre les bigots laïcistes », encourageait un de nos soutiens.

Car là est bien le but : porter un coup fatal à la gauche sectaire et autoproclamée « populaire » en retournant ses propres « armes » contre elle. Comment ne pas y voir un formidable pied de nez à un projet de loi inique, voté « au nom de l’égalité » ? Comment s’y tromper en entendant la Carmagnole détournée ? Et cette Marseillaise, chant républicain abhorré et repris spontanément et à pleins poumons par des curés en soutane et des aristos versaillais ?

Au vrai, la Marianne cocardisée est pour beaucoup d’entre nous une anti-Sainte-Vierge dépoitraillée, un brin « hommasse », garante d’une « religion hors-sol » au dogme trinitaire hasardeux et gnangnan, devenu credo national. Particulièrement à notre jeune génération, on sert une gueuse désormais tolérable : un faciès moins rebelle, un visage maternel, comme pour nous rassurer. Les mamelles de l’État-providence sont protectrices et éternelles à ceux qui entendent s’y abreuver exclusivement…

Le succès médiatique des « Marianne pour Tous » est indéniable. Force est de constater que nos sourires et notre détermination tranchent avec l’aigreur et la violence d’autres formes de « mobilisations » féminines. Entendus çà et là lors des différentes manifestations, les applaudissements et encouragements innombrables en sont la preuve. Si l’aberration de ce projet de loi éclate au grand jour et que le lobby pro-mariage-homo enrage de se faire piquer par la « droite réac’ » un symbole qu’il croyait sien, cela ne gâche rien.

Nombre d’entre nous dévorons vos ouvrages et apprécions que vous nous rappeliez ce que « la fabrique du crétin » omet sciemment d’insérer dans ses manuels sommaires. Mais allons au bout du raisonnement et ne limitons pas notre horizon historique aux horreurs de la Révolution. Rappelons-nous que l’apparition du bonnet phrygien remonte à la Grèce antique et que des mosaïques byzantines en coiffent certaines de leurs représentations, comme ces Rois mages de la sublime basilique de Ravenne. Vous n’ignorez pas que dans l’histoire, le bonnet rouge a avant tout été porté pour exprimer un désaccord. Les Marianne de 2013 ne font que s’approprier ce symbole. Le symbole d’une vérité simple, non d’une vérité historique.

En définitive, cher Jean Sévillia, nous sommes d’accord sur l’essentiel. Mais ne faites pas du bonnet rouge, fût-il jadis l’uniforme des bourreaux, le mètre-étalon vestimentaire de ce qu’il faut ou non porter dans la Manif pour tous. Tirons dans le même sens. Et ne lâchons rien !

Très respectueusement,

Marianne pour tous, le 25 avril 2013


Si Jean Sévillia est de toute évidence un royaliste légitimiste qui s'ignore ou se cache, en revanche les "Marianne pour tous" ne semblent pas prêtes de nous rejoindre! Dommage, car elles sont de toute évidence très cultivées... mais se trompent de combat. Le fruit d'une éducation républicaine profondément ancrée certainement. Enfants de la Révolution, elles n'ont pas su se libérer de ses principes et ses symboles. Quant à la droite, elle ne les aidera pas, comme l'explique bien Rodolphe von Thierstein.


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 13:51 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Vu sur le forum "Un évêque s'est levé ! "

Citation:
Un article relevé sur Catholicapédia qui le répercute de son site original: "le Grand Réveil"; à propos du mariage contre-nature, des manifs etc.:

En réalité, les socialistes ont remporté 3 victoires :

1. Confirmation d’un État policier et totalitaire
Nous savions déjà depuis longtemps que notre système pseudo-démocratique était en réalité une ploutocratie. Les oligarques au pouvoir font ce qu’ils veulent et se fichent totalement de la volonté du peuple. Depuis presque un siècle, les médias aux ordres ont eu pour mission de faire basculer l’opinion en faveur du pouvoir : on critique les dirigeants mais personne ne remet en cause l’autorité de la république. Avec cette affaire du mariage pour tous, ils ont tombé le masque et montré que la phase II était prête : nous sommes officiellement dans un État totalitaire qui méprise le peuple, censé être souverain, et s’appuie sur la force policière pour le réprimer si jamais il avait des velléités de s’opposer à ses projets.
Donc, malgré une mobilisation du peuple jamais vue à cette échelle, la loi est passée.
2. Officialisation de l’homosexualité
Les opposants au mariage pour tous ont été roulés dans la farine. En beauté. Car cette affaire a permis de légaliser l’homosexualité sous prétexte d’homophobie. C’est-à-dire que plus personne, y compris et surtout parmi les opposants, ne s’avise de critiquer ou de dénoncer l’homosexualité. Ce qui était un comportement contre-nature, un péché grave au regard de Dieu, une perversion humaine, est devenu un comportement normal, une pratique comme une autre. Cette stratégie a permis de placer l’homophobie sur le même plan que le racisme ou l’antisémitisme. On va l’enseigner dans les écoles, dès le primaire. Bref, on en fait la promotion ; et les opposants au mariage gay acquiescent. On ne fait plus la différence entre les homosexuels, qui sont des personnes humaines pour la plupart parfaitement respectables et que notre devoir de chrétiens est d’inciter à renoncer à leur vice, et l’homosexualité, pratique abominable faisant partie des péchés graves qui offensent le plus Dieu.
3. Préparation de la guerre civile
La dialectique marxiste fonctionne très bien : thèse, antithèse, synthèse. Jusqu’à maintenant, la tactique classique consistant à créer des oppositions de toutes sortes pour nous dresser les uns contre les autres avait bien fonctionné : riches contre pauvres, patrons contre employés, blancs contre noirs, jeunes contre vieux, hommes contre femmes, enfants contre parents, fonctionnaires contre privé… la liste est aussi longue que le diable est puissant. Dans la plupart des manifestations, toujours de gauche, un certain nombre d’éléments perturbateurs (syndicalistes, voyous, casseurs) sèment le désordre et multiplient les incivilités et les dégradations. On les reconnaît facilement : ils sont encagoulés et encapuchonnés.
Cette fois-ci, pour une fois que la droite descend dans la rue, elle a droit au même traitement. Finalement, ces manifestants perturbent la république. En plus, ceux-là on peut les gazer, les matraquer, les arrêter, les placer en garde à vue, et leur mettre des amendes : ils les payent eux ! Pire : en minimisant effrontément les chiffres des manifestations, en jetant aux orties une pétition de 700 000 signatures, en les assimilant à des voyous, en embastillant plus de braves gens que de casseurs, bref en nous crachant dessus ouvertement avec la complicité des médias, ils exaspèrent le bon peuple de France. Ils créent des tensions supplémentaires et préparent le terrain à la guerre civile.
 
Alors que se passera-t-il ? Quel sera notre châtiment ? Comment expierons-nous nos crimes ? Acteurs de l’iniquité ou complices par notre passivité et notre manque de courage, nous aurons tous à répondre de nos actes et de nos pensées devant Dieu.
Quant au sort de cette république pourrie jusqu’à la moelle, je crois que Marie-Julie Jahenny a été assez explicite :
Citation:
« Le feu du ciel tombera sur Sodome (probablement Paris) et principalement sur cette salle de l’enfer où se fabriquent les mauvaises lois. Elle sera engloutie et sa place sera comme une immense carrière de laquelle, jusqu’à la fin du monde, on ne pourra s’approcher sans frémissement d’horreur. »


Des paroles qui font écho à ceux de la Vierge-Marie à la Salette : « Paris sera brûlé. »
Nous ne méritons pas mieux.
 
Source : http://legrandreveil.wordpress.com/2013/04/25/cette-societe-decadente-aura-…

_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Chevalier-de-Moncaire
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 92
Religion: Catholique Apostolique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 18:46 (2013)    Sujet du message: UN BIEN TRISTE HONNEUR Répondre en citant

Le 23 avril 2013 - jour de la Saint Georges patron de la Chevalerie - l'Assemblée Nationale du régime dit "République Française" a donnée son approbation au projet de loi présenté par la Ministre de la Justice et Garde u Sceaux Madame Taubira selon lequel deux hommes ou deux femmes - c'est a dire deux êtres d'un mème sexe - peuvent se marier entre eux et mème adopter des enfants. Si cette loi est promulguée - chose fort probable, car je doute que le Conseil Constititionel est le courage de s'y oposer - la France sera le 14º étai du monde dit civilisé a lui accorder le feux vert.
Néamoins l'honneur - triste honneur certes à mon point de vue - d'avot étés pioniers dans l'approvation d'une telle abjecte dénaturalization de ce qui est et doit être le Mariage et la Famille revient a des etats dont le chef de l'Etat est un monarque héréditaire. Et parmis ces pays nous pouvons citer deux a majorité prétendument catholiques comme les Royaumes de Belgique et d'Espagne. En 2003 le Roi Albert II a promulguée la loi belge ( fort probable que son frère et prédécésseur l' eu rejetté mais Albert II n'est pas le Roi Baudoin) El en 2005 gouvernant le socaliste Rodriguez-Zapatero a Madrid, le Roi Juan Carlos, de Maison de Bourbon-Anjou- a signé la promulgation de loi espagnole.

Ah l'Espagne! Ce pays a part qui va d'un extreme a l'autre. Un pays qui se trouve bien a la veille de proclamer pour la troisième fois une République aussi néfaste et anticléricale que le fut la segonde et qui origina une persecution religieuse et une guerre civile dirigée d'un coté et autre par des idéologes sectaires et totalitaires. Il suffirait qu'aux prochaines législatives, la Gauche Unie c'est a dire les anciens communistes déplace le PSOE parti socialiste ouvrier espagnole pour qu'un referendum soit mit en marche et ne nous nous trompons pas la cause républicaine l'emportera au sud des Pyrénnées. Voulant et prétendant ètre plus démocratique qu'il ne faut l'actuelle Famille Royale d'Espagne aura contribuée à cette cause de la "Tercera Republica Española" Celle du chiffon tricolore rouge, jaune et violet.

Mais revenons a la loi votée en France le 23 avril . Ne nous cachons pas avec l'excuse que nous sommes catholiques et que seul les mariages célébrés dans une église sont valables et les autres non. Il va de soi que l'Eglise Catholique n'approuvera jamais cette parodie appellée Mariage Homosexuel. Mais tout le monde nèst pas catholique. Il y a d'autres confessions religieuses et mème des gens qui ne croient pas en Dieu. Ces non catholiques,ces non chrétients, ces non croyants ont le droit de ce marier et que leur mariage ne soit pas interprété comme une célebration de comcubinage.

L'opposition a considérer le mariage entre deux ètres d'un même sexe n'est pas une question religieuse. Cette question n'a rien a voir avec la Religion quelqu'elle soit ni mème avec l'homophobie. 'C'est une question de sense commun. Pour qu'il y est une Famille il faut un père et une mère et non deux pères et deux mères.
Les royalistes principalement ceux qui revendiquent la légitimité monarchiste dans leur pays devraient être les premmmiers a porter le drapeau de l'opposition à un mariage qui ne l'est pas et ne le sera jamais et ne pas le laisser uniquement dans les mains de royalistes non légitimistes et même de republicains á Dieu merci sensés.
Je peux comprendre qu'il y est des royalistes homosexuels. Pourquoi le cacher? Mais aussi pourquoi en faire un étalage qi n'est pas nécessaire. Ce que je ne peut pas admettre c'est de se dire catholique et royaliste et considerer légale, légitime, justifiable une parodie imprésentable et je dirai même diabolique.
_________________
Pour Dieu, la Royauté légitime et la Famille: PRESENT!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 20:00 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

je cite de semper fidelis de la page 2 de ce post:

 le 16 octobre dernier, dans les réflexions que je me faisais au sujet de l'assassinat de la Reine
il m'est apparu quelque chose qui m'a frappé comme jamais :


de la même manière que
en coupant la tête au Roi la révolution anéantissait en France le principe d'une autorité reçue et exercée comme venant d'En-haut
(ce qui a fait dire qu'en coupant la tête à Louis XVI on avait aussi décapités tous les pères en France)
et bien aussi
en coupant la tête de la Reine la révolution a posé le principe de toutes les lois qui vont contre la vie et anéantissent la famille
et là tout s'éclaire pour moi
car il faut bien voir, dans les massacres de la révolution et dans les massacres de la république jusqu'à nos jours (des boucheries des champs de bataille jusqu'aux boucheries perpétrées en hôpitaux sous la forme de l' IVG) des sacrifices humains offerts à Satan.


Robespierre savait la Reine condamnée (elle s'affaiblissait de jour en jour du fait de son cancer et des pertes de sang importantes quotidiennes)
mais il FALLAIT qu'elle soit exécutée, qu'elle soit immolée et de cette manière là :
parce que (je me répète)
il fallait fonder la république sur la base de sacrifices sanglants offerts au "prince de ce monde"
et que ces sacrifices devaient être investis de puissance symbolique.


Dans l'immolation de la Reine - qu'on se souvienne des accusations révoltantes qui lui seront faites au sujet du jeune Roi Louis XVIII -
il y a l'immolation de la Femme telle qu'elle est voulue par Dieu : Epouse et Mère .
Ainsi est porté un coup fatal à l'idée du mariage, sacrement,
à l'idée de la conception humaine envisagée comme procréation ("j'ai conçu un fils avec Dieu" dit Eve à la naissance de son premier garçon)
à l'idée du "sanctuaire" qu'est le ventre d'une femme en gestation... etc.
Le sacrifice symbolique de la Reine, épouse et mère, et modèle de toutes les épouses et mères du Royaume,
fonde un renversement des valeurs :
le mariage n'est plus qu'un contrat devant l'autorité civile
il n'est plus lié à la procréation
et donc il n'est plus besoin de le lier à la complémentarité des sexes et au don "naturel" de la vie
il peut être dissous par l'autorité civile
la transmission de la vie est une "option" facultative : d'où la législation sur la contraception, l'avortement, l'adoption hors du cadre naturel...
etc...

_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Avr - 17:27 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Citation:
 L’attitude de Mgr Léonard interpelle l’auditoire, son contradicteur et même… les Femen !

Mardi soir, Mgr André Léonard a été aspergé d’eau et interrompu par quatre Femen vociférant  »Léonard y’en a marre », « Stop Homophobia » ou encore « God save .... », au début d’une conférence sur le thème du blasphème organisée mardi soir à l’Université libre de Bruxelles (ULB).




Source et suite :

http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/24-04-2013/lattitude-de-mgr-leonard-int…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 11:06 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Le régime passera comme ont passé les autres
Extrait d'une homélie prononcée par l'abbé Le Coq (FSSP) :
Citation:
"[...] « Vous êtes en ce monde mais vous n'êtes pas de ce monde ». Telle est cette contradiction qui finalement n'en est pas une à laquelle le Christ nous convie...
A l’heure où une loi honteuse vient d’être votée, ces questions de la bonne attitude dans la vie : (en même temps impliqués sur la terre et en même temps tournés vers le Ciel)  prennent une saveur particulière pour nous! Nous qui avons manifesté toutes ces dernières semaines contre la destruction de la civilisation (puisque c’est ainsi que le garde des sceaux avait annoncé la loi nouvelle : « comme un changement de civilisation »).
Nous avons contesté, nous avons usé le pavé de Paris, nous avons prié devant le Sénat, nous avons veillé aux invalides, nous avons affronté les gaz et les coups. Certains ont subi la prison.
Comme au temps des autres persécutions nous avons tenu bon et nous sommes restés là. Certains sont tombés. Mais les survivants ont comblé les espaces vides laissés sur les remparts.  Et pour les prochains combats nous y serons encore.
Et le régime passera comme ont passé les autres. Car ces régimes pseudo-modernes, (qui sont « structures de péché » comme disait Jean Paul II) ces régimes : arguant du droit, arrogants dans leurs droits, se sont tous fracassés. Des anciens totalitarismes depuis Néron jusqu’aux paradis soviétiques : il ne reste rien… Et nous sommes toujours là.
L’histoire nous le montre. Ceux qui vivent dans la perspective de l’Eternité gagnent toujours contre les jouisseurs du Temps présent. Ceux qui jouent aux apprentis sorciers et prétendent se faire « comme des Dieu » et décident ce qui est bien ou mal : ils sont tous tombés de leur piédestal. Statues brillantes certes ! Mais bien trop fragiles en face de Dieu.
Parfois, souvent, les oligarchies dominantes ont pensé gagner. Mais elles finissent (toujours trop tard)  par se rendre compte que le combat qu’elles mènent est un combat perdu car leur quête n’est une quête terrestre, temporelle.
Et que notre Cause à nous vient du Ciel et y mène.
Souvenons nous des textes du Livre de la Sagesse ( qui sert pour la Messe des Martyres) « Les justes se lèveront avec une grande assurance contre ceux qui les auront mis dans l’angoisse. A cette vue les méchants seront troublés par une horrible frayeur, et ils seront stupéfaits. Et à la fin, ils diront en eux-mêmes, saisis de remords, et gémissant dans l’angoisse de leur cœur : Voici ceux que nous avons outragés à l’époque.  Insensés que nous étions ! Voilà qu’ils sont comptés parmi les fils de Dieu » ( Sagesse, V, 1 ss)
Nous sommes dans un temps de combat. Alors combattons ! Et que notre vie serve la bonne Cause. Mais choisissons le Bon Combat. Celui dont parle Saint Paul à la fin de sa vie : « J’ai mené le bon combat : j’ai maintenu la Foi ! »



Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 23:42 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Si l'église ne reconnaissait plus le mariage devant la gueuse, ce qu'elle devrait faire maintenant car sa valeur n'est plus rien puisqu'elle va marier avec le même rite des homos, ça simplifierait les choses, non ? il n'y aurait plus de divorcés remariés mais seulement des divorcés...
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 00:11 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Ce dimanche, le sermon tourné sur "l'inutilité" des manifestations et du vote face à des lois scélérates...et qu'il convenait de comprendre pourquoi Dieu permettait de telle chose....? Pourquoi l'histoire se répétait. Et bien c'est le manque de Foi de nos peuples qui nous entraîne ainsi. La conclusion était que nous devions prier, et prier...
Alors je sais bien que sortie de son contexte il est difficile de faire comprendre à une bonne partie de la population cette forme de combat contre le Mal. Et surtout la puissance que la prière d'un peuple entier engendrerait plutôt que l'illusoire impasse du jeu démocratique dans lequel les forces maléfiques tissant leur toile nous tiennent.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:47 (2016)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12, 13, 14, 15  >
Page 11 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com