Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La dérive constitutionnelle dans le mariage H....
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 813, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Jan - 13:52 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Votre explication, Semper Fidelis, est malheureusement claire comme de l'eau de roche.
Tous les catholiques républicains (une association toujours difficile à faire) ont pu se rendre compte de l'idée que se fait le gouvernement socialiste de la démocratie. Un réveil douloureux, bien que trop prévisible. Remarquez, il faut les comprendre : du temps de Sarkozy, dès qu'un vague projet de loi (voire pour moins que ça) était dans l'air, les gens (socialistes bien-sûr) étaient dans la rue, menés à la baguette par les syndicats inféodés au PS, en clamant que la rue était la voix du peuple - concept tellement révolutionnaire! - et donc hier qu'ils avaient décidés d'appliquer cette méthode, ils se prennent dans la figure que cette fois-ci ça ne compte pas! Que tout était déjà joué depuis les élections présidentielles. Pas la peine, dans ce cas, d'imaginer bientôt manifester contre le droit de vote des immigrés : il se fera puisque Hollande l'a promis.
Moral de tout ça : Français catholiques, arrêtez de vous faire berner par ce régime qui ne veut que votre perte! La République est l'ennemi du Bien commun, à ce titre, elle n'aura de cesse de détruire tous les fondements de notre société et de bafouer vos valeurs.
Cette Manif pour tous doit avoir servi à quelque chose : pas à empêcher ce projet de loi impie pour le mariage homo et ses dérives prévisibles - tout était joué d'avance - mais à servir d'électrochoc aux catholiques. Qu'enfin, tous réunis - et cela c'est formidable tout de même -, ils ouvrent les yeux (après 220 ans de sommeil) sur ce qu'est la République et à quel point elle est néfaste pour eux. Et qu'enfin ils comprennent qu'il n'y a absolument rien à attendre de ce régime.

Vive Dieu et vive le Roi !!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Jan - 13:52 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 14:13 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:


Cette Manif pour tous doit avoir servi à quelque chose : pas à empêcher ce projet de loi impie pour le mariage homo et ses dérives prévisibles - tout était joué d'avance - mais à servir d'électrochoc aux catholiques. Qu'enfin, tous réunis - et cela c'est formidable tout de même -, ils ouvrent les yeux (après 220 ans de sommeil) sur ce qu'est la République et à quel point elle est néfaste pour eux. Et qu'enfin ils comprennent qu'il n'y a absolument rien à attendre de ce régime.




Pensez-donc ! Ils vont se retrancher derrière l'idée que cela vient du gouvernement et non de la république. Ils vont sagement attendre 2017 et voter pour le candidat qui "promettra" d'abroger cette loi...

Les catholiques sont happés et broyés par l'immonde engrenage républicain. Ils n'en sortiront que dans une extrême douleur... M'est avis que celle causée par la décision du gouvernement de continuer dans ce projet de loi n'est pas assez aigüe pour leur permettre de déjà ouvrir les yeux... Quand les persécutions (commencées en 1789) contre les catholiques de France reprendront une forme de violence physique sur ordre du gouvernement, les catholiques ouvriront alors les yeux...
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 14:26 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Semper Fidelis dit :
1) Rectificatif :
la grande manifestation qui a mis en échec le projet de loi Savary en 1984 ne défendait pas les écoles privées hors contrat mais les écoles dites "libres" sous contrat...

Merci pour l'information et veuillez pardonner mon erreur. J'était bien trop jeune pour m'en souvenir
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 14:34 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Et cela n'est que le commencement, j'entendais hier qu'après la lois sur leur pseudo "mariage", il était prévu pour juin  de légiférer sur l'accompagnement de fin de vie "euthanasie".
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 22:40 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

viveleroy a écrit:
Et cela n'est que le commencement, j'entendais hier qu'après la lois sur leur pseudo "mariage", il était prévu pour juin  de légiférer sur l'accompagnement de fin de vie "euthanasie".

Rien d'étonnant malheureusement dans cette société où l'homme se fait Dieu, et joue avec la création. Je pense très sincèrement que la plupart des malades qui souhaitent mettre un terme à leur existence (l'euthanasie), sont des personnes en grande détresse et dans une solitude immense (Comme par exemple les gens seuls ou abandonnés par la famille dans les hôpitaux). Dans une société saine et normalement constituée les personnes (même gravement malades) bien entourées par leur famille, et bien soignées n'ont pas de telles aspirations. Elles se raccrochent en toute logique à la Vie parce que c'est la loi naturelle instinctive de tout être vivant.
Restons éloignés de toute littérature propageant l'idéologie de la mort, et surtout d'avis de personnes (peuplant les assemblées maçonniques) bien portantes qui peuvent se permettre le "luxe" de théoriser un sujet aussi grave que celui-ci...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mar 15 Jan - 16:16 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Que peut on faire comprendre à des sectaires au dessus des lois stéréotypées constitutionnelles? L'homophobie est elle supérieure au harcèlement dans la discrimination?

Qu'importe la morale, puisque la loi passe.

Prions quand les ministres sont dans l' hemicycle ou leurs aieux et leurs fillos, bien avinés, par hérédité républicaine, condamnèrent la Reyne et le Roy, par un vote pas très unanime.
_________________


Revenir en haut
Biniou
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2012
Messages: 12
Localisation: Lorient
Religion: Chrétien celtique
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Jan - 18:21 (2013)    Sujet du message: Mariage homo, demandons un référendum ! Répondre en citant

Nous devons être plus de 4, 5 millions à signer cette demande, pour obtenir un vrai RÉFÉRENDUM !

Le gouvernement annonce que la loi permettant aux personnes de même sexe de se marier, sera votée début 2013.

Certains sont contre, d'autres pour. Mais combien exactement ?

Le gouvernement affirme que "l'opinion y est majoritairement favorable" mais ne s'appuie sur aucune étude, aucun sondage.

Comment savoir ? 

Si comme le gouvernement, vous pensez que l'opinion est effectivement favorable, alors pourquoi pas un référendum ?

Si au contraire, vous ne voulez pas de cette loi, alors le référendum est l'unique chance de faire entendre votre voix, l'unique chance de faire barrage à la proposition de loi.

Dans tous les cas donc, signez la demande de référendum populaire, prévu par l'article 11 de la constitution, en cliquant sur : [url:9e69e32668=http://www.referendum-officiel.fr/]http://www.referendum-officiel.fr/[/url:9e69e32668]




10% du corps électoral (soit 4,5 millions de personnes) doivent signer cette demande.

Ce sera difficile, mais on peut y arriver si nous nous mobilisons tous en signant la demande et en faisant suivre ce mail...




Merci de penser à envoyer à vos contacts en utilisant le champ Cci (copies cachées).

http://www.referendum-officiel.fr/
_________________
Le biniou, c'est plus fou !

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Jan - 22:48 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Biniou a écrit:
Nous devons être plus de 4, 5 millions à signer cette demande, pour obtenir un vrai RÉFÉRENDUM !



Si l'on accepte de jouer l'avenir de notre pays à la roulette russe (Je me demande si notre ami Svetozar connaît cette expression  ?) comme on joue à n'importe quel jeu, l'acceptation des règles nous impose la reconnaissance et l'acceptation de son résultat. Résultats qui ne sont pas vraiment probants depuis que le petit manège dure, en effet on ne voit pas de joueur se faire rembourser son ticket de tombola perdant après le tirage du loto...
Suffrage universel, élections, manifestations, référendums, autant de visages de la Révolution, autant de manoeuvres et de stratégies politiciennes qui produisent toujours les mêmes effets.

Un contre-révolutionnaire un minimum sérieux se doit absolument de prendre en compte la mesure de l'imposture démocratique et républicaine en matière d'honnêteté. Tout est à scruter avec beaucoup d'attention. Méfions-nous de l'arbuste qui cache la forêt. Il faut faire attention de ne pas nous focaliser sur un seul problème, c'est à nous de regarder la réalité en face et de ne pas passer à côté du plus important, c'est à dire du coeur de la matrice révolutionnaire. Il faut en comprendre son fonctionnement, si nous voulons mesurer l'étendue et l'épaisseur du mensonge permanent, qui toujours sous couvert de neutralité n'avance que dans un seul sens, avec ou sans les référendums (il faut se souvenir de celui sur la constitution européenne, résultat populaire contourné immédiatement par la voie parlementaire sous sarko).


Biniou a écrit:

Le gouvernement annonce que la loi permettant aux personnes de même sexe de se marier, sera votée début 2013.Certains sont contre, d'autres pour. Mais combien exactement ?

Le gouvernement affirme que "l'opinion y est majoritairement favorable" mais ne s'appuie sur aucune étude, aucun sondage.



Un Légitimiste se moque bien de la loi du nombre pour conduire une action politique sérieuse au service du pays réel. Il ne prend en compte que le bien commun à défendre et à faire prospérer. Tout ne reste n'est que manipulation basée sur la majorité pour orienter les naïfs.

Le gouvernement actuel qui "affirme", tout comme les partis politiques républicains du système, n'est pas un modèle de vertu. L'objectif est toujours d'orienter une majorité du peuple vers une opinion conforme à la seule volonté des tenants de la matrice révolutionnaire. La faction qui est au commande mesure la nécessité de fabriquer une prétendue volonté générale par toutes sortes de manipulations médiatiques. La démocratie se retranche derrière la loi du nombre et non sur la compétence, les outils statistiques (les sondages) sans consulter le peuple (puisque c'est impossible) donnent déjà des réponses avant même le résultat des élections. La mécanique est bien rodée, et l'efficacité de ce système diabolique n'est plus à prouver, il a la faculté de s'ajuster en permanence en établissant une sorte de synthèse entre la dite opinion publique et la faction qui adapte son discours pour se rapprocher un maximum de la "volonté générale". Voilà en quelques mots pourquoi ce système est un instrument redoutable qui engendre toujours la médiocrité.


Biniou a écrit:


Si au contraire, vous ne voulez pas de cette loi, alors le référendum est l'unique chance de faire entendre votre voix, l'unique chance de faire barrage à la proposition de loi.



Un gouvernement illégitime ne pourra jamais se substituer aux Français eux-mêmes, pour en deviner les espérances et les préoccupations... Le temps des palabres doit se terminer pour passer à l'action contre-révolutionnaire qui placera le Roy à la tête du royaume pour sortir la France de la crise artificielle où les partisans de la mondialisation l'ont placée... C'est la seule solution crédible et possible, le moment est venu de le comprendre et de l'appliquer.

La plupart des problèmes que les Français rencontrent aujourd'hui sont largement répertoriés et analysés dans les diverses rubriques de notre forum. Prenez le temps de les lire. Le remède est également expliqué et traité par des réponses argumentées.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 14:50 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

De plus un référendum n'a rien de légitime sur ce sujet là, cette lois va directement contre la morale, les lois naturelles et surnaturelles. Même si une référendum recueillait 100% de votes pour, cette lois serait toujours aussi inique. Et qui nous dit qu'un référendum basculerait de notre coté? si ce texte est voté par référendum et qu'il est accepté, ils auront au contraire les mains complètement délier sur le sujet. je suis contre à 100%.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 20:45 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Plus efficaces que les référenda, les manifestations, les lettres aux députés... etc.
>>>> 
La PRIERE (en particulier celle du St Rosaire) et le JEUNE.


Un mouvement s'est fait jour qui l'a compris et qui fédère les chrétiens pour un vaste assaut spirituel de prière et de jeûne >
http://www.tousenpriere.com/pourquoi-prier/


_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Jan - 17:45 (2013)    Sujet du message: Le tweet offensant pour les chrétiens d’un ministre du gouve Répondre en citant

source : http://www.christianophobie.fr
Le tweet offensant pour les chrétiens d’un ministre du gouvernement Ayrault
Membre du Parti Socialiste et ancien député, Michèle Delaunay est devenue le 16 mai 2012 ministre délégué « chargée des personnes âgées et de l’autonomie » du gouvernement Ayrault. Voici le tweet indigne qu’elle a rédigé hier après avoir entendu Michel Serres sur France Inter (merci à T. M. !) :

_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 23:13 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Semper Fidelis a écrit:
Plus efficaces que les référenda, les manifestations, les lettres aux députés... etc.
>>>> 
La PRIERE (en particulier celle du St Rosaire) et le JEUNE.


Un mouvement s'est fait jour qui l'a compris et qui fédère les chrétiens pour un vaste assaut spirituel de prière et de jeûne >
http://www.tousenpriere.com/pourquoi-prier/



Merci, je me suis inscrit
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 21:51 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Témoignage :


Tribune libre de Jean Vermeer

J’accuse Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux,
d’avoir sciemment trompé les Français le dimanche 13 janvier 2013 sur TF1 au journal de 20 heures de Claire Chazal.

Je vous accuse, Madame, d’avoir sciemment menti aux Français en leur disant ce soir-là,
je vous cite : « Le Code civil ne bouge pas sur la filiation,
il n’y a pas une ligne de modifiée au titre VII qui concerne la filiation »,
alors qu’en fait, l’article 2 de votre projet consiste bel et bien à remanier ce titre VII.

Mais votre mensonge ne s’arrête pas là, vous qui avez dit ce soir-là :
« C’est un texte de loi qui n’enlève strictement rien à personne,
qui ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » ».

Quel mensonge énorme !


L’avez-vous donc lu, votre projet de loi ? Il comporte 9 pages, 23 articles.


Eh bien, les pages 2 à 9, les articles 4 à 21,
consistent en la chasse aux mots « père » et « mère »
dans tout le corpus juridique français avec un effrayant esprit de système !

Dans le Code civil, le mot « père » (et « mère ») est effacé plus de 97 fois !!!


Et vous dîtes devant des millions de Français, dimanche dernier sur TF1,
que le projet « ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » » !


Votre mensonge est stupéfiant.

Votre projet est en fait essentiellement une chasse aux mots « père » et « mère »,
aux mots « homme » et « femme », « mari » et « femme »
qu’il s’agit de faire disparaître dans tout le droit français.


Et même les mots « beau-père » et « belle-mère ». Et les mots « paternel » et « maternel ».


Un comble.

Faire disparaître ces mots de tout le corpus juridique français,


c’est l’objectif caché de votre projet,




c’est pourquoi vous avez menti aussi effrontément.


En effet, votre projet ne concerne pas seulement le Code civil,


mais aussi douze autres codes,


comme le Code de procédure pénale, le Code des transports,
et quatre autres grandes lois
(l’ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante ; 


la loi sur la fonction publique hospitalière ;
la loi sur la fonction publique de l’État ; 
la loi sur la fonction publique territoriale) car les mots désormais honnis
qui ont le toupet d’y figurer doivent en disparaître aussi… (articles 5 à 21 de votre projet).

Par exemple, les mots « paternelle ou maternelle » figurent-ils à l’article 399 du Code Civil ?


Votre projet, article 4, 25° est ainsi rédigé :
« L’Article 399 est (…) modifié : (…) c) Au dernier alinéa, les mots : « , paternelle ou maternelle, » sont supprimés ; ».


Ces mêmes mots figurent-ils aussi aux articles 747 et 749 du Code Civil ?
C’est l’objet du 45° du même article 4 de votre projet :
« Aux articles 747 et 749 les mots : « entre ceux de la branche paternelle et ceux de la branche maternelle »
sont remplacés par les mots : « entre chaque branche » ; ».

Vous n’avez pas craint de supprimer le beau mot de « maternel » de tout le droit français.
Vos électrices apprécieront.

Ainsi, ce n’est pas seulement l’accès des homosexuels au mariage que vise dans votre projet de loi.


Il veut en réalité enclencher un bouleversement de la société française.


Et parce que les Français commencent à s’en apercevoir,
vous leur avez menti en leur affirmant le contraire de ce que vous aviez mis dans votre projet de loi.

Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux : dimanche soir sur TF1,


vous avez abusé de manière à vrai dire effrayante de la confiance de millions des Français.


Maintenant, vous êtes démasquée.


Vous êtes prise en flagrant délit.


Il ne vous reste plus qu’à retirer votre projet de loi et à démissionner.


*Jean Vermeer est un citoyen français qui s’est donné le mal de lire votre projet de loi.




Note personelle : je ne sais pas qui est jean vermeer, mais si ce qu'il écrit est vrai,
alors ce faux mariage contre nature
c'est l'arbre qui cache la forêt de la destruction TOTALE de la famille Française et de la France !


Avec à mon sens de compréhension, une volonté farouche et haineuse de détruire la généalogie des Français, 
ainsi que détruire les références millénaires, saines et stables des enfants, et de tout adulte sensé.


Cela ressemble à la suite et fin de leur Révolution machiavélique : un inversement TOTAL des valeurs ! 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 22:10 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

J'ai jeûné vendredi dernier le 25 janvier 2013,
comme beaucoup de Catholiques Français, et je recommencerais 
vendredi prochain 1er février 2013, à la demande de ma paroisse Caholqiue Romaine.


voici d'autres remarques qui prouvent que ce soi disant mariage CONTER NATURE


c'est bien l'arbre qui cache une forêt de désolation


et de lois toutes plus scélérates les unes que les autres. 


mercredi 9 janvier 2013

Décadence de la France 
par Éric Muth 
Par France Presse Infos

FAIRE DISPARAITRE LES PERE ET MERE DU FONDEMENT DE LA VIE FAMILIALE (et du Code Civil) 


C'est exactement ce que veut faire ce gouvernement socialiste, 

sans foi ni loi, d'après le psychanalyste Christian Flavigny : 

« S'il était adopté, ce projet gouvernemental ouvrirait le mariage et l'adoption à tous ; 
cela validerait qu'un enfant pourrait de droit n'avoir jamais son père et sa mère ».

Cette confusion nuisible à l'équilibre de toutes les familles amènerait 
à faire disparaître les pères et mère du fondement de la vie familiale : 

« L'État Civil les remplaçant par les

notions « indifférenciées » de parents  déclinées en « 1 et 2 » ou « A et B ». 

Cette « indifférenciation »  détruit le principe fondateur de la vie familiale...

Et que fait Varan Paillon ?... 
à l'instar du Président dont il dépend, il attaque tous azimuts.

C'est vraiment le comble quand on songe 
qu'il reproche à l'enseignement privé de pouvoir réaliser des débats sur le prétendu « mariage »,

alors que Naja Va à l’eau - Bec à sème  
porte-parole du gouvernement, 
vient faire la promotion 
du projet de loi et du mariage entre gays et lesbiennes dans les collèges publics, 
ce qu'elle n'a pas droit de faire.

Il y a clairement deux poids, deux mesures, 
précise Mgr. Cattenoz dans Nouvelles de France.

LE MARIAGE, CE N'EST PAS AUTRE CHOSE QUE L'UNION D'UN HOMME ET D'UNE FEMME

L'Archevêque d'Avignon s'insurge, Monsieur Peillon outrepasse ses droits, 
comme de nombreux ministres.

Comment ce gouvernement « de gauche et franc-maçon » (le grand orient)  pourrait être favorable à l'Église ? 

Les dérapages de Vincent Peillon, Cécile Duflot et Michèle Delaunnay 
en sont une bonne illustration.

Car l'une des conséquences de ce projet de loi est le travestissement (sans jeux de mots) du vocabulaire. 

D'après Mgr. Cattenoz : 
« Le mot mariage ne signifie plus la même chose. 
Que ce soient les Grecs ou les Romains, même au pire moment de leur décadence,

ils n'ont jamais pensé que le mariage 
pouvait être autre chose que l'union d'un homme et d'une femme.

Il en va de même pour la pilule abortive, 
considérée comme un médicament, comme si être enceinte pouvait être une maladie !

De même, l'euthanasie n'a rien d'un droit à mourir dans la dignité ».

Bien évidemment, toute cette folie prétend rayer les différences naturelles entre un homme et une femme. 


Et tout cela sans se soucier le moins du monde de l'enfant.

Même son de cloche pour l'Abbé Alain Maillard de la Morandais qui s'interroge lui aussi : 
« Comment ferais-je confiance à un homme qui a plaqué la mère de ses quatre enfants ? 
Et qui exhibe comme première dame de France sa maîtresse ! ».

Tout cela est ridicule, à l'époque où le PACS est passé, 
on avait bien annoncé 
que ce ne serait pas une porte ouverte au mariage contre nature, comme aujourd’hui 
on nous promet que le « mariage » contre nature ne sera pas une porte ouverte à la location d'utérus... Allons donc 

Une phrase de l'acteur Ruppert Everett résume bien
cette hypocrisie de salon : 
« Pour moi, il n'y a rien de pire que d'être élevé par deux papas gays ». 
C'est lui qui le dit, et il sait de quoi il parle.

La pourriture gangrène toute la société par le haut, 
par les politiques décadents, sans moralité, sans foi ni loi, des hors la loi qui font la loi du plus mauvais.


Un concours à qui sera le plus destroy !  


Je crois bien que les dingos (les chiens sauvages en Australie) seraient plus tolérants sur l'ordre naturel. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 22:12 (2013)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H.... Répondre en citant

Michaël a écrit:
alors ce faux mariage contre nature c'est l'arbre qui cache la forêt de la destruction TOTALE de la famille Française et de la France !


Le rejet de famille Traditionnelle ne durera qu'un temps. La nature n'a-t-elle pas horreur du vide ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:51 (2016)    Sujet du message: La dérive constitutionnelle dans le mariage H....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 813, 14, 15  >
Page 7 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com