Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Véronique
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 126
Localisation: Haute-Corse
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 07:29 (2011)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Citation:






Le 10 février 1638, le roi de France, Louis XIII, pour proclamer sa reconnaissance ainsi que celle de tout son royaume à Marie, après la naissance d'un héritier -le futur Louis XIV- et pour lui prouver sa confiance absolue, formule un vœu de consécration de lui-même, de sa famille et de la France, à Notre Dame de l'Assomption. Ce vœu a été publié sous la forme de l'édit dont voici le texte intégral :








"Dieu qui élève les rois au trône de leur grandeur, non content de nous avoir donné l'esprit qu'il départ à tous les princes de la terre pour la conduite de leurs peuples, a voulu prendre un soin si spécial et de notre personne et de notre Etat, que nous ne pouvons considérer le bonheur du cours de notre règne, sans y voir autant d'effets merveilleux de sa bonté, que d'accidents qui nous pouvaient perdre.

Lorsque nous sommes entrés au gouvernement de cette couronne, la faiblesse de notre âge donna sujet à quelques mauvais esprits d'en troubler la tranquillité; mais cette main divine soutint avec tant de force la justice de notre cause, que l'on vit en même temps la naissance et la fin de ces pernicieux desseins. En divers autres temps, l'artifice des hommes et la malice du diable ayant suscité et fomenté des divisions non moins dangereuses pour notre couronne que préjudiciables au repos de notre maison, il lui a plu en détourner le mal avec autant de douceur que de justice. La rebellion de l'hérésie ayant aussi formé un parti dans l'Etat, qui n'avait d'autre but que de partager notre autorité, il s'est servi de nous pour en abattre l'orgueil, et a permis que nous ayons relevé ses saints autels en tous les lieux où la violence de cet injuste parti en avait ôté les marques.

Quand nous avons entrepris la protection de nos alliés, il a donné des succès si heureux à nos armes, qu'à la vue de toute l'Europe, contre l'espérance de tout le monde, nous les avons rétablis en la possession de leurs Etats dont ils avaient été dépouillés. Si les plus grandes forces des ennemis de cette couronne, se sont ralliées pour conspirer sa ruine, il a confondu leurs ambitieux desseins pour faire voir à toutes les nations que, comme sa providence a fondé cet Etat, sa bonté le conserve et sa puissance le défend.

Prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets.

Tant de grâces si évidentes font que pour n'en différer pas la reconnaissance, sans attendre la paix, qui nous viendra de la même main dont nous les avons reçues, et que nous désirons avec ardeur pour en faire sentir les fruits aux peuples qui nous sont commis, nous avons cru être obligés, nous proternant aux pieds de sa majesté divine que nous adorons en trois personnes, à ceux de la Sainte Vierge et de la sacrée croix, où nous vénérons l'accomplissement des mystères de notre rédemption par la vie et la mort du Fils de Dieu en notre chair, de nous consacrer à la grandeur de Dieu par son Fils rabaissé jusqu'à nous et à ce Fils par sa Mère élevée jusqu'à lui ; en la protection de laquelle nous mettons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et tous nos sujets pour obtenir par ce moyen celle de la Sainte Trinité, par son intercession et de toute la cour céleste par son autorité et exemple, nos mains n'étant pas assez pures pour présenter nos offrandes à la pureté même, nous croyons que celles qui ont été dignes de le porter, les rendront hosties agréables et c'est chose bien raisonnable qu'ayant été médiatrice de ces bienfaits, elle le soit de nos actions de grâces.

A ces causes, nous avons déclaré et déclarons que prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et défendre avec tant de soin ce royaume contre l'effort de tous ses ennemis, que, soit qu'il souffre le fléau de la guerre, ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire. Et afin que la postérité ne puisse manquer à suivre nos volontés en ce sujet, pour monument et marque immortelle de la consécration présente que nous faisons, nous ferons construire de nouveau le grand autel de l'Eglise cathédrale de Paris avec une image de la Vierge qui tienne en ses bras celle de son précieux Fils descendu de la Croix et où nous serons représentés aux pieds du Fils et de la Mère comme leur offrant notre couronne et notre sceptre.


Exhortons pareillement tous les archevêques et évesques de notre royaume et néanmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales et autres églises de leur diocèse.

Nous admonestons le sieur archevêque de Paris et néanmoins lui enjoignons que tous les ans le jour et fête de l'Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente déclaration à la grand'messe qui se dira en son Eglise cathédrale et qu'après les vêpres du dit jour, il soit fait une procession en la dite Eglise à laquelle assisteront toutes les compagnies souveraines et le corps de ville, avec pareille cérémonie que celle qui s'observe aux processions générales les plus solennelles; ce que nous voulons aussi être fait en toutes les églises tant paroissiales que celles des monastères de la dite ville et faubourgs et en toutes les villes, bourgs et villages du dit diocèse de Paris.

Exhortons pareillement tous les archevêques et évesques de notre royaume et néanmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales et autres églises de leur diocèse; entendant qu'à la dite cérémonie les Cours de Parlement et autres compagnies souveraines et les principaux officiers de ville y soient présents ; et d'autant qu'il y a plusieurs épiscopales qui ne sont pas dédiées à la Vierge, nous exhortons les dits archevesques et évesques en ce cas de lui dédier la principale chapelle des dites Eglises pour y être faite la dite cérémonie et d'y élever un autel avec un ornement convenable à une action si célèbre et d'admonester tous nos Peuples d'avoir une dévotion particulière a la Vierge, d'implorer en ce jour sa protection afin que sous une si puissante patronne notre royaume soit à couvert de toutes les entreprises de ses ennemis, qu'il jouisse largement d'une bonne paix ; que Dieu y soit servi et révéré si saintement à la dernière fin pour laquelle nous avons été créés ; car tel est notre plaisir.

Louis,
par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre"

Citation:

Lors de la proclamation du vœu de Louis XIII, la Reine Anne d'Autriche son épouse, est enceinte depuis deux mois. Le 5 septembre 1638, elle accouche d'un garçon que l'on prénomme Louis-Dieudonné et qui deviendra Louis XIV. Quant à la fête de l'Assomption, le 15 août, elle est officiellement, depuis le voeu de Louis XIII, une fête nationale française.







Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Juil - 07:29 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Véronique
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 126
Localisation: Haute-Corse
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 07:47 (2011)    Sujet du message: Louis XIV : Consécration de la France à Saint-Joseph Répondre en citant

Louis XIV consacre la France à saint Joseph (le 19 mars 1661)


La dévotion à saint Joseph s'est développée assez tardivement en Occident. Ce n'est qu'au XVè siècle qu'apparaissent les premières manifestations, principalement en Italie et en Espagne ( on sait la confiance que la grande sainte Thérèse d'Avila avait envers le père nourricier de l'Enfant-Jésus; c'est sous sa protection qu'elle plaçait chaque carmel fondé.

En 1621, le pape Grégoire XV proclama que la fête de saint Joseph serait fête de précepte pour l'Eglise universelle (le 19 mars devient alors une fête chômée). Toutefois cette décision pontificale ne fut pas reçue partout immédiatement, l'aval des princes étant nécessaire pour qu'elle ait force de loi dans chaque royaume.

En France, c'est au tout début du règne personnel de Louis XIV que la saint Joseph fut ainsi reconnue, et cela avec une rapidité confondante. Qu'on en juge : dans la nuit du 8 au 9 mars 1661, le cardinal Mazarin meurt, après plus de quinze ans de gouvernement. Les 9 et 10 mars, Louis XIV, âgé de 22 ans prit personnellement le pouvoir et, avec une détermination qui causa la surprise générale,ne nomma pas de premier ministre ; il s'entoura cependant de deux conseils pour faire entériner ses décisions.

Su le point qui nous occupe ici, le jeune roi était tout aussi décidé et mena l'affaire tambour battant. Où doit-on alors chercher les origines de la dévotion de Louis XIV à saint Joseph ? - Sans doute dans les suites de l'apparition de notre saint près du village de Cotignac en Provence (le 7 juin 1660) qui avait fait grand bruit à la Cour... mais aussi chez deux princesses espagnoles, les plus proches du souverain : sa mère, Anne d'Autriche et l'infante Marie Thérèse d'Espagne. Cette dernière était entrée en France, en traversant la Bidassoa avec son futur mari... le 7 juin 1660, jour même de l'apparition susdite, pour le mariage royal à Saint Jean-de-Luz.

Revenons à l'année 1661 : le 12 mars, trois jours après avoir pris le pouvoir, Louis XIV décide donc de solenniser sans retard le culte de saint Joseph, en faisant chômer sa fête dans tout le royaume. Il aurait toutefois dû consulter les prélats français,or le 19 mars était proche...Les rares évêques qui purent être contactés à temps donnèrent leur accord. Le lendemain, 13 mars, pendant la réunion du conseil d'En-Haut, le roi interdit donc tout commerce et tout travail tous les 19 mars à partir de 1661.

Ce fait est connu et rapportés par les historiens du Grand siècle (qui ne songent cependant pas à noter la rapidité de la procédure).

Or, un événement concomitant tombe dans l'oubli le plus total : la consécration du royaume à saint Joseph ! Oubli qui contraste avec la notoriété du Voeu de Louis XIII, consacrant la France à la Très Sainte Vierge en 1638.

Il est vrai que la cérémonie de 1661 eut lieu dans l'intimité : non dans une Basilique, une cathédrale ou une église... mais tout simplement dans la chapelle du Louvre. C'est là que, le matin du samedi 19 mars 1661, la France fut consacrée à saint Joseph. L'après-midi, après les vêpres, Bossuet, qui était occupé à prêcher le carême aux carmélites du faubourg saint Jacques, célébra, dans leur chapelle, les gloires du nouveau protecteur de la patrie, en présence d'Anne d'Autriche. Le célèbre évêque de Meaux avait accepté, au pied levé, de ne pas prêcher sur le carême ce jour-là et de composer, en grande hâte, son deuxième panégyrique à saint Joseph (il ne pouvait, certes, avoir l'indélicatesse de répéter le premier panégyrique qu'il avait déjà prêché, quelques années plus tôt, devant la reine -mère).

Citons, pour conclure, labelle envolée par laquelle se termine ce sermon : « Joseph a mérité les plus grands honneurs, parce qu'il n'a jamais été touché de l'honneur ; l'Eglise n'a rien de plus illustre, parce qu'elle n'a rien de plus caché. Je rends grâces au roi d'avoir voulu honorer sa sainte mémoire avec une nouvelle solennité. Fasse le Dieu tout puissant que toujours il révèle ainsi la vertu cachée ;mais qu'il ne se contente pas de l'honorer dans le ciel, qu'il la chérisse aussi sur la terre. Qu'à l'exemple des rois pieux, il aille quelquefois la forcer dans sa retraite... Si Votre majesté, Madame, inspire au roi ces sages pensées, elle aura pour sa récompense la félicité ».

Par la suite, la consécration de la France à saint Joseph fut commémorée en France tous les 19 mars jusqu'à la révolution. Depuis, elle n'a jamais été reprise. Il n'empêche qu'il est nécessaire de rappeler cet événement majeur dont on a fête cette année le 388è anniversaire.

Le signataire de ce bref exposé n'en est pas le véritable auteur, car il en doit la substance à un ami, Monsieur Christian Gaumy, conservateur de la bibliothèque universitaire de Limoges, qui a eu pour cela la patience d'explorer les montagnes de documents des archives nationales et de la bibliothèque nationale (Département Manuscrits), et qu'honore le profond souci de faire connaître et aimer le Saint Patron de l'Eglise universelle ; qu'à tous ces titres il soit ici remercié et assuré de ma gratitude.

Père Damien-Marie 
 


Revenir en haut
Véronique
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 126
Localisation: Haute-Corse
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 07:57 (2011)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Chers amis du forum, je tiens à attirer votre attention sur le fait que l'article sérieux ci-dessus provient du site de "Chrétiens Magazine".
Je vous engage à la prudence si vous vous aventurez sur ce fameux site : les allégations (souvent délires) de mystiques douteux, y côtoient des rubriques fidèles au Magistère de l'Eglise.
Amicalement à toutes et à tous,
Véronique


Revenir en haut
Véronique
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 126
Localisation: Haute-Corse
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 08:41 (2011)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Les Apparitions de Cotignac sont le lien entre le voeu de Louis XIII et la Consécration du Royaume à Saint-Joseph, par Louis XIV.
Voici deux liens pour plus de détails :


- Le premier, concerne la Vierge Marie et la naissance miraculeuse puisque inespérée au bout de tant d'années de mariage de ses parents, du Dauphin, futur Louis XIV.

http://www.nd-de-graces.com/index.php?option=com_content&view=article&a…


- Le deuxième relate l'unique apparition de Saint Joseph reconnue par l'Eglise. L'Epoux de la Sainte Vierge a offert une source ; de nos jours, nous pouvons toujours nous y désaltérer et ramener de cette eau chez nous, comme cela se pratique à Lourdes.

http://www.nd-de-graces.com/index.php?option=com_content&view=article&a…



A la lumière, de ces explications, vous comprendrez les raisons qui ont poussées Louis XIII à consacrer la France à Marie.
Depuis, le 15 août, jour de Notre-Dame de l'Assomption, est la véritable fête nationale, par la volonté du Roi !


Ainsi que les motivations de son fils et successeur Louis XIV, pour consacrer le Royaume à Saint-Joseph.




VIVE LE CHRIST-ROI ! VIVE LE ROY !


Revenir en haut
Prodeo
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 37
Localisation: Alsace
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Juil - 23:39 (2011)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Autre moment important de cette époque, Louis XIII et Richelieu démantèlent la puissance protestante et rétablissent le culte catholique dans les provinces du midi.
_________________
"Prodeo" en mémoire d'un ami disparu.


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Mar - 11:04 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

La prétendue "consécration" de la France à Saint Joseph est une pure invention et les allégations du texte du Père Damien-Marie, sus-cité, n'ont pas de fondement historique.

Il est vrai que plusieurs ouvrages, nés de la plume de plusieurs auteurs "bien vus" dans "nos milieux", rapportent cette histoire : ils se citent les uns les autres et je ne sais pas quel est le premier à avoir lancé l'affaire... Bref, on l'a lu ici ou là, et on le reproduit indéfiniment... avec un tel brio parfois que cela paraît tout à fait convaincant : mais on ne cite aucun document certain!

A l'occasion de ce qui eût pu être le 350ème anniversaire de cette "consécration de la France à St Joseph", en mars 2011, j'étais prêt à me lancer dans une véritable campagne rappelant le fait et incitant à marquer l'évènement dans les sanctuaires français dédiés à Saint Joseph. 
Auparavant, j'ai fait quelques recherches, j'ai parcouru avec la plus grande minutie (et plusieurs fois, tant j'étais persuadé de la véracité de cette histoire que j'avais moi aussi lue chez des auteurs que je croyais sérieux) la "Chronographie d'un règne" publiée par Christophe Levantal... 
Las! Rien de rien! Pas l'ombre d'une consécration du Royaume, ni même de la seule personne du jeune Roi, à Messire St Joseph!


L'ayant un peu côtoyé chez des amis communs "in illo tempore", j'ai écrit à "Monsieur le Chancelier de France" - je veux dire le Baron Pinoteau, auquel ce titre avait été octroyé par feu le Prince Alphonse - et voici sa réponse, confirmant la quête minutieuse que j'avais moi-même menée et ce que j'avais trouvé : 
"... Louis XIV a écrit le 12 mars 1661 - de Paris - à Messieurs les Vicaires Généraux du Cardinal de Retz, archevêque de Paris (*), pour que l'on célèbre la fête de Saint Joseph..."
Et c'est tout! Il s'agit d'une "lettre" (signée "Louis" et "de Guénégaud") et il n'y est nulle mention de consécration. 


L'article sus-citée par Véronique est dans l'affabulation totale : la vérité historique et les documents sont là pour attester qu'il n'y eut ni consultation d'évêques, ni cérémonie dans l'intimité dans la chapelle du Louvre...
Il n'y a ici que de pieux bobards, inspirés sans doute par des bons sentiments, mais absolument contraires à la vérité.


Les actes officiels de ces journées de mars sont les suivants :
- 12 mars 1661 : audience de l'ambassadeur extraordinaire d'Espagne. Le Roi procède à plusieurs nominations d'évêques (je peux vous donner la liste précise si vous le désirez)
- 13 mars 1661 : le Roi accorde une audience aux députés de l'Assemblée générale du clergé, conduits par l'archevêque de Rouen, "lesquels viennent lui porter leurs compliments de condoléance (sic) sur la mort du Cardinal Mazarin".
Je vous passe les détails des audiences reçues les jours suivants et les précisions concernant les prédications auxquelles assistent le Roi et la Reine.
- 19 mars 1661 : la Gazette du 26 mars (n°37 p 283) rapporte que "à l'occasion de la fête de Saint Joseph, le Roi va faire ses dévotions en l'église des Feuillants".
... foin donc de cette prétendue cérémonie dans l'intimité dans la chapelle du Louvre!


(*) note : Monsieur le Cardinal de Retz, qui s'était enfui de la prison de Nantes se trouvait alors à Rome et ne pouvait pas administrer l'archidiocèse de Paris, ce pourquoi la lettre est adressée à Messieurs les Vicaires Généraux.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
serge
Banni définitivement

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 152
Localisation: Languedoc Roussillon
Religion: PAX ET BONUM + Fraternité st Louis + FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 07:09 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant



"Jésus Marie Joseph" est une invocation indulgenciée par saint Pie X
_________________
Serge Marc Marie-Antoine de Clermont-en-Beauvaisis, Tertiaire de La Pénitence par la Grâce du Bon Dieu
UT UNUM SINT SICUT NOS ✝ Catholique et Français, Toujours ✝ OMNIA INSTAURARE IN CHRISTO


Revenir en haut
serge
Banni définitivement

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 152
Localisation: Languedoc Roussillon
Religion: PAX ET BONUM + Fraternité st Louis + FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 07:16 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Neuvaine préparatoire à la fête de Saint Joseph, protecteur de l'Eglise universelle, protecteur des familles, puissant intercesseur auprès de Jésus dans tous nos soucis familiaux et professionnels, pour les malades et les mourants...

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2010/03/10/neuvaine-du-10-au-18-mars-pour-p…


_________________
Serge Marc Marie-Antoine de Clermont-en-Beauvaisis, Tertiaire de La Pénitence par la Grâce du Bon Dieu
UT UNUM SINT SICUT NOS ✝ Catholique et Français, Toujours ✝ OMNIA INSTAURARE IN CHRISTO


Revenir en haut
serge
Banni définitivement

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 152
Localisation: Languedoc Roussillon
Religion: PAX ET BONUM + Fraternité st Louis + FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 07:16 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/se-ressaisir-des-devotions-tr…

Se ressaisir des dévotions traditionnelles | Riposte-catholique
www.riposte-catholique.fr


_________________
Serge Marc Marie-Antoine de Clermont-en-Beauvaisis, Tertiaire de La Pénitence par la Grâce du Bon Dieu
UT UNUM SINT SICUT NOS ✝ Catholique et Français, Toujours ✝ OMNIA INSTAURARE IN CHRISTO


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 23:08 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

LITANIES ROYALES EN FAVEUR DE, SA MAJESTÉ TRÈS CHRÉTIENNE, LE ROI DE FRANCE.

Seigneur , ayez pitié de nous.
Jésus Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus Christ, écoutez-nous.
Jésus Christ, exaucez-nous.
Père créateur du ciel et de la terre, sauvez le Roy.
Fils à qui tout pouvoir a été donné dans le ciel et sur la terre, ayez pitié de nous.
Esprit envoyé pour renouveler la face de la terre, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Dieu, roy tout-puissant, ayez pitié de nous.
Roy, père d'une majesté infinie, ayez pitié de nous.
Roy, Dieu des armées, ayez pitié de nous.
Roy fort, Roi saint et terrible, ayez pitié de nous.

Roy, seigneur des seigneurs, ayez pitié de nous.
Roy, la force des royaumes, ayez pitié de nous.
Roy, le protecteur de ceux qui espèrent en vous, ayez pitié de nous.
Roy qui venez au secours des affligés, ayez pitié de nous.
Roy qui nous avez arrachés des mains de nos ennemis,  ayez pitié de nous.
Roy très haut, qui dominez sur toute la terre, ayez pitié de nous.
Roy, qui avez fait des choses grandes et merveilleuses, ayez pitié de nous.
Roy, Dieu d'Abraham, ayez pitié de nous.
Roy, Dieu d'Isaac, ayez pitié de nous.
Roy, Dieu de Jacob, ayez pitié de nous.
Roy, qui avez tiré Israël de l'Egypte, ayez pitié de nous.
Roy, qui avez enveloppé dans les eaux de la mer Rouge Pharaon et toute son armée, ayez pitié de nous.
Roy, qui avez conduit votre peuple dans le désert, ayez pitié de nous.
Roy, qui avez conduit Israël dans la terre promise, ayez pitié de nous.
Roy, miséricordieux et plein de tendresse, ayez pitié de nous.
Roy, qui avez sauvé votre peuple, ayez pitié de nous.
Roy, dont le règne est de tous les siècles, ayez pitié de nous.
Roy, par qui règnent les rois, ayez pitié de nous.
Roy, de l'éternelle gloire, ayez pitié de nous.
Roy, dans la force de qui se réjouissent les rois, ayez pitié de nous.
Roy, qui donnez la puissance et la force, Roi qui faites les rois, ayez pitié de nous.
Roy, qui êtes notre aide et notre libérateur,
Roy, qui êtes béni dans tous les siècles,
Roy, qui êtes notre refuge, ayez pitié de nous.
Roy, qui êtes notre lumière , ayez pitié de nous.
Roy, qui êtes notre salut, ayez pitié de nous.
Roy, oui aimez la paix. ayez pitié de nous.
Roy, le protecteur de notre vie, ayez pitié de nous.
Roy, qui nous aimez , ayez pitié de nous.
Roy, juge des rois, ayez pitié de nous.
Roy, ennemi des impies, ayez pitié de nous.
Roy, qui êtes la consolation des justes, ayez pitié de nous.
Roy, des Anges, ayez pitié de nous.
Roy, père des patriarches, ayez pitié de nous.
Roy , la lumière des prophètes , ayez pitié de nous.
Roy, docteur des apôtres, ayez pitié de nous.
Roy, maître des évangélistes, ayez pitié de nous.
Roy, la constance des martyrs, ayez pitié de nous.
Roy, la persévérance des confesseurs, ayez pitié de nous.
Roy, qui aimez les vierges, ayez pitié de nous.
Roy, la récompense même de tous les saints, ayez pitié de nous.

Soyez-nous propice, protégez le Roi, Seigneur.
Soyez-nous propice, exaucez le Roi, Seigneur.
De tout mal, délivrez le Roi, Seigneur.
De tout péché , délivrez.
De votre colère, délivrez.
Des entreprises de tout ennemi, délivrez.
De toute espèce d'embûches, délivrez.
Des conseils pernicieux, délivrez.




Par votre gloire , délivrez le Roi, Seigneur.
Par cette faveur ineffable par laquelle vous délivrâtes votre peuple du joug de Pharaon, délivrez.
Par cet amour très ardent qui vous a porté à envoyer votre Fils dans le monde, délivrez.
Par ce Fils unique, notre Rédempteur, délivrez le Roi, Seigneur.

Quoique pécheurs, nous vous en prions, écoutez-nous, Seigneur.
Nous vous prions d'établir la paix et une vraie concorde entre les rois et les princes chrétiens, écoutez.
Nous vous prions d'abaisser les ennemis de notre Roi, écoutez.

Nous vous prions de faire régner la paix et l'union entre tous ses sujets, délivrez le Roi, Seigneur.
Nous vous prions d'éclairer et de diriger son conseil,
Nous vous prions de combler de vos dons es plus précieux le Prince de son sang qui doit lui succéder ,
Nous vous prions de le rendre vainqueur de tous ses ennemis,
Nous vous prions de nous accorder toutes ces demandes,

O Fils de Dieu, exaucez-nous.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, protégez le Roi, Seigneur.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde , exaucez le Roi, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde , ayez pitié du Roi, Seigneur.
Christ, écoutez-nous.
Christ, exaucez-nous.

Seigneur, sauvez le Roi
R :Et exaucez-nous dans le jour où nous vous invoquons.

Prions.
O Roi des rois et Seigneur des seigneurs dont la puissance et la bonté ont déjà fait pour Louis, notre Roi très chrétien, des choses si merveilleuses ; daignez lui continuer vos faveurs; accordez-lui constamment la victoire sur tous ses ennemis visibles et invisibles; enflammez de plus en plus en lui le zèle de votre gloire, afin qu'après s'être ardemment occupé sur la terre de son salut et de celui de ses peuples, il règne éternellement avec vous dans le ciel; Par N.-S..J.-C, etc.
Ainsi soit-il.
_________________


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 21 Aoû - 10:39 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

A noter que ce n'est pas uniquement en raison de la grossesse de la Reine que Louis XIII consacre la France à Notre-Dame : 
c'est explicite dans le texte publié ci-dessus. 
Louis XIII y évoque diverses grâces personnelles reçues par l'intercession de la T.Ste Vierge depuis le début de son règne et nomme surtout le succès de ses armes sur les huguenots.


Le voeu était en préparation avant la grossesse de la Reine et diverses influences y ont contribué : 
celles du cardinal de Richelieu et du Rd Père Joseph de Paris, et - les ayant inspirés - les influences de diverses âmes privilégiées au nombre desquelles la vénérable Anne-Marie de Jésus Crucifié (de Goulaine) stigmatisée, qui appartenait à la fondation de moniales inspirée par le Père Joseph de Paris : les Bénédictines du Calvaire.


C'est un peu "simpliste" aux yeux de toute personne sérieuse qui veut bien se donner la peine d'étudier les sources historiques, de dire que le voeu de Louis XIII et la consécration de la France à ND sont la réponse du Roi à la grossesse d'Anne d'Autriche.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 20:27 (2012)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

http://www.laportelatine.org/activites/universites/udt2012/reports2012/repo…

Procession du Voeu de Louis XIII à St Malo.
_________________


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 21:53 (2013)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Je reviens sur ce post, car le samedi 9 mars 2013, la FSSPX organise un pèlerinage en l'honneur de saint Joseph, à Cotignac, et ceci afin de préparer la consécration de la FSSPX à saint Joseph. Cette consécration a été présenté en chapelle comme un renouvellement de la consécration faite par le roi Louis XIV. 
De plus le diocèse de Frejus-Toulon organisait le 19 mars 2012 
 

A partir d’une interview réalisée par Florence de Maistre pour le site de la Conférence des évêques de France, Mgr Rey apporte un éclairage complémentaire à la consécration du diocèse à saint Joseph, le 17 mars.


......


Quels liens le diocèse de Fréjus-Toulon entretient-il avec saint Joseph ?
 Mgr Rey : Nous avons la chance de bénéficier, au sein du diocèse, du sanctuaire de Cotignac, qui est le seul lieu en France où l’apparition de saint Joseph est reconnue. En plein cœur de la Provence, le sanctuaire est même double puisque qu’il est aussi marial. Il a une importance au regard de l’Histoire de France. Pour obtenir une descendance, Louis XIII consacre le pays à Notre-Dame de Grâces et envoie le frère Fiacre en pèlerinage à Cotignac. Ici, la tradition des pèlerinages est bien ancrée, elle est enracinée. Le pèlerinage des pères de famille, en particulier, rassemble chaque année plus de mille personnes. Il est suivi par celui des mères de famille.



Y a t'il un lien ou pas? 


A moins que je n'ai pas tout compris ou mal interprété.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 11:17 (2013)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

La FSSPX répète ce qu'on trouve dans de pieux ouvrages mais qui n'est qu'un bobard historique, pour ce qui concerne la prétendue consécration de la France à St Joseph.


Les deux sanctuaires de Cotignac (celui de ND de Grâces où la Vierge apparaissant à Paris au Frère Fiacre avait demandé la neuvaine pour la naissance du futur Louis XIV, et celui de St Joseph) sont dans le diocèse de Fréjus-Toulon, ok... mais je ne comprends pas votre question...
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 21:50 (2013)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV Répondre en citant

Ma question tout simplement est de comprendre comment on peut porter autant de crédit à un "bobard" tout simplement, et finalement qui a crée cette légende et dans quel but.....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:19 (2016)    Sujet du message: Le voeu de Louis XIII et la consécration de Louis XIV

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com